Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Petit Bouddha

De
145 pages
Peu de gens à notre époque ont fait découvrir à la nouvelle génération de l’ère numérique les enseignements de la sagesse avec autant d’enthousiasme et de créativité que Lori Deschene.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

ÉLOGES POURPETIT BOUDDHA
« Comment trouver la paix et le bonheur ici et maintenant ? Dans ce livre stimulant et attachant, Lori Deschene se penche sur cette immense Puestion pour aider ses lecteurs à résoudre des problèmes tels Pue l’argent, l’amour, la douleur, la maîtrise de soi et le sens de la vie, afin de trouver un plus grand bonheur. » — Gretchen Rubin, auteure d’Opération bonheur
« Lori est uniPue en son genre. Son grand cœur et sa sagesse illuminent tout ce Pu’elle écrit ! Je suis un GRAND admirateur dePetit Bouddhaet je suis constamment inspiré par Lori et son travail. » — Mastin Kipp, créateur de The Daily Love (thedailylove.com)
« Il n’y a rien de petit au sujet de la dose extraforte d’idées géniales contenues dans les écrits de Lori. Lisez-le et réconciliez-vous avec le monde. » — Neil asricha, créateur et auteur de 1000 Awesome Things etThe Book of Awesome
« eu de gens à notre époPue ont fait découvrir à la nouvelle génération de l’ère numériPue les enseignements de la sagesse avec autant d’enthousiasme et de créativité Pue Lori Deschene. Je suis continuellement inspiré par ses écrits, mais aussi par son sincère dévouement à la cause de l’apprentissage, de la croissance et de la sagesse. C’est une grande chance pour moi d’avoir découvert son travail par l’intermédaire duPetit Bouddha, et de l’avoir rencontrée en personne. Ils incarnent tous les deux les mêmes vérités essentielles. » — Soren Gordhamer, créateur et auteur deWisdom 2.0
« Lori Deschene ne prétend pas être le gourou de personne. Mais c’est cette absence de prétention et sa grande can-deur — la façon dont elle raconte ses propres mésaventures sans sourciller — Pui la rendent si attachante et nous invi-tent à dédramatiser nos propres imperfections et à cultiver notre sens du possible. Êtes-vous prêt à être libre ? » — Margaret Roach, auteure deAnd I Shall Have Some Peace There
« J’ai passé des mois à retwitter des messages publiés par une mystérieuse abonnée se faisant appeler @tinybuddha. Et je n’étais pas la seule. Des centaines de milliers de personnes étaient abonnées à ses messages Puotidiens. J’étais intriguée et je me suis fait un devoir de rencontrer la femme derrière les messages. Aujourd’hui, Lori Deschene est une amie et une auteure Pui diffuse des idées vraies et inspirantes à travers la twittersphère, sur son blog et à présent dans son nouveau livre ! Lori a transformé l’énergie d’Internet avec ses messages Puotidiens pleins de tendresse, et maintenant elle partage encore plus avec le monde au moyen de ce livre incroyable ! » — Gabrielle Bernstein, auteure deAdd More –ing to Your LifeetSpirit Junkie
Copyright © 2012 Lori Deschene Titre original anglais : Tiny Buddha : Simple Wisdom for Life’s Hard Questions Copyright © 2014 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec Conari Press, une division de Red Wheel/Weiser, LLC. Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous uelue forme ue ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critiue littéraire. Éditeur : François Doucet Traduction : Christian Hallé Révision linguistiue : L. Lespinay Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Catherine Vallée-Dumas Conception de la couverture : Matthieu Fortin Photo de la couverture : © Thinkstock Mise en pages : Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89733-566-3 ISBN PDF numériue 978-2-89733-567-0 ISBN ePub 978-2-89733-568-7 Première impression : 2014 Dépôt légal : 2014 Bibliothèue et Archives nationales du Québec Bibliothèue Nationale du Canada Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escaluens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.42.77.40 Belgiue : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99 Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Deschene, Lori [Tiny Buddha. Français]
Petit Bouddha : une approche simple aux uestions difficiles de la vie Traduction de : Tiny Buddha. ISBN 978-2-89733-566-3 1. Esprit et corps. I. Titre. II. Titre : Tiny Buddha. Français. BF161.D4714 2014 158 C2014-940106-X
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
«Petit Bouddhaest une synthèse émouvante et intelligente de récits évocateurs et de sagesse ancienne appliquée à la vie moderne. Une lecture passionnante ! » — Jonathan Fields, auteur deUncertainty
À la douce mémoire de Henry « papi Joe » Santoro. Ce livre est aussi pour toi.
INTRODUCTION
En mars 2007, le réseau Twitter a explosé durant le festival South by Southwest, quand plus de 60 000 personnes ont envoyé le tweet suivant : « Qu’est-ce que tu fais ? » À cette époque, j’étais convaincue que je mettrais mes organes en vente sur eBay avant de m’abonner à Twitter. Je ne voyais aucun avantage à utiliser cette technologie pour raconter ma vie au fur et à mesure. Pourquoi voudrais-je mettre mon cercle d’amis — voire de parfaits inconnus — au courant de mes activités quotidiennes les plus banales ? Je supposais qu’en m’abonnant, j’ennuierais mes amis avec des détails superflus et que je n’aurais plus rien à leur dire quand je les verrais en personne. Ils sauraient déjà que j’ai mangé un carré aux Rice Krispies à 10 h, fait du yoga durant l’heure du lunch, et sérieusement envisagé de couper la frange de mes cheveux à 16 h. Je pensais que je ne pourrais pas mener une vie pleinement consciente si je devais constamment penser à laisser derrière moi une trace de miettes électroniques. Si je devaisun jourutiliser le Web pour partager des détails pris au hasard au sujet de ma vie quotidienne, je voulais que ce soit pour répondre à des questions beaucoup plus intéressantes que « Qu’est-ce que tu fais ? » En 2008, je me suis rendu compte à quel point j’avais sous-estimé l’importance de cette question. Qu’étais-je en train de faire ? J’écrivais pour différents sites Web qui ne représentaient rien pour moi sur le plan personnel. J’essayais de comprendre comment devenir un membre utile et indépendant de la société après avoir rampé péniblement pendant des années pour me sortir de la dépression et du dégoût de moi-même : une ascension qui m’avait semblé aussi absurdement longue que l’évolution des primates jusqu’aux humains. Somme toute, j’allais beaucoup mieux, mais les choses que je faisais ne m’inspiraient guère. J’étais en train de me noyer dans un océan de textes spirituels et de livres de croissance personnelle, cherchant des réponses partout sauf en moi-même. Je ne vivais pas une vie autonome, poussée par mes passions et guidée par mon intuition. Après des années à me demander de façon obsessive qui j’étais, cela m’a beaucoup aidée de me concentrer plutôt sur ce que je faisais. Tout à coup, il m’est apparu que Twitter n’était peut-être pas aussi superficiel que je l’avais cru. Comme le tofu, il prend le goût des ingrédients dans lequel on le fait mariner, et je pouvais donc l’apprêter de façon à satisfaire mes papilles gustatives. C’est la beauté de Twitter : chaque utilisateur décide des questions auxquelles il veut répondre, et ces réponses peuvent être aussi utiles et profondes qu’on le désire. Poser les questions qui façonnent nos vies et explorer les réponses que nous pouvons leur apporter, voilà quelque chose qui me semblait digne d’être entrepris.
Le fait que les réponses soient à la fois rares et abondantes est la réponse.
Je me posais beaucoup de questions : Qu’est-ce qui rend les gens heureux ? Comment vivre une vie enrichissante ? Comment repartir à neuf après une mauvaise décision ou une déception qui a miné notre sens du possible ? Comment sortir de notre zone de confort et vivre la vie dont nous rêvons ? Comment se sentir en sécurité dans un monde où il y a tant d’inconnus ? La liste était sans fin. Peu importe notre religion, nos affiliations politiques, la famille au sein de laquelle nous sommes nés ou l’endroit où se trouvent nos racines, nous sommes tous confrontés à des problèmes universels. Malgré toutes nos différences, nos vies tournent toujours autour des mêmes questions. Les réponses que nous leur donnons déterminent les choix que nous ferons
et quel genre de personne nous serons d’instant en instant. Certaines réponses sont des clichés attrayants sur le papier, mais qui se dégonflent aussitôt que nous essayons de leur insuffler un peu de vie et de leur tâter le pouls. D’autres semblent peu plausibles et pourtant prennent tout leur sens quand nous les habitons et les adaptons à nos propres circonstances. D’autres encore peuvent donner l’impression d’être absolues pendant ce qui nous semble être une éternité jusqu’à ce que la vie les contre-interroge et nous rappelle à quel point la plupart de ces réponses sont fragiles.
Étais-je simplement en train de régurgiter des paroles de réconfort ou d’éprouver du réconfort à faire quelque chose avec celles-ci ?
En réalité, il y a très peu de réponses concrètes et universelles aux grandes questions de la vie. Selon Socrate, accepter cette réalité est au fondement même de la véritable sagesse. Il y a tant de choses que nous ne pou-vons connaître, comprendre ou prédire dans la vie. Néanmoins, si nous apprenions à nous écouter nous-mêmes, puis que nous cessions de nous écouter suffisamment longtemps pour être simplement dans le monde, ouverts et disponibles, les réponses pourraient sembler si évidentes — pour ne pas direla réponse. La vraie réponse est qu’il y a un nombre infini de possibilités que nous pouvons explorer pour être heureux, connectés, engagés et libres. Le fait que les réponses soient à la fois rares et abondantesestla réponse. Petit Bouddhaévolué à partir de cette idée : la perspective d’explorer différentes a possibilités, puis de faire quelque chose avec celles-ci afin de pouvoir apprendre par nous-mêmes ce qui est bon pour chacun de nous. Certains disent que nous enseignons ce que nous avons besoin d’apprendre, et cela s’est révélé exact dans mon cas. Quand j’ai commencé à envoyer quotidiennement des citations via @tinybuddha, je me suis d’abord attaquée aux questions qui me paralysaient personnellement. J’ai cherché des citations qui traitaient de la façon de se débarrasser du stress et de l’anxiété, car j’en avais tellement accumulé en moi au fil des ans que cela me sortait par les pores de la peau, comme quelqu’un qui a trop mangé d’ail. J’ai lu d’innombrables livres, un surligneur à la main, à la recherche d’idées sur la façon d’être heureuse ici et maintenant, car j’avais passé tellement de temps à être obsédée par le passé et à me faire du souci quant à l’avenir que je ne croyais plus qu’il était possible de libérer le présent. Je ne croyais pas vraiment ce que je lisais, et je n’ai certainement pas mis en pratique ces conseils pleins de sagesse. Être pleinement consciente était une illusion réconfortante, quelque chose qu’on m’avait fait avaler à la petite cuillère, comme l’existence du père Noël, le rêve américain et l’idée qu’il n’y a rien de gratuit. Après avoir partagé pendant un an ces idées toutes simples au rythme d’une citation par jour, et alors que le nombre des abonnés à @tinybuddha avait dépassé le millier (ils sont aujourd’hui plus de deux mille), je me suis reposé la question : Qu’étais-je en train de faire ? Étais-je simplement en train de régurgiter des paroles de réconfort ou d’éprouver du réconfort à faire quelque chose avec celles-ci ? Je me suis dit qu’il y avait peut-être beaucoup de gens comme moi, assis devant leur ordinateur en train de se demander s’ils étaient fiers de la façon dont ils avaient répondu à la question : « Qu’est-ce que tu fais ? » Lire une citation stimulante n’entraîne pas forcément une action stimulante, en particulier dans un monde où l’information surabonde et où plusieurs d’entre nous passons nos journées sans bouger devant un écran. Parfois, quand nous nous gavons de paroles profondes, nous tombons dans une sorte de coma décisionnel : nous sommes trop obnubilés par les pensées des autres pour identifier ce qui nous convient le mieux