Temps, durée dans la littérature des lumières

De
Publié par

Le XVIIIe siècle est une époque de ruptures, morales, politiques, religieuses, mais aussi épistémologiques. Y naissent, en une lente et souvent difficile émergence, de nouvelles façons d’appréhender le monde et le temps. Les voyages, l’extension des réseaux routiers, les grandes navigations, le développement des instruments de mesure modifient la représentation de l’espace. Il en est de même pour le temps. Des études consacrées à des domaines divers (littérature romanesque, utopies, sciences, discours révolutionnaires, musique) tentent de rendre compte des transformations que connaissent en ce siècle, trop souvent réduit aux Lumières, la conception et l’imaginaire du temps et de la durée.
Publié le : jeudi 16 juin 2011
Lecture(s) : 52
EAN13 : 9782304031409
Nombre de pages : 249
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Temps, durée dans la littérature des Lumières et ses marges
Sous la direction deJean-Jacques Tatin-Gourier
Temps, durée dans la littérature des Lumières et ses marges Collection « Réseau Lumières » Études réunies par Jean M. GoulemotUNIVERSITÉ FRANÇOIS-RABELAISTOURSUFR LETTRES ET LANGUESÉditions Le Manuscrit Paris
© Éditions Le Manuscrit -www.manuscrit.com-2010 © Couverture : droits réservés ISBN : 978-2-304-03140-9 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304031409 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-03141-6 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304031416 (livre numérique)
Cette collection bénéficie du soutien de l'équipe de recherche « Histoire des Représentations » (EA 2115) de l'Université e François-Rabelais de Tours (axe XVIII siècle) et du « Réseau Lumières, Pays de Loire, Pays de Vienne » qui regroupe une cinquantaine d'enseignants-chercheurs et étudiants de doctorat des Universités de Poitiers, Orléans et Tours.
7
A la mémoire d’Isabel HERRERO
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.