Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 12,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Nostalgérie

de la-decouverte

Vous aimerez aussi

Pokémon GO 100% non officiel

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

suivant
Eric Albert Frank Bourno Jérôme Duval Jacques Rojot Sylvie Roussil Renaud Sains
Pourq jiraistravai
e 2 édition
POURQUOI J’IRAIS TRAVAILLER
Éric Albert Frank Bournois Jérôme Duval-Hamel Jacques Rojot Sylvie Roussillon Renaud Sainsaulieu
Deuxième édition
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Les dessins de Gabs sont extraits des livres suivants : La vie en entreprise, Usine Nouvelle, 1998. Tout est psy dans la vie, Eyrolles, 2002. Réunion, je me marre, Eyrolles, 2003.
er Le code de la propriété intellectuelle du 1juillet 1992 interdit en effet DANGER expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans l’enseigne-ment, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. LE PHOTOCOPILLAGE En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire TUE LE LIVRE intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque sup-port que ce soit, sans autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de copie, 20, rue des Grands-Augustin, 75006 Paris.
© Eyrolles, 2003-2006
ISBN : 2-7081-3440-X
Ce livre est dédié à Renaud Sainsaulieu, décédé alors que la première rédaction de cet ouvrage s’achevait.
De lui, nous conserverons le souvenir intime d’un grand Ami, collègue et expert, marqué par la soif de connaître toujours plus l’alchimie fascinante des hommes et des femmes au travail. Nous lui devons tous beaucoup.
LES AUTEURS
Eric Albert, Psychiatre, Consultant et Coach d’entreprises, Président fondateur de l’IFAS (Institut Français d’Action sur le Stress).
Frank Bournois, Professeur de Management Général à l’Université de Paris II, Co-Directeur du CIFFOP (Centre Interdisciplinaire de Formation à la Fonction Personnel), Professeurà ESCP-EAP, Conseiller de Direction Générale.
Jérôme Duval-Hamel, Docteur ès Sciences de Gestion, CAPA, Admi-nistrateur Général d’une Organisation internationale, ancien dirigeant de groupes internationaux, Administrateur de Sociétés.
Jacques Rojot, Professeur de Sciences de Gestion à l’Université de Paris II,Co-Directeur du CIFFOP, Ancien Directeur de l’UFR Sciences de Gestion de l’Université de Paris I, Rédacteur en chef de la « Revue de Gestion des Ressources Humaines».
Sylvie Roussillon, Docteur en psychologie, Professeur de leadership à L’EM.Lyon, Professeur associé à l’Université de Lyon III, membre de Conseils de Surveillance de Grandes Entreprises, Coach de dirigeants.
Renaud SainsaulieuI. E. P., Sociologue, Professeur des Universités Paris, l’un des fondateurs de la sociologie d’entreprise, fondateur du Labo-ratoire de Sociologie du Changement des Institutions (CNRS) et de la Revue Sociologies pratiques. Il a présidé l’AISLF (Association internationale des sociologues de langue française).
Ils sont tous auteurs de nombreux ouvrages de référence.
SOMMAIRE
Introduction....................................................................................................................................... IX
PREMIÈRE PARTIE :Que reste-t-il de nos amours ?........................................................... 1
La valse des modèles sociaux....................................................................................................... 3
CHAPITRE I – Premier temps : Le modèle social de croissance.......................................... 4 La gestion sociale émerge ...................................................................................................................... 5 Le mythe d’un système stable ................................................................................................................ 6 La chute du modèle ................................................................................................................................ 6
CHAPITRE II – Deuxième temps : Le modèle participatif................................................... 10 Le mythe communautaire.................................................................................................................... 10 Le modèle se lézarde ............................................................................................................................ 11 Des stigmates pour aujourd’hui.......................................................................................................... 12
CHAPITRE III – Troisième temps : à la recherche d’un nouveau modèle...................... 13 Le mirage de la nouvelle économie.................................................................................................... 14 La mondialisation en marche ............................................................................................................... 14
DEUXIÈME PARTIE :Repères pour mieux comprendre.................................................. 19
La quête du travail......................................................................................................................... 21
CHAPITRE IV – Ce que les salariés attendent de l’entreprise........................................... 24 L’impératif financier ............................................................................................................................. 24 « Je veux exister » ................................................................................................................................. 26 La vie de l’individu ne tourne plus autour du travail......................................................................... 31 S’engager sous conditions .................................................................................................................... 37 Un autre rapport à l’autorité ............................................................................................................... 42 « Je veux faire ! je veux apprendre : L’appétit de réalisations » ....................................................... 49
CHAPITRE V – Ce qui attend les salariés dans l’entreprise............................................... 54 L’entreprise ouverte............................................................................................................................. 54 « Toujours plus » ................................................................................................................................... 62 « Plus jamais à vie » .............................................................................................................................. 80 Nouvelles technologies, nouveau travail, nouveaux contrôles......................................................... 86 L’entreprise à surfaces variables.......................................................................................................... 90 Une sursollicitation des émotions ........................................................................................................ 99 Des managers sous pression ............................................................................................................... 105 Les cartes ont été redistribuées......................................................................................................... 110
V
PO U R Q U O IJI R A I ST R A V A I L L E R
TROISIÈME PARTIE :Et demain ? Quelques pistes…..................................................... 119
Construire une nouvelle relation au travail........................................................................ 121
CHAPITRE VI – Apprendre à rebondir : stimuler les comportements de résilience124 L’émergence d’un concept pratique : la résilience........................................................................... 125 Développer la résilience individuelle en entreprise .......................................................................... 132 Gérer la résilience organisationnelle................................................................................................. 138 Autodiagnostiquez et situez-vous dans la matrice de résilience..................................................... 145
CHAPITRE VII – Rééquilibrer la relation de travail............................................................. 154 Le pacte de management, héritier des recherches sur le contrat psychologique ........................... 155 Construction du pacte de management............................................................................................ 157 Les 4 formes de rupture du pacte...................................................................................................... 159 Le pilotage du pacte........................................................................................................................... 162 Les limites du pacte de management................................................................................................ 169
CHAPITRE VIII – Repenser l’organisation : pour de nouveaux points de repère !... 174 Des repères pour salariés.................................................................................................................... 174 Thèmes à « toujours » aborder par les managers ............................................................................. 182
Conclusion........................................................................................................................................ 207
Bibliographie.................................................................................................................................. 219
Index.................................................................................................................................................. 223
Les résumés Première partie ...................................................................................................................................... 17 Deuxième partie................................................................................................................................... 111 Troisième partie ................................................................................................................................... 202
Photo de la relation au travail aujourd’hui ................................................................................115-117 Test de résilience de carrière .......................................................................................................211
VI
INTRODUCTION
La réponse pourrait paraître évidente a priori : « On travaille tout simplement pour gagner sa vie. » Elle s’avère toutefois bien plus complexe. Beaucoup d’entre nous ont beau savoir qu’ils n’ont pas le choix, cette question revient certains lundis matin… avant de se révéler récurrente, lancinante tous les jours de la semaine. Chacun la règle à sa manière par un compromis entre des comportements extrêmes, la rupture, la résignation, l’enga-gement sur mesure ou l’investissement total.
Un certain malaise est installé, constaté par de nombreux observateurs des différents champs des sciences humaines.
De leur côté, les employeurs ne savent plus sur quels ressorts agir pour fidéliser les collaborateurs les plus précieux pour l’entreprise. Comme on le constate souvent, l’entreprise commence par traiter cette question sur un mode anecdotique et matériel, en proposant toujours plus de services (pressing, garde d’enfants, mise à disposition d’ordinateurs portables), puis en revisitant, une fois de plus, la question de la motivation et de la rétribution monétaire instantanée et différée… comme si l’enjeu se nichait uniquement là!
Si cette question alimente aujourd’hui les discussions, on la trouve déjà chez Platon, qui nous invite à réfléchir. Évidemment, le travail a pour première vocation de nous donner les moyens de vivre:
« Mais en vérité et il est bien sûr que le premier et le plus impérieux de nos besoins est celui de nous procurer la
IX
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin