//img.uscri.be/pth/a15ba9be5f0ae2c9ce15613c1f3edf182960c54c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Trois concepts pour comprendre José Bleger

De
278 pages
Cet ouvrage présente trois concepts de base - symbiose, ambiguïté, cadre - de l'oeuvre de José Bleger, psychiatre et psychanalyste argentin (1923-1972). Il propose au lecteur de se "décentrer" pour découvrir un auteur latino-américain depuis l'Europe. José Bleger pose une double question : que faisons-nous de l'ambiguïté constitutive de la psyché, des groupes, des institutions ? En quoi l'ambiguïté serait-elle une matrice de la globalisation actuelle.
Voir plus Voir moins
Sous la direction deSilvia Amati Sas, Marie-Claire Caloz-Tschopp, Valeria Wagner
TROIS CONCEPTS POUR COMPRENDRE JOSÉ BLEGER
Symbiose, ambiguïté, cadre
Préface de René Kaès
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09958-3 EAN : 9782343099583
2
TROIS CONCEPTS POUR COMPRENDRE JOSÉ BLEGER
Sous la direction deSilvia Amati Sas, Marie-Claire Caloz-Tschopp, Valeria Wagner TROIS CONCEPTS POUR COMPRENDRE JOSÉ BLEGER Symbiose, ambiguïté, cadre
REMERCIEMENTS
Nous remercions toutes les personnes et les institutions qui se sont engagées dans ce projet à toutes sortes de niveaux, pour toutes sortes de tâches. Grâce à un intense travail collectif, il est devenu une richesse qui circule et se partage. Nous remercions en particulier pour leur soutien, le Programme Exil, Création Philosophie et Politique/Philosophie et Citoyenneté contemporaine (Genève-Paris), le Collègue international de Philosophie, la Commission fédérale pour les questions de migration (Berne), la Fondation Marguerite Lobsiger-Dellenbach, Genève et l’engagement personnel d’amis qui, par leurs appuis, ont permis l’édition du livre. Le dessin de la couverture (1943) est un dessin du peintre uruguayen Joaquin Torres Garcia. Titre : America latina invertida (à l’envers). Elle est tirée de la revue Appareil no. 14, 2014. http://appareil.revues.org/2012. Edition, Maison des Sciences de l’Homme, Paris-Nord.
7
PRÉFACE
Réné Kaïs, psychanalyste, professeur émérite de psychologie et de psychopathologie cliniques, Université Lumière, Lyon 2.
« Si la psychanalyse occupait une place centrale dans [le] travail [de José Bleger], il pensait qu’il fallait la faire travailler de plusieurs manières différentes et dans des terrains différents, ne pas limiter la psychanalyse à sa pratique clinique ». C’est ainsi que son fils Leo décrit la position 1 épistémologique de son père . C’est aussi en quoi je me suis intéressé à son œuvre. Et c’est sur cette position que la plupart des contributeurs de cet ouvrage s’accordent. Pourquoi chez J. Bleger cette position ouverte ? A côté des raisons qui tiennent à sa personne et qui ne sont pas au centre de cette exploration, je me centrerai plutôt sur la question qui traverse avec tant de passions contraires la pensée psychanalytique : en quoi est-il important pour la psychanalyse de « la faire travailler de plusieurs manières différentes et dans des terrains différents ». Et comment mener ce travail ? Faut-il rappeler que Freud lui-même nous en donne l’impulsion et qu’il est suivi en cela par bon nombre des premiers psychanalystes, à commencer par K. Abraham, S. Ferenczi, O. Rank. Les spéculations deTotem et Tabouont assurément plusieurs sources de détermination, mais il s’agit de mettre les découvertes que la psychanalyse a acquise par le moyen de son dispositif princeps à l’épreuve de sa validité dans d’autres champs de l’expérience humaine : origine de la société, de la violence, de la symbolisation et déjà, de ce que Freud nommera dansMalaise,le travail de culture et de création. Freud soutiendra avec enthousiasme ces « applications » des acquis problématiques et conceptuels de la psychanalyse à des champs auxquels elle peut apporter un éclairage et, en même temps acquérir elle-même des connaissances nouvelles, construire des concepts, laisser venir des idées nouvelles sur la psychanalyse (par exemple l’idée des trois métiers impossibles apparaît dans la préface au livre d’O. Pfister).
1 Dans cet ouvrage, L. Bleger « José Bleger, une pensée en psychanalyse ».
9