Ramses 2010

De
Publié par

8 parties (2 thématiques, 8 régionales, par pays ou continent). 50 entrées par pays et/ou thèmes. Le monde en cartes (16 pages quadri). Le monde en chiffres : 150 pays. Chronologie. Des articles compacts, pertinence dans la sélection et l'analyse des tendances mondiales. 2009 : le monde a changé, la crise s'est installée. Non seulement elle est appelée à durer, mais elle touche l'ensemble de la vie sociale et notamment les systèmes politiques (à travers les gouvernements, les élections...). RAMSES 2010 est donc traversé par deux thématiques fortes (fils rouges) : la crise et la gouvernance (l'IFRI est l'un des organisateurs de la World Policy Conference, première session Evian octobre 2009, axée sur la gouvernance globale).

 

Publié le : mercredi 9 septembre 2009
Lecture(s) : 200
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100542871
Nombre de pages : 352
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Avantpropos
e RAMSES 2008,rapport annuel de l’Ifri, a marqué une modernisation pro-le 26 fonde.RAMSES 2010poursuit et approfondit cette métamorphose, tout en satis-faisant toujours deux exigences : appréhender rigoureusement les évolutions et les ruptures du système international ; demeurer proche des lecteurs, nombreux et divers, qui, eux aussi, changent.
Cette nouvelle édition est plus condensée, plus maniable, plus facile à utiliser. Elle reste cependant fidèle à la démarcheRAMSES: clarté, exhaustivité, exposé complet des questions avec tous les éléments et les arguments en présence. L’esprit demeure le même : faire entrer le lecteur dans l’actualité internationale en respectant et même en accompagnant sa liberté de jugement et de choix.Éclairer, ne rien imposer.
Les « Perspectives » de Thierry de Montbrial
Le rapport s’ouvre par les « Perspectives » de Thierry de Montbrial, directeur général de l’Ifri. Il s’agit d’un tour d’horizon de l’actualité internationale, avec une priorité : mettre en lumière, expliquer et discuter les évolutions relatives à la gouvernance planétaire.
Un panorama complet : 8 parties, 53 articles
Ce sont ensuite53 articles, précis et synthétiques, écrits par les meilleurs spé-cialistes ; les jeunes chercheurs sont privilégiés afin d’apporterun regard neufsur des enjeux qui occupent parfois la scène internationale depuis des décennies. Ces textes sont regroupés en8 parties: Économie mondiale, Énergie et climat, États-Unis, Europe, Moyen-Orient/Maghreb, Asie, Afrique, Amérique latine. Le plan est ajusté chaque année en fonction de l’actualité.
7
RAMSES 2010> Avantpropos
Sont toujours couverts : les grands problèmes mondiaux: crise économique, régulation financière, recomposition de la gouvernance planétaire, changement climatique, place et rôle des États-Unis, etc. ; les dossiers régionaux: les grandes questions ayant dominé l’année en cours sont analysées ; – enfin,l’évolution des principales entités politiques: États-Unis, Russie, Chine, Inde, Union européenne, Brésil, etc.
Le lecteur peut aisément circuler dansRAMSESet retrouver le point ou le pays qui l’intéresse.
« Repères » : un appareil documentaire allant à l’essentiel
Comme les précédents,RAMSES 2010se clôt surun appareil documentaire four-nissant les chiffres essentielsdans les domaines suivants : démographie, économie, sécurité. Des données politiques les complètent : démocratie, stabilité de l’État, corruption. La partie cartographique est enrichie: richesse et démographie mondiales, recen-sement systématique des conflits sur la planète, avec des gros plans sur les plus significatifs. Plusieurs cartes photographientdes évolutions majeures du système international et de son organisation: les interdépendances mondiales, les principaux émetteurs de CO dans le monde, la production d’électricité dans le monde, le déploiement 2 de la puissance américaine, l’Union européenne, les relations de l’UE avec son voisinage.
RAMSES 2010garde tous les outils pour faciliter son usage, notamment une chronologie (juillet 2008-juillet 2009) et un index très complet.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.