//img.uscri.be/pth/46ad5e76c76748ae97c59c6577d830ce352164d6
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

REVUE FRANCAISE D'HISTOIRE DES IDÉES POLITIQUES - 44

288 pages
La question écologique est aujourd'hui inscrite dans tous les agendas politiques. Aucun parti, aucun mouvement, aucune religion instituée ne saurait faire l'économie d'une réflexion sur ce sujet. Il est ainsi apparu stimulant de revenir sur le genèse de la pensée écologique, sur ses prolongements et ses enjeux politiques - notamment en France - dans la seconde moitié du XXe siècle.
Voir plus Voir moins
REVUEFRANÇAISE
D’HISTOIRE
DES
IDÉES
POLITIQUES
Écologie politique
e N° 44  2 sem. 2016
REVUEFRANÇAISED’HISTOIREDESIDÉESPOLITIQUES
N° 44 e 2 semestre 2016
DERNIERS NUMÉROS
N° 30 - 2009 – LeRisorgimentoet la France N° 31 - 2010Varia N° 32 - 2010 – Pouvoir d’un seul et bien commun N° 33 - 2011 – Sièyes N° 34 - 2011 – La notion d’exécution N° 35 - 2012 – Autour deL’Esprit des lois e e N° 36 - 2012 – Langues et nations (XIII-XVIIIsiècles) N° 37 - 2013 – Usages de Platon N° 38 - 2013 – Théories du suffrage politique N° 39 - 2014 – Art et Politique N° 40 - 2014 – Historiens des idées politiques N° 41 - 2015 – Doctrine publiciste et droit romain N° 42 - 2015 –Tiers-mondismes N° 43- 2016 – La construction européenne et ses apories
Revue semestrielle publiée avec le concours du CERAP – Université Paris 13
COMITÉ SCIENTIFIQUE MauriceAGU L H ON(†) PierreANSA RT PhilippeCON TA M I N E MichelGA N Z I N MarcelGAUC H E T ClaudeGAU VA R D SimoneGOYA R D-FA BR E OlivierGU I L L O T Jean-PierreMAC H E L ON FrançoiseMÉ L ON IO AlbertRIG AU DI È R E MichelTROPEr Yves Sassier
COMITÉ DE RÉDACTION Guillaume Bacot Céline Borello Philippe Buton Franck Collard Éric Desmons Béatrice Guion Dominique Hiebel Carlos M. Herrera Olivier Ihl Élina Lemaire Pierre-Yves Quiviger Patrice Rolland Michael Soubbotnik Sylvio Hermann De Franceschi
direction Eric Desmons ancien directeur Guillaume Bacot
Ventes et abonnements Editions L’Harmattan 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr Abonnement annuel Particuliers : 45 €  Bibliothèques : 65  Chaque numéro : 35 €
Toute correspondance concernant la rédaction doit être envoyée à : Eric Desmons, Université Paris 13, CERAP, 99 avenue Jean-Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse Ne sont examinés que les articles proposés en document joint à un courrier électronique adressé à : edesmons@gmail.com
ISBN : 978-2-343-10479-9
Sommaire
ÉTUDES
Aux origines intellectuelles de l’écologie politique européenne : La question de la technique par Catherine Larrère 9 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aux origines de la pensée écologique : Ernst Haeckel, du naturalisme à la philosophie de l’Oikos par Ariane Debourdeau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .33
La gauche et la question écologique par Philippe Buton 63  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La création des verts : une intégration idéologique de l’écologie politique ?93par Sébastien Repaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le catholicisme et la question environnementale en France :les raisons culturelles d’un retard par Ludovic Bertina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
« Déclarer qu’on va protéger la planète, ça ne coûte rien ». Les droites françaises et l’écologie (1971-2015) par Simon Persico 157  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’extrême droite française et l’écologie. Retour sur une polémique par Stéphane François 187 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Sur quelques paradigmes de l’écologie politique en tant que trublions des systèmes juridiques libéraux par Laurent Fonbaustier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .209
VARIÉTÉS
L’Invention chrétienne de la prépondérance française. La monarchie henricienne et la défense d’un ordre e e de Chrétienté au tournant desXVIetXVIIsiècles par Sylvio Hermann De Franceschi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .241 Résumés/Abstracts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279
ÉTUDES
Aux origines intellectuelles de l’écologie politique européenne : La question de la technique
par Catherine Larrère*
Nombreuses sont les sociétés qui, au cours des temps, ont été confrontées à des problèmes d’environnement et menacées de disparaître (Diamond, 2006). Mais c’est dans la deuxième moitié du vingtième siècle que ces problèmes ont pris une dimension globale, affectant la terre entière et mettant en danger l’avenir de l’humanité. Cette nouvelle étape du souci environnemental a G¶DERUG pWp PDUTXpH SDU O¶HQWUpH GHV VFLHQWL¿TXHV GDQV OH GpEDW avec, notamment, l’alerte lancée par une biologiste, Rachel Carson, sur les effets des pesticides, dansSilent Spring(Printemps silen-cieux  HQ  RX OD SXEOLFDWLRQ SDU XQ JURXSH GH VFLHQWL¿TXHV du MIT, du rapport Meadows, en 1972, sur les limites de la crois-sance. La question est alors devenue politique. Le programme des Nations Unies sur l’environnement et le développement et les conférences qui l’ont jalonné ont débouché, en 1992, à Rio, sur le premier Sommet mondial de la Terre qui a marqué la prise de FRQVFLHQFH G¶XQH QpFHVVDLUH PDLV GLI¿FLOH FRRSpUDWLRQ PRQGLDOH C’est dans ce contexte que les pays européens se sont dotés, dans les années 1970, de ministères de l’Environnement (ou de
* Catherine Larrère est professeur à l’Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne.