Psyché

De
Publié par

Ce livre fait suite à de précédents écrits de l'auteur et porte également sur les relations qu'établissent corps et psyché, certaines mais déroutantes, ainsi que sur les diverses doctrines qui prétendent s'en rendre maîtresses. Il traduit l'embarras dans lequel on se trouve à ce sujet, d'où 2 500 ans d'effort et de labeur soutenus, exemplaires autant qu'infructueux, ne sont pas parvenus à faire sortir l'homme qui les avait élaborées.
Publié le : mercredi 1 juin 2016
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782140010446
Nombre de pages : 236
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
PSYCHÉ DE PAR LE MONDE
Édouard de Perrot
PSYCHÉ Entre neurosciences et psychanalyse
Essai
PSYCHÉ
Psyché de par le monde Cahiers internationaux de psychopathologie et de psychanalyse Collection dirigée par Alain BrunCollection multilingue, « Psyché de par le monde » promeut la psychanalyse et la psychopathologie dans ce qu’elles peuvent avoir d’universel, au-delà des langues, des territoires et des cultures. Elle publie des textes reconnaissant les principes d’une vie psychique, laquelle peut se décrire par la psychanalyse ou la phénoménologie, et illustrant une pensée originale, qui se distingue d’ouvrages à vocation universitaire. Dernières parutions Rolf KÜHN,Logothérapie et phénoménologie. Contributions à la compréhension de l’analyse existentielle de Viktor E. Frankl, 2015. Pierre DELTEIL (avec la collaboration de Jean Garrabé),La Psychiatrie francophone. Pour une psychiatrie humaniste, 2014. JU Fei,La structure inconsciente et le Yijing. L’objet du désir : reste ou vide ?,2014. Emil KRAEPELIN,Troubles mentaux psychogènes carcéraux suivi de Les formes de manifestation de la folie, traduit de l’allemand et présenté par Marc Géraud, 2013. Yorgos DIMITRIADIS,Psychogénèse et organogénèse en psychopathologie. Une hypothèse psychanalytique, 2013. Johannes MÜLLER,Des manifestations visuelles fantastiques, traduit de l’allemand par Marc Géraud, 2013. Maria DORER,Les bases historiques de la psychanalyse, traduit de l’allemand par Marc Géraud, 2012.
ÉdouardDEPERROT
PSYCHÉ Entre neurosciences et psychanalyse Essai
OUVRAGES DU MÊME AUTEUR
La supervision de la psychothérapie. Paris, Masson, 2002, Ouverture psy. (en collaboration avec
P.-B. Schneider, C. Rozmuski-Dreyfuss et M. Stauffacher.)
Psychiatrie et psychothérapie. Une approche psychanalytique. Bruxelles, De Boeck, 2004. (en collaboration avec M. Weyeneth.)
La psychothérapie de soutien. Une perspective psychanalytique. Bruxelles, de Boeck, 2006. Collection Carrefour des psychothérapies.
Abrégé de psychologie buissonnière. Entre neuroscience cognitive et psychanalyse : quelle coexistence possible. Bruxelles, de Boeck, 2007. Collection Oxalis.
Cent milliards de neurones en quête d’auteur. Aux origines de la pensée. Paris, L’Harmattan, 2010. Collection Psychanalyse et civilisations.
Corps et psyché, ou les illusions du corps augmenté.Paris, L’Harmattan, 2014. Collection Le corps en question.
Je t’aime. Poésies.Vevey. Éditions de l’Aire. 2003
Illustration couverture :L’arbre,bois gravé de l’auteur.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08797-9 EAN : 9782343087979
7
8
À Nicole
CONSTAT
1.- PAR OÙ COMMENCER ?
« Criez d’un passant à notre peuple : « Ô le savant ! » Et d’un autre : « Ô le bon homme ! » Il ne faudra pas détourner les yeux et son respect vers le premier. Il y faudrait un tiers crieur : « Ô les lourdes têtes ! » Nous nous enquérons volontiers : « Sait-il du Grec ou du Latin ? écrit-il en vers ou prose ? » Mais s’il est devenu meilleur ou plus avisé, c’était le principal, et c’est ce qui demeure derrière. Il fallait s’enquérir qui est mieux savant, non qui est savant. » Montaigne Essais, I, XXIV. Pédantisme « … il y a déjà quelque temps que je me suis aperçu que, dès mes premières années, j’avais reçu quantité de fausses opinions pour véritables… » Descartes Première Méditation. « On ne devrait s’étonner que de pouvoir encore s’étonner. » La Rochefoucauld, Maxime 384 « Le propre d’un mystère, disait Ansermet, c’est que plus vous l’élucidez, plus se renforce son caractère mystérieux. » et l’auteur ajoute : « Mais le besoin demeure, pour cet animal métaphysique qu’est l’homme, de s’adonner à cette élucidation ». Jean-Claude Piguet : Philosophie et musique.
Habitants de cette terre, nous participons du monde, qui nous contient et que nous contenons, qui se donne à notre perception – aussi bien externe qu’interne – dans la diversité des formes de son existence organisée et des représentions qu’on s’en fait. Cette composition défie et désarme l’intelligencese flatterait de l’expliquer de façon univoque. qui
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.