//img.uscri.be/pth/1c8e98b9a81d4ca3cdef41188ab0c93d7d0e0413
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Tempêtes microbiennes

De
662 pages
À l'Ouest, du nouveau.
Fin septembre 2005, le coordinateur pour la lutte contre la grippe aviaire et humaine à Genève prédisait de 2 à 150 millions de morts dans le monde lors d'une prochaine pandémie, 'comme en 1918!' tenait-il à préciser. Assurément, un nouveau spectre hante le monde transatlantique : la terreur biologique.
Les États planchent sur des scénarios catastrophes, afin que l'économie mondiale ne soit pas frappée, du jour au lendemain, par la mise hors travail de cadres dirigeants et de simples ouvriers affaiblis par l'infection. Cette peinture des 'tempêtes microbiennes' traduit une amplification considérable de l'idée de sécurité sanitaire et une dégringolade vertigineuse dans la fiction (chiffres exagérés, analogies sans fondement, etc.) lorsqu'il s'agit de définir la prévention contre les menaces microbiennes et les procédures de gestion des crises épidémiques.
Patrick Zylberman dégage trois grands axes de la sécurité sanitaire :
– La place grandissante faite aux scénarios (fictions qui feignent le réel en proposant des situations imaginaires mais propices à l'apprentissage des réflexes et comportements visant à la maîtrise des événements) ;
– Le choix systématique de la logique du pire comme régime de rationalité de la crise microbienne. Or l'événement déjoue les prévisions : il est toujours autre chose. Les scénarios du pire deviennent un handicap pour la pensée, parce qu'ils demeurent prisonniers de la modélisation ;
– L'organisation du corps civique : dans l'espoir de renforcer l'adhésion aux institutions politiques et de faire face à la désorganisation sociale engendrée par la crise épidémique, les démocraties sont de plus en plus tentées d'imposer un civisme au superlatif (l'accent est mis sur les devoirs et les obligations du citoyen comme sur la nécessité de faire preuve d'altruisme), qu'il s'agisse des quarantaines, de la vaccination, voire de la constitution de réserves sanitaires sur le modèle des réserves de la sécurité civile.
Ce faisant, la sécurité sanitaire transatlantique contribue à la crise de l'État-nation. Afin de maîtriser des problèmes qui sont précisément inter-nationaux dans leur nature, les États adoptent des solutions globales, même ceux qui, comme les États-Unis ou la Chine, se montrent d'ordinaire extrêmement chatouilleux sur le chapitre de la souveraineté nationale.
Voir plus Voir moins
D U M Ê M E A U T E U R
LE PETIT TRAVAILLEUR INFATIGABLE. VILLES, HABITAT ET e INTIMITÉS AU XIX SIÈCLE, Éditions Recherches, Paris , 1976 (avec Lion Murard) L’ HYGIÈNE DANS LA RÉPUBLIQUE, LA SANTÉ PUBLIQUE EN FRANCE OU L’ UTOPIE CONTRARIÉE, 18701918, Fayard, 1996 (avec Lion Murard) THE ROCKEFELLER FOUNDATION AND THE BIOMEDICAL SCIENCES, numéro spécial deStudies in Hist. Phil. Biol. Biom. Sci., Sep tember 2000, vol. 31C, nº 3, Cambridge (codirection avec I. Lôwy) SHIFTING BOUNDARIES OF PUBLIC HEALTH. EUROPE IN THE TWENTIETH CENTURY, Rochester Studies in Medical History, Roches ter : University of Rochester Press, 2008 (codirection avec S. Gross Solomon et L. Murard) DES ÉPIDÉMIES ET DES HOMMES, Paris, La Martinière, 2008 (codirec tion avec Antoine Flahaut)
Patrick Zylberman
Tempêtes microbiennes
Essai sur la politique de sécurité sanitaire dans le monde transatlantique
Gallimard
Zylberman, Patrick (1948) Sciences sociales : Relations internationales : organisation mondiale de la santé ; épidémies ; migrations. Économie : macroéconomie ; économie de la santé. Médecine et maladies : histoire ; politique de la santé : prévention, précaution.
© Éditions Gallimard, 2013.
Pour Lion.
Ayant quitté la réalité pour l’idée, et l’idée pour l’idéologie, l’homme a glissé vers un univers dérivé, vers un monde de sous produits, où la fiction acquiert les vertus d’une donnée primordiale.
E . M . C I O R A N Histoire et utopie(1960)