Théodore Roosevelt, de Santiago de Cuba à la Maison Blanche

De
Publié par

Théodore Roosevelt s'illustra à Cuba en conduisant une charge héroïque avec son régiment de cavalerie des Rough Riders. Devenu un héros national, il emporta, à l'automne 1898, l'élection de gouverneur de l'État de New York. Contre son gré, il fut choisi comme le colistier de McKinley par la convention républicaine. Le 6 septembre 1901 à la foire de Buffalo, Léon Czolgosz, un anarchiste, tira, à bout portant, deux coups de feu sur McKinley. Le président supporta une délicate opération chirurgicale. Une semaine après l'attentat, Teddy redescendait du mont Marcy dans les Adirondacks quand, soudain, un guide apparut sur le chemin , il montait très vite. Instinctivement, Teddy comprit qu'il était porteur d'une mauvaise nouvelle.
Publié le : jeudi 6 novembre 2008
Lecture(s) : 73
EAN13 : 9782304010824
Nombre de pages : 331
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Théodore Roosevelt
3
Titre Bernard Martoia
Théodore Roosevelt De Santiago de Cuba à la Maison Blanche Tome II
Biographie
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-01082-4 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304010824 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-01083-1 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304010831 (livre numérique)
6
.
À ma mère rappelée à Dieu le 18 janvier 2008
8
INTRODUCTION
Une enquête réalisée conjointement par la Federal Societyet leWall Street Journal auprès de professeurs d’histoire, de droit constitutionnel et de sciences politiques dans des universités américaines, a établi un classement des prési-dents américains. Théodore Roosevelt arrive en cinquième position après George Washington, Abraham Lincoln, Franklin Delano Roosevelt et Thomas Jefferson. Pourtant, les Européens ne le connaissent pas. Ils le confondent volon-tiers avec Franklin Delano Roosevelt qui était son cousin de la branche des Roosevelt de Hyde Park. Franklin se maria en 1905 avec Eleanor qui était la nièce de Théodore. Il calqua soigneusement sa carrière politique sur celle de Teddy. L’élève dépassa le maître grâce à douze années de présidence qui ne seront jamais éga-lées depuis que la réforme constitutionnelle de 1951 a fixé une limite de deux mandats prési-dentiels. L’Amérique a produit de grands présidents parce qu’elle est une grande nation. Théodore
9
Théodore Roosevelt
Roosevelt est entré au panthéon de l’histoire. Son portrait a été taillé dans la roche du Mont Rushmore à côté de ceux de Washington, Jef-ferson et Lincoln. Ses compagnons de gloire auxquels il faudrait ajouter son cousin Franklin dont la présidence est postérieure à la construc-tion de ce monument hors norme, ont été extraordinairement servis par l’histoire : Was-hington par la guerre d’Indépendance, Jefferson par les guerres napoléoniennes, Lincoln par la guerre de Sécession et Franklin Roosevelt par la Seconde Guerre Mondiale. Où se serait hissé Théodore Roosevelt s’il avait affronté ces évé-nements dramatiques ? Autre fait notable, Théodore Roosevelt est le seul new-yorkais qui ait été élu à ce jour prési-dent des États-unis. La ville de New York ne doit pas être confondue avec l’État du même nom dont les présidents Martin Van Buren et Millard Fillmore sont issus. L’origine des locataires de la Maison Blanche donne un éclairage intéressant de la géopoliti-que de cette nation fédérale. Avec ses huit pré-sidents, la suprématie de la Virginie qui se mani-festa au début de la jeune république, fut pres-que égalée au tournant du vingtième siècle par l’Ohio. Cet État fut d’ailleurs affublé du surnom affectif de « mère des présidents modernes » en raison des sept présidents qu’elle donna au pays.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.