Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Temps, temporalité(s) et dispositifs de médiation

De
168 pages
Cet ouvrage questionne le temps et les temporalités des dispositifs de médiation au regard du temps social. En proposant des articles aux terrains diversifiés, cette publication cherche à cerner les enjeux des dispositifs de médiation en identifiant dans la mesure du possible, les contraintes, les limites mais surtout les possibilités nouvelles offertes par ces dispositifs qui renouvellent ainsi un agir au niveau des pratiques sociales.
Voir plus Voir moins
    AURÉLIA LAMY et DOMINIQUE CARRÉ
SFSIC
TEMPS, TEMPORALITÉ(S) ET DISPOSITIFS DE MÉDIATION
Cet ouvrage a été édité avec une aide du Centre de Recherche sur les Médiations (CREM, Université de Lorraine), partenaire du XXe congrès de la Sfsic Création et mise en page Atelier Congard www.atelier-congard.fr © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12380-6 EAN : 9782343123806
Sous la direction de Aurélia LAMY et Dominique CARRÉ
TEMPS, TEMPORALITÉ(S) ET DISPOSITIFS DE MÉDIATION
Sommaire
Avant-propos Daniel Raichvarg et Nicolas Pélissier
Introduction Aurélia Lamy et Dominique Carré
— PARTIE I — Information et dispositifs d’information à l’épreuve des temporalités
Les espaces-temps médiatiques. Penser les focales et échelles d’analyse des médias, une application à la télévision Benoit Lafon
Usages militants de la technique et accélération Paola Sedda
Rapport au temps et reconnaissance du passé dans les discours de presse locale et municipale : le cas de deux anciennes usines textiles de la région lyonnaise Mathias Valex
Attention, vitesse excessive et dommages : le journalisme et le temps volé aux usagers Jérémie Nicey
Re)constuire la temporalité d’un événement médiatique sur Twitter : une étude contrastive Tatiana Kondrashova, Alexander Frame et Sergey Kirgizov
7
11
23
39
51
63
75
5
Temps, Temporalité(s) et dispositifs de médiation
— PARTIE II — Dispositifs de médiation et pratiques sociales à l’épreuve du temps
Des mises à jour aux souvenirs de l’année. Ritualités rétrospectives des réseaux Gustavo GomezMejia
Quand le web inscrit le mort dans la temporalité des vivants Fanny Georges et Virginie Julliard
Ordres de temporalité et médiation dans le travail de santé : le cas de patients dotés d’un équipement de télémédecine Marie Bénéjean et Anne Mayère
Asynchronisme temporel des dispositifs sociotechniques de formation à distance : origines du clivage entre l’institution et les communautés d’apprentissage Xavier Inghilterra et Éric Boutin
Rythme(s) et rite(s) de l’inscription mémorielle : le cas des étudiants engagés dans des études en Droit et en Médecine Béatrice Micheau et Marie DesprésLonnet
Biographie des auteurs
6
93
105
117
131
141
157
Avant-propos
Temps, Temporalités et InFormation – Communication
Vous trouverez cî-après l’un des quatre ouvrages îssus des travaux e du XX Congrès de la Socîété Françaîse des Scîences de l’Informa-tîon et de la Communîcatîon (Sfsic) organîsé à Metz à l’Unîversîté de Lorraîne en juîn 2016, en partenarîat avec le Centre de Recherches sur les Médîatîons (CREM), sur le thèmeTemps, Temporalités et Information – Communication. Le Congrès de laSfsic,quî se tîent tous les deux ans, est un événement scîentîfique majeur dans la struc-turatîon de la dîscîplîne des scîences de l’înformatîon et de la com-munîcatîon (SIC) et de ses champs de recherche. Il rend compte de la dîversîté des travaux des chercheurs et témoîgne de la place des SIC au seîn des Scîences Humaînes et Socîales. Il est un moment clef d’expressîon et de débats, maîs aussî d’airmatîon de l’appartenance des SIC à une communauté de savoîrs.
LaSfsica choîsî d’explorer les apports de ses Scîences de l’Informatîon et de la Communîcatîon aux questîons du temps et des temporalîtés, quî se sont împosées au fil du… temps dans les Scîences de l’Homme et de la Socîété et dont l’împortance s’est accrue avec le développe-ment des dîsposîtîfs numérîques. L’une des dîicultés pour întégrer ce changement résîde dans le faît que les dîverses dîscîplînes constî-tutîves des SHS développent leurs propres acceptîons et définîtîons du temps et des temporalîtés. Le Congrès se devaît aînsî de proposer aux chercheurs en SIC, maîs aussî aux autres communautés scîentî-fiques, une réflexîon spécîfique sur le temps et les temporalîtés des phénomènes înfo-communîcatîonnels, tout en encourageant une vîgîlance crîtîque sur leurs usages par les chercheurs en SHS, dans une pérîode marquée par l’emprîse des réseaux socîonumérîques sur l’espace socîétal, maîs aussî la sphère académîque.
