//img.uscri.be/pth/9418504098924008692a9e4fb511ba7bbb2ef582
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Résistance, existence, autorité

190 pages
Etudiant des cas aussi variés que les banlieues françaises, les camps en Haïti, les sans-papiers à Barcelone, l'intervention militaire de l'OTAN en Libye ou la surveillance des communications en Tunisie, les contributions ici réunies explorent les relations existantes entre domination et autorité, les résistances qu'elles suscitent et la création d'identités et de subjectivités. Ce numéro revient aussi sur le "Tabou chimique et conflit en Syrie" et ses différents enjeux historiques, éthiques et techniques.
Voir plus Voir moins
RÉSISTANCE E X I S T E N C E A U T O R I T É
Abdellali HAJJAT Marwan MOHAMMED Yann BELDAME Alice CORBET Marie GOUPY Julien POMAREDE Christophe WASINSKI Barbara DELCOURT Samuel LONGUET Nizar MESSARI
Cultures & Conflits Sociologie Politique de l’International
Cultures & Conflits n° 93 - printemps 2014
RÉSISTANCE,EXISTENCE,AUTORITÉ
Les textes récents de la revue sont accessibles sur : www.cairn.info/revue-cultures-et-conflits.htm Actualité de la revue, colloques, séminaires, résumés des articles (français/anglais) et tous les anciens articles publiés sur : www.conflits.org Résumés en anglais également disponibles sur : www.ciaonet.org Indexé dansCambridge Sociological Abstracts,International Political Science Abstracts, PAIS,Political Sciences Abstracts,Linguistics & Language Behavior Abstracts.
Cultures & Conflits n° 93 - printemps 2014
RÉSISTANCE,EXISTENCE,AUTORITÉ
Ce numéro a bénéficié des soutiens du Centre National du Livre, du Centre National de la Recherche Scientifique, du Ministère de la Défense et de TELECOM École de management.
Cultures & Conflits n° 93 - printemps 2014
Directeur de publication :Daniel Hermant Rédacteurs en chef :Didier Bigo, Laurent Bonelli Rédacteurs associés :Antonia Garcia Castro, Christian Olsson, Anastassia Tsoukala Numéro sous la responsabilité scientifique de :Laurent Bonelli Secrétariat de rédaction :Amin Allal, Amandine Scherrer, Karel Yon Ont participé à ce numéro :Colombe Camus, Romane Camus Cherruau, Konstantinos (Costa) Delimitsos, Magali de Lambert, Elwis Potier Comité de rédaction :David Ambrosetti, Anthony Amicelle, Philippe Artières, Tugba Basaran, Marc Bernardot, Yves Buchet de Neuilly, Pierre-Antoine Chardel, Antonin Cohen, Mathilde Darley, Stephan Davishofer, Marielle Debos, Yves Dezalay, Gülçin Erdi Lelandais, Gilles Favarel-Garrigues, Michel Galy, Virginie Guiraudon, Emmanuel-Pierre Guittet, Abdellali Hajjat, Jean-Paul Hanon, Julien Jeandesboz, Farhad Khosrokavar, Bernard Lacroix, Thomas Lindemann, Chowra Makarémi, Antoine Mégie, Jacqueline Montain-Domenach, Angelina Peralva, Gabriel Périès, Pierre Piazza, Francesco Ragazzi, Grégory Salle, Amandine Scherrer, Nader Vahabi, Jérôme Valluy, Chloé Vlassopoulou Equipe éditoriale :Colombe Camus, Romane Camus Cherruau, Konstantinos Delimitsos, Mathias Delori, Nora El Qadim, Rémi Guittet, Magali de Lambert, Blaise Magnin, Médéric Martin-Mazé, Elwis Potier, Johanna Probst, Audrey Vachet, Christophe Wasinski Comité de liaison international :Barbara Delcourt, Elspeth Guild, Jef Huysmans, Valsamis Mitsilegas, R.B.J. Walker Les biographies complètes de chacun des membres de la revue sont disponibles sur notre site internet : www.conflits.org Webmaster :Karel Yon Diffusion :Amandine Scherrer Manuscrits à envoyer à :Cultures & Conflits - bureau F515, UFR DSP, Université de Paris-Ouest-Nanterre, 92001 Nanterre cedex - redaction@conflits.org Les opinions exprimées dans les articles publiés n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. Conception de la couverture :Karel Yon Photographie de la couverture :line on concrete street (CC BY 3.0) by alegri / 4freephotos.com © Cultures & Conflits / L’Harmattan, juillet 2014 ISBN :XXXXXX
SOMMAIRE /RÉSISTANCE,EXISTENCE,AUTORITÉ
Introduction/ p. 7Le comité de rédaction Résistance, existence, autorité
p. 11
p. 35
p. 65
p. 87
p. 109
p. 125
Abdellali HAJJAT Rébellions urbaines et déviances policières Approche configurationnelle des relations entre les “jeunes” des Minguettes et la police (1981-1983)
Marwan MOHAMMED Prévenir les délinquants ou se taire face aux policiers Étude de deux formes d’obstruction au travail policier
Yann BELDAME Les sans-papiers, le chef et l’ethnographe Perceptions de genre, de classe et de race sur un petit chantier de Barcelone
Alice CORBET Dynamiques d’encampement : comparaison entre un camp formel et un camp informel en Haïti
Marie GOUPY La bienveillante neutralité des technologies d’espionnage des communications : le cas tunisien
Julien POMAREDE L’(in)sécurisation par les technologies militaires et la mise en sens de la violence: le cas de l’intervention militaire de l’OTAN au-dessus de la Libye (2011)
Forum/ p. 147« Tabou chimique »et conflit en Syrie Christophe WASINSKI, Barbara DELCOURT, Samuel LONGUET, Nizar MESSARI
Résumés / Abstracts /
Résistance, existence, autorité Introduction
Par le comité de rédaction deCultures & Conflits
uelle unité peut exister entre des articles portant sur des sujets aussi Q variés que des rébellions urbaines ou des entraves à l’action policière dans des quartiers périphériques français, l’expérience de sans-papiers latino-américains dans des chantiers du bâtiment à Barcelone, la vie dans des camps de réfugiés en Haïti après le séisme de 2010, l’usage de technologies d’espion-nage des communications dans la Tunisie de Ben Ali et les stratégies de légiti-mation de l’OTAN lors de l’intervention militaire en Lybie en 2011 ? La diversité des thématiques, des approches, des terrains et des périodes plaide davantage pour une juxtaposition de ces textes que pour leur articulation. Et pourtant, les contributions rassemblées dans cette livraison deCultures & Conflitspartagent une perspective commune, que le titre « Résistance, exis-tence, autorité » pourrait résumer. Toutes explorent en effet à leur manière les relations existantes entre des formes de domination et d’autorité ; les résis-tances qu’elles suscitent ; et la création d’identités et de subjectivités. Un trip-tyque dont des auteurs aussi différents que Max Weber, Michel Foucault, Edward P. Thompson, Pierre Bourdieu ou James C. Scott ont montré l’im-portance pour comprendre le monde social.
Les articles présentés ici fonctionnent par paires, selon l’angle de ce trip-tyque privilégié par les auteur(e)s. La première –résistance– rend compte des stratégies déployées par certaines fractions des jeunesses populaires pour contester l’autorité policière ou la mettre à distance. Abdellali Hajjat retrace ainsi les mobilisations des jeunes des Minguettes, en région lyonnaise, au début des années 1980, en les reliant aux transformations des modalités pra-tiques du contrôle policier tel qu’il pouvait s’exercer auparavant, lorsque le chantage aux expulsions constituait un élément central de régulation de l’or-dre local. Marwan Mohammed, à partir d’une approche plus ethnographique, étudie quant à lui deux formes d’obstructions à l’activité policière. La pre-mière repose sur une hostilité diffuse des milieux populaires envers l’institu-1 tion, analysable – dans la lignée des travaux de Richard Hoggart – par l’op-
position nous / eux. La seconde apparaît plus instrumentale et vise à protéger les activités illicites (le commerce de stupéfiants notamment). Elle participe d’une tentative de certains acteurs juvéniles pour imposer un « pouvoir sur la rue », dont l’auteur dresse les premiers contours.
