Politiques de genre et féminisme dans le Chili de la post-dictature 1990-2010

De
Publié par

Cet ouvrage traite de l'évolution du féminisme au Chili à partir du retour à la démocratie en 1990, ainsi que des politiques publiques d'égalité hommes-femmes mises en oeuvre pendant cette période. Il réunit dans un même questionnement l'examen du désenchantement et de la professionnalisation d'un mouvement social et l'institutionnalisation de la réponse publique à un problème à présent défini comme "le genre".
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 12
EAN13 : 9782296506213
Nombre de pages : 270
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Plotiueiqdes en g ereéf tinim emsnad  Chis lee lali d-tidp soruCetctarauv oetitra tgeél ed enoitulovinms euad  uéfim partir  Chili à à rd alr uduoteene 99 1océmtirad seq euniis,0a publues itiq pol étilagéd seuqimis meem-fesmmhotnadtec p etoirés se œenreuven plir uéin tadsnu de n ce sens, l tnemed nemae qmemên nniostued  e tteorefalp sencu déemenhantmeve sntundou mtasi noioisslannlisationtutionnal isnitcoai ltero punà e quliubp esnopér al ed « lemme i codénne trpsé e àlbmè dudes ueiqamno tec ,ss egarvure » genlar  alitituc eecnod cos itnets es lpar troped suop efforce de mettere  nulimrè eelttul enud noitiontipacianémde erd œvuà l ovridéne recettans golod ei ne icossier Ptéle ivunF rotsne iNoceldocteurezer est 2 10URMleoD véssocre ade liée ennobroSbmem te  P-Iisarn-éothanévuc neadtns iunienne elle a  sénaré-ocstatmee entsot étcillecs cos de danliélarava t leelù  ooisraaal à ilih ua sna al Plaao ulturel nertatmmne tesstno ét nimierute slsitluc mena: Houre vertod sc íal soeja llfao  tgemaHo/  naelihC seno net la ol ncha emenisiatceitav asltllIas ue Sed nuoc rtsuoita92-6-8-2-02869138 raipllre,aa on.nPhoto Colin Peckuc ©otaro rtreaa cIciN SB97: COFSRUQ_EIRITEIC-OLOGHROPANT
Préface de Bérengère Marques-Pereira
Nicole Forstenzer
1990-2010
Politiques de genre et féminisme dans le Chili de la post-dictature
 C
GES-E-NRMIFESMNIZNETP_RETILOEUQI18/09/12   15:51-EHCLI.Inidd  1 
  
 
 
   
 
Politiques de genre et féminisme dans le Chili de la post-dictature  1990-2010
Collection Anthropologie critique   dirigée par Monique SELIM   Cette collection a trois objectifs principaux : - renouer avec une anthropologie sociale détentrice dambitions politiques et dune capacité de réflexion générale sur la période présente, - saisir les articulations en jeu entre les systèmes économiques devenus planétaires et les logiques mises en uvre par les acteurs, - étendre et repenser les méthodes ethnologiques dans les entreprises, les espaces urbains, les institutions publiques et privées, etc.  Dernières parutions  Patrick HOMOLLE, Dune rive à lautre. Associations villageoises et développement dans la région de Kayes au Mali , 2009. Laurent BAZIN, Bernard HOURS & Monique SELIM, LOuzbékistan à lère de lidentité nationale. Travail, sciences, ONG , 2009. Claire ESCOFFIER, Transmigrant-e-s africain-e-s au Maghreb. Une question de vie ou de mort , 2008. Charlotte PEZERIL, Islam, mysticisme et marginalité. Les Baay Fall du Sénégal , 2008. Rodolphe GAILLAND, La Réunion : anthropologie politique dune migration , 2007. Fernandino FAVA, Banlieue de Palerme. Une version sicilienne de lexclusion urbaine , 2007. Julie DEVILLE, Filles, garçons et pratiques scolaires. Des lycéens à laccompagnement scolaire , 2006 . Marie REBEYROLLE, Utopie 8 heures par jour , 2006. Rémi HESS & Gérard ALTHABE, Une biographie entre ici et ailleurs , 2005. Carmen OPIPARI, Le candomblé : images en mouvement. São Paulo, Brésil , 2004. Alina MUNGIU-PIPPIDI & Gérard ALTHABE, Villages roumains. Entre destruction communiste et violence libérale , 2004.   
  Nicole Forstenzer      Politiques de genre et féminisme dans le Chili de la post-dictature  1990-2010      P RÉFACE DE B ÉRENGÈRE MA RQUES -P EREIRA                      LH ARMATTAN
         
 
  
         
              © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96310-8 EAN : 9782296963108
SOMMAIRE  
PREFACE ..................................................................................................... 9  INTRODUCTION ...................................................................................... 11  Chapitre 1 .................................................................................................... 21  Flux et reflux du mouvement féministe chilien ............................................ 21  Chapitre 2 .................................................................................................... 57  Le genre institutionnalisé : les droits des femmes comme gage de progrès et de modernité ................................................................................................. 57  Chapitre 3 .................................................................................................... 83  Le Chili : un cas particulier de linstitutionnalisation du genre et de transnationalisation du féminisme ................................................................ 83  Chapitre 4 .................................................................................................... 93  La « perspective de genre » au Chili : un modèle de technicisation et de neutralisation................................................................................................. 93  Chapitre 5 .................................................................................................. 117  Divergences politiques et impasses stratégiques du féminisme.................. 117  Chapitre 6 .................................................................................................. 159  Femmes populaires : continuités et recompositions des rôles traditionnels de sexe ............................................................................................................. 159  Chapitre 7 .................................................................................................. 195  Femmes de pouvoir : exploitation stratégique des codes traditionnels du genre ?......................................................................................................... 195  Chapitre 8 .................................................................................................. 217  La souveraineté sur les corps : la pierre de touche de la visée réparatrice du genre ........................................................................................................... 217  CONCLUSION ......................................................................................... 237  BIBLIOGRAPHIE ................................................................................... 243   
PREFACE   
Soulignons demblée lintérêt de cet ouvrage qui montre, à partir du cas chilien, à quel point le genre est devenu une catégorie daction publique. Complémentaire aux travaux francophones menés par Micheline De Sève, Sophie Stoffel et moi-même, aux études anglophones les plus importantes développées par Lisa Baldez, Susan Franceschet, Patricia Richards, Veronica Schild, et aux analyses hispanophones entreprises notamment par Kathya Araujo, Irma Arriagada, Lorena Fries, Sonia Montecino, Dagmar Raczynski et Claudia Serrano, Marcela Ríos Tobar et Teresa Valdès, louvrage de Nicole Forstenzer offre lintérêt dune très longue insertion dans certains groupes féministes contemporains à Santiago et surtout à Valparaíso, ce qui est peu fréquent, ainsi quune mise en perspective de la publicisation des questions de genre avec les évolutions et les recompositions du féminisme chilien, ce qui est le plus souvent traité de manière séparée dans la littérature sociologique et politologique. Cette recherche offre lavantage dune mise en perspective historique très systématique qui permet de comprendre limportance du conservatisme social des femmes, tant dans la genèse du féminisme chilien que dans lopposition politique au gouvernement dAllende ainsi que le caractère malléable du maternalisme ; lapproche socio-historique permet également de saisir les effets de la transition « pactée » sur linstitutionnalisation du genre comme catégorie daction publique, tant à travers le féminisme ONGéisé, selon lexpression de Sonia Alvarez, quà travers la création et le développement de lagence étatique consacrée aux droits des femmes, le SERNAM ( Servicio Nacional de la Mujer ). Soulignons la qualité de lanalyse menée par Nicole Forstenzer, des effets de démobilisation, de bureaucratisation et de dépolitisation, que linstitutionnalisation et la professionnalisation du féminisme ont pu induire. Peu dauteur-e-s ont cerné de manière aussi systématique et avec autant de finesse les interactions entre la mise à lagenda politique des questions de genre et les reconfigurations des mobilisations féministes. A cet égard, notons que les observations de terrain ont permis à lauteure de mettre en relief un aspect trop souvent ignoré ou mésestimé du féminisme chilien contemporain, à savoir ce quelle nomme le féminisme des mobilisations sociales, à côté du féminisme dit institutionnel et du féminisme dit autonome. Enfin, Nicole Forstenzer aborde de manière convaincante lentrecroisement des rapports sociaux de sexe avec les rapports sociaux de classe, ces derniers pouvant sentrecroiser à leur tour avec les rapports ethniques. En ce qui concerne les femmes des milieux populaires, elle met en exergue la reconduction des rôles traditionnels à travers les interventions sociales de lEtat, lusage stratégique du maternalisme en politique par les élites féminines, et enfin, la souveraineté des femmes sur leur corps, comme pierre de touche de leur accès à lautonomie. Lintérêt de cette analyse est dune part de mettre en lumière le poids des héritages institutionnels, sociaux et politiques du passage à la démocratie et de la transition « pactée » sur les évolutions et recompositions de politiques sociales ciblées sur le groupe materno-infantile ainsi que sur la situation des femmes dans les instances électives et exécutives, et, dautre
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.