Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,38 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Question de distance dans la relation éducative

De
120 pages
L'ensemble des idées ici exposées montre le poids de la subjectivité dans la relation éducative et l'exigence de la remise en question chez l'usager comme chez l'éducateur dans le processus d'accompagnement. Ce livre amène inévitablement à s'interroger sur sa pratique éducative donc à ce qu'on apporte de son histoire à soi dans la relation aux usagers.
Voir plus Voir moins

Question de distance dans la relation éducative

Educateurs et Préventions Collection dirigée par Pascal LE REST
Les éducateurs travaillent dans l'ombre et contribuent dans le quotidien à la résolution de situations complexes, souvent dramatiques et douloureuses. Ils interviennent dans des internats pour enfants, pour adolescents et pour adultes, dans des institutions pour déficients visuels ou auditifs, en direction des personnes handicapées physiquement ou mentalement. Dans la rue, ils travaillent, sans mandat et dans le respect de l'anonymat, à restaurer des liens affectifs, sociaux, psychologiques. Ils sont missionnés par la justice pour accompagner des enfants en difficultés ou sont présents en milieu carcéral pour aider les détenus à la réinsertion sociale et professionnelle. Tous, avec courage et détermination, luttent à l'aide d'outils spécifiques, de méthodes et de pratiques de terrain élaborées pour améliorer les conditions de vie des usagers et de leurs familles et prévenir des risques de récidive, d'inadaptation, de désaffiliation, de rupture scolaire ou familiale. La collection veut donner la parole aux éducateurs pour mettre en lumière leur finesse d'intervention, les lignes de force qui sous-tendent l'étayage des préventions et transmettre la mémoire des pratiques. Déjà parus Luc DES CAMPS et Cécile HA YEZ (sous la coord.), Génération cannabis. Paroles de jeunes. Paroles d'experts, 2005. Philippe GOSSERIES, Guide de formation à la communication avec les médias vers l'opinion, 2005 Paulette BENSADON, De l'écriture aux écrits professionnels, 2005. Claire PINON, Educatrice auprès des populations défavorisées, 2005. Pascal LE REST, La Prévention Spécialisée dans tous ses états, 2002. Christopher BURGER, Pour une convention nationale de la Prévention Spécialisée, 2002. Gilbert BERLIOZ, La Prévention dans tous ses états. Histoire critique des éducateurs de rue, 2002. Guillaume BONNET, Regard sur la Prévention Spécialisée. Un cas de relation éducative dans la rue, 2002. Daniel LECOMPTE, De la complexité en Prévention Spécialisée, 2002. Pascal LE REST, Paroles d'éducateurs de Prévention Spécialisée, 2002. Pascal LE REST, L'attraction des drogues, 2002.

Christine

DORME

Question

de distance

dans la relation éducative

L'Harmattan 5-7,me de l'ÉcolePolytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Hongrie Kossuth L. u. 14-16 1053 Budapest

HONGRIE

L'Harmattan ltalia Via Degli Artisti, IS 10124 Torino IT ALlE

www.librairieharmattan.com e-mail: harmattanl@wanadoo.fr (Ç) L'Harmattan, 2005 ISBN: 2-7475-8748-7 EAN : 9782747587488

Préface Question de distance. Par cet écrit très engagé, Christine DORME apporte ici sa sensibilité, son positionnement personnel et professionnel. Un écrit courageux, d'une part, parce qu'il aborde une question extrêmement complexe nécessitant une large disponibilité d'esprit. D'autre part, parce qu'il participe à un débat qui ne cessera de préoccuper les travailleurs sociaux englués dans une relation éducative. La ligne choisie par l'auteur repose sur un triple argumentaire: L'argumentaire personnel se réfère à un vécu professionnel en trois paliers: veilleuse de nuit, maîtresse de maison et éducatrice spécialisée. Que se passe-t-il dans la relation éducative entre l'adulte et l'enfant à travers ces expériences? Quels

sont les éléments transférentiels et contre-transférentiels de cette relation susceptibles de déboucher sur une prise de conscience? Le parcours retracé dans cet ouvrage montre incontestablement que d'une expérience à l'autre, Christine DORME n'a cessé d'affiner la maturation de sa réflexion, bien au-delà de la soutenance de son mémoire de Diplôme d'Etat d'Educateur Spécialisé autour et à propos de la question de la distance. L'argumentaire clinique se rapporte à l' ensemble des situations destinées à illustrer la thèse soutenue. Ces illustrations montrent clairement la dimension intersubjective de la relation éducative et les modes d'interventions discutables ou appropriés de l'auteur. Ces actes, ou plutôt ces décisions ponctuelles s'accordent avec les circonstances particulières vécues sur le lieu de travail, mais sont aussi l'apanage d'une charge affective et émotionnelle et d'une histoire propres à l'intéressée. Enfin, le troisième argumentaire est de type documentaire, c'est-à-dire constitué d'un ensemble de réflexions à partir des ouvrages couramment étudiés dans les écoles du travail social. Bien qu'apparaissant récuremment voire trop présentement, les auteurs cités offrent des réflexions qui participent bien à l'élaboration de la pensée de Christine DORME.

L'ensemble des idées exposées dégage une réelle cohérence, une dynamique de réflexion qui ne laisse pas indifférent, dans la mesure où il démontre à raison le poids de la subjectivité dans la relation éducative et l'exigence de la remise en question chez l'usager comme chez l'éducateur dans le processus d'accompagnement. Même si, l'auteur nous apporte diverses pistes de réflexion, ce livre amène inévitablement à s'interroger sur sa pratique éducative, donc à ce qu'on apporte de son histoire à soi dans sa relation aux usagers.

