//img.uscri.be/pth/c5066c3c540f78b376c1cc8647ede08593d8d0e6
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Théorie du stock froid

De
252 pages
Les pertes colossales en récoltes, parfois jusqu'à la moitié de ce qu'un paysan peut retirer de la terre, constituent le frein économique majeur pour les pays en développement. Cet ouvrage propose une approche nouvelle du stockage de produits alimentaires frais dans la théorie microéconomique, laquelle perçoit traditionnellement le stock comme un résidu. Tout au contraire, le stock a un impact déterminant dans l'accumulation primitive du capital des pays les plus pauvres.
Voir plus Voir moins
François Ducrocq
Théorie du stock froid Développer rapidement les pays pauvres
/ Essais
Rue des Écoles
Rue des Écoles Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques. Déjà parus Jacques-Yahiel (Simone),Ma raison d’être(réédition), 2015. Albert (Thierry),Quel est votre nom ?, 2015. Mbuyi Mizeka (Alfred)L’enfant noir d’Afrique centrale, 2015.
Alain Nesme,Léa la Sainte, 2015. Pham Ngoc (Lân),De père inconnu, 2015. Duhameaux-Lefresne (May),Le sourire du père, 2015. Brousse (Odette-Claire),Sortir de chez soi, 2014. Beuchée (Laurent),Un regard de Haute-Bretagne, 2014. Lemaître (Vincent),Risques salés, 2014. Micaleff (André),Heimat, 2014. Michelson (Léda),Les corps acides, 2014. Leclerc du Sablon (Françoise),Derrière la seizième porte, 2014. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Théorie du stock froid
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-04660-0 EAN : 9782343046600
François Ducrocq
Théorie du stock froid Développer rapidement les pays pauvres
A Kim qui m’a accompagné dans ce travail, A mes six filles, Hélène, Ariane, Céline, Flora, Camille, Jeanne
INTRODUCTION
Dans les économies en développement, les pertes en produits alimentaires sont massives. Les statistiques sont peu nombreuses sur le sujet, mais la FAO fait état de pertes de 35 à 50 % de la production agricole périssable de pays en développement. Ces pertes sont le résultat d’infrastructures de transport défaillantes, de moyens de stockage inadéquats et de manutentions peu précautionneuses. Les pertes se répartissent de cette façon : moisson 5 à 8%, mise en stock 15-20%, stockage 5-10%, transport 10-12% (FAO 2002).Les pertes agricoles ont un coût qui entraîne une hausse significative des prix sur le produit final et se répercutent sur le niveau de vie.Au total, au sens large, le problème de la logistique des produits périssables peut représenter de 20 à 42% des récoltes. Le problème du stockage de produits alimentaires est donc à la fois un problème concret majeur et également une question qui interpelle la théorie économique. L’interrogation est même double concernant la théorie : on peut tout d’abord s’interroger sur les moyens d’intégrer le stockage en tant que levier de croissance, au lieu de le considérer dans une logique de réduction des coûts, de type « livraison juste à temps »et d’autre part se demander pourquoi la théorie économique a délaissé la question centrale de préservation des récoltes.A cette seconde question, il est encore difficile de répondre. Il est néanmoins clair – et c’est ce que cette théorie va tendre à démontrer – quele stockage de produits frais est, dans des circonstances précises, une variable déterminante dans le processus du développement. Dans une première partie, pour comprendre l’enjeu du stockage, les raisons de l’absence de stocks efficients en dépit de connaissances millénaires de procédés de stockage, pour comprendre également l’enchaînement qui peut amener à recréer des outils d’entreposage de