Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Scolarités des ejnusem giartnEseunjetx é dstnneLitaoiisca  lden télibimoanretni ,elanoituq eostiq eull ersité de la dive sesd teses uac esxtoc s cesteon suqqieunomooicénentmpagaccoi llimaf xua esop ,itol pux aets leq altseu noiejamueiqpus iqbls ueti.éC moemtnl seure de la scolarvioçrep  sli-tnes neeu jtsangrmilo elcéleel ?uQ plaleurans ce dlimiesalceurfas r seosseos sl tns leurs nent dans uoitneq iul seenésprrex eunj esleuQ ? sruocrapde lage tissprenlpaue xuo retp e  lntme lde déralocs a noitasinguea lapays du cceud aC moli? e  locprsuesdes noc urtsoitcdi nen pays étrangera ccmoapng-e-tlitaméht sed senu-rcheec rdes ueiqeTll e ?atrineitquesquelont es snigrA eiap iiV rryutSB.IzoveBou-eé sadsneha obdrier réun ce dossoi nsotisoisudd 616,-776Comp50 SSI4-7149721 : N8-97: N 006-332-asitnod seé èlevis)  La scolariréV(qinoF eucnar :erÉd oritl iaortr  Paca)Bochte aaGrrdr i( oJneagsp Eene èrngarté enigirod s:  apprerançais tiioerf e  netrrantrrsgeolis éésenim srustia ed parc et alesmilise .alris ocuosres dontiuait sLaaM ed sneiromoC situationdre en énaribil nedv lumaLee)ir (téa Evecruaf sR  osseadsntn sé ocu ennterle ionalnatinaC ua eaiD( adamear FneariVar)sriell eN(cilo eSaïd Mohamed-Gir)draP  rtrostiae  dunje mesraig te senseuqseD ennloil(Gs teanitauitvéla  L)r yniee BeniquDomixuaerep te esér  drsvie Pa  ourc samtlarel sidetde familsonnels ntreféréie(Pl ieitapicit nud evbliée puec le av eoRrrnieRuvib)nnctaene en tonsid noal elam iartla dénition par: l eexpmeld  eDéfense)erre La °n13
Coordonné par Virginie Avezou-Boutry
e  dtésierivUn (tnaN tseuO siraPe lrs dncoue coRCFEIF/SepE qéiu
Scolarités des jeunes migrants Enjeux et défis
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISSN : 1279-7766 ISBN : 978-2-336-00417-4 EAN : 9782336004174
 
/D UHYXH LQWHUQDWLRQDOH GH O·pGXFDWLRQ IDPLOLDOH N°31, 2012  
Scolarités des jeunes migrants Enjeux et défis
Dossier coordonné par Virginie Avezou-Boutry
La revue internationale de léducation familiale, n°31, 2012 3
Les personnes suivantes ont contribué, avec les auteurs, à la réalisation du numéro 31 de la RIEF
Référentes de léquipe de rédaction : Monique Robin et Véronique Francis Rédactrices invitées : Virginie Avezou-Boutry Révision linguistique des textes traduits en français : Véronique Francis et Virginie Avezou-Boutry Révision des résumés en anglais : Patrick Bolland Comptes rendus douvrages : Nathalie Chapon et Anna Rurka
La revue internationale de léducation familiale, n°31, 2012 4
/D UHYXH LQWHUQDWLRQDOH GH O·pGXFDWLRQ IDPLOLDOH n°31, 2012
Scolarités des jeunes migrants Enjeux et défis
Sommaire
Éditorial Véronique Francis.............. Page 7
La scolarisation des élèves dorigine étrangère en Espagne Jordi Garreta Bochaca ........page 13
Portraits de mineurs isolés étrangers en territoire français : apprendre en situation de vulnérabilité Eva Lemaire ........ Page 31
Ressources familiales et parcours scolaires. La situation des Comoriens de Marseille Nicole Saïd Mohamed-Girard ....Page 55
Portraits de jeunes migrants dans une école internationale au Canada Diane Farmer.. Page 73
Varia
Parcours de vie et réseaux personnels de familles dites maltraitantes Gillonne Desquesnes et Dominique Beynier .....page 97
Lévaluation de la maltraitance en tension : lexemple de la définition participative dun référentiel Pierrine Robin ......page 123
La revue internationale de léducation familiale, n°31, 2012 5
___________________________________________________________  Notes de lecture....... Page 143 Actualités des congrès et colloques ........Page 149 Actualités des revues.......... Page 150 Liste des lecteurs en 2011.. Page 154 Liste des précédents numéros.... Page 155 Tarifs et abonnements .....Page 156 Note aux auteurs .............Page 157
Communi ué de la rédaction La revue internationale de léducation familiale fait désormais artie du catalo ue de rêt numéri ue de lHarmathè ue  e-books www.harmathe ue.com/ inté ré au ortail BiblioSHS de lINIST-CNRS htt ://biblioshs.inist.fr/ Elle a inté ré en 2012 le ortail de revues électroni ues en Sciences humaines et sociales CAIRN htt ://www.cairn.info/revue-la-revue-internationale-de-l-education-familiale.htm
La revue internationale de léducation familiale, n°31, 2012 6
Éditorial
Véronique Francis 1
La revue internationale de léducation familiale propose dans ce numéro 31 un dossier consacré aux enjeux et défis de la scolarité des jeunes vivants en contexte de migration.
Coordonné par Virginie Avezou-Boutry, ce dossier interroge de nouveau la scolarité, deux ans après celui du numéro 28 qui portait sur Lengagement parental dans la scolarité des enfants. Les articles sont particulièrement stimulants pour léducation familiale en ce sens quils invitent à se pencher, depuis la scolarisation des jeunes, sur les familles transnationales dont « la globalisation a favorisé lémergence, un peu partout dans le monde » (Le Gall, 2005). De nouvelles configurations des migrations ont conduit à un élargissement de la réflexion sur cette expérience centrale que représente la scolarité dans ces mobilités, en particulier en optant pour une « perspective interdisciplinaire mais aussi vers un dialogue international » (Beauchemin et Condon, 2012), deux aspects bien présents dans ce dossier. Le dossier souvre sur « La scolarisation des élèves dorigine étrangère en Espagne », article de Jordi Garreta Bochaca. Lauteur examine tout spécialement le développement de léducation interculturelle dont les approches peuvent varier entre les Communautés autonomes. Les administrations éducatives autonomes ont ainsi été nombreuses à mettre laccent sur la question de la langue et plusieurs dentre elles ont développé un curriculum  dans le but de prendre en considération la diversité culturelle. Lauteur considère limportance dun champ détudes qui sest développé en Espagne, comme dans dautres pays, et qui examine les attitudes et les attentes des familles à légard de la réussite scolaire. Lintérêt de cet article est de mettre en regard les politiques                                                           1 Véronique Francis, Rédactrice en chef de la Revue internationale de léducation familiale. CREF (EA 1589) Université Paris-Ouest-Nanterre, Université dOrléans, IUFM Centre Val de Loire Site Lahitolle, France.   Contact : veronique.francis@univ-orleans.fr La revue internationale de léducation familiale, n°31, 2012 7
publiques, les évolutions législatives qui reconnaissent l'importance d'impliquer les familles dans l'école et plusieurs études de terrain qui notent une évolution du rôle des adultes migrants dans la scolarisation des enfants malgré lhétérogénéité des attentes, des attitudes, tant de la part des enseignants que de celle des parents.
La contribution suivante, proposée par Eva Lemaire, est intitulée « Portraits de mineurs isolés étrangers en territoire français : apprendre en situation de vulnérabilité ». On ne peut que se réjouir de voir figurer dans ce dossier un article qui aborde une question encore rarement traitée, celle des adolescents isolés qui immigrent, pour la plupart clandestinement, et dont le parcours dintégration ne bénéficie pas dun soutien familial de proximité. Lauteur approche, depuis la perspective des jeunes, la scolarisation et lapprentissage de la langue française. Lintérêt de larticle réside tout spécialement dans loriginalité et la richesse de la méthodologie qui croise dessin réflexif, entretiens et observations. La technique du dessin, ici enrichie par le collage et le texte que les jeunes associent, permet de prendre appui sur un matériel autre que la seule parole et de soutenir les démarches réflexives de personnes souvent peu alphabétisées. Lauteure aborde cette technique hybride comme moyen denvisager la transition entre le passé, le présent et le futur sans gommer les formes d« entre-deux » caractéristiques de ces périodes charnières de la vie. Elle propose de la considérer pour sa double dimension doutil éducatif et réflexif autant que comme outil de recherche pertinent puisquun discours complexe émerge de ce dispositif qui rend compte du contexte mais aussi des émotions qui entourent la scolarisation et lapprentissage du français, autant denjeux importants puisquils conditionnent linsertion des jeunes sur le territoire national.
Dans son article « Ressources familiales et parcours scolaires. La situation des Comoriens de Marseille », Nicole Saïd Mohamed-Girard examine également des parcours scolaires de jeunes. Il sagit ici dune étude sur laccompagnement familial des adolescents issus de limmigration comorienne et mahoraise à Marseille, grande ville du Sud de la France. Lorientation qui est privilégiée pour létude des processus ethniques tente de dépasser lanalyse des incidences de la domination sociale par la classique opposition entre « majoritaire » et « minoritaire ». Le questionnement se focalise sur les ressources communautaires des groupes dominés. Lauteure décrit la perception par les jeunes de leur rapport à lécole ainsi que les relations entretenues entre les familles comoriennes et linstitution scolaire, qui reste bien le lieu de tous les espoirs de mobilité sociale. Elle met laccent sur les ressources familiales
La revue internationale de léducation familiale, n°31, 2012 8
qui sont bien présentes et soutiennent efficacement les enfants et ce, malgré la violence symbolique de lécole et ses effets en termes de domination culturelle. Létude conduit à surligner les « stratégies ingénieuses » mises en uvre par les familles, en particulier celles qui relèvent de lélaboration dune identité sociale valorisante car ce sont elles qui permettent aux jeunes gens de se construire et daffronter leur position dominée et lhostilité du groupe majoritaire. La place de la culture religieuse, en particulier, est abordée comme ressource morale pour les jeunes Comoriens. Des formes spécifiques dorganisation sociale, qui structurent la dynamique interne au sein des minorités ethniques, constituent bien, selon les termes de lauteure, « une richesse potentielle ignorée par la classe dominante ». Lun des défis de la recherche reste sans doute la dissémination large des résultats auprès des institutions et des acteurs de terrain, pour considérer ces ressources comme des facteurs de protection contre les comportements déviants et lanomie auxquels peuvent être exposés les jeunes.
Le dossier intègre ensuite larticle de Diane Farmer qui présente les premiers éléments dune enquête ethnographique multi-sites réalisée au Canada anglophone. Lauteure analyse des portraits de langue dans une population délèves issus de familles migrantes scolarisés dans une école internationale du Canada. Il faut souligner loriginalité de cet article, « Portraits de jeunes migrants dans une école internationale au Canada » à divers titres. En effet, il sintéresse à des élèves migrants scolarisés dans une école délite alors que les enjeux liés au parcours scolaire et à linsertion sociale de lélève migrant conduisent généralement les études scientifiques, comme les politiques publiques et les discours médiatiques, à sintéresser aux familles à faible revenu. Diane Farmer souligne à juste titre que la focalisation sur limmigration des familles modestes contribue paradoxalement à renforcer les stéréotypes. De fait, la mise en relation de milieux contrastés qui est proposée permet dapprocher la complexité des parcours et des processus dinsertion sociale dans une période dintensification de la mobilité internationale. Loriginalité de larticle réside également dans la place donnée aux récits biographiques qui permettent de constituer des portraits de langues de lycéens. La méthode illustre bien les modèles plus complexes de diversification des sociétés auxquelles on fait aujourdhui référence pour analyser les circulations des populations en ne se limitant pas à lidée dune transition de la société dorigine vers une société daccueil mais en tenant compte des mouvements transnationaux dans les parcours migratoires. Le « va-et-vient entre deux ou plusieurs espaces nationaux », mentionné par lauteure, nous invite à questionner la construction de
La revue internationale de léducation familiale, n°31, 2012 9