Macaire PASSY Sociologue et formateur à l'ERTS d'Olivet

INTRODUCTION
Comme à son habitude, Marie est la première à se proposer pour venir faire les courses avec moi, deux autres jeunes du groupe nous accompagnent. C'est un soir du mois de novembre, il fait froid, nous parlons du temps, va-t-il neiger ou non? L'ambiance est détendue, je raconte une anecdote personnelle, Marie, assise à côté de moi se tourne brusquement et me lance froidement" On en a rien à faire de ta vie! ". Sur le coup je me tais, je ne comprends pas l'agressivité de ses paroles, je passe à autre chose mais au fond de moi je suis blessée. Que s'est-il passé? sienne, la mienne? touche-t-il autant? Pourquoi de telles attitudes, la Pour quelles raisons cela me

Le travail auprès des jeunes ne me laisse pas indifférente. Je note combien cette relation me sollicite vivement en tant que mère de deux adolescents.

Au cours des réunions d'équipe, vient se faire jour la question de la distance: que suscitent les sentiments, les émotions en moi dans les rapports avec les jeunes que j'accompagne? Cette question s'adresse inévitablement aux travailleurs sociaux dans la relation éducative avec les jeunes en général et dans le cadre de la référence en particulier. L'établissement qui m'emploie accueille des enfants, des adolescents présentant des difficultés d'ordres social, familial et psychologique. Celles-ci sont en partie en lien avec des carences affectives, éducatives précoces. La problématique de ces jeunes implique la notion de la distance que je viens d'évoquer. Les rapports avec les jeunes ne peuvent qu'engendrer des sentiments, des émotions en moi, car ceux-ci provoquent en nous un désir de réparation, de maternage, une demande d'amour. Il me semble nécessaire d'entreprendre une démarche de distanciation, de comprendre pour ensuite mieux gérer la part importante de la dimension affective dans la relation éducative. L'expérience m'a permis de constater l'impact des affects dans la relation à l'autre. Cette question qui s'était posée à moi lorsque j'étais " maîtresse de maison" est primordiale en raison de mon choix de devenir éducatrice spécialisée. De l'attitude spontanée de " bonne mère", conditionnée par des fonctions précédemment occupées, je me suis engagée dans le métier d'éducateur spécialisé, lequel requiert une certaine distanciation par rapport aux 12

affects: comment
Comment parents?

ne pas être en miroir avec l'enfant? ne pas être en miroir avec ses propres

Mes expériences précédentes m'ont fait prendre conscience de la nécessité de la distanciation. La forte proximité ne permet ni de voir l'autre ni de se voir dans la relation à l'autre. La trop grande distance empêche la

relation d'exister. Quelle est donc la U bonne distance" ?
Le premier outil de l'éducateur c'est lui même. Sa perception du monde, de son être au monde, son histoire personnelle, l'éducateur doit apprendre à mieux se connaÎtre, c'est à dire tenter de voir se qui se joue de manière très subjective dans la relation pour y apporter une certaine objectivité, avec l'aide des autres membres de l'équipe. Nous parlerons plus volontiers d'intersubjectivité, en admettant que nous ne pouvons atteindre l'objectivité dans l'absolu. La relation éducative est une relation transférentielle, pas au sens strict de la psychanalyse. Mais plutôt comme l'évoque Daniel Sibony dans" Entre dire et faire ", celui qui entre facilement en jeu dans la relation dès que deux êtres se mettent à parler et cela du " seul fait que leurs paroles mettent en présence des bribes de leur mémoire, cela déclenche des poussées de leur passé vers leur présent ou leur avenir, des coulées fantasmatiques qui les débordent qui cherchent à se poser, à quels temps se conjuguer pour s'entretenir, se satisfaire ''1

1 - Daniel

SISONY,

Entre

dire et faire,

Seuil,

Paris

1991.

13

Comprendre aussi par là ce qui s'est joué avec Marie et bien d'autres dans une dynamique de transfert et contre transfert, d'amour ou de haine. Dans toute la gamme de l'affectif vient s'inscrire la relation à l'autre et entre autres la relation éducative. Le passage obligé est de développer une plus grande connaissance de soi, de revenir sur son action personnelle, de la mettre en question pour essayer de 7J trouver une" bonne distance.

Il s'agit pour moi de comment gérer ma dimension

affective dans la relation éducative auprès d'enfants carencés affectifs accueillis au Centre
Départemental de l'Enfance et de la Famille ou de me poser la question de la distance.
Je suis consciente de la complexité du sujet, je vais parler de distance alors que je suis directement impliquée dans ce travail. De toutes façons, la distanciation par l'écriture pourrait être un support approprié. Malgré les difficultés qui se présentent inéluctablement, je ne peux pas faire l'économie d'aborder ce thème de la distance. Je ferai une approche personnelle dans un premier temps, pour ensuite élargir la réflexion à un contexte d'exercice de métier, celui d'éducateur spécialisé. Le but que je me suis fixée c'est de montrer comment, à partir d'une problématique telle que je l'ai décrite précédemment, j'ai pu évoluer, tout en sachant que nous ne cessons de changer et que ce livre n'en sera pas le terme. Je commencerai par présenter l'établissement dans lequel je travaille puis les difficultés de la population d'enfants, d'adolescents qui sont accueillis, en abor14

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin