Traité d'art héraldique indiquant l'origine et l'évolution des armoiries, les divers éléments qui les composent, leurs différences dans les principaux pays, les règles du blason et leur application, les institutions héraldiques, etc. avec figures explicatives suivi d'un dictionnaire analytique des termes du blason et d'une bibliographie d'ouvrages à consulter

De
TRAITE D'ART HERALDIQUE. JUSTIFICATION DU TIRAGE. CET OUVRAGE A ÉTÉ TIRÉ A MILLE EXEMPLAIRES DONT CINQUANTE SUR PAPIER VERGÉ NUMÉROTÉS ET SIGNÉS PAR l'aUTEUR. TRAITE HÉRALDIQUED'ART e'ÉVOEUTION DES ARMOIRIES,INDIQUANT l'origine ET COMPOSE^T^DIVERS ÉLÉMENTS QUI LESLES DIFFÉRENCES DANS LES PRINCIPAU,X~^PAYS,LEURS DU BLASON ET LEUR APPLICATION,LES RÈGLES HÉRALDIQUES, ETC.LES INSTITUTIONS EXPLICATIVESAVEC FIGURES DES TERMES DU BI.ASONSUIVI d'un DICTIONNAIRE ANALYTIQUE d'oUVRAGES CONSULTER.BIBLIOGRAPHIE ÀET d'une PAR LL. D.VICTOR MORIN, MontréalPrésident de la Société Historique de et de son Collège Héraldique. Numismatique de Montréal.de !a Société d'Archéologie et deVice-président etc.Membre de la Société Royale du Canada, ois acousantA lor armes vont la ci conoisant.Por ce sera l'un l'autre d'Aspiemonl)(/.a Chanson MONTRÉAL LIBRAIRIE BEAUCHEMIN LIMITÉE RUE SAINT -JACQUES, 7979, MCMXIX. Droits d'auteur réservés par Victor Morin, au Gouvernemeut du Canada. 1919 7 DEDIE A CANADIENNE-FRANÇAISERACELA SOUVENIREN ORIGINES.DE SES FIÈRES c^ TRAITE D'ART HERALDIQUE. INTRODUCTION Né à l'époque des Croisades, l'art héraldique a grandi sous la Renaissance et atteint son plein épanouissement au XVIIe siècle, grâce la fascination que l'engouement guerrierà de cette époque et les splendeurs des cours exerçaient alors sur les esprits.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 41
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 422
Voir plus Voir moins

TRAITE D'ART HERALDIQUE.JUSTIFICATION DU TIRAGE.
CET OUVRAGE
A ÉTÉ TIRÉ A MILLE EXEMPLAIRES
DONT CINQUANTE SUR PAPIER VERGÉ
NUMÉROTÉS ET SIGNÉS PAR l'aUTEUR.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.