Tendances sociales et culturelles de la valeur

De
Publié par

Voici un regard nouveau sur les valeurs sociales et culturelles dans la société. Sont questionnés : la vitalité des valeurs, les codes éthiques indispensables à la bonne marche des affaires, l'argent facteur de libération et d'humanité, les changements de paradigmes culturels et géographiques à l'échelle planétaire, la logique d'évolution circulaire appliquée aux ressources humaines des entreprises, l'orchestration en réseau et la matérialisation des valeurs intangibles chez les musiciens émergents.
Publié le : lundi 15 juin 2015
Lecture(s) : 5
Tags :
EAN13 : 9782336385198
Nombre de pages : 164
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Tendances sociales e T cul Turelles de la valeur
Ce deuxième ouvrage collectif apporte un regard nouveau sur les
valeurs sociales et culturelles dans la société. Les auteurs, praticiens Sous la direction
et chercheurs, croisent leur domaine d’expertise avec la notion de de Valérie Lejeunevaleur ; ils explorent des formes émergentes de valeurs en cours
d’intégration ou d’assimilation en particulier par l’entreprise et son
écosystème.
Sont questionnés : la vitalité des valeurs ; les codes éthiques
indispensables à la bonne marche des affaires ; l’argent facteur de
libération et d’humanité ; les changements de paradigmes culturels
et géographiques à l’échelle planétaire, mais aussi à l’échelle de
l’entreprise grâce au principe de juste valeur, où l’homme s’épanouit
par de nouveaux modes de communication et d’éducation et par la
gestion de sa formation et son parcours professionnel ; la logique
d’évolution circulaire appliquée aux ressources humaines des
entreprises ; l’orchestration en réseau et la matérialisation des T so
valeurs intangibles chez les musiciens émergents.
Au cœur de cet ouvrage, l’Homme, qui en produisant et gérant eT cul Turelles de la valeur
consciemment et collectivement son énergie, se révèle la source
et la ressource essentielle des valeurs qui servent sa coévolution
planétaire.
Co-auteurs de cet ouvrage : Sandy BEKY, Phillip CARTWRIGHT, Georges
COUVOIS, Françoise DEROLEZ, Benoît FLEURY, Alex GILLETT, Françoise
KLELTZ-DRAPEAU, Desmond McGETRICK, Gérard SCHOUN, Gareth
Dylan SMITH.
« AD VALOREM » s’adresse à tout lecteur universitaire, cadre, dirigeant ou autre curieux
de prendre conscience des tendances économiques, techniques, sociales, culturelles Préface de Françoise KLELTZ-DRAPEAU
et artistiques de la valeur. Riche de points de vue croisés d’auteurs et de chercheurs
multidisciplinaires et internationaux, la collection propose des approches nouvelles de
la valeur, dans la pluralité de ses manifestations et dans son émergence. La réfexion
engageante et transverse sur le phénomène de valeur apparaît comme un formidable liant
et levier pour le bénéfce des entreprises, des organisations, de la société, en faveur de
l’évolution de la conscience et de la vie.
Valérie LEJEUNE, directrice de la collection, est Docteur en Génie des Procédés et en
Business Administration, Présidente du VALUE LAB, et enseigne en Business Schools. Elle
est aussi consultante en Innovation, Créativité et Stratégie.
ISBN : 978-2-343-06295-2
16,50 €
ceedisscen
Tendances sociales e T cul Turelles de la valeur Sous la direction de Valérie Lejeune
al anCollection « Ad Valorem »
*
OUVRAGES PARUS
Adélaïde DE LASTIC, Que valent les valeurs ?, 2014.
Gérard SCHOUN, Capital Humain versus Humain Capital,
2014. TENDANCES SOCIALES
ET CULTURELLES DE LA VALEUR© L’Harmattan, 2015
5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris
www.harmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06295-2
EAN : 9782343062952Sous la direction
de Valérie LEJEUNE





