Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Sous la ceinture

De
186 pages
Ce livre donne la parole à des gens qui ne se prononcent pas d’emblée sur la culture du viol. Des femmes et des hommes qui ne montent pas nécessairement aux barricades pour énoncer leurs points de vue. Montre que cette insidieuse menace peut se cacher dans un petit coin et qu’il est facile de ne pas la voir. Expose la fréquence et l’abondance des comportements qui contribuent à la perpétuation de ce rapport de force malsain.
Parce que « qui ne dit mot consent », nous avons voulu dire, crier, hurler le sujet. Le mettre en mots, en images, en idées, en points d’interrogation.
Pour ouvrir une porte aux dialogues.
De nombreuses raisons ont motivé la création de ce recueil traitant du sujet lourd et délicat qu’est la culture du viol.
Depuis plusieurs mois, je cherche mon air chaque fois que j’écoute un bulletin de nouvelles, que je lis un journal, que je navigue dans les médias sociaux. Depuis plusieurs, plusieurs – trop de – mois, je me dis que ça suffit, qu’il faut que ça cesse, qu’on doit renverser la vapeur et vite. Qu’on a atteint une limite. Qu’il y a déjà eu trop de victimes.
Je me dis que je ne suis pas la seule. J’entends que je ne suis pas la seule. Je vois que je ne suis pas la seule. On a les nerfs sociaux à vif.
Indigestion collective. Essoufflement partagé.
Malgré des heures de réflexion et plusieurs centaines de mots écrits puis effacés, il n’y en a qu’un qui me revienne en tête pour exprimer clairement ce que je ressens devant cette culture qui normalise l’inconcevable.
Un mot appris des Inuits. Taima.
Taima. Suffit. Fin. Assez. Stop.
Parce que le silence est encore d’or.
Taima.
(...)
J’ai eu envie de dire, justement. De crier. De hurler le sujet. De permettre à d’autres de le mettre en mots, en images, en idées, en points d’interrogation. D’arrêter de consentir à cette culture du viol de par mon silence, ce silence collectif dans lequel on s’enlise depuis trop longtemps.
Avec ce livre, j’ai voulu donner la parole à des gens qui ne se prononcent pas d’emblée sur la culture du viol. Des femmes et des hommes qui ne montent pas nécessairement aux barricades pour énoncer leurs points de vue. Montrer que ce phénomène peut se cacher dans un petit coin et qu’il est facile de ne pas le voir. Présenter des avis variés. Donner une voix différente aux histoires, aux aveux, aux idées. Exposer la fréquence et l’abondance de ces comportements.
Ouvrir une porte au dialogue.
Parce que c’est le point de départ pour en arriver à déconstruire cette culture où l’agression sexuelle – peu importe sa forme – est tolérée, cachée, tue. Où le principe du consentement passe inaperçu. Où on se contorsionne habilement entre les minces frontières qui séparent désir ardent, pulsions sexuelles et agressions.
Amorcer une conversation. Permettre une réflexion.
Hausser le ton.
Mettre un frein à l’acceptation traditionnelle.
Retrouver mon souffle. Notre souffle.
Taima.
Nancy B.-Pilon
Montréal, août 2016
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Sous la ceinture

de les-editions-quebec-amerique

Crâne chaud

de pol-editeur

Projet dirigé par Myriam Caron Belzile, éditrice Conception graphique : Nathalie Caron Mise en pages : Nicolas Ménard Révision linguistique : Martin Duclos et Chantale Landry En couverture : illustration de Ben Tardif e 329, rue de la Commune Ouest, 3 étage Montréal (Québec) Canada H2Y 2E1 Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010 Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition. Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Vedette principale au titre : Sous la ceinture : unis pour vaincre la culture du viol ISBN 978-2-7644-3203-7 (Version imprimée) ISBN 978-2-7644-3250-1 (PDF) ISBN 978-2-7644-3251-8 (ePub) 1. Viol–Anthologies. 2. Viol–Prévention–Anthologies. I. B.-Pilon, Nancy HV6558.S58 2016 362.883 C2016-941425-6 Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2016 Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2016 Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés © Éditions Québec Amérique inc., 2016. quebec-amerique.com
À la mémoire de Lisa Kritik (2 juillet 2001–12 mai 2016)
Ton sourire est dans mon portemonnaieet je le sortirai lors des jours de pluie.
Table des matières
Avant-propos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Préface. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . 13 AURÉLIE LANCTÔT (étudiante et auteure) ET KORIASS (rappeur)
Illustration n° 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . 24 MC MARQUIS (illustratrice et designer)
Les grands malentendus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27 JUDITH LUSSIER (journaliste, chroniqueuse et auteure)
Se parler. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35 JULIE ARTACHO (artiste photographe)
Je suis un homme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .41 MARIE-MICHEL LALONDE (travailleuse sociale)
Les poupées de cire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .53 SIMON BOULERICE (romancier, dramaturge, poète, scénariste, comédien et metteur en scène)
Boyfriend. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .65 FLORENCE LONGPRÉ (comédienne et auteure)
Diptyque n° 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .76 MARTIN FLAMAND (photographe)
(Sans titre). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .79 NATASHA KANAPÉ FONTAINE (poète, comédienne et artiste en arts visuels)
« Allez hop, un peu de sincérité ! ». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . 85 SOPHIE BIENVENU (autrice)
L’homme est un loup pour l’homme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .97 SAMUEL LAROCHELLE (auteur, journaliste et chroniqueur)
Ce n’est pas ça, être amoureux de la dame en bleu…. . . . . . . . . . . . .109 JENNIFER SIDNEY (artiste, auteure et fondatrice de la troupe de théâtre Main dans la main)
Polaroïd. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . 119 VÉRONIQUE GRENIER (professeure de philosophie, auteure et chroniqueuse)
Illustration n° 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .128 MC MARQUIS (illustratrice et designer)
La menace. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . 131 NANCY B.-PILON (enseignante et auteure)
Un jardin pour Pénélope. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .137 MILÉNA BABIN (auteure)
Bitches’n’Queens: la présence féminine dans le hip-hop. . . . . . . . . .153 WEBSTER (artiste hip-hop et conférencier)
Diptyque n° 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .166 MARTIN FLAMAND (photographe)
Mark (oui, c’est son vrai nom). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .169 GABRIELLE L. COLLARD (rédactrice, traductrice, auteure et chroniqueuse)
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin