Une saison au jardin

De
Publié par

Agriculteur professionnel, producteur de semences potagères bios au sein d'une petite structure, et jardinier depuis plus de trente ans, l'auteur cultive chaque année deux hectares de légumes divers, de plantes aromatiques et de fleurs. Dans cet ouvrage tenu sous forme de journal, il raconte son année agricole 2014, en la ponctuant de réflexions sur son métier et de traits d'humour. Au fil de ce livre, c'est tout un univers que le lecteur découvrira, avec sa pratique, ses joies et ses peines, ses petits plaisirs et ses rencontres.
Publié le : mercredi 1 juin 2016
Lecture(s) : 0
EAN13 : 9782140011436
Nombre de pages : 278
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Christian Boué
Une saison au jardin
Chronique agricole
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09290-4 EAN : 9782343092904
2
Une saison au jardin
Christian Boué Une saison au jardin Chronique agricole
SOMMAIRE
UNE SAISON AU JARDIN – MARS .............................. 9 AVRIL............................................................................. 35 MAI ................................................................................. 71 JUIN ................................................................................ 97 JUILLET ....................................................................... 129 AOÛT ............................................................................ 153 SEPTEMBRE ................................................................ 179 OCTOBRE .................................................................... 223 NOVEMBRE................................................................. 251
UNE SAISON AU JARDIN – MARS
er 1 mars 2014
« Que d’eau, que d’eau ! » aurait pu s’exclamer le président Mac-Mahon aux vues de cet hiver 2014 décidément très pluvieux. Il paraît que nous assistons, en France, à l’un des plus humides du siècle. Cela fait bien trente ans que je jardine, j’ai vu quelques hivers particulièrement arrosés, des inondations ; je ne me souviens pas avoir connu cette sensation d’enfoncement, lorsque je risque un pied dans les terres et que ma botte s’enfonce aussi profondément. Elle gargouille sur les côtés de l’empreinte en expulsant l’eau et l’air coincés dessous, rappelant plus une éponge mouillée qu’un sol de jardin.
Et malgré cette pataugeoire, pour l’agriculteur de métier que je suis, il est déjà temps de songer aux premiers semis, en serre, et aux transplantations de cultures, stockées en serre ou en cave à l’abri du gel, vers leur retour en plein champ. Car, voila, je ne suis pas un jardinier tout à fait ordinaire, ni même un maraicher ; mon principal, et presque unique, travail de production est tourné vers les semences. Agriculteur bio depuis trente ans, tout d’abord en communauté puis à titre individuel, installé sur dix hectares dans une petite commune de l’Agenais, je cultive et récolte une multitude de graines potagères et florales. A ce titre, il me faut effectuer nombre de travaux inédits pour le simple jardinier, comme d’arracher, conserver, et de replanter les oignons, les betteraves ou les carottes avec
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.