Réalités sociales en République Démocratique du Congo

De
Publié par

Cette compilation, faite de réflexions soulevant quelques aspects de la réalité sociale congolaise, pose les problèmes d'affirmation de soi en tant qu'existant, de survie et de droit à l'existence de tout un peuple qui ne demande qu'à vivre aisément mais qui ne trouve pas de répondant crédible capable de prendre en compte ses faits et causes.
Publié le : dimanche 1 mai 2016
Lecture(s) : 4
Tags :
EAN13 : 9782140007972
Nombre de pages : 198
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
&HWWH FRPSLODWLRQ IDLWH GH UpÀH[LRQV VRXOHYDQW TXHOTXHV DVSHFWV GH OD UpDOLWp VRFLDOH FRQJRODLVH SRVH OHV SUREOqPHV G¶DI¿UPDWLRQ GH VRL HQ WDQW TX¶H[LVWDQW GH VXUYLH HW GH GURLW j O¶H[LVWHQFH GH WRXW XQ SHXSOH TXL QH GHPDQGH TX¶j YLYUH DLVpPHQW PDLV TXL QH WURXYH SDV GH UpSRQGDQW FUpGLEOH FDSDEOH GH SUHQGUH HQ FRPSWH VHV IDLWV HW FDXVHV ¬ OD UHFKHUFKH GH SLVWHV GH VROXWLRQV SRXYDQW DVVXUHU VD VXUYLH OH &RQJRODLV D PLV VXU SLHGV OHV VWUDWpJLHV DGpTXDWHV SRXU JpUHU GDQV XQ GpIDLOOLVPH FRPSOHW VRQ WUDLQ GH YLH GpVXqWH  O¶HQVHLJQDQW FRQJRODLV SDU H[HPSOH PqQH XQ GXU FRPEDW DYHF O¶REMHFWLI G¶REWHQLU VD UpLQVHU WLRQ GDQV OD ]RQH G¶H[LVWHQFH G¶R LO D pWp FKDVVp  OH SHXSOH OXED WRXUQH VRQ UHJDUG YHUV O¶pPLJUDWLRQ LQWHUQH SRXU DVVXUHU VD VXUYLH /H&RQJRODLVSRXUOXWWHUFRQWUH O¶H[WLQFWLRQ GH OD ELRGLYHUVLWp DQLPDOH GDQV OH VDYRLU HQGRJqQH HW \ UHOqYH OH WRWpPLVPH FRPPH DUPH HI¿FDFH SHUPHWWDQW GH FRQMXUHU FHWWH PHQDFH /¶DI¿UPDWLRQ GH VRL OXL WHQDQW j F°XU LO FRQIHFWLRQQH GHV VWUDWpJLHV OLpHV j O¶XVDJH GH VHV ODQJXHV HW j OD FRPPXQLFDWLRQ SDUOpH HW pFULWH D¿Q GH PLHX[ JpUHU VRQ HQYLURQQHPHQW &HSHQGDQW OH SUDJPDWLVPH GX &RQJRODLV QH GRLW HQ DXFXQ FDV HPSrFKHU OH JRXYHUQHPHQW FRQJRODLV GH PHWWUH VXU SLHGV GHV SROLWLTXHV GH UHGUHVVHPHQW TXL HPEDUTXHUDLHQW WRXW XQ SHXSOH GDQV OH ERQ WUDLQ GH GpYHORSSHPHQW
Etudes africaines
Série Sociologie
EIeNNe Tshimanga-Kutangidiu
Réalités sociales en République Démocratique du Congo
Analyse de quelques cas
Réalités sociales en République Démocratique du Congo
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
SIDIBE Tidiani,La pratique de l’activité bancaire et financière en zone UEMOA,2016 BETCHÉ (Zachée),Le phénomène Boko Haram.Au-delà du radicalisme,2016. MOKONZI Bambanota Gratien,Où va l’université au Congo-Kinshasa ?, 2016. EKANZA Simon-Pierre,Le royaume du Moronou, Côte d’Ivoire, Une symphonie inachevée, 2016. MUSHIPU MBOMBO (Dieudonné),La théologie africaine. Le feu vert de Rome : une herméneutique des déclarations des souverains pontifes d’après le Concile Vatican II,2016. AKAM (Motaze),Le social contre le politique en Afrique noire. Sociétés civiles et voies nouvelles, 2016. PONDI (Jean Emmanuel) (dir.),Citoyenneté et pouvoir politique en Afrique centrale. Etat des lieux, défis et perspectives, 2016/ BARRY (Mamadou Gando),:L’insertion des diplômés en Guinée processus et contraintes,2016. LOUA (Seydou),Quelle efficacité pour l’enseignement supérieur au Mali ?, 2016. BOUREIMA (Moussa),Gestion intégrée de l’eau et politique de développement en Afrique de l’Ouest, 2016. TOUNG NZUE (Jérôme),Précarité et replis identitaires au Gabon, 2016. KAZIENDE (Léopold),Samafou, Fragments biographiques de la vie de Boubou Hama, 2016. BODO (Bidy Cyprien), COULIBALY (Moussa), KAMAGATE (Bassidiki) (dir.),Les écritures de l’horreur en littératures africaines, 2016.
Etienne TSHIMANGA-KUTANGIDIKU
Réalités sociales en République Démocratique du Congo
Analyse de quelques cas
Du même auteur
Poésie Mukua Lumona wanyi,Institut de communication parlée du Congo, Kinshasa, 2014. Nostalgie,Institut de communication parlée du Congo, Kinshasa, 2014
Essais Pour l’enseignement supérieur et universitaire citoyen, Institut de communication parlée du Congo, Kinshasa, 2014.
Manuels Notes d’histoire générale de la communication et de l’information,ICPC, Kinshasa, 2007. Industrie de l’information,ICPC, Kinshasa, 2014.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-09145-7 EAN : 9782343091457
PROLOGUE
Exister est une chose, droit à l’existence en est une autre. L’homme naît, vit l’espace du temps imparti par le Créateur et disparaît le moment venu. Ce phénomène relève de la nature innée de l’homme actualisée dans la vie ambiante, la vie physique ne tenant qu’à l’existence c’est-à-dire le fait d’être là. Mais l’essentiel de l’existence c’est son construit, c’est ce que l’homme fait de «ce-qu’il-soit-», l’actualisation de son vouloir d’être là. Exister devient donc vivre, se projeter tel que l’on voudrait être. Dans toutes les sociétés du monde, l’homme s’est époumoné pour rendre son existence agréable, répondant favorablement à ses aspirations, à ses besoins tant maté-riels que spirituels. Il a inventé les mythes uniquement dans le but d’exorciser les aléas qui viennent endiguer la satisfaction du désirable social. C’est toute la probléma-tique que soulève la réalité sociale congolaise : le Congolais aspire à une vie paisible, équilibrée et construite sur fond du respect mutuel entre les protagonistes de toutes natures et de toutes catégories sociales. C’est pourquoi, confronté à l’âpreté sociétale, le Congolais cherche des pistes de solutions qui peuvent assurer sa survie et garantir son droit à l’existence. L’enseignant congolais, entre autres, se mettra à batailler dur pour s’inscrire dans la zone d’existence d’où il a été chassé ; le peuple luba, à l’instar d’autres peuples congolais, va tourner son regard vers l’émigration interne pour assurer sa survie ; l’homme étant ce qu’il est et non ce qu’il a, le Congolais voudra s’abreuver du savoir, et c’est là que se posera toute la problématique de l’alphabé-tisation dans la mesure où elle contribue à élever le taux d’analphabétisme au pays, au lieu de le contenir. La problématique de la reconstruction l’effleure quand il voit
7
l’exécutif tergiverser dans le but de prendre des mesures qui s’imposent pour le développement du pays ; quand il voit la biodiversité animale menacée, il est contraint de recourir au savoir endogène pour la sauver et par là garantir aussi sa survie. L’affirmation de soi le tenant à cœur, le Congolais essayera de confectionner des straté-gies liées à l’usage de ses langues et à la communication parlée et écrite pour mieux gérer son environnement et soi-même. Ainsi, la langue maternelle devra remplir aisément sa fonction de communication et d’apprentissage pour le mieux-être de la population, le manque de politi-ques linguistiques relatif à la langue d’enseignement (la situation de fait qui prévaut à l’école contrainte d’en inventer) et l’annihilation du goût de la lecture chez l’élève par l’école, devenant un sujet d’inquiétude pour le renforcement des capacités nécessaires au développement. Pour ce faire, les langues congolaises, encombrées sur leur propre terrain par la langue française, vont recourir à l’emprunt et à l’alternance codique afin d’assurer leur survie et celle de leurs locuteurs.
Il s’agit donc, dans cette compilation, de réflexions soulevant quelques aspects de la réalité sociale congolaise, de problèmes d’affirmation de soi en tant qu’existant, de survie et de droit à l’existence de tout un peuple qui ne demande qu’à vivre aisément, mais qui ne trouve pas de répondant crédible pouvant prendre ses faits et causes.
8
PARTIEI
SOCIÉTÉ ET DÉVELOPPEMENT
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.