Population, éducation et développement au Congo-Brazzaville

De
Publié par

Cet ouvrage fait le point sur l'école, l'état et la société en se demandant quel pourrait être le nouveau projet éducatif pour le Congo et en mettant l'accent sur les disparités sexuelles à l'école au Congo et en Afrique. Il revisite ensuite le travail, la scolarisation des enfants et l'impact du SIDA sur l'offre et la demande scolaires et fait la liaison entre l'éducation et la sexualité. Enfin, il insiste sur les relations entre l'éducation, l'économie et le développement.
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782140001178
Nombre de pages : 314
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Daniel L
Sous la direction de Gertrude N Joseph M Daniel L
Population, éducation et développement au Congo-Brazzaville
Population, éducation et développement au Congo-Brazzaville
Actes des journées scientifiques des 3 et 4 décembre 2013
Sous la direction de Gertrude NDEKOJoseph MBANDZADaniel LOUMOUAMOU
Population, éducation et développement au Congo-Brazzaville Actes des journées scientifiques des 3 et 4 décembre 2013
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07636-2 EAN : 9782343076362
Président : Professeur Charles BOWAO, Philosophe – ancien ministre – directeur de l’Ecole doctorale de philosophie - Université Marien Ngouabi ; Vice-président : Professeur Paul LOUZOLO KIMBEMBE, sciences de l’Education, vice-recteur de l’Université Marien Ngouabi. Membres :Professeur Hervé DIATA,Economie du développement, doyen de -la Faculté des sciences économiques – Université Marien Ngouabi ;Professeur Gertrude NDEKO,maître de conférence -sociologue, directrice du Master population et développement (MAPODEV), Université Marien Ngouabi ; Docteur Joseph MBANDZA, maître-assistant, économiste du -développement, directeur scientifique du Laboratoire de formation et de recherche en population et développement (LAPODEV), Université Marien Ngouabi ; Docteur Daniel LOUMOUAMOU, maître-assistant, démographe -géographe, coordonateur de la commission recherche et publication au LAPODEV – Université Marien Ngouabi.
5
LISTE DES SIGLES ACDA : Association congolaise pour le développement agricole AEF : Afrique Equatoriale française ANZAS : Association Nzambi solidarité BTS : Brevet des techniciens supérieurs CEPE : Certificat d’études primaires élémentaires CEPED : Centre d’étude en population et développement CERAPE : Centre d’études et de recherche sur les analyses et les politiques économiques CERPOD : Centre d’études et de recherche sur la population pour le développement CIO : Cellule d’information et d’orientation CM : Chef de ménage CM² : Cours moyen deuxième année CNLS : Conseil national de lutte contre le SIDA CNSEE : Centre national de la statistique et des études économiques D.E. : Directeur des études DESS : Diplôme d’étude supérieure spécialisée DOBAS : Direction de l’orientation, des bourses et des aides scolaires DOOS : Direction de l’orientation et des œuvres scolaires DORH : Direction de l’orientation et des ressources humaines DUT : Diplôme universitaire de technologie ECOM : Enquête congolaise auprès des ménages EDD : Education pour le développement durable EDS : Enquête démographique et de santé EDSCI : Première enquête démographique et de santé au Congo ENS : Ecole normale supérieure (Université Marien Ngouabi) EPS : Education physique et sportive EPT : Education pour tous EROF : Equal rights and opportunity forum FSE : Faculté des sciences économiques IEC : Information, éducation, communication IFORD : Institut de formation et de recherche en démographie INRAP : Institut national de recherche et d’action pédagogique INS : Institut national de la statistique IPS : Indice de parité scolaire IPT : Indice de parité total IST : Infections sexuellement transmissibles
7
LAPODEV : Laboratoire de formation et de recherche en population et développement MCCI : Mouvement des citoyens contre l’insalubrité MDF : Ménages dirigés par les femmes MDH : Ménages dirigés par les hommes MEPS : Ministère de l’Enseignement primaire et secondaire MEPSA : Ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation MES : Ministère de l’Enseignement supérieur METPFQE : Ministère de l’Enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi NTIC : Nouvelles techniques de l’information et de la communication OEV : Orphelins et enfants vulnérables OIT : Organisation internationale du travail OMD : Objectifs du millénaire pour le développement OMS : Organisation mondiale de la santé ONG : Organisation non-gouvernementale ONU : Organisation des Nations Unies OSP : Orientation scolaire et professionnelle PIB : Produit intérieur brut PNUD : Programme des Nations Unies pour le développement PNUE : Programme des Nations Unies pour l’environnement PRAEBASE : Projet d’appui à l’éducation de base PRONAR : Programme national d’afforestation et de reboisement RCA : République centrafricaine RDC : République démocratique du Congo TBS : Taux brut de scolarisation TIC : Techniques de l’information et de la communication UCL : Université catholique de Louvain (Belgique) UMNG : Université Marien Ngouabi de Brazzaville UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la communication UNFPA : Fonds des Nations Unies pour la population UNICEF : Fonds des Nations Unies pour l’enfance VAE : validation des acquis de l’expérience VIH/SIDA : Virus de l’immunodéficience humaine/Syndrome de l’Immunodéficience acquise
8
INTRODUCTION GÉNÉRALE ParJoseph Mbandza, Directeur scientifique du LAPODEV Et Daniel LoumouamouCoordonnateur de la commission recherche et publication, LAPODEVLe Laboratoire de formation et de recherche en population et développement (LAPODEV) de la Faculté des sciences économiques, avec le financement des Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), sous la supervision de l’Université Marien Ngouabi, a organisé à Brazzaville, les 3 e et 4 décembre 2013, les II journées scientifiques sur «Population, éducation et développement». En effet, depuis sa création, l’Organisation des Nations Unies considère l’éducation comme l’un des éléments essentiels qui sous-tendent le développement humain et le progrès de la société. Le droit à l’éducation est proclamé dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948), et l’importance de l’éducation pour l’évolution de la population et l’épanouissement individuel a été rigoureusement affirmée lors des grandes conférences et sommets des Nations Unies. La Conférence mondiale sur l’éducation pour tous, tenue à Jomtien (Thaïlande) en 1990, a énoncé des objectifs et des stratégies en faveur de l’éducation pour tous. Lors du Forum mondial sur l’éducation (Dakar, 2000), du Sommet du millénaire et de la session extraordinaire de l’Assemblée générale consacrée aux enfants, en 2001, la communauté internationale a explicitement reconnu que l’éducation, en particulier l’enseignement primaire, est indispensable au progrès social et démographique, à un développement économique durable et à l’égalité des sexes. L’enseignement primaire pour tous et l’élimination des inégalités auxquelles sont confrontées les femmes en matière d’éducation comptent parmi les objectifs les plus importants de la Déclaration du millénaire de l’ONU (2000). L’importance de l’éducation a également été soulignée lors des diverses conférences internationales sur la population. Le programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement (1994) a appuyé l’objectif de l’éducation pour tous établi à Jomtien en définissant plusieurs objectifs quantitatifs ayant trait à l’éducation, notamment l’élimination de l’analphabétisme, et en lançant également un appel en faveur de l’éducation pour tous avant 2015 (paragraphe. 11.6) et de la suppression de l’écart entre les taux de scolarisation des garçons et des filles dans l’enseignement primaire et secondaire en 2005 (paragraphe 11.8). En 1999, les principales mesures pour la poursuite de l’application du
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.