//img.uscri.be/pth/8a6f6573ba4baeaf0f4863e264041ca1395d4291
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Petit manuel de survie à l'usage des inconscients qui veulent vivre à deux

De
208 pages

Il n'y a que les poissons rouges, les perruches et les hommes pour s'obstiner à vivre en couple. Aventure indispensable et impossible à en juger par les statistiques car, si 85 % d'entre nous rêvent de la vie à deux, plus de la moitié des mariages se terminent par un divorce.
Pourtant, chaque jour, des milliers d'inconscients continuent de relever le défi, persuadés que leur amour les protégera de tout. Sans préparation, ils n'iront pas loin.
En passant en revue point par point, du premier regard à la dernière insulte, toutes les étapes de la vie à deux, Thierry Lassalle, l'auteur de Ma femme pèse une tonne, tente d'en repérer les pièges pour vous éviter d'y plonger : les petites manies qui agacent et les détails qui tuent, les faux amis du couple (beaux-parents et importuns en tout genre), l'arrivée du premier enfant, les caps critiques (la fameuse crise de sept ans et les autres), les « parenthèses » et la double vie, la rupture ou les « arrangements »?

Un manuel vital pour réussir à vivre en couple aussi agréablement qu'en célibataire. Mais moins seul.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Il n’y a que les poissons rouges, les perruches et les hommes pour s’obstiner à vivre en couple. Aventure indispensable et impossible à en j uger par les statistiques car, si 85 % d’entre nous rêvent de la vie à deux, plus de la mo itié des mariages se terminent par un divorce. Pourtant, chaque jour, des milliers d’inconscients continuent de relever le défi, persuadés que leur amour les protégera de tout. Sans préparation, ils n’iront pas loin. En passant en revue point par point, du premier reg ard à la dernière insulte, toutes les étapes de la vie à deux, Thierry Lassalle, l’auteur deMa femme pèse une tonne,tente d’en repérer les pièges pour vous éviter d’y plonger : les petites manies qui agacent et les détails qui tuent, les faux amis du couple (beaux-parents e t importuns en tout genre), l’arrivée du premier enfant, les caps critiques (la fameuse cris e de sept ans et les autres), les « parenthèses » et la double vie, la rupture ou les « arrangements »... Un manuel vital pour réussir à vivre en couple aussi agréablement qu’en célibataire. Mais moins seul.
THIERRY LASSALLE
Petit manuel de survie à l’usage des inconscients qui veulent vivre à deux
Albin Michel
Couverture
Présentation
Page de titre
Dédicace
I -Acte I, scène 1
Sommaire
1. Barbara Cartland mériterait le Nobel de chimie
2. La science a encore bien des progrès à réaliser
3. Point de départ du couple, la rencontre en est également souvent l’apogée
4. Le couple a une durée de vie limitée
5. Le couple, le vrai, celui qui dure pour toujours, celui de nos parents,est une
espèce en voie de disparition
6. Le couple ne supporte pas l’improvisation
7. Une rencontre, ça se provoque
8. Le souvenir précis des premiers instants du couple est impératif
9. La durée de vie d’un couple est proportionnelle à l’intensité de ses souvenirs
10. L’amour physique est l’ennemi du couple en formation
11. Toute femme amoureuse devrait lireLe Rouge et le Noir
12. La vie à deux se conçoit mal dans la chasteté
13. Le couple manque de bon sens
II -Acte I, scène 2
1. Il ne faut jamais oublier que les membres du couple sont d’ex-célibataires
2. Il importe d’accepter la première invitation chez ses futurs beaux-parents
3. Le désordre de l’un est intolérable à l’autre
4. Il n’y a pas de psychothérapie conjugale
5. Le mensonge est un impératif de la vie à deux
6. La vie offre toujours une seconde chance
7. Si la rupture n’est pas une fatalité, elle n’est pas non plus forcément un échec
8. Rien de tel qu’une bonne crise pour retrouver le plaisir de la vie à deux
9. Le couple possède son cap Horn
10. Après sept ans d’union, les couples meurent de lucidité
IIbis
1. Le mâle français cache bien son jeu
2. Il faudrait réévaluer la passion
3. La passion est de l’amour superlatif
4. La seule passion qui vaille est amoureuse
5. La passion véritable se mérite
6. Le secret de la passion, c’est la foi
7. Passion ne rime jamais longtemps avec cohabitation
8. La passion sera d’autant plus brève qu’elle est plus intense
9. La passion est paradoxalement antinomique du couple
10. La passion n’apprend rien à personne
11. Isabelle Adjani est une spécialiste de l’amour fou
III -Acte I, scène 3
1. Le couple attire les importuns
2. Toute unité ajoutée au couple en bouleverse le fragile équilibre
3. Si l’on peut critiquer ses propres parents, le silence est impératif concernant ceux
de l’autre
4. Les névroses familiales sont du recours exclusif du psychanalyste
5. L’idéal serait de s’éprendre d’un(e) orphelin(e)
6. Jocaste et Œdipe, même combat
7. La jalousie des belles-mères s’estompe avec le temps
8. Un père ne se résout jamais à la « perte » de sa fille
9. Il est capital d’éviter toute relation d’argent avec sa belle-famille
10. Les amis de l’un ne peuvent pas devenir les amis de l’autre
11. Les copains mâles sont rarement néfastes
12. Certaines copines peuvent se révéler redoutables
13. L’amitié de Désirée pour Clotilde dissimule en réalité pas mal de frustrations
14. On ne tente pas de séduire une Désirée
15. Faire séduire Désirée par un copain de confiance
IV -Acte II, scène 1
1. Le mariage est un parcours d’obstacles
2. Le mariage est l’affaire de la famille, pas des mariés
3. Le parjure a parfois du charme
4. La future mariée doit toujours avoir un paquet de Kleenex dans sa poche
5. Le mariage constitue, pour la mère de la mariée, une sorte de revanche sur la vie
6. Le mariage coûte une fortune
7. Le décodage de la liste des cadeaux réserve parfois des surprises
8. Un certain aveuglement est la conditionsine qua nondu mariage
9.Le mariage surajoute aux querelles du couple
10. Le mariage civil n’est qu’une formalité
11. La cérémonie religieuse, en revanche, émeut
12. Le vice rédhibitoire du mariage se dissimule dans la réception qui suit
13. Une fête n’amuse jamais ses organisateurs
V -Acte II, scène 1 (variante)
1. Le concubinage n’est pas un phénomène de mode
2. La langue française n’apprécie pas l’union libre
3. Les scrupules sémantiques peuvent apparaître comme l’un des arguments les
plus forts en faveur du mariage
4. Le concubinage ne préserve pas plus la liberté de chacun, que le mariage ne
l’aliène
5. Les parents concubins ne se querellent pas plus que les parents mariés
6. Le conservatisme inné des enfants pousse également au mariage
7. La pression sur les concubins est intense
8. Les concubins suscitent une certaine intolérance...
9. Le concubinage ne fait de mal à personne !
VI -Acte II, scène 2
1. Le premier enfant est un bulldozer
2. ∑ = constante
3. Le premier enfant est une étape quasi obligée dans le parcours du combattant du
couple
4. L’enfant relance la donne du couple
5. Les premiers mois sont les plus dangereux
6. Les pères sont parfois bien balourds !
7.Il y a de la jalousie dans lebaby-blues
8. Le couple est un équilibre précaire
9. J’ai terriblement grandi, depuis quelques mois
10. Charles seul détient la solution du problème
11. Le sauvetage du couple est à très nette connotation sexuelle
12. La naissance d’un enfant ne changera rien à la mésentente sexuelle d’un couple
VII -Acte III, scène 1
1. Les comptes conjugaux sont toujours débiteurs
2. L’évolution du couple est toujours progressive
3. La Parenthèse dissout le couple
4. Durant la Parenthèse, il ne se passe rien
5. La Parenthèse est une phase de maturation souterraine
6. C’est le moment des choix
7. L’important, finalement, c’est de refermer la Parenthèse
VIII -Acte III, scène 2
1. Il n’y a que le premier pas qui coûte
2. Le second enfant n’a rien à voir avec le premier
3. N° 2 bénéficie de l’indifférence acquise des parents
4. Les enfants, même très jeunes, savent que les bébés ne naissent ni dans les
choux ni dans les roses
5. Un enfant, ça se fait toujours à deux
6. Je n’ai pas raté une seule erreur
7. Jeanne est rancunière
IX -Acte III, scène 3
1. L’adultère est asexué
2. L’adultère est un corollaire de la vie à deux
3. Il n’y a pas d’heures pour les cinq à sept
4. L’échangisme troque aussi les virus
5. Un aveuglement délibéré est le pendant fréquent de l’adultère
6. La mauvaise foi est la soupape indispensable de l’adultère
7.L’amour-propre est plus vulnérable que l’amour tout court
8. Guy Mardel avait raison
9. L’adultère n’a besoin de personne pour battre sa coulpe
10. Même innocent, on a toujours quelque chose à se reprocher
11. Un adultère, ça se prépare
12. L’adultère doit être sans scrupules
13. La bonne éducation ne connaît pas de limites
14. L’adultère sans risque est une question de (longue) patience
15. L’adultère consensuel est sinistre
16. Hors la transgression, point de plaisir
IXbis
1. La double vie est un sport essentiellement masculin
2. La double vie ne peut être qu’un demi-secret
3. Il faut beaucoup d’amour pour supporter la double vie de l’Autre
4. La double vie est souvent la mutation d’un adultère trop intense
5. Le couple bis est généralement sans avenir
6. La chair est triste, hélas...
7. De l’adultère régulier à la double vie, il n’y a qu’un pas
X -Acte IV, scène 1
1. La vie du couple pousse aux interrogations philosophiques
2. « Quelles que soient les larmes qu’on pleure, on finit toujours par se moucher...»
3. La rupture est un luxe presque inabordable
4. Les hommes et les femmes ne partagent pas la même vision de la vie à deux
5. Un accès de lucidité est, chez la femme, la première étape de la rupture
6. L’homme pèche par excès d’optimisme
7. La décision de rupture prend en général les hommes par surprise
8. La séparation à l’essai est un mythe
9. Il n’y a pas de divorce pudique
10. La procédure de divorce est féministe
XI -Acte V
1. Les vautours ne tardent jamais à s’abattre sur la dépouille du couple
2. Le couple divorcé ne peut compter que sur lui-même...
3. Après le divorce, tout reste à régler
4. L’histoire semble un perpétuel recommencement
5. Le divorce est une étape sur le chemin de croix du couple, pas son terme
6. L’inégalité femme-homme observée dans le couple perdure dans l’après-divorce
7. Il y a un après-Clotilde
8. Il convient de se méfier des multi-divorcés
9. Même longtemps après le divorce, le bonheur de l’Un constitue un spectacle
insupportable pour l’Autre
10. Les enfants apprécient le répit du divorce
11. Un ex-conjoint recasé, c’est la tranquillité assurée
XII -Acte V (variante)
1. L’Arrangement, c’est l’horreur conjugale absolue
2. L’enlisement dans l’Arrangement est héréditaire
3. L’Arrangement sévit régionalement de manière endémique
4. L’Arrangement est la sanction de l’imposture sentimentale
EN GUISE DE CONCLUSION
Notes
Copyright d’origine
Achevé de numériser