Le couple de textes suivant –existence– explore les effets de différentes formes de domination sur l’existence quotidienne de populations particulière-ment démunies. À partir d’un retour réflexif sur l’enquête qu’il a menée en travaillant pendant plus d’un an avec des maçons sud-américains à Barcelone, Yann Beldame étudie comment les dimensions de classe, de genre et de race affectent directement les relations qu’il a pu nouer avec ses collègues ouvriers et avec le chef de chantier. La présence inhabituelle d’un anthropologue fran-çais dans un univers ouvrier immigré fait en effet ressortir clairement les caté-gories et les hiérarchies de l’ordre social qu’ils ont intériorisé. Alice Corbet – elle aussi anthropologue – analyse pour sa part les dynamiques très différentes de construction et de fonctionnement de deux camps de réfugiés construits en Haïti après le tremblement de terre de 2010. Le premier relève de l’action d’institutions internationales et d’organisations non gouvernementales, le second de logiques beaucoup plus informelles de peuplement et de regroupe-ment. À partir de situationsa priorisimilaires (l’urgence, le dénuement, la pré-carité existentielle), elle montre comment la structuration de ces camps débouche sur des modes d’organisations, de relations sociales et des fabrica-tions d’identités véritablement différents.
Les deux derniers articles –autorité– portent sur des dispositifs de pou-voir. Marie Goupy s’intéresse à la surveillance des technologies de communi-cation en Tunisie, sous le régime de Zine el-Abidine Ben Ali. À partir d’entre-tiens avec d’anciens responsables gouvernementaux, elle fait ressortir com-ment ces pratiques s’inscrivent dans un vaste éventail déployé par le régime pour neutraliser ses opposants. Mais elle montre également que la Tunisie peut se voir comme une sorte de laboratoire dans lequel ont pu s’expérimen-ter de nouvelles modalités de contrôle des populations, hybridant des ingé-nieurs et des policiers, ainsi que entreprises privées nationales et/ou interna-tionales et des services de sécurité. En se déportant sur les régimes de justifica-tion, Julien Pomarède étudie les discours d’autorité employés par les militaires de l’OTAN pour justifier les frappes en Lybie en 2011. Suivant la perspective ouverte dans la revue par Didier Bigo, il explique que les stratégies de sécuri-sation qu’ils proposent passent nécessairement par des discours d’insécurisa-2 tion . La revendication d’opérations ciblées, à la violence létale contrôlée s’oppose ainsi à des massacres indiscriminés de civils, qui seraient commis par le régime de Mouammar Kadhafi. Au terme d’un renversement paradoxal, la
1 . Hoggart R., La culture du pauvre, Paris, Éditions de minuit, 1970, pp. 117 et suiv. 2 . Voir notamment « Sécurité et immigration : vers une gouvernementalité par l’inquiétude ? », Cultures & Conflits, 31-32, 1998, pp. 13-38 et « La mondialisation de l’(in)sécurité ? », Cultures & Conflits, 58, 2005, pp. 53-101.
guerre, comme mode d’intervention sur des populations peut ainsi apparaître comme le meilleur moyen d’éviter les pertes de vie humaines dans ces popula-tions.
Enfin, ce numéro deCultures & Conflitsa souhaité laisser une place à un Forum. Cette rubrique, inaugurée en 2011 sur le modèle de celle de la revue International Political Sociologysouhaite présenter aux lecteurs des textes courts de collègues et de membres de la rédaction sur une question d’actualité peu ou mal traitée par les grands médias. Après « Les Roms comme prétexte : luttes autour des droits et de l’autorité » (n°81-82, 2011) ; « Les Révolutions du “Printemps arabe” » (n°83, 2011) ; « Le “printemps érable des étudiants québecois” » (n°87, 2012) ; la revue à souhaité s’interroger sur « Tabou chi-mique et conflit en Syrie ». Christophe Wasinski, Barbara Delcourt, Samuel Longuet et Nizar Messari reviennent ainsi dans leurs contributions sur les dif-férents enjeux, historiques, éthiques et techniques qui sous-tendent cette question sensible.