7
Temps, Temporalités et Information – Communication
De nombreuses înterrogatîons ont structuré les échanges et ont trou-vé leur concrétîsatîon dans quatre volumes. Le premîer d’entre eux questîonnele temps et lestemporalités des dispositifs de médiationsregard du temps socîal. Qu’îl s’agîsse, au en effet, des mîlîeux médîcaux, culturels, mîlîtants, professîonnels, entre autres, les dîsposîtîfs de médîatîon – médîatîques ou non – îm-pactent les pratîques socîales et, plus partîculîèrement, le temps des usagers et des publîcs. Inscrîtes dans une hîstoîre, natîonale, amîcale, famîlîale ou personnelle, ces pratîques sont fortement împactées par l’usage de nouveaux dîsposîtîfs socîotechnîques de médîatîon quî modîfient le rapport des usagers aux temps et aux terrîtoîres. Ce vo-lume cherche à en cerner les enjeux en îdentîfiant, dans la mesure du possîble, les contraîntes, les lîmîtes maîs surtout les possîbîlîtés nouvelles offertes par ces dîsposîtîfs quî renouvellent un agîr dans les pratîques socîales. Le deuxîème volume,Communications et organisations : accélé-rations temporelles, part du constat que l’accélératîon et l’întensî-ficatîon du temps de et au travaîl sont devenues consubstantîelles du projet de ratîonalîsatîon quî fonde la modernîté socîal-lîbérale de l’Occîdent. Les crîses socîo-économîques successîves et l’explosîon du numérîque ont engendré une mutatîon des formes organîsatîonnelles et înstîtutîonnelles, aînsî que des bouleversements culturels profonds domînés par « l’éphémérîsatîon du présent ». Les ratîonalîtés tempo-relles contemporaînes împlîquent des formes d’actîon et de relatîon quî heurtent les conceptîons de l’actîvîté et mettent les acteurs pro-fessîonnels sous pressîon. Les dyschronîes, saîsîes sous l’angle de leurs enjeux communîcatîonnels, produîsent des tensîons, des hîatus, des paradoxes maîs donnent aussî naîssance à des înîtîatîves, des ajuste-ments, des médîatîons renouvelées quî permettent aussî des réappro-prîatîons dîfférencîées du temps. Le troîsîème volume,Les temps des arts et des cultures, part d ‘un autre constat, celuî que les objets et phénomènes culturels (ou de l’ordre du culturel) sont înscrîts dans le temps selon des tem-poralîtés elles-mêmes plus ou moîns longues. Cependant, l’arrîvée des îndustrîes dîtes culturelles a rompu cette approche : multî-plîant les « produîts », elles nous font entrer dans une nouvelle ère, celle de leur reproductîbîlîté quasî permanente et à l’înfinî et de leur productîon-consommatîon rapîde. Il s’agît alors de réflé-chîr à la place que peuvent revendîquer les dîsposîtîfs communî-catîonnels et les systèmes d’înformatîon dans cette înscrîptîon
8
Avant-propos
ou désînscrîptîon culturelle de ces objets, aux outîls conceptuels et aux méthodes mîses en œuvre par les scîences de l’înformatîon et de la communîcatîon pour les analyser. Il s’agît aussî d’étudîer leurs spécîficîtés pour mîeux comprendre la conjugaîson des temps courts et des temps longs, des temporalîtés lînéaîres, non lînéaîres et multîlînéaîres. Enfin, le quatrîème dernîer volume, întîtuléTemps et temporalités en information-communication : des concepts aux méthodes,est composé de textes quî contrîbuent à une épîstémologîe de la dîscîplîne sur les temporalîtés en SIC. Sî les textes înterrogent dîf-férentes pérîodes de cette recherche, îls se concentrent aussî sur les dîicultés rencontrées par les chercheurs en SIC quî placent les temporalîtés au cœur de leurs travaux. Parmî les problèmes soule-vés par les auteurs, on retrouve un tropîsme de la recherche en SIC pour les phénomènes marqués par le temps court, dans le présent ou l’avenîr, au détrîment d’une prîse en compte des phénomènes de longue durée, notamment dans les travaux portant sur les usages des technologîes, et une prédîlectîon pour une approche centrée sur le présent et la prospectîve, au détrîment de l’întégra-tîon de la dîmensîon hîstorîque et l’ancrage socîal des processus înfo-communîcatîonnels. Cependant, les chercheurs proposent et expérîmentent de nouvelles pratîques de recherche, dîversîfient les questîonnements autour de l’înformatîon et de la communîca-tîon dans leur écosystème numérîque împlîquant l’élaboratîon de nouveaux outîls permettant de mîeux penser collectîvement cet écosystème. Les textes proposés îcî mettent en évîdence la contrîbutîon féconde des travaux en scîences de l’înformatîon et de la communîcatîon aux réponses à ces dîverses et împortantes înterrogatîons. Ils ont été retenus à l’îssue d’une sélectîon exîgeante par un comîté scîen-tîfique réunî par laSfsicsuîvant un processus d’édîtorîalîsatîon quî s’est appuyée sur l’ensemble des textes proposés et acceptés comme communîcatîons au Congrès. Publîés en quatre volumes théma-e tîques, îls sont donc dîstîncts desactes en lignedu XX Congrès dîs-ponîbles sur la plateforme www.SFSIC2016.scîencesconf.org. Nous vous învîtons donc àprendre le tempsdelîre et relîre ces textes, les dîscuter et mettre en perspectîve, et partager vos remarques et sug-gestîons sur notre sîte Web www.sfsîc.org et lors de nos prochaînes manîfestatîons scîentîfiques.
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin