Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Reiévdul ler eigivÉxu liea sode léciétSI78 9 :BN-036-3-2rP5-535092  : xieun uo sD eecq u réveildevons a ,xusuonler eigisqre tuevo a pnsn soéi: uolbuo ts hô, noques banvinu son ,xuatip sreot ns,tésieril  eédemêm ed urécé itcisoe,alna ttet na tdula démocratie, teuqilbuM dnauQ u desvr ptélitiltéd  e erpihuqeberax Wlera paril, ra talitmeisud epac setotnatsociologots de ces sem udri ava duxieigel rilveér el tnemmoc eunaisnné a dotes tpsi sabceetses on clae cae nc¿aed elbapn eriaI e j sancsociune lpnaté éerd téialeupAus.urjohudc ,iil e ervneivavtre la prospérti éapmr iel sepap euq setces segmti sonlt ourteu ,req pple tarre dcend la sous iuqcérpigil xuererou de qdaul€rell  etasi,eb éveil reIeu du rarl naegecd  aaI¿anc coni che qu euqihtéal ed teiéoc snele  dtéeruad  eaPir.sA st Avocat au BarqiniK euKNUOe UOmou e.nd  om Diolo soct deur esaetedp oi napssa  secave ouen rli ,ervil ec cevce livreicaine,  epruplEa onamiln,ione u rlaigela em cev.eugmoC es sme dpcuer l arprul  sopceetKa ces durdeonoIruoc ne stnemegnde la rp, Iruit loeltcvieÀi[noc loole,Tude  cunpd jssapvni  etiamegrr,eocvud  ere ertuiniT 'omnuaeB eu
Réveil du religieux Éveil de la société
Dominique KOUNKOU
.e sadsnl  aosictéé.collection Thégoloe eiiv top etilie qu ldetea 
 
 
   
 
R ÉVEIL DU RELIGIEUX  
É
VEIL DE LA SOCIÉTÉ
Théologie et vie politique de la terre Collection dirigée par Dominique KOUNKOU     Dans les années soixante, la vie de la terre rassemblait les théologiens, les politologues, les acteurs politiques, les sociologues des religions, les philosophes. Tout, tout était tenté pour réconcilier lhomme davec son Dieu, lhomme davec lhomme, lhomme davec lHomme, lhomme davec sa responsabilité de continuer à faire vivre en harmonie la création. Tant et si bien quon est arrivé à projeter la construction de la civilisation de luniversel Puis il y a eu cette sorte démancipation de la politique vite supplantée par le commerce dans un monde en globalisation. Et lhomme ?... Et son Dieu ? ... Et sa pensée ? ... Tout ce qui est essentiel paraît de plus en plus dérisoire face à la toute-puissance du commerce. Comment réintroduire lhomme au cur de cette avancée évolutionnaire du monde afin que sa théologie et sa volonté politique influent sur la vie de la terre ? Tel est le questionnement que poursuit, de livre en livre, cette collection.   Déjà parus   KOUNKOU Dominique, Un message despoir pour le Congo. Les mots essentiels , 2012. GILBERT Gilles et KOUNKOU Dominique, Lhistoire cachée du peuple africain , 2012. MOKOKO GAMPIOT Aurélien, Les Kimbanguistes en France. Expression messianique dune Église afro chrétienne en contexte migratoire , 2010. MUTOMBO-MUKENDI Félix, Le Fils de lhomme apocalyptique. Sa trajectoire dans lattente juive et chrétienne , 2009. KOUNKOU Dominique, LEmergence dinitiatives africaines , 2009. Le BERRE Patrick, Objectif bien-être® , 2009. MARTIN-LAGARDETTE Jean-Luc, Les Droits de lâme. Pour une reconnaissance politique de la transcendance , 2008. KOUNKOU Dominique, Un bilan de la liberté religieuse en France , 2008. DESPLAN Fabrice et Régis DERICQUEBOURG (dir.), Ces protestants que lon dit adventistes , 2008.
  Sous la direction de Dominique KOUNKOU  
    R ÉVEIL DU RELIGIEUX  
É
VEIL DE LA SOCIÉTÉ
 Actes du colloque national o isé dorcgtaenur enp adrr oDito imntienriqnautei oKnoalu pnukbolui,c , et avec la collaboration (Initiati vdees  lAEfruircoaipneeasn) Observatory of religions and Secularism.
Président : Régis Dericquebourg
                         
         
 
    
           
   © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00535-5 EAN : 9782336005355
 
Pour Maryse. Chaque fois que des êtres humains endurent souffrances et humiliations, prenez parti. La neutralité aide loppresseur, jamais lopprimé. Le silence encourage le tortionnaire, jamais la victime.
Elie Wiessel prix Nobel de la paix
 
Introduction
À lorigine fut un constat simple : si une Mission interministérielle rattachée au cabinet du Premier ministre se met à chasser diverses formes dexpression spirituelle dans un État qui sest construit sur le roc de la culture chrétienne, ce ne peut être que par inculture.
Alors, au lieu de répondre par une guerre spirituelle contre le pouvoir à cette guerre contre la spiritualité, nous avons compris quavec patience il fallait entreprendre de diffuser la connaissance nécessaire qui libère lesprit. Nous étions sûrs que cest cette connaissance qui instruit le pouvoir afin que dans son exercice il donne à toute forme dexpression spirituelle qui nattente pas à lintégrité de la personne, la même place, le même encadrement politique que lemploi ou toute autre forme de demande citoyenne à un gouvernement. Le citoyen ne vit pas de pain seulement, mais bel et bien, comme a dit Jésus, de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Cest ainsi que de colloque en colloque, de publication en publication, nous avons accepté avec reconnaissance que des autorités administratives viennent nous expliquer les raisons des incompréhensions. Il ne pouvait sagir que dincompréhensions puisque nombre dentre elles ont une pratique spirituelle qui leur est propre.
De rencontres en débats sur la question religieuse en France, il est apparu évident que la disputatio 1  pour déterminer la vérité qui sauve et libère lhomme, avait bien sa place, point sous larbitrage du pouvoir en place, mais tout au contraire dans les échanges, mêmes ardus, entre les communautés spirituelles. La disputatio, est une chose trop sérieuse pour quelle fût laissée entre les mains dune mission quelconque de quelque gouvernement que ce soit. Par elle, il est touché à la quintessence même de lexpression spirituelle : ce à quoi en pleine conscience lhomme croit pour assurer son salut dans léternité et sassurer de vivre dans la prospérité dans lici et maintenant.
Mon attente de théologien est disposée à être assouvie quand en France la maturité du débat inter-spirituel permettra que la disputatio dans le respect redonne de la vigueur et de léclat au blason terni de lexpression religieuse.
                                                 1  Disputatio : Dans la scolastique médiévale, une des méthodes essentielles denseignement et de recherche.
7
Le bien religieux semble, en effet, être passé de lenchantement au total désenchantement, pas seulement en France, mais également dans tout lOccident. Les supermarchés des biens religieux ne font plus recette. Cest du moins le discours que des chercheurs ont diffusé par écrit. Mais lon a simplement oublié que la fin du religieux correspondait à la naissance dune société régénérée par la consommation du bien religieux.
Pour ne pas être entraîné dans un tel courant de pensée, il fallait devenir résistant. Des sociologues pour la plupart, ont continué à observer, avec la patience du chasseur. Ils ont eu raison puisque aussi bien les Églises chrétiennes dexpression africaine, les thérapeutes alternatifs des thérapies classiques, toutes formes appelées, à tort ou à raison, Nouveaux mouvements religieux, font montre dun dynamisme religieux qui fait peur paraît-il aux gouvernants des riches et puissants États occidentaux. La pratique des listes de sectes et des lois liberticides de la liberté religieuse quon croyait être un simple accident dun parlement égaré par des activistes qui cachent plus quils ne montrent leurs véritables motivations, traverse les frontières de la France. La Belgique et quelques États emboîtent le pas à la France. Toutefois, la majorité des États qui comptent dans lUnion européenne souhaitent montrer à toute lUnion européenne quil y a des chemins que ces activistes nautorisent pas à prendre.
Une des réponses est ce colloque. Dire que le réveil religieux est la cendre de laquelle naît léveil de la société est une forme dintelligence politique. Elle traite la puissance spirituelle, non plus comme une rivale de la puissance politique, mais bien au contraire, comme une alliée. Ce fil fin de lanimation politique de la société rejoint chaque citoyen dans ses préoccupations les plus quotidiennes, les plus intimes et les plus profondément exprimées dans les actes posés au sein de la société civile à qui la souveraineté appartient.
La société juste ne tombe pas des intrigues des officines, mais bien du ciel des expressions spirituelles et des attentes de chacun dentre nous qui constatons les limites de laction politique même la plus brillante dans sa capacité à mouvoir la société entière pour changer une manière dêtre en soi et par soi, davoir par soi et en soi, de vivre avec soi et avec lautre.
Cette limite pousse à lhumilité. Elle est utile. Cest bien ainsi. Puisque la société quon nous propose animée par le tout sexe, les aventures, les violences et les distractions de toute nature nest peut-être pas celle que nous voulons offrir à nos enfants et laisser à nos petits enfants. Nest-il peut-être pas temps de dialoguer avant quil ne soit trop tard ?
8
Par ce livre, chaque colloquant que je remercie de tout cur est venu exposer une piste didées qui donneront une pensée politique pour comprendre ce que le réveil religieux veut vraiment dire et ce quil apporte vraiment à lavenir de notre société qui est déjà le fruit dun réveil religieux passé.
Est-ce vraiment faire de la politique que dignorer son passé et fermer les yeux sur lavenir de sa propre société ?