Toute une vie d'amour

De
Publié par

Du coup de foudre jusqu'à la fin du couple, Toute une vie d'amour est née d'une collaboration écrite père–fille. Alors que Jacques Mercier nous romance les moments importants de la vie d'un couple, Sophie Mercier les explique, les décortique et suggère des pistes pour un mieux-être dans la relation. C'est un guide pratique de la vie amoureuse et des sentiments, proposé par un écrivain et par sa fille conseillère conjugale.
Publié le : vendredi 8 avril 2016
Lecture(s) : 6
EAN13 : 9782806108326
Nombre de pages : 114
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
9HSMIKG*bachca+
Sophie et Jacques Mercier
TOUTE UNE VIE D’AMOUR
Toute une vie d’amour
Livres libres collection dirigée parMarc Bailly
Une collection où vivent plaisir, liberté, imaginaire et qualité. Le plaisir de la lecture.Trop souvent oublié dans un monde qui file à la vitesse du numérique, le plaisir de la lecture offre pourtant une fenêtre sans limite sur le monde qui nous entoure. Pour certains, synonyme d’apprentissage, d’élitisme, de difficulté, la lecture plaisir a trouvé sa collection. La liberté. De ton, de style, de genre, d’écriture. Une collection qui se veut sans barrière, sans limite, sans étiquette. Les auteurs seront libres de développer leur univers, d’exploiter leurs idées, de faire naître aux détours des pages, des galeries de personnages fascinants… Pour des lecteurs qui pourront, en toute liberté se plonger dans des récits riches, joyeux, tristes, dangereux, excitants, bondissants, drôle, terrifiants… L’Imaginaire au pouvoir ! Qu’estce que l’Imaginaire ? Mais finalement, qu’estce qui n’est PAS Imaginaire. Une collection qui se permet tout, ne se refuse rien et qui ouvre grandes les portes d’une véritable aventure littéraire aux parfums exquis ! La qualité. Livres Libres se veut une collection de qualité et exigeante, qui ne publiera que le meilleur, au service d’une littérature de qualité (mais accessible), et d’un lectorat tout aussi exigeant… Livres Libres propose des ouvrages inédits d’auteurs belges qui partagent une volonté tant de qualité que de divertissement. Livres Libres, finalement n’est pas une collection ! C’est une expérience littéraire.
Déjà parus :
• Hugo Poliart,Superflus, 2015. • Marc Bailly (sous la dir.),La Belgique imaginaire – Anthologie tome 1, 2015. • MariePaule Eskénazi,Walter ou Naïm, héros ou assassin, 2015.
SOPHIE ET JACQUES MERCIER
Toute une vie d’amour
La collectionvivent plaisir, liberté et imaginaire.
D/2016/4910/15
© AcademiaL’Harmattan s.a. Grand’Place, 29 B1348 LOUVAINLANEUVE
ISBN : 9782806102720
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit.
www.editionsacademia.be
Avantpropos
Toute une vie d’amour, c’est bien sûr ce que je par-tage depuis ma naissance avec mon père. Ce projet n’était pas de parler de notre relation mais de l’envie de laisser une trace au travers de cette collaboration, en joignant nos passions complémentaires dans l’écri-ture de ce roman d’amour. Au travers d’une histoire simple et courante de couple, nous abordons ensemble des tranches de vie et les analysons dans un regard de professionnel de la relation. Le projet n’est pas de sortir le guide à suivre pour être un bon couple, mais plutôt de vous inviter à mener une réflexion sur la vie de ce couple en y appor-tant quelques pistes qui font leur preuve.
Sophie
Toute une vie d’amour, c’est l’histoire d’un couple, une histoire qui se conjugue toujours au présent, mêmesi elle balaie toute une vie. Ce sont donc des arrêts sur image. Ces problèmes relationnels et sentimentaux, ces bonheurs, ces moments de joie, sont ceux que nous rencontrons tous et toutes avec plus ou moins d’inten-
5
6
sité, selon nos personnalités. Le plaisir d’écrire ce livre est aussi celui d’avoir pu le faire à quatre mains, en avançant dans le texte avec ma fille, dont j’ai pu maintes fois admirer le bon sens et la qualité de ses analyses. L’émotion et l’amour que nous avons parta-gés dans ces moments d’écriture et de réflexion, nous vous l’offrons à notre tour.
Jacques
UN
Cécile et Pierre : la rencontre
JACQUES
Pierre est chef de projet publicitaire. Aujourd’hui, il supervise l’enregistrement d’une vidéo destinée à la télévision. Cécile est maquilleuse. Elle travaille pen-chée sur le visage de l’actrice, qui se métamorphose dans le miroir cerclé de lampes. Pierre entre et la voit. Plus qu’un coup de foudre, c’est un éblouissement. Elle s’en rend compte et échange avec lui un premier regard, surprise et déjà curieuse. Bien sûr, elle aime séduire même si elle a vécu quelques désillusions et se méfie. Cécile, vêtue de noir, évolue dans le monde de la beauté et connaît les recettes auxquelles les hommes sont sensibles. La comédienne s’adresse à Pierre : – J’aime votre texte. Il bredouille une réponse distraite, car Cécile lui sourit et il se sent quasi paralysé, à tout le moins ralenti dans ses gestes, dans ses pensées. Comme tou-jours, après ce court instant d’une intensité folle qui accélère les battements du cœur, la vie reprend son cours. On s’impatiente sur le plateau.
7
8
Pierre trouve étonnant que, dans le slogan de sa campagne, le mot « love » soit répété plusieurs fois.C’est mon mot préféré, se dit-il,et c’est comme s’il coulait en ce moment dans mes veines jusqu’au cœur.
Cécile attend. Elle est certaine que Pierre reviendra au plus vite. Elle ne se trompe pas. Ils se présentent l’un à l’autre. Elle est déjà conquise alors qu’il essaie d’imaginer un plan de séduction. – Vous travaillez pour la télé aussi ? Il est fasciné par ses yeux, par sa voix un peu chan-tante, par son sourire. Elle aime qu’il lui laisse répondre sans monopoliser la conversation.Il a un charme fou, se dit-elle. Ils se plaisent. Lorsque le tournage reprend, ils ont dit l’essentiel de leurs vies ; de ce qu’ils veulent bien en avouer. Elle pose la main sur son poignet et c’est déjà d’une grande complicité. – Aimez-vous le bois de santal, Pierre ? Elle fait tomber quelques gouttes d’un flacon sur le poignet de Pierre. – Cela devrait vous convenir. Il hume sa peau imprégnée du parfum, qui évoque la terre humide, les plantes, des roseaux, la lumière entre les branches, le bois chauffé par le soleil. – Exactement ce que j’aime, dit-il. Vous êtes une magicienne ? – Seulement une femme ! – Échangeons nos numéros de téléphone ! Elle n’hésite pas une seconde, mais explique à Pierre qu’elle doit quitter le studio pour se rendre à un défilé de mode. Ils ont un échange intensif de messages sur leur téléphone. « La vie s’est ensoleillée » « Ma couleur préférée est celle de vos yeux »
Pierre se sent poète et songeant à la couleur de la chevelure de Cécile, il recopie un extrait deCalli-grammes« Ses d’Apollinaire : cheveux sont d’or on dirait / Un bel éclair qui durerait / Ou ces flammes qui se pava-nent / Dans les roses-thé qui se fanent ». La nuit tombe. Pierre ne résiste pas à la tentation de la rejoindre. Cécile termine de bleuir les paupières d’uneBrésilienne. – Je suis heureuse de te revoir, Pierre ! Elle le tutoie et c’est comme si elle ouvrait la grille d’un parc magnifique : leur rencontre. À cet instant précis, Pierre se rend compte de l’intensité de son envie. Il désire le corps de Cécile, sans savoir que de délicieux picotements dans son ventre à elle envoient le même signal. Leur désir semble total : corps et âme,Body and Soul, un standard du jazz qu’ils aiment tous les deux sans s’en douter encore. Bien sûr, ils vont prendre un verre en ville. Tout va vite, ils ont le sentiment de devoir graver ces premiers moments au fond de leur mémoire afin de les retrouver selon leurs envies. Ils savent bien que c’est exceptionnel, qu’ils n’ont jamais ressenti aussifort un tel lien amoureux. Pierre est dans l’instant ; Cécile se demande déjà si cela peut durer, se transfor-mer, évoluer.
C’est un club installé dans un sous-sol, avec les habi-tuelles lumières tamisées et les recoins confortables. Pour la première fois, ils font tinter leurs verres et se regardent dans les yeux. – À nous ! dit Pierre, sans trop s’avancer. – À notre rencontre ! répond Cécile, dans le même esprit. Ils boivent une gorgée d’alcool, se regardent à nou-veau, sourient, rient et dans un même élan s’embras-sent. La vie ne sera plus jamais pareille.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.