Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Vaincre l'obésité

De
170 pages
L'obésité a toujours existé. Dans nos sociétés d'abondance, l'alimentation de base est à la portée de tous et la prévalence de l'obésité augmente. A la souffrance psychique s'ajoutent alors progressivement les complications de surpoids qui menacent la qualité de vie et diminuent l'espérance de vie. Cet ouvrage revient sur les modèles de prise en charge qui permettent d'évaluer la sévérité de l'obésité et ses complications éventuelles, et de proposer une éducation thérapeutique avec accompagnement nutritionnel et psychologique.
Voir plus Voir moins
Philippe Marre
Vaincre l’obésité
Préface d’AnneSophie Joly
CultureS et MédecineS
Vaincre l’obésité
Cultures et Médecines Dirigée par Claudine Brelet Toute médecine est « traditionnelle ». Chacune est le produit d’une culture, d’une tradition, dont découle une certaine perception du monde et de l’être humain donnant du sens à la souffrance et à la maladie, à la naissance et à la mort… De cette vision du monde dépendent aussi une manière de diagnostiquer, des techniques et des pratiques, et les normes autour desquelles s’institutionnalise la relation soignant-soigné au sein d’une même culture. Depuis 1948, l’OMS a encouragé les soignants formés à la médecine occidentale classique à tenir compte de l’approche holistique de l’être humain et du caractère préventif des « ethnomédecines ». La mondialisation n’est pas qu’éco-nomique… À l’instar des musiques du monde s’enrichissant réciproquement, le pluralisme médical présenté dans cette collection témoigne comment et pourquoi soignants et soignés peuvent bénéficier de l’intégration de la diversité culturelle dans le domaine de la santé. Dernières parutions Collectif,Bioéthique et transdisciplinarité, 2015. Michael SINGLETON,Confessions d'un anthropologue,2015. Geneviève N’KOUSSOU,Enfants soldats… enfants sorciers ? Approche anthropologique dans l’Afrique des Grands Lacs, 2014.Mourad MERDACI,Anthropologie de la souffrance psychique et sociale. Le contexte psychosocial algérien, 2012. Claudine BRELET,Anthrop’eau. L’anthropologie de l’eau racontée aux hydrologues, ingénieurs et autres professionnels de l’eau, 2012. Nicolas KOPP, Marie-Pierre RETHY, Claudine BRELET et François CHAPUIS (Sous la dir. de),Ethique médicale interculturelle. Regards francophones, 2006. Bony GUIBLEHON,Les Hommes-panthères. Rites et pratiques magico-thérapeutiques chez les Wè de Côte d’Ivoire, 2007.
Philippe Marre
Vaincre l’obésité
Préface d’Anne-Sophie Joly
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11975-5 EAN : 9782343119755
SOMMAIRE
Préface................................................................................................ 7
Introduction....................................................................................11
Chap 1 : Une maladie devenue une épidémie..........................13
Chap 2 : Anatomie et physiologie digestives ...........................23
Chap 3 : Histoire naturelle de l’obésité .....................................31
Chap 4 : Complications de l’obésité ..........................................39
Chap 5 : Evolution de la prise en charge de l’obésité ............53
Chap 6 : Prise en charge médicale de l’obésité ........................63
Chap 7 : Prise en charge chirurgicale de l’obésité ...................75
Chap 8 : Gastroplastie par anneau ajustable ............................91
Chap 9 : Gastrectomie en manchette de réduction..............103
Chap 10 : Court-circuit gastrique ............................................115
Chap 11 : Dérivation biliopancréatique ..................................125
Chap 12 : Chirurgie bariatrique et grossesse ..........................135
Chap 13 : Suivi de l’obésité........................................................143
Chap 14 : Réinterventions bariatriques ...................................153
Conclusion ....................................................................................161
5
Préface Vaincre l’obésité, C’est le vœu de tous les patients atteints par cette maladie et des professionnels de la santé qui en ont la charge. Encore faut-il comprendre ce qu’est l’obésité et quelles en sont les causes. Les causes en sont multiples : à côté des exceptionnelles origines génétiques, la raison majeure de la prise de poids est l’excès alimentaire. L’obèse consomme plus d’aliments que né-cessaire. Il en résulte un stockage des calories en excès sous forme de graisse. Les raisons de ce déséquilibre nutritionnel sont très diverses. Ce peut être des habitudes alimentaires familiales déplorables ou une absence d’éducation alimentaire correcte. Ce sont surtout des évènements douloureux de l’existence qui entraînent la recherche d’une compensation trouvée tout naturellement dans une nourriture bon marché et abondante : le moment délicat de la grossesse, le stress prolongé, les accidents de la vie tels que le deuil, la perte d’un emploi, une séparation, un viol, une maltraitance. Cette compensation des souffrances morales ou psychi-ques par la nourriture est aggravée par la médiocrité des aliments bon marché trop riches en graisses et en sucre, la sédentarité, le manque de sommeil ou un sommeil non répa-rateur. Les régimes « yoyo » sont particulièrement néfastes. Ils sont faits sans accompagnement par une véritable équipe médico-chirurgicale pluridisciplinaire. On les entreprend seul, croyant naïvement que tout est simple, en ignorant que la
7
reprise de poids est pratiquement inéluctable à l‘arrêt d’un régime qui a demandé beaucoup d’efforts.
Et si le début de la solution n’était-il pas de comprendre l’Obésité comme une maladie, et non pas comme un choix de vie ? Elle arrive sournoisement, silencieusement sans que l’on s’y attende. On la nie, on la critique chez les autres, on en rit, on la moque pour mieux exorciser sa propre difficulté à s’en défaire quand on est obèse ou à l’éviter quand on a tendance à grossir. Or cette maladie est évidente par la modification physique qu’elle entraîne et ô combien dévalorisante aux yeux des autres sur le plan esthétique. La peur de ce qu’elles pourraient également devenir pousse les personnes non obèses à avoir parfois un sentiment de dégoût, de mépris, voire de rejet des personnes obèses, leur reprochant leur faiblesse et leur inculture alimentaire. Cette peur est aggravée par l’ignorance de la nature de cette maladie
Savez-vous que nous sommes 7 millions d’obèses en France et que l’obésité et ses complications associées favori-sent plusieurs millions de décès chaque année dans le monde ? De ce fait, l’obésité est reconnue comme une maladie chronique dangereuse par l’Organisation Mondiale de la Santé. Chaque obèse voit sa maladie tendre à devenir une addiction dont il ne peut plus se débarrasser seul. Elle est responsable de complications associées qui diminuent son espérance de vie : diabète, hypertension artérielle, troubles respiratoires avec apnée du sommeil, troubles du métabolisme des graisses et douleurs ostéo-articulaires. Mais aussi majo-ration des risques d’infertilité et de cancer. Et surtout mésestime de soi conduisant à l’auto-entretien du désordre alimentaire par compensation et ainsi à la dépression par désespoir de ne pouvoir sortir de ce cercle vicieux.
8
La prise en charge indispensable de cette maladie aux multiples visages par l’équipe médico-chirurgicale bariatrique prend en compte tous ses aspects : évaluation de sa gravité et de ses complications, rééducation thérapeutique alimentaire et physique, suivi diététique et psychologique, éventuelle inter-vention chirurgicale bariatrique. La personne obèse prise en charge doit savoir que la rechute est toujours possible et que le suivi doit se prolonger à un rythme variable pour chacun tout au long de la vie. Aussi cette prise en charge n’est-elle pas seulement curative, le fait des professionnels de la santé. Elle est surtout préventive par une bonne éducation alimentaire et l’initiation à la pratique des sports. Elle devrait être notre affaire à tous si nous étions ouverts à la connaissance de l’obésité, ouverts à l’information sur ses causes et ses conséquences, ouverts à des solutions thérapeutiques adaptées à chacun, pour aller mieux, pour aller plus loin, pour travailler ensemble et ainsi motiver tous ceux qui souhaitent être acteurs de leur santé. J’invite chacun à se mobiliser pour parvenir à faire mentir les prévisions catastrophiques de l’Organisation Mon-diale de la Santé, sur l’aggravation mondiale de ce fléau d’ici à 2030. Une telle endémie est devenue un véritable enjeu politique. L’obésité est l’un des plus gros défis de la santé dans les années à venir. Les solutions sont multiples et adaptables à chaque situation. Nous devons tous contribuer à la réussite de ces solutions, et nous y avons tous un rôle important par nos choix, nos actions, nos décisions. Faisons les bons choix en toute connaissance de cause, pour aider les personnes obèses à vivre en bonne santé mentale et physique le plus longtemps possible, tout en se faisant plaisir… Mais également dans le but de prévenir l’obé-sité d’une personne chaque fois que c’est possible et d’enrayer ainsi le développement de la maladie.
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin