Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Société civile l'autre voie du développement de l'Afrique

De
262 pages
Le peuple exerce sa souveraineté par ses élus, mais aussi, directement et quotidiennement, par la société civile. La société civile devrait jouer le rôle de gardienne de la démocratie et des libertés, pour pousser l'Afrique dans la transition vers l'etat de droit et la sortir de la marginalisation. Si la société civile relève ce défi au cours du XXIe siècle, l'Afrique rejoindra alors le peloton de tête du genre humain.
Voir plus Voir moins
Lautre
voie
SO
du
CIÉT
É
CIVILE
développement
de
l
Afrique
Problématiques africaines Collection dirigée par Lucien AYISSI Il sagit de promouvoir la pensée relative au deveniréthique et politique de lAfrique dans un monde dont on proclame de plus en plus la fin de lhistoire et de la géographie. Lenjeu principal de cette penséeàpromouvoir est la réconceptuelle, par les intellectuels africains (philosophes,appropriation politistes, et les autres hommes et femmes de culture), dun débat qui est souvent initiéet menéailleurs par dautres, mais dont les conclusions trouvent dans le continent africain, le champ dapplication ou dexpérimentation. La penséeàpromouvoir doit notamment sarticuler, dans la perspective de la justice et de la paix, autour des questions liées au vivre-ensemble et aux modalitéséthiques et politiques de la gestion de la différence dans un espace politique oùla précaritéfait souvent le lit de la conflictualité. La collection«Problématiques africaines»aégalement lambition dêtre un important espace scientifique susceptible de rendre de plus en plus présente lAfrique dans les débats mondiaux relatifsàléthique etàla politique.
Déjà parus
Marcien TOWA,Identitéet transcendance, 2011. Pascal MANI,Le vade-mecum du chef de terre. Comment réussir une carrière dans la préfectorale, 2010. Serge-Christian MBOUDOU,L'heuristique de la peur chez Hans Jonas. Pour uneéthique de la responsabilité àl'âge de la technoscience, 2010. Aaron Serge MBA ELA II,Chroniques philosophiques dun pédagogue, 2010. Roger Bernard ONOMO ETABA, Le tourisme culturel au Cameroun, 2009. AndréLiboire TSALA MBANI,Les défis de la bioéthiqueàlè re éconofasciste, 2009. Joseph EPEE EKWALLA,Les syndicats au Cameroun. Genèse, crises et mutations, 2009. Hubert MONO NDJANA,Histoire de la philosophie africaine, 2009.
Lautre
Jean-Baptiste Djoumessi
SO
CIÉTÉCIVILE
voie du développement de
Préface de Maurice Tadadjeu
lAfrique
Du même auteur
La France au Cameroun, le refus de partager la liberté, légalitéet la fraternité,Éditions Sociétédesécrivains, 2006. Libérer le potentiel dautopromotion en décentralisant les mesures de politique sociale(séminaire régional-Mbalmayo, Cameroun), Fondation Allemande pour le Développement International (DES), 1997.
©LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-55439-9 EAN : 9782296554399
LISTE DES ABRÉVIATIONS
ACVC : Association des communes et villes du Cameroun APD : Aide publique au développement APE : Association des parents délèves APICA : Association de promotion des initiatives communautaires africaines ASPRA : Appui aux stratégies paysannes etàla professionnalisation de lagriculture BAD : Banque africaine de développement BCD : Banque camerounaise de développement BM : Banque mondiale CDD : Comitédiocésain de développement CEFAM : Centre deformation pour ladministration municipale CEFEPROD : Centre féminin pour la promotion du développement CEMAC : Communauté économique et monétaire dAfriquecentrale CODASC :Comitédaction socio-caritative COOPEC : Coopérativedépargne et de crédit CSTC : Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun CUROR : Central Unit for Rural Organization Reform CREDDA : Centre de recherche pour le développement durable en Afrique DHD : Développement humain durable DSD : Développement social durable DSCN : Direction de la statistique et de la comptabiliténationale DSRP : Document de stratégie de réduction de la pauvreté EBC : Enquête budget consommation ECAM : Enquêtes camerounaises auprès des ménages EEM :Établissement déconomie mixte FAC :Fonds daide et de coopération
FAO : Organisation des nations uniespour lalimentation et lagriculture FASR : Facilitédajustement structurel renforcé FEICOM :Fonds spécial déquipement et dintervention intercommunale FOGAPE : Fonds daide et de garantie des crédits aux petites et moyennes entreprises FIMAC : Fonds dinvestissement pour les microréalisations agricoles communautaires FMI : Fonds monétaire international FONDAOR :Fonds dappui aux organisations rurales FOURMI :Fonds dappui aux organisations urbaines et aux micro-initiatives FRPC : Facilitépour la réduction de la pauvretéet la croissance GIC :Groupe dinitiative commune GIE :Groupement dintérêtéconomique GTZ : Coopération technique allemande IPD : Institut panafricain de développement IRCOD : Institut régional de coopération décentralisée JEC : Jeunesseétudiante chrétienne JOC : Jeunesse ouvrière chrétienne MINAGRI :Ministère de lagriculture MINEFI :Ministère de léconomie et des finances MINEPIA :Ministère de lélevage, des pêches et des industries animales MINREST: Ministère de la recherche scientifique MIDEVIV : Mission de développement des vivriers ONG : Organisation non gouvernementale OR : Organisation rurale OSC : Organisation de la sociétécivile PAS :Programme dajustement structurel PPTE : Pays pauvre très endetté PAIL :Programme dappui aux initiatives locales
6
PPMF :Projet dappui au programme national de micro finance PNG : Programme national de gouvernance PNUD : Programme des nations unies pour le développement PNVRA : Programme national de vulgarisation et de recherche agricoles RNPR : Réseau national pour la réduction de la pauvreté PVD : Pays en voie de développement SAILD :Service dappui aux initiatives locales de développement SNV : Association des volontaires néerlandais SODEPA : Sociétéde développement des productions animales UCCAO : Union centrale des coopératives agricoles de lOuest UCVC : Union des communes et villes du Cameroun UNICEF : Organisation des nations unies pour lenfance USAID : Agence américaine de développement USLC : Union des syndicats libres du Cameroun
7
«Lhomme est une chose sacrée pour lhomme». Sénèque1
Lâme de ce livre se cache dans les citations. Elles ponctuent son articulation en trois parties, puis neuf chapitres. Elles suggèrent la quintessence etléclairageàgarder en mémoire,quand on aborde lune de ces articulations. Par ailleurs,il est conseilléde lire ensemble et dans lordre suivant : les remerciements,lavant-propos, la quatrième de couverture, lintroduction et la conclusion. La préface, qui estàlire séparément, est la cerise sur le gâteau dont le signataire a bien voulu honorer lauteur. En fin de compte,ne loublions pas:« mais comme personne ;Toutes choses sont dites nécoute, il faut toujours recommencer». Une fois cet exercice terminé, vous pourrez alors nous procurer«le plaisir dêtre lu»2. L auteur.
1Citépar Alain Comte Sponville dansPensées sur lhomme, Carnets de philosophie/Albin Michel 2000, p.19. 2Devise de La sociétédesécrivains, rue Saint-Honoré, 75001, Paris. 9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin