//img.uscri.be/pth/27cbf59440a7b29276d27ad31114eefcc4e6cf8b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 17,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Un ethnologue chez les chasseurs de virus

De
238 pages
L'épidémiologie fonde de nos jours une grande partie des décisions politiques en matière de santé. L'auteur s'est immergé pendant plusieurs années dans un laboratoire de renom, consacré à l'épidémiologie des virus cancérogènes. Il pose des questions cruciales. Comment se construit un projet de recherche ? Entre l'étude des gènes et des comportements s'ouvre un vaste champ des possibles. Pourquoi donne-t-on la préférence à un thème plutôt qu'à un autre ?Š
Voir plus Voir moins
Un ethnologUe chez les chasseUrs de virUs Enquête en Guyane française
Préface d’Anne Marie Moulin
Un ethnologue chez les chasseurs de virus
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection «Logiques Sociales» entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Thomas SEGUIN,La politique postmoderne. Généalogie du contemporain, 2012. Emilie HENNEQUIN (dir.),La Recherche à l’épreuve des terrains sensibles : approches en Sciences Sociales, 2012. Michel LIU,: l’émergence desLa dynamique des organisations formes démocratiques, 2012. Joseph AOUN,Les identités multiples, 2012. Henry TORGUE,Le sonore, l’imaginaire et la ville. De la fabrique artistique aux ambiances urbaines, 2012. Marie-Christine ZELEM,Mondes paysans. Innovations, progrès technique et développement. Témoignage de Pierre Brugel, 2012. Hugues CUNEGATTI,Passer son permis. Sociologie d’une formation déniée, 2012. Gilles VIEILLE MARCHISET et Anne TATU-COLASSEAU, Sociologie(s) du sport, 2012. Olivier SERVAIS,L’Épistémologie pratique de Pierre Bourdieu, 2012.Rahma BOURQIA (dir.), Territoires, localité et globalité. Faits et effets de la mondialisation, volume 2. 2012. Rahma BOURQIA (dir.), La sociologie et ses frontières. Faits et effets de la mondialisation, volume 1. 2012. Hugues CUNEGATTI, Charles SUAUD (dir.),La sécurité routière : enjeux publics et société civile, 2012. Catherine ESPINASSE, Eloi LE MOUEL (dir.),Des liens qui créent des lieux,Tome 2, 2012. Catherine ESPINASSE, Eloi LE MOUEL (dir.),Des lieux qui créent des liens,Tome 1, 2012.
Christophe Perrey Un ethnologue chez les chasseurs de virus Préface d’Anne Marie Moulin L’HARMATTAN
Du même auteur Le souple et le dur. Les sciences humaines au secours des sciences biomédicales,en collaboration avec Guy de Thé, Édition du CNRS, 2009. © L'HARMATTAN, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96297-2 EAN : 9782296962972
Avertissement aux lecteurs
Afin de préserver au mieux l’anonymat des personnes, des pseudonymes ont été attribués aux différents membres du laboratoire. Les références bibliographiques des chercheurs ont été également supprimées. Le nom de l'Institution a cependant été conservé. Compte tenu de sa spécificité dans le paysage de la recherche française, il n’était pas possible d'en masquer l'identité.
SOMMAIRE
Chapitre 1 : Préface....................................................11 INTRODUCTION .....................................................23 Chapitre 2 : L’unité d’épidémiologie des virus oncogènes.........................................................................31 I. Un ethnologue à l’Institut Pasteur: observer, participer et parcourir des réseaux...................................31 II. La création de l’unité.............................................45 1. Réactiver un champ disciplinaire...........................45 2. Gilles de Ré : un globe-trotter de la science ..........46 3. Un attrait pour l’anthropologie ..............................49 4. La constitution de l’équipe.....................................51 III. À la croisée des chemins: les voies de recherche explorées ..........................................................................60 1. La distribution sélective du virus HTLV-1............62 2. La spécificité physiopathologique du virus l'HTLV-1..........................................................................71 3. L’étude de la diversité génétique des virus HTLV et STLV................................................................................74 4. La recherche d’un vaccin contre le virus HTLV ...77 5. L’épidémiologie du nouveau virus HHV-8 ...........78 Chapitre 3 : Le chercheur, ses outils et ses terrains...81 I. La maîtrise des techniques d’identification............82 II. Trouver un bon terrain de recherche .....................92 1. La Guyane française: un espace à haut rendement.........................................................................93
2. La Guinée et la Colombie: des projets inachevés..........................................................................96 Chapitre 4 : La dynamique du groupe......................101 I. Les motivations individuelles...............................101 II. Aspects socio-organisationnels ...........................106 Chapitre 5 : Les collaborations disciplinaires: des affinités électives ...........................................................113 I. Anthropologie et épidémiologie: une rencontre difficile ...........................................................................114 1. Une histoire qui avait bien débuté .......................114 2. La méfiance initiale de l’anthropologie médicale française à l’égard de l’application................................122 3. Les difficultés rencontrées...................................127 II. Génétique et épidémiologie: vers la stabilisation d’un nouveau champ disciplinaire .................................140 1. L’épidémiologie génétique: une discipline émergente .......................................................................140 2. Une collaboration fructueuse dans l’unité ...........145 Chapitre 6 : Communauté de référence et pression normative .......................................................................149 I. Problèmes scientifiques: le centre et la périphérie................................................................150 II. La hiérarchie des publications : la loi du SNC....152 III. Le programme des colloques internationaux.....159 IV. Financement des projets: les axes de recherches privilégiés.......................................................................161 Chapitre 7 : L’influence du contexte de l’Institut Pasteur............................................................................169 I. Redonner une visibilité à l’épidémiologie en la « molécularisant »..........................................................170 II. Une légitimité oubliée ? ......................................177 Chapitre 8 : La volonté d’articuler recherches épidémiologiques et actions en santé publique :............189 I. La mise au point d’un vaccin: les déboires du modèle « rat ».................................................................193
8
II. Prévention et modification des comportements ..195 III. Génétiques de prédispositionaux maladies infectieuses : quelles attentes ? ......................................200 Chapitre 9 : La dissolution de l’unité: quels lendemains ?...................................................................207 I. Interlude américain...............................................208 II. L’accession du dauphin ou les stratégies gagnantes........................................................................211 CONCLUSION........................................................215 Bibliographie............................................................223
9