Pour une écologie de l'attention

De
Publié par

Économie de l'attention, incapacité de se concentrer, armes de distraction massive, googlisation des esprits : d'innombrables publications dénoncent le déferlement d'images et d'informations qui, de la télévision à Internet en passant par les jeux vidéo, condamnerait notre jeunesse à un déficit attentionnel pathologique.


Cet essai propose une vision d'ensemble de ces questions qui prend à contre-pied les lamentations courantes. Oui, la sur-sollicitation de notre attention est un problème à mettre au cœur de nos analyses économiques, de nos réformes pédagogiques, de nos réflexions éthiques et de nos luttes politiques. Mais, non, l'avènement du numérique ne nous condamne pas à une dissipation abrutissante.


Comment rediriger notre attention ? À quoi en accorder ? Faut-il que chacun apprenne à " gérer " ses ressources attentionnelles pour être plus " compétitif ", ou faut-il plutôt nous rendre mieux attentifs les uns aux autres ainsi qu'aux défis environnementaux (climatiques et sociaux) qui menacent notre milieu existentiel ? Ce livre défend la seconde voie. Il pose les fondements d'une écologie de l'attention comme alternative à une suroccupation qui nous écrase. Il espère que vous trouverez le temps de le lire...



Yves Citton est professeur de littérature à l'Université de Grenoble et co-directeur de la revue Multitudes. Il a notamment publié Renverser l'insoutenable (Seuil, 2012) et dirigé un ouvrage collectif intitulé L'Économie de l'attention. Nouvel horizon du capitalisme ? (La Découverte, 2014).


Publié le : jeudi 25 septembre 2014
Lecture(s) : 13
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021181449
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
POUR UNE ÉCOLOGIE DE L’ATTENTION
Du même auteur
Impuissances. Défaillances masculines et pouvoir politique de Montaigne à Stendhal Aubier, 1994 Portrait de l’économiste en physiocrate. Critique littéraire de l’économie politique L’Harmattan, 2001 L’Envers de la liberté. L’invention d’un imaginaire spinoziste dans la France des Lumières Éditions Amsterdam, 2006 Lire, interpréter, actualiser. Pourquoi les études littéraires ? Éditions Amsterdam, 2007 Mythocratie. Storytelling et imaginaire de gauche Éditions Amsterdam, 2010 L’Avenir des humanités. Économie de la connaissance ou cultures de l’interprétation ? La Découverte, 2010 Zazirocratie. Très curieuse introduction à la biopolitique et à la critique de la croissance Éditions Amsterdam, 2011 Renverser l’insoutenable Seuil, 2012 Gestes d’humanités. Anthropologie sauvage de nos expériences esthétiques Armand Colin, 2012 Pour une interprétation littéraire des controverses scientifiques Quae, 2013
En collaboration : Les doctrines orthographiques de la Renaissance en France (avec André Wyss) Droz, 1989 Spinoza et les sciences sociales. De la puissance de la multitude à l’économie des affects (avec Frédéric Lordon) Éditions Amsterdam, 2008 e e Les Frontières littéraires de l’économie (XVIIXIX siècle) (avec Martial Poirson et Christian Biet) Desjonquères, 2008 Le Moment idéologique. Entre émergence de la littérature et constitution des sciences de l’homme (avec Lise Dumasy) ENS Éditions, 2013 Imagination scientifique et littérature merveilleuse.Charles Tiphaigne de La Roche (avec Marianne Dubacq et Philippe Vincent) Presses universitaires de Bordeaux, 2014 Technologies de l’enchantement. Pour une histoire multidisciplinaire de l’illusion (avec Angela Braito) ELLUG, 2014 L’Économie de l’attention : nouvel horizon du capitalisme ? La Découverte, 2014
YVES CITTON
POUR UNE ÉCOLOGIE DE L’ATTENTION
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
Cet ouvrage est publié dans la collection « La Couleur des idées »
ISBN9782021181432
© ÉDITIONS DU SEUIL, SEPTEMBRE 2014
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Pour la famille de Calcutta, partis ou restés
To the Kolkata family, those who left, those who remain
Sommaire
AVERTISSEMENT. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . INTRODUCTION.De l’économie à l’écologie de l’attention .  –
PREMIÈREPARTIE :LATTENTIONCOLLECTIVE. . . . . . . . . . . . . . . Chapitre 1 – Envoûtements médiatiques et régimes attentionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chapitre 2 – Le capitalisme attentionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . Chapitre 3 – La numérisation de l’attention . . . . . . . . . . . . . .
DEUXIÈMEPARTIE :LATTENTIONCONJOINTE. . . . . . . . . . . . . . . Chapitre 4 – L’attention présentielle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chapitre 5 – Micropolitiques attentionnelles. . . . . . . . . . . . . .
TROISIÈMEPARTIE :LATTENTIONINDIVIDUANTE. . . . . . . . . . . . Chapitre 6 – L’attention en laboratoires. . . . . . . . . . . . . . . . . . Chapitre 7 – L’attention réfléchie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CONCLUSION – . . . . . . . . . .Vers une échologie de l’attention REMERCIEMENTS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
BIBLIOGRAPHIE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . INDEX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TABLEDESFIGURES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TABLEDESMATIÈRESDÉTAILLÉE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
13 15
4
7
49 73 99
123 125 155
179 181 201
247 287 289 303 307 309
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.