//img.uscri.be/pth/253dddb32447b0bfc79b31a03fede2afa1556a91
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Regards sur la famille, le couple et la sexualité

158 pages
Le volume propose un certain nombre de points de vue, disciplinaires et/ou très personnels, de styles diversifiés et parfois provocateurs, sur l'évolution de la recherche en matière de famille et de sexualité. Il comporte quatre sections : sociologie, psychologie, droit, sexologie, brièvement remis en contexte par rapport aux grandes évolutions du demi-siècle écoulé, tant du point de vue social global que pour ce qui touche aux mutations du rapport à la famille ou à la sexualité.
Voir plus Voir moins
DE L’INSTITUT d’études de la famille et de la sexualité (IEFS) au CENTRE interdisciplinaire de recherche sur les familles et les sexualités (CIRFASE) Dès l’origine, l’intention directrice de l’Institut, fondé en 1961, fut de promouvoir l’enseignement et la recherche dans le domaine de la famille, du couple et de la sexualité, en développant une perspective pluridisciplinaire. L’anthropologie culturelle et philosophique, la psychologie et la psychanalyse, la sociologie, l’histoire, le droit et la morale contribuèrent plus particulièrement au développement de cette concertation entre disciplines. Les objectifs de l’Institut se déployaient en deux volets : celui de l’enseignement et celui de la promotion de rencontres scientifiques. Les structures ont changé, mais les orientations directrices perdurent. En matière d’enseignement, l’École de sexologie et des sciences de la famille (ESFA) a succcédé à l’Institut. Elle organise un Master en sciences de la famille et de la sexualité, et participe à plusieurs formations complémentaires. Pour la recherche, l’Institut a cédé aujourd’hui le relais au Centre interdisciplinaire de recherche sur les familles et les sexualités (CIRFASE). Et c’est dans ce cadre, que s’inscrivent ses colloques interdisciplinaires annuels sur des thèmes d’actualité relatifs à la famille, au couple et à la sexualité. Depuis 1976, l’Institut publie les Cahiers des sciences familiales et sexologiques, devenus depuis la collection « Famille, couple, sexualité », qui reprennent les actes des colloques et des articles se rapportant aux thèmes étudiés. Cette collection accueillera aussi à l’avenir des ouvrages issus de travaux de recherche menés au sein du CIRFASE.
Derniers volumes parus dans la collection « Famille, couple, sexualité »
sous la direction de Jacques Marquet et PaulServais (anciennement « Collection des cahiers d’études de la famille et de la sexualité » sous la direction de Robert Steichen) n° 37 Regards sur la famille, le couple, et la sexualité : un demi-siècle de mutations n° 36 L’illusion au cœur du lien. De l’objet transitionnel à la construction du couple n° 35 Corps soignant, corps soigné. Les soins infirmiers : de la formation à la profession n° 34 Lien social et internet dans l’espace privé n° 33 @mours virtuelles. Conjugalité et internet n° 32 Différences sexuelles et vies sexuelles d’aujourd’hui n° 31 Violences et agressivités au sein du couple – Volume II n° 30 Violences et agressivités au sein du couple – Volume I n° 29 La place de la parole de l’enfant n° 28 Sexualités, normes et thérapies n° 27 Fonctions paternelles et choix du patronyme n° 26 Normes et conduites sexuelles n° 25 Handicap. Accueil, solidarité et accompagnement en famille
D/2014/4910/11EAN Epub : 978-2-336-69812-0
© ACADEMIA HARMATTAN S.A. Grand’Place, 29 B-1348 LOUVAIN-LA-NEUVE Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit. www.editions-academia.be
Table des matières
Couverture 4e de couverture IEFS Titre Derniers volumes parus dans la collection Copyright Table des matières INTRODUCTION ANNEXE CONTEXTUALISATION 1. Des Trente Glorieuses à la crise de la fin du XXe siècle 2. Le couple, la famille, la sexualité à l’épreuve des mutations de société 3. L’Église, la famille, le couple et la sexualité POINTS DE VUE SOCIOLOGIQUES INTRODUCTION SOCIOLOGIE DE LA FAMILLE 1. Introduction 2. La pluralisation des formes familiales 3. Désinstitutionalisation, individualisation et égalité de genre 4. Une pluralisation encastrée 5. Vers une redéfinition du fait familial 6. Conclusion CINQUANTE ANS DE SOCIOLOGIE DE LA SEXUALITÉ 1. Pourquoi la sociologie de la sexualité a-t-elle longtemps été si peu légitime ? 2. Déclin de l’identification de la sexualité à la reproduction, au couple marié, à l’hétérosexualité 3. Un corollaire, le rapprochement des expériences des femmes et des hommes 4. Déclin des institutions et des normes absolues, individualisation des lignes de conduite 5. Les enquêtes quantitatives sur la sexualité sont des entreprises et des produits culturels 6. Discontinuité des recherches sur la sexualité et générations d’enquêtes 7. Les enquêtes Simon (1970) et ACSF (1992) : des enquêtes inscrites dans leur époque 8. L’enquête CSF en 2006 : une nouvelle préoccupation, le genre et la sexualité: 9. Transformations et permanences dans le scénario des rapports sexuels 10. Deux manières d’interroger sur l’homosexualité : des principes aux situations 11. Un nouveau scénario : les rencontres sur internet 12. Accompagner les changements de la sexualité, interroger les normes POINTS DE VUE JURIDIQUES INTRODUCTION LES ÉVOLUTIONS DU DROIT DE LA FAMILLE EN EUROPE AU COURS DU DERNIER DEMI-SIÈCLE LE COUPLE OU MÉDITATION SUR LE MÊME ET LE DIFFÉRENT 1. Des lois « micro-ondes » 2. Le rapport du couple à la durée 3. L’individualisme 4. Le contrat 5. L’égalité entre femmes et hommes
6. Ces familles étranges venues d’ailleurs 7. L’unité dans la diversité : le modèle libéral 8. Conclusion, s’il en faut une CINQUANTE ANS DE DROIT DE LA FILIATION EN EUROPE 1. Le fondement de la filiation juridique : du mariage aux « liens du sang » puis au « projet parental » 2. Jusqu’où suivre le désir, voire le besoin d’enfant ? 3. La montée d’une revendication d’un droit à la connaissance de ses origines 4. Autorité parentale et droits de l’enfant 5. Conclusions POINTS DE VUE PSYCHOLOGIQUES INTRODUCTION DÉVORATION, DÉBAT ET ILLUSION AU SEIN DU COUPLE : TÉMOIGNAGE D’UNE PENSÉE PSYCHANALYTIQUE VIVANTE 1. Introduction 2. Le modèle de la « dévoration » 3. Le modèle du débat 4. L’illusion conjugale 5. Pour ne pas conclure… « FAMILIALEMENT » : TRANSITIONS FAMILIALES CRITIQUES ET MODÈLE RELATIONNEL SYMBOLIQUE 1. Le modèle théorique 2. Les piliers du modèle 3. Les domaines de la recherche 4. Le travail dans la transition du divorce 5. Les ressources face aux transitions conflictuelles qui attaquent les liens 6. Les variables du modèle relationnel symbolique NOCES REBELLES POINTS DE VUE SEXOLOGIQUES INTRODUCTION CINQUANTE ANS DE SEXOLOGIE (1961-2011) : ENTRE FERMETURE ET OUVERTURE 1. Introduction 2. Éléments de sexologie générale 3. Les ouvertures de la sexologie 4. Orientations de la sexologie 5. Conclusion ANALYSE DE L’EVOLUTION DES CONNAISSANCES SEXOLOGIQUES 1. Développement de la sexologie 2. La sexologie, une science sous influences ? 3. Problèmes et enjeux actuels 4. Perspectives 5. Conclusion BIBLIOGRAPHIE
INTRODUCTION
Paul Servais Octobre 1961. La Belgique essaie de se remettre de la décolonisation douloureuse du Congo et des séquelles de la plus grande grève de l’après-guerre. Dans ce contexte tendu, encore compliqué par les différents communautaires, le discours de rentrée du Recteur Magnifique de l’Université catholique de Louvain, Monseigneur Van Wayenbergh, ne retient pas vraiment l’attention. Il le mériterait pourtant, du moins pour un point : la création d’un Institut des sciences familiales et sexologiques, d’autant que le rapport du Recteur sur l’année académique 1960-1961 y revient. Lors de son discours, le Recteur met l’accent sur le fait que : Au premier Congrès catholique mondial de la Santé, tenu à l’Exposition de Bruxelles en 1958, un appel fut adressé aux médecins et aux chercheurs pour qu’ils conjuguent leurs efforts en vue d’aider à résoudre chacun dans son domaine, les problèmes les plus brûlants de la pastorale familiale et conjugale. L’Université de Louvain a accepté de prendre l’initiative de créer un Institut où seraient formés, sur une base scientifique valable, ceux qui auront à assurer cer taines responsabilités en ces matières : éducateurs, médecins, juristes, sociologues, moralistes, etc. En approuvant la création de cet Institut, Nosseigneurs les Évêques ont voulu souligner toute l’impor tance qu’ils attachent à l’existence d’un centre vraiment scientifique qui orienterait les recherches et les études conformément aux besoins ressentis dans tous les milieux chrétiens et selon l’esprit de la doctrine de l’Église. Dans son rapport sur l’année académique 1960-1961, il note plus laconiquement : L’Institut créé cette année conférera le grade de licencié en sciences familiales et sexologiques ; la licence comprend deux épreuves et un mémoire de licence ; pour être admis, l’étudiant doit être porteur d’un diplôme universitaire de candidat. Il y relève également que la plupart des cours sont repris à d’autres programmes ; il mentionne les cours d’anthropologie philosophique, biologie générale, anatomie et physiologie, physiologie et physiopathologie des fonctions sexuelles, psychologie différentielle et psychologie de la personnalité, questions approfondies de psychologie dynamique, psychiatrie générale et clinique psychiatrique, psychopathologie générale, sociologie familiale. Il constate que sont créés les cours nouveaux de phénoménologie des relations humaines dans l’amour et dans le mariage, questions approfondies de morale familiale et sexuelle et éducation familiale et sexuelle. Il mentionne enfin la nomination de J.-A. Schockaert comme président et de R. Renaer comme secrétaire et le rattachement de l’Institut à la Faculté de médecine. Un an plus tard, son rapport mentionne de nouvelles créations et la nomination des titulaires d’enseignement pour les cours de la deuxième année : Questions approfondies de biologie de la reproduction (J. Demal) ; Questions approfondies de physiologie des fonctions sexuelles (J. Ferin) ; Psychopathologie sexuelle et séminaire d’études sexologiques (R. Volcher) ; Méthodes psychothérapeutiques (R. Volcher) ; Questions approfondies de droit comparé en matière de mariage et de sexualité (F. Rigaux) ; Régulation des naissances, problèmes biologiques (J. Schockaert), psychologiques (A. Kriekemans), sociologiques, économiques et démographiques (M. Woitrin) ; Ethnologie familiale et sexuelle et anthropologie culturelle (N) ; Principes et méthodes de consultation matrimoniale, avec études de cas et études de cas en matière de