Quand je serai une dame et que tu seras morte

De
Publié par

Embarquée dans cette périlleuse aventure de la vieillesse, l'auteur s'interroge. Est-ce une faveur ? Est-ce une preuve ? Une étape de plus à franchir ? Mais pourquoi ? Avec la participation d'un chat, d'enfants, et de « passants », des textes courts, concis, s'écrivent au fur et à mesure du temps qui passe et jalonnent le cheminement intérieur de l'auteur.
Publié le : mardi 5 avril 2016
Lecture(s) : 17
EAN13 : 9782140007644
Nombre de pages : 132
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Yvonne Clos
Yvonne Clos
Quand je serai une dame et que tu seras morte Roman
Préface de Marie de Hennezel
Quand je serai une dame et que tu seras morte
Écritures Collection fondée par Maguy Albet Cladart (Thierry),Une bien étrange compagnie, 2016. Fontaine Kerbellec (Laurence),Carmencita ou l’aqueduc aux oranges, 2016. Renaud (Dominique),Le Voyage imaginaire, 2016. Schved (Jean-François),La Croix byzantine. Aïvali ou la mémoire des oliviers, 2016. Cervoni (Alain),La Voie de l’orphelin, 2016. Sanchez (Patricia),L’Aube d’été, 2016. Labrique (Myriam),L’Âme du palmier, 2016. Lenoir (Jean-Yves),Dialogues avec mon horloge, 2016. Bosc (Michel),La Cendre et le calice, 2016. Dami (Olivier),Boulevard des Amériques, 2015. Auque (Hubert),Revoir Tübingen, 2015. Merlino (Benito),Îles vagantes, 2015. Tanguy-Taddonio (Anne),La Signature de l’âme, 2015. Maeght (Brigitte),La Vie sauve, 2015. Cartier (Jean-Michel),L’Irrésolution, 2015. * ** Ces quinze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Yvonne Clos Quand je serai une dame et que tu seras morte
Roman Préface de Marie de Hennezel
Du même auteur Et le temps s’impatiente, L’Harmattan, 2009. Dis, Mamie, tu l’écris notre histoire d’amour, Robert Laffont, 1989. © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08618-7 EAN : 9782343086187
La vie est une salle de spectacle.1 On entre, on regarde, on sort.
1 Démocrite Philosophe Grec v.460 - v. 370 av.JC.
1 Préface de Marie de Hennezel J’ai beaucoup aimé le livre d’Yvonne Clos. Nous nous sommes connues lors d’un séminaire sur “l’art de bien vieillir” que j’animais pour la Mutuelle Audiens. Elle était la plus âgée de tous. Et sans doute une des plus jeunes de cœur et d’esprit. C’est ce que le lecteur découvrira en entrant dans la lecture des pages qui suivent. Il sera séduit, comme je l’ai été moi-même par le style simple et direct, par le regard que cette vieille dame porte sur la vie, à son âge. Un regard plein d’humour et de tendresse. Sans complaisance pour les maux de la vieillesse – c’est difficile d’être vieux -mais incroyablement vivant. Il aimera, c’est sûr ! J’insiste pour qu’il fasse circuler ce livre. Parce que notre société a besoin de savoir que cela vaut le coup d’être en vie à plus de 90 ans. Nous projetons une image tellement négative et désespérante sur les vieux jours ! Oui nous avons besoin d’entendre ce que nous dit Yvonne Clos : pas de grandes phrases, pas de “sagesse” pompeuse, non, juste une petite musique pleine de charme et de mélancolie :on entre, on regarde, on sort! Et si le sens de l’âge, c’était tout simplement de rester curieux de ce que la vie réserve encore ? “Il y a encore des plaisirs à saisir, des rires à ne pas manquer, des caresses plus intenses que celles à fleur de peau. Encore des sourires, encore des regards…Je n’ai pas “épuisé ma soif de ce monde”. Yvonne, ce qui lui donne envie de vivre à l’âge où tout s’en va, l’âge de la grande solitude, c’est le goût d’écrire et de “faire connaissance avec elle-même”. C’est Arthur, son chat, avec lequel elle parle de “tendresse exclusivement”. En tournant la dernière page du livre j’ai pensé à ce haïku de Sôseki : Sans savoir pourquoi J’aime ce monde Où nous venons pour mourir1 Marie de Hennezel est psychologue, auteur deLa chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller, Pocket.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.