Socialisation et violences

De
Publié par

Les rapports de la société avec la violence sont ambigus : la violence est organisatrice de la société tout comme celle-ci est organisatrice de la violence. En révélant qu'au Sénégal chaque groupe social est spécifiquement porteur d'une violence à l'école, les données légitiment la déconstruction de la relation quasi bijective qu'un déterminisme a hâtivement établi entre les classes populaires et la violence comme faits d'apprenants habitant les quartiers et banlieues pauvres.
Publié le : vendredi 1 février 2013
Lecture(s) : 29
EAN13 : 9782336288772
Nombre de pages : 318
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
  . ,    .   -.  ,       .  ,,  , ,       /                           IûBS3 279-8 N :996-292-OC2S1-55ITASILAIIVTENOoielcnseLONEECVSole,viodelécéleloccnelàseiVlocolelésdeencelàsecneloiv,
HAROUNA SY
SOCIALISATION ET VIOLENCES
eoléc
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Socialisation et violences
Violences de l’école, violences à l’école
 
 
 
So
Viol
HAROUNASY        ialisation et violences  
nces de l’école, violences à l’école               
  
 
 
                                            © L’HARMATTAN-SÉNÉGAL, 2013 Villa rose », rue de Diourbel, Point E, DAKAR «  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr senharmattan@gmail.com  ISBN : 978-2-296-99551 2 -EAN : 9782296995512
 
 
 
 
 
À la mémoire de :
- - 
Boubou Dicko Sy, mon grand-père Et Dicko Boubou Sy, ma tante
 
 
 
  Au cours de mes enquêtes sur la violence dont cet ouvrage constitue l’aboutissement, j’ai bénéficié en 2007, sur proposition de Boubacar Niane très fortement appuyée par Monique de Saint Martin, d’une bourse d’un mois de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris en qualité de Directeur d’Études Associé [DEA]. Je remercie ces deux amis et cette institution d’utilité publique.   
 
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.