Pirates au jour le jour

De
Publié par

Familiers dès l’enfance avec ces canailles de fiction que sont les capitaines Crochet, Flint, Rackham le Rouge ou Jack Sparrow, avons-nous encore quelque chose à apprendre sur les pirates, ceux de l’âge d’or, les capitaines Kidd, Barbe-Noire ou La Buse ? Certes oui, car si l’on tente de dépasser la vision romantique et romancée héritée des écrivains et des cinéastes, la vie quotidienne des pirates reste floue. Que s’est-il donc vraiment passé à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle sur les routes maritimes du globe, des Antilles à Terre-Neuve, de l’océan Indien aux côtes du Pacifique ? Pourquoi et comment quelques milliers de marins se révoltent-ils et mettent-ils en péril le commerce maritime ? Forment-ils une communauté autonome, avec ses codes, ses coutumes et ses idéaux ? Comment partagent-ils leur butin, avant de le cacher (évidemment) sur une île déserte ? Après un bref résumé historique, Jean-Pierre Moreau démêle le vrai du faux et restitue la vie, au jour le jour, des pirates. Abordant tant le rôle du capitaine, les escales, les combats, les tortures que leurs tatouages, leurs drapeaux, leurs habitudes alimentaires, leur religion et leur vie sexuelle, l’auteur exhume de vieux grimoires le quotidien de ces forbans et livre le manuel du parfait pirate.
Publié le : vendredi 12 septembre 2014
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791021002340
Nombre de pages : 189
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
PIRATES AU JOUR LE JOUR
DU MÊME AUTEUR
Un flibustier français dans la mer des Antilles en 16181620, manuscrit inédit de la bibliothèque Inguimbertine de Carpentras intituléRelation dun voyage infortuné dans les Indes occidentales par le capitaine Fleury avec la description de quelques îles quon y rencontre par lun de ceux de la Compagnie qui fit le voyage 1618 1620; Seghers,, Éd. par JeanPierre Moreau, Clamart, 1987 Paris, 1990 ; Payot, Paris, 2002. Prix Robert de La Croix 1988, médaille de lAcadémie de marine 1989.
Guide des trésors archéologiques sousmarins des petites Antilles daprès les archives anglaises, espagnoles, françaises des e e e XVI,XVII,XVIIIsiècles,Éditions JeanPierre Moreau, Clamart, 1988.
Les Petites Antilles de Christophe Colomb à Richelieu, 1493 1635,Éditions Karthala, Paris, 1992.
Pirates, flibuste et piraterie dans la Caraïbe et les mers du Sud, 15221725, Tallandier, Paris, 2006 ;Une histoire des pirates des mers du sud à Hollywood, Points Seuil, Paris, 2007.
JEANPIERRE MOREAU
PIRATES AU JOUR LE JOUR
Lauteur a bénéficié pour les frais de recherches de cet ouvrage dune bourse du Centre national du livre
TALLANDIER
© Éditions Tallandier, 2009 2, rue Rotrou75006 Paris
www.tallandier.com
Avantpropos
SOMMAIRE
Préambule historique. DE LA FLIBUSTE À LA PIRATERIE
Chapitre premier. ORIGINE ET IDENTITÉ DES PIRATES Chapitre II. LES PIRATES À LA MER Chapitre III. LES PIRATES À LABORDAGE Chapitre IV. LENVERS DU DÉCOR
CONCLUSION ANNEXES
Notes Index des noms de personnes et de lieux Index des noms de bateaux
9
11
41 67 101 123
147 159
165 173 181
AVANTPROPOS
Diantre ! Un nouveau livre sur les pirates ! Pourquoi diable aller exhumer cette horde exubérante, e funèbre et patibulaire duXVIIIsiècle, alors que leurs pâles des cendants sévissent encore de nos jours, en Somalie, en Indonésie, et encore et toujours dans la mer des Antilles et dans le golfe de Guinée ? Acoquinés comme nous le sommes dès lenfance avec des canailles de fiction, capitaines Crochet, Flint ou Jack Sparrow, avonsnous encore quelqu e chose à apprendre auprès des « vrais » pirates, ceux de « lâge dor », les capitaines Kidd, BarbeNoire ou La Buse ? Lemplacement de la cachette où est enterré leur trésor ? Là, vous commenceriez à mintéresser ! LUniversité a de mauvaises fréquentations ces dernières années, en fricotant avec ces héros de sac et de corde ! Et remettre en question la vision tellement romantique et roman cée, héritée des écrivains et des cinéastes, dont cétait la chasse gardée jusquà présent, sapparente à une mission impossible. e Que sestil donc vraiment passé à la fin duXVIIet au début e duXVIIIsiècle sur les routes maritimes du globe, des Antilles et des côtes dAmérique du Nord jusquà TerreNeuve, de locéan Indien, la mer Rouge et des côtes du Pacifique, jusquau Brésil et dans le golfe de Guinée ? Pourquoi et comment quelques milliers de marins se révoltent ils et mettentils en péril le commerce maritime ? Qui sontils ? Des idéalistes de la grande lignée des Dissidents e anglais duXVII? De simplessiècle, ancêtres des anarchistes crèvelafaim écrasés par une société qui les a oubliés ? Ou plu tôt danciens corsaires incapables de se reconvertir dans la société civile en temps de paix ?
10
PIRATES AU JOUR LE JOUR
Formentils une communauté avec ses codes et ses coutumes ? Quels sont leurs navires ? Quelles routes suiventils ? Com ment attaquentils leurs proies et partagentils leur butin avant de le cacher sur (évidemment) une île déserte ? Et les femmes ? Ontelles une place à bord ? Finalement, la question essentielle ne seraitelle pas : quelle est leur vie quotidienne ? Beaucoup de questions auxquelles romanciers et cinéastes ont souvent répondu de manière fantaisiste. Mais les vraies réponses existentelles ? Seraientelles enfouies dans de vieux grimoires ou des liasses parcheminées conservés aux Archives des Indes à Séville, au Public Record Office à Londres ou encore aux Archives nationales à Paris ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.