Tendances sociales
et culturelles de la valeur





Préface
de Françoise KLELTZ-DRAPEAU



















Du même auteur
Tendances économiques et sociales de la valeur en
entreprise, L’Harmattan, 2014. « Malgré tous les efforts déployés dans la préparation
de ce livre, en tant qu’ouvrage collectif, nous nous
sommes limités à coordonner le travail de chaque auteur.
Il n’a pas été possible de vérifier tant sur la forme que sur
le fond, l’exactitude, l’actualité, l’exhaustivité ou la
pertinence des informations sur les sujets abordés,
ni l’originalité ou les sources de l’ensemble des textes
proposés. Nous ne saurions garantir l’absence de
contradiction entre les auteurs, d’erreurs ou omissions
matérielles ou de contenu. Les opinions exprimées sont
celles de leurs auteurs respectifs. Le lecteur est invité à
rester critique par rapport aux propos tenus et à faire
preuve de prudence dans l’utilisation des informations ou
opinions exprimées dans cet ouvrage. »
7
Sommaire

AVANT-PROPOS
Valérie LEJEUNE .......................................................... 11

PREFACE
LES VALEURS, ENTRE SUJET « A LA MODE »
ET PROBLEMATIQUE ARISTOTELICIENNE
Françoise KLELTZ-DRAPEAU ................................... 15

L’ETHIQUE : LE MEILLEUR DES GARDE-FOUS ?
Gérard SCHOUN ........................................................... 29

DOING WELL BY DOING GOOD:
BEYOND MONEY
Desmond McGETRICK ................................................ 53

CHANGEMENT DE PARADIGME CULTUREL
& GEOGRAPHIQUE
Georges COUVOIS ........................................................ 73

LA JUSTE VALEUR DANS L’ENTREPRISE
Benoît FLEURY ............................................................. 95

CIRCULAR ECONOMY APPLIED TO HUMAN
RESSOURCES MANAGEMENT
Sandy BEKY, Françoise DEROLEZ ......................... 109
9
VALUING NETWORKS FOR EMERGING
MUSICIANS
Phillip A. CARTWRIGHT, Alex GILLETT,
Gareth Dylan SMITH .................................................. 129

10
AVANT-PROPOS
Valérie LEJEUNE
Dans le cadre du VALUE LAB et dans la suite du
premier livre sur les tendances de valeur, nous continuons
la réflexion sur la notion plurielle et transdomaniale de la
valeur en entreprise et dans la société ; à l’étude : le sens,
la mesure, la création, le maintien, la transformation,
l’anticipation de la valeur.
Ces tendances peuvent être considérées comme un
outillage pour enrichir les scenarios prospectifs des
organisations, pour les aider dans l’identification de
potentiels et leviers de valeur et pour formuler des
stratégies audacieuses de création de valeur, où
respectabilité et rentabilité vont de pair.
Expliquée d’une façon simpliste, la valeur est ce que
l’on juge important ou digne d’être suivi ; nous
l’organisons en trois grandes catégories : les valeurs
techniques et économiques, vues sous l’angle des
informations et des mesures et qui faciliteraient la prise de
décision ; les valeurs sociales qui seraient des codes de
bonne conduite ; les valeurs culturelles, des illustrations
du bien, du bon, du beau. Avec pour chaque catégorie,
autant de repères, normes imposés que de croyances,
cultures, époques, contextes.
Dans cet ouvrage, sans pour autant accepter un
quelconque clivage du pluralisme des valeurs, nous mettons
l’accent sur les valeurs sociales et culturelles.
Cependant nous nous heurtons à une difficulté : ces
valeurs sociales et culturelles s’inscrivent dans le champ
de l’humain, avec tout ce que cela suppose de sensible et
altruiste, mais aussi de subjectif et tendancieux… et donc
d’opaque et confus. Heureusement, cette mosaïque de
11
propriétés ou formes de valeur n’est pas statique ; elle
s’enrichit par sa diversité et se structure de façon vitale
pour former des systèmes complexes solides où l’homme
peut évoluer.
Ainsi, pour respecter la diversité des points de vue et
des cas d’étude, cet ouvrage se présente comme un album,
où vous pourrez consulter une collection d’articles sur les
tendances de valeur sociales et culturelles.
Au fil des articles, les auteurs questionnent les sujets
suivants :
• la problématique aristotélicienne des valeurs et
leur vitalité
• les codes éthiques indispensables à la bonne
marche des affaires
• l’argent facteur de libération et d’humanité
• les changements de paradigmes culturels et
géographiques à l’échelle planétaire
• les changements de paradigmes à l’échelle de
l’entreprise grâce au principe de juste valeur en
gouvernance et en management
• l’épanouissement de l’homme par de nouveaux
modes d’éducation via les NTIC et par la gestion
autonome de sa formation et de son parcours
professionnel
• la logique d’évolution circulaire et non plus
linéaire d’entreprises « auto-eco-ré-organisant » de façon
systémique leurs ressources humaines pour plus
d’engagement et d’efficacité opérationnelle
• l’orchestration en réseau et la captation et
matérialisation des valeurs intangibles chez les musiciens
émergents.

L’analyse des articles met par ailleurs en évidence une
certaine plasticité de nos valeurs qui témoigne de
l’évolution de l’esprit et des comportements de l’homme.
12
L’homme entame à vrai dire une révolution sociale et
culturelle. Par les nouveaux modes de connaissance,
d’information et communication, par sa réorganisation du
travail, par ses connections confiantes en réseau, il dégage
des énergies nouvelles. Un phénomène anthropique
entropique où l’énergie nécessairement dissipée par des
systèmes ouverts se conserve localement de façon
responsable.
Pour conclure et en filigrane « consilient » de cet
ouvrage, l’Homme, en produisant et gérant consciemment
et collectivement son énergie, se révèle la source et la
ressource essentielle des valeurs qui servent sa
coévolution planétaire.
Finalement et sincèrement, je tiens à remercier les
auteurs et membres du VALUE LAB, une équipe
internationale transverse talentueuse de chercheurs et
praticiens passionnés par la valeur.
Et tout particulièrement, je souhaiterais remercier
Françoise KLELTZ-DRAPEAU pour sa disponibilité et
ses interventions qui ont été fortement utiles pour recadrer
une étude dont le champ est très vaste. Françoise nous fait
l’honneur de la préface.

Bonne Lecture,
Valérie LEJEUNE



13
BIBLIOGRAPHIE

COPPENS, Y., PICQ, P. 2001. Aux origines de
l’humanité. De l’apparition de la vie à l’homme moderne.
Paris : Ed. Fayard. Coll : Temps Des Sciences
DROZ, Y. et LAVIGNE, J.C. 2006. Ethique et
développement Durable. Paris : IUED-Karthala
LE MOIGNE, J.L. 1999. « Auto-eco-re-organisation
sociale et complexité : des desseins humains pour et par
l’action humaine ». Contribution au Colloque Cerisy
« Hayek et la Philosophie Economique »
MORIN, E. et LE MOIGNE, J.L. 1999. L’intelligence
de la complexité. Paris : Ed. L’Harmattan
MORIN, E. 2004. La Méthode VI. Paris : Ed. Seuil
ORLEAN, A. 2011. L’empire de la valeur. Refonder
l’économie. Paris : Ed. du Seuil. Collection : La couleur
des idées
RUDGE WERNECK V. 1998. « Valeur et Culture ».
Twentieth World congress of Philosophy. Boston, August
10-15
SIMMEL, G.1900. Philosophie de l’argent. Paris : Ed.
PUF. Collection : Quadrige Grands textes, 2007
WILSON, E.O. 1998. Consilience. The unity of
knowledge. Pulitzer Prize. Vintage Books Edition

14
PREFACE

LES VALEURS, ENTRE SUJET « A LA MODE »
ET PROBLEMATIQUE ARISTOTELICIENNE
Françoise KLELTZ-DRAPEAU
Françoise Kleltz-Drapeau, docteur en Philosophie,
enseigne les pratiques universitaires de lecture à la
Sorbonne Nouvelle et l’éthique médicale dans le cadre de
l’Espace Ethique et de l’université Paris 11.
Elle a publié en 2012 à L’Harmattan Une dette à
l’égard de la culture grecque : la juste mesure d’Aristote ;
« Une dette envers la Grèce : Aristote, le Prudent et le
Manager » in Evolution et perspectives du management
sous la direction de Georges Nurdin ; en 2014, aux
éditions Classiques Garnier, « Ethique aristotélicienne et
éthique camusienne. Penser la mesure. » in Camus et
l’éthique, sous la direction d’Ève Morisi.


15

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.