Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 14,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Publications similaires

Vous aimerez aussi

Le commerce international, 4e édition

de presses-de-l-universite-du-quebec

Hydraulique et hydrologie, 2e édition

de presses-de-l-universite-du-quebec

Conception de bases de données avec UML

de presses-de-l-universite-du-quebec

suivant

Épine : 250 p. – 120 M – 0,5194 po.
Sous la direction de
PAULA NEGRON-POBLETE
et ANNE-MARIE SÉGUIN
L E QUÉBEC, À L’INSTAR D’AUTRES PAYS INDUSTRIALISÉS, CONNAÎT
un processus de vieillissement qui s’accentuera dans les deux prochaines
décennies : les 65 ans et plus constitueront le quart de la population québécoise
d’ici 2031. Des ajustements, voire des transformations, dans l’aménagement
des milieux de vie devront être apportés à différentes échelles afn que ceux-ci
répondent aux besoins des aînés et leur assurent une bonne qualité de vie, tout
en respectant la diversité des personnes et de leurs besoins. Vieillissement
Les auteurs de ce livre se penchent sur la relation entre les personnes
âgées et les espaces construits au sein des deux principales régions métropo- et enjeux litaines de la province : Montréal et Québec. À l’échelle métropolitaine, ce sont la
répartition changeante des aînés dans le temps et leur mobilité quotidienne qui
sont analysées. À l’échelle des quartiers, les auteurs s’intéressent aux dynamiques
d’exclusion et d’inclusion sociales dans un quartier en voie de gentrifcation, d’aménagement
ainsi qu’aux caractéristiques des milieux d’insertion entourant les résidences
pour personnes âgées. D’autres auteurs explorent les quartiers de banlieue sous
REGARDS À DIFFÉRENTES ÉCHELLESl’angle de l’expérience résidentielle et de la mobilité quotidienne ou encore de
l’accessibilité aux services et aux commerces. Finalement, à l’échelle du
bâtiment, les expériences de vie des aînés dans les espaces intérieurs ainsi que les
améliorations à apporter à l’aménagement de ces espaces sont étudiées.
Le phénomène du vieillissement pose et posera dans un proche futur de
nombreux défs qu’il importe de commencer à relever dès maintenant. Ce livre
veut contribuer à la réfexion sur l’aménagement et le réaménagement des
milieux de vie, et donc au bien-être des aînés.
PAULA NEGRON-POBLETE, Ph. D., est professeure à l’Institut d’urbanisme
de l’Université de Montréal. Ses travaux portent sur les liens entre formes
urbaines, mobilité des personnes et accessibilité des territoires, dans
une perspective d’inclusion sociale.
ANNE-MARIE SÉGUIN, Ph. D., est professeure au Centre Urbanisation Culture
Société de l’Institut national de la recherche scientifque. Ses recherches portent,
d’une part, sur la pauvreté et l’exclusion sociale et, d’autre part, sur les aspects
sociospatiaux du vieillissement et l’iniquité environnementale dans les villes.
AVEC LA COLLABORATION DE
Philippe Apparicio – Victoria Burns – Laurence Cliche – Véronique Covanti
Carole Després – Virginie LaSalle – Jean-Pierre Lavoie – Sébastien Lord
Ernesto Morales – Tiiu Poldma – Damaris Rose – Jacqueline Rousseau
Marie-Hélène Vandersmissen
ISBN 978-2-7605-3428-5
,!7IC7G0-fdecif!
Presses de l’Université du Québec.ca Extrait de la publication
3428-Couvert.indd 1 12-09-07 09:06
PUQ.CA
Sous la direction de
PAULA NEGRON-POBLETE
Vieillissement et enjeux d’aménagement
et ANNE-MARIE SÉGUINExtrait de la publication
3428-Liminaires.indd 1 12-09-05 14:33Extrait de la publication
3428-Liminaires.indd 2 12-09-05 14:33Vieillissement
et enjeux
d’aménagement
3428-Liminaires.indd 3 12-09-05 14:33Presses de l’Université du Québec
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2
Téléphone : 418 657-4399 − Télécopieur : 418 657-2096
Courriel : puq@puq.ca − Internet : www.puq.ca
Diffusion / Distribution :
Canada : Prologue inc., 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7
Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864
France : Sodis, 128, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99
Afrique : Action pédagogique pour l’éducation et la formation, Angle des rues Jilali Taj Eddine
et El Ghadfa, Maârif 20100, Casablanca, Maroc – Tél. : 212 (0) 22-23-12-22
Belgique : Patrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847
Suisse : Servidis SA, Chemin des Chalets, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires
de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant
une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux
ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur
sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
3428-Liminaires.indd 4 12-09-05 14:33
Membre deVieillissement
et enjeux
d’aménagement
REGARDS À DIFFÉRENTES ÉCHELLES
Sous la direction de
PAULA NEGRON-POBLETE
et ANNE-MARIE SÉGUIN
Presses de l’Université du Québec
Extrait de la publication
3428-Liminaires.indd 5 12-09-05 14:33Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec
et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre :
Vieillissement et enjeux d’aménagement : regards à différentes échelles
Textes présentés lors d’un colloque tenu le 12 mai 2010 à Montréal,
edans le cadre du 78 Congrès de l’ACFAS.
Comprend des réf. bibliogr.
ISBN 978-2-7605-3428-5
1. Personnes âgées en milieu urbain – Québec (Province) – Congrès. 2. Personnes âgées – Habitations –
Québec (Province) – Montréal – Congrès. 3. Personnes âgées – Habitations – Québec (Province) –
Québec – Congrès. 4. Urbanisme – Québec (Province) – Congrès. I. Negrón Poblete, Paula A.
e(Paula Alejandra), 1971- . II. Séguin, Anne-Marie. III. Congrès de l’ACFAS (78 : 2010 :
Université de Montréal).
HQ1064.C2V53 2012 305.2609714 C2012-940929-4
Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada
par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités
d’édition.
Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)
pour son soutien financier.
Mise en pages : InterscrIpt
Conception de la couverture : rIchard hodgson
2012-1.1 – Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
© 2012, Presses de l’Université du Québec
eDépôt légal – 3 trimestre 2012 – Bibliothèque et Archives nationales du Québec /
Bibliothèque et Archives Canada
Imprimé au Canada
Extrait de la publication
3428-Liminaires.indd 6 12-09-05 14:33Table des ma Tières
l is Te des figures XIII
l is Te des Tableaux XV
in Tr oduc Tion
Des environnements conçus pour répondre aux besoins des aînés :
un déf à relever à plusieurs échelles spatiales 1
Paula n egron-Poblete
c h aPiTre 1
Évolution de la distribution spatiale des personnes âgées à Montréal
et à Québec de 1986 à 2006 9
anne-marie s éguin, Philippe apparicio et Paula n egron-Poblete
1 La localisation intramétropolitaine des aînés et son évolution
au fl du temps dans les métropoles nord-américaines et européennes 11
2 Quels facteurs expliquent la localisation intramétropolitaine des aînés
et son évolution ? 12
3 Aspects méthodologiques 13
4 La répartition des personnes âgées dans les métropoles montréalaise
et québécoise et son évolution depuis les années 1980 15
24890_Negron.indb 7 12-09-05 2:05 PM





VIII Vieillissement et enjeux d’aménagement
5 Quelques hypothèses sur les facteurs à l’œuvre 24
Conclusion 25
Bibliographie 27
c h aPiTre 2
Mobilité et espaces d’activité des 65 ans et plus dans la région urbaine
de Québec 31
marie-h élène Vandersmissen
1 Mobilité et espace d’activité des personnes âgées :
un état de la question 32
2 Données et méthodologie 40
3 Mobilité et espaces d’activité : quels changements entre 1996 et 2006 ? 42
4 Ressources liées à la mobilité disponibles au sein des ménages âgés 44
5 Caractéristiques de la mobilité des personnes âgées 46
6 Espaces d’activité des 65 ans et plus 54
Conclusion 59
Bibliographie 61
c h aPiTre 3
Qualité de l’environnement urbain autour des résidences privées
pour personnes âgées à Montréal : un portrait multidimensionnel 67
l aurence c liche, anne-marie s éguin et Philippe apparicio
1 Environnement et préférences des aînés 70
2 Aspects méthodologiques de l’étude 72
2 1 Portrait géographique des résidences pour aînés
sur l’île de Montréal 72
2 2 Typologie des résidences privées pour aînés 73
2 3 Qualifcation des milieux d’insertion des résidences privées 73
2 3 1 Qualifer l’environnement social 77
2 3 2 Qualifer l’environnement physique 78
2 3 3 Qualifer le paysage de services et d’équipements 79
3 Résultats et discussion 81
3 1 La localisation des résidences privées pour aînés
sur l’île de Montréal 81
3 2 La classifcation des résidences privées pour personnes âgées 83
3 3 La qualité environnementale autour des résidences privées
pour personnes âgées 87
Conclusion 92
Bibliographie 94
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 8 12-09-05 2:05 PM














Table des matières IX
c h aPiTre 4
Gentrifcation et dynamiques d’exclusion et d’inclusion sociales
des aînés : le cas de La Petite-Patrie à Montréal 99
Jean-Pierre l avoie, damaris r ose, Victoria burns et Véronique c ovanti
1 La Petite-Patrie, un quartier en voie de gentrifcation 104
2 Deux communautés, deux types d’attachement au quartier 107
3 Des changements perçus et des positionnements différents 108
4 Deux communautés et deux positionnements
par rapport à la gentrifcation 112
Conclusion 113
Bibliographie 115
c h aPiTre 5
Vieillir dans la ville étalée : enjeux, éléments de solution
et défs de mise en œuvre 119
s ébastien l ord et c arole després
1 Approches théorique et conceptuelle 120
2 Questionner l’avenir résidentiel des personnes vieillissant en milieu
de faible densité 121
3 Aborder l’expérience résidentielle en banlieue
dans toute sa complexité 122
4 Première partie – Vieillir dans la ville étalée : enjeux 123
4 1 Question de démographie 123
4 2 Question de méthode 124
4 2 1 Enquête longitudinale auprès des aînés des banlieues
de première couronne de Québec 124
4 2 2 Enquête auprès des aînés du périurbain
de la Communauté métropolitaine de Québec 125
4 3 Aspirations et choix résidentiels 126
4 3 1 Vieillir dans une banlieue de première couronne 126
4 3 2 Vieillir en milieu périurbain 128
4 4 Mobilité quotidienne 131
4 4 1 La mobilité quotidienne en banlieues
de première couronne 131
4 4 2 L’évolution des pratiques de mobilité 132
4 4 3 La mobilité quotidienne en milieu périurbain 135
4 5 Identité territoriale et signifcation du « chez-soi » 136
4 5 1 Identité territoriale et signifcation du « chez-soi » en banlieue
de première couronne 136
4 5 2 Identité territoriale et signifcation du « chez-soi »
en milieu périurbain 137
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 9 12-09-05 2:05 PM









X Vieillissement et enjeux d’aménagement
5 Deuxième partie – Vieillir dans la ville étalée : éléments de solutions 138
   5 1 Pistes de solutions pour les banlieues de première couronne 139
5 2 Pistes de solutions pour les milieux périurbains 145
6 Troisième partie – Vieillir dans la ville étalée : défs de mise en œuvre 147
6 1 Les freins réglementaires 147
6 2 La rareté des programmes de subvention et de fnancement 148
6 3 Le manque de ressources professionnelles en aménagement 149
6 4 L’inertie des modèles dominants 149
6 5 L’absence de concertation entre les ministères concernés 150
Conclusion 150
Bibliographie 151
c h aPiTre 6
Accessibilité à pied pour les résidents âgés du Vieux-Longueuil :
des problèmes à l’horizon… 155
Paula n egron-Poblete, anne-marie s éguin et Philippe apparicio
1 La mobilité chez les personnes âgées 158
2 Précisions méthodologiques 162
3 Résultats 164
3 1 Une accessibilité à pied inégale au sein du territoire 164
3 2 Accessibilité aux commerces d’alimentation :
les inégalités s’accentuent 166
3 3 Diversité des commerces d’alimentation :
une situation très précaire 167
3 4 Une iniquité spatiale entre les personnes âgées
habitant le territoire 168
4 Des aménagements pouvant modifer la notion de proximité 169
Conclusion : des problèmes d’accessibilité à venir ? 176
Bibliographie 177
c h aPiTre 7
Vivre à domicile : quelles sont les pièces les plus diffciles d’accès
pour les personnes à mobilité réduite ? 179
ernesto morales et Jacqueline r ousseau
1 L’ÉDIPE 183
2 Les pièces les plus diffcilement accessibles à domicile 185
3 Pourquoi l’entrée du domicile ? 186
4 Les conséquences d’une salle de bain inaccessible 187
5 Les conséquences de l’inaccessibilité aux autres pièces 188
Conclusion 188
Bibliographie 189
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 10 12-09-05 2:05 PM














Table des matières XI
c h aPiTre 8
La personne vieillissante et son expérience de l’espace intérieur 193
Virginie l as alle et Tiiu Poldma
1 Habitation, environnement intérieur et vieillissement 194
2 État de la situation nationale : portrait du vieillissement
de la population canadienne 195
3 Nécessité de prendre en compte les besoins des différents types
d’usagers de l’environnement résidentiel 196
4 Conciliation des considérations physiques et sociales
par le design d’intérieur 198
5 Symptômes du vieillissement et infuence
sur l’expérience résidentielle 199
6 Stratégies d’aménagement adaptées aux besoins
de la personne vieillissante 200
6 1 Planifcation de la lumière et de l’éclairage 200
6 2 Impact des couleurs et matériaux 201
6 3 Ergonomie et principes de design universel 202
7 Mise en application de l’aménagement intérieur 203
8 Contexte de la recherche et présentation de l’étude de cas 204
9 Méthodologie : la recherche fondée sur la pratique
(practice-based research) 204
Discussion sur l’étude de cas et conclusion 209
Bibliographie 210
c o nclusion
Le réaménagement des villes pour nos aînés :
une opportunité à saisir 213
anne-marie s éguin
Bibliographie 217
ann ee
Synthèse de la table ronde Vieillissement et enjeux d’avenir 219
Intervenants à la table ronde 219
Axe 1 Mieux comprendre les besoins, les capacités
et les préoccupations des aînés 220
Axe 2 L’importance de maintenir une mobilité autonome
chez les aînés 222
Axe 3 Développer des alliances et des collaborations
pour mieux intervenir auprès des décideurs 223
Axe 4 La formation de professionnels de l’aménagement sensibles
aux besoins des aînés 224
au Teurs 227
24890_Negron.indb 11 12-09-05 2:05 PM
x








24890_Negron.indb 12 12-09-05 2:05 PMl is Te d es figures
Figure 1.1. Concentration spatiale de la population de 65 ans et plus
à Montréal, 1981-2006 (quotients de localisation) 19
Figure 1.2. Concentration spatiale de la population de 75 ans et plus
à Montréal, 1981-2006 (quotients de localisation) 20
Figure 1.3. Concentration spatiale de la population de 65 ans et plus
à Québec, 1981-2006 (quotients de localisation) 21
Figure 1.4. Concentration spatiale de la population de 75 ans et plus
à Québec, 1981-2006 (quotients de localisation) 22
Figure 1.5. Variations de la concentration spatiale des personnes âgées
à Montréal et à Québec 23
Figure 2.1. Grandes zones de localisation résidentielle, réseau autoroutier,
routes principales et réseau de transport public
de la région métropolitaine de Québec 41
Figure 2.2. Motifs des déplacements des personnes âgées de 65 ans et plus
selon le sexe, OD 2006 (retours au domicile exclus) 48
Figure 2.3. Mode de déplacement des personnes âgées de 65 ans et plus
selon le sexe, OD 1996 et 2006 49
Figure 2.4. Mode de déplacement des personnes âgées de 65 ans et plus
selon le sexe et leur localisation résidentielle, OD 2006 50
Figure 2.5. Analyse centrographique des lieux de destination
(magasinage, loisirs, autres) rejoints en automobile
par les personnes âgées selon leur lieu de résidence, OD 2006 57
Figure 3.1. Zone de proximité construite autour d’une résidence privée
pour personnes âgées 76
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 13 12-09-05 2:05 PM XIV Vieillissement et enjeux d’aménagement
Figure 3.2. Les résidences privées avec services pour personnes âgées
sur l’île de Montréal, en 2007 82
Figure 3.3. Typologie des résidences pour personnes âgées
sur l’île de Montréal, en 2007 86
Figure 3.4. Fusion des résultats pour les trois indicateurs
de l’environnement urbain (carte et tableau croisé) 91
Figure 4.1. Le marché Jean-Talon 105
Figure 4.2. Le secteur de La Petite-Patrie : lieux signifcatifs et pourcentