Traduction et Veille stratégique multilingue

De
Publié par

La veille multilingue désigne l'activité de suivi informationnel effectuée parallèlement en deux ou plusieurs langues sur un sujet ou un domaine particuliers. Elle englobe plusieurs types de veilles spécifiques telles que la veille média, la veille juridique ou encore l'intelligence économique. Après avoir été longtemps cantonné dans des activités linguistiques, le traducteur est de plus en plus sollicité pour intervenir en amont du processus de décision afin de prendre part à cette fonction stratégique. Le présent ouvrage regroupe les contributions d'une équipe d'experts qui proposent un aperçu des pratiques de veille multilingue, mais il a pour objectif principal d'ouvrir de nouveaux horizons en intégrant la réflexion stratégique.
Publié le : mercredi 12 mars 2008
Lecture(s) : 267
EAN13 : 9782304022124
Nombre de pages : 275
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Traduction et veille stratégique multilingue
3
Titre Sous la direction de Mathieu Guidère
Traduction et veille stratégique multilingue Actes
5 Éditions Le Manuscrit Paris
© Éditions Le Manuscrit, mai 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-02212-4 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304022124 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-02213-1 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304022131 (livre numérique)
6
INTRODUCTION:DE LA TRADUCTION À LA VEILLE MULTILINGUEPARMATHIEUGUIDÈRE
Le métier de traducteur est en constante évolution et ses domaines d’intervention ne cessent de s’élargir et de se diversifier, mais l’aspect stratégique de son activité a rarement été étudié et documenté. La veille multilingue est un domaine relativement récent qui a connu ces dernières années un essor fulgurant à la faveur de la mondialisation et de la société de l’information. La veille multilingue désigne l’activité de suivi informationnel effectuée parallèlement en deux ou plusieurs langues concernant un sujet spécifique ou un domaine particulier. Elle englobe plusieurs types de veilles spécifiques telles que la veille média, la veille juridique et réglementaire, la veille scientifique et technologique, la veille sanitaire et médicale, la veille économique et concurrentielle, ou encore la veille géopolitique et sécuritaire. Ces différents types de veille ont bénéficié des progrès considérables en matière de recherche documentaire et de traitement de l’information en
7
Introduction
plusieurs langues, notamment avec la généralisation du web multilingue. La fonction de veille est désormais considérée comme stratégique parce qu’elle permet à une entreprise, à une organisation ou à une institution de se mettre à l’écoute de son environnement mondialisé pour prendre les décisions adéquates et agir de façon ciblée pour la réalisation de ses objectifs. Après avoir été longtemps cantonné dans des activités linguistiques, le traducteur est de plus en plus sollicité pour intervenir en amont du processus de décision afin de prendre part aux activités de recherche et de sélection de l’information pertinente pour la traduction et la diffusion. Désormais, il est chargé des activités de veille multilingue pour préparer la prise de décision et la mise en œuvre des actions. Malgré l’importance de cette nouvelle fonction et la diversité des domaines concernés, il n’y a eu jusqu’à présent aucune étude d’envergure pour réfléchir sur la traduction professionnelle et la veille multilingue, leurs liens théoriques et leurs implications pratiques. Le colloque organisé à l’École de Traduction et d’Interprétation de Genève (ETI, Suisse), le 28 et le 29 mai 2008, par le Groupe de Recherche en Traduction et Interprétation (GRETI), avait pour objet l’étude du rapport entre la traduction et la veille stratégique dans le contexte actuel de mondialisation de l’économie et de généralisation des outils de
8
Mathieu Guidère
communication dans toutes les langues. Il visait en particulier à mettre en évidence certaines orientations prometteuses de la profession dans le domaine de la recherche documentaire et de la communication multilingue à l’heure de l’Internet. Les thématiques qui ont été abordées au cours de ce colloque couvrent les principales facettes de ce nouveau domaine, allant de l’analyse du discours jusqu’au traitement informatique des connaissances en passant par la traduction spécialisée et les problématiques terminologiques. Le présent ouvrage regroupe les contributions d’une équipe d’experts internationaux, qui étaient présents au colloque de Genève. Il offre un aperçu de la diversité des pratiques en matière de veille multilingue, mais il a pour objectif principal d’ouvrir de nouveaux horizons pour la valorisation du métier de traducteur en intégrant la réflexion stratégique dans ses champs d’intervention. Symboliquement, nous avons tenu à ce que ce recueil constitue également un numéro spécial de la revue Parallèles. Cette publication de l’École de Traduction et d’Interprétation de Genève, qui a publié dans le passé de grands noms de la traductologie, renaît de ses cendres après plusieurs années d’absence. Pour sa relance, le thème choisi pour ce 22 e numéro de Parallèles était tout trouvé : les Actes du premier colloque international sur la veille multilingue, dont la publication apparaissait comme une suite logique à l’immense intérêt que l’événement avait suscité, à
9
Introduction
l’intérieur comme à l’extérieur de la Suisse. Nous tenons, à cet égard, à remercier la Société Académique de Genève et le Fonds National Suisse pour leur soutien. Mathieu Guidère Professeur à l’Université de Genève Organisateur et responsable scientifique du colloque
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.