//img.uscri.be/pth/bcc4ed9fa332d90642424afa1795c90fefd893f1
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Porteurs d'espoir

De
248 pages
La nation ivoirienne, comme toutes les autres, a besoin de héros. Parmi eux doivent figurer des intellectuels, d'où ces quelques portraits proposés : Senghor, Mémel Foté, B. Kotchy, Aké Assi, Niangoran Bouah, Simone Gbagbo, Angèle Gnonsoa, Coulibaly Yedieti... Ils sont des médiateurs de l'espoir, comme des figures de sainteté d'une foi en l'homme, en l'intelligence, en la pensée.
Voir plus Voir moins
        SB orHs ueIVE-OT-CF__PREOIIAB-YRESTROP_YLLIO.RniddUESRE-PS2/13   1   105/0
ELL
ECT
U
EL
E
S D’I
N
T
01:6
S
R
PORTEURS D’ESPOI
A
ÉR
R
I
IT
Sy By
N
I
P
OTRUER
     
S
         
D 
ESPOIR
 
                           
  © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-29281-6 EAN : 9782336292816
 
Séry Bailly     
P ORTEURS D ESPOIR  
I TINÉRAIRES D INTELLECTUELS                    
 
 
 
 CHANT DU FEU  Lâme errante se transforme en toi et nul ne le sait, Feu des sorciers, Esprit des eaux inférieures, Esprit des airs supérieurs, Fulgore qui brilles, luciole qui illumines le marais, Oiseau sans ailes, matière sans corps, Esprit de la Force du Feu Ecoute ma voix : un homme sans peur tinvoque.  L. S. Senghor En hommage à Niangoran Porquet Dit Niango lAfricain
  Culture et savoir diminuent en tout homme qui les possède la possibilité dêtre dupe des mots, dêtre crédule aux mensonges. Culture et savoir augmentent en tout homme le pouvoir de comprendre la réalité où il vit () La conscience de cette réalité a une valeur explosive : elle ne peut quentraîner à la volonté de la transformer.  Paul Nizan cité par Anne Mathieu In « Paul Nizan, intellectuel et polémiste », Le Monde diplomatique , décembre 2005, p. 3  
  « The Negro Race, like all races, is going to be saved by its exceptional men. » (La race noire, comme toutes les races, sera sauvée par ses hommes exceptionnels.)     
WEB Du Bois
INTRODUCTION  Les intellectuels se considèrent, à bon droit sans doute, comme des boussoles. Leur vocation est donc daider leurs peuples à sorienter dans des sociétés humaines qui sont parfois comme de véritables jungles. Cest dans cette perspective quils étudient le monde pour en connaître les lois afin que les hommes les utilisent à leur profit. Cette connaissance de leur milieu naturel et social leur permet de produire mieux et daméliorer leurs rapports, cest-à-dire de vivre mieux. Cependant, pour atteindre ces objectifs, certains dentre eux produisent des idéologies, un ensemble de valeurs chargées de les mobiliser en vue daffronter les défis de leur monde. Ces valeurs peuvent être jugées du seul point de vue de leur efficacité pour nous faire adopter un certain regard ou pour nous faire agir dune certaine façon. Mais dautres intellectuels se constituent en chasseurs didéologies. Ils les interrogent sur leurs intentions cachées et sur leurs impacts humains, en un mot sur le prix de lefficacité. On peut dire que chacun propose un chemin susceptible de conduire à ce quAhmadou Kourouma a appelé Hèrèdougou, le village du bonheur 1 . Cest aux sociétés de faire leur parcours, de décider de leur destination et de juger de leur itinéraire. Cest lécrivain ghanéen Ayi Kwei Armah qui attire notre attention sur le fait que le terminus ne coïncide pas toujours avec la destination 2 . Celui-là est imposé par les forces du destin ou de lhistoire, quand celle-ci fait lobjet de rêves parfois fous. De là le sentiment que les hommes éprouvent dêtre perdus, échoués et abandonnés, les douleurs que causent les frustrations et les ressentiments quand ils narrivent pas à leur destination. Des débats ont secoué notre société avant la guerre du 19 septembre. Mais ceux qui ont pris linitiative de celle-ci ont voulu faire croire que nous étions unanimes pour souscrire à un dogme national et persécuter des victimes innocentes.                                                  1 Dans sa pièce Tougnantigui, Le diseur de vérité. 2 Voir Why Are We So Blest? Heinemann, 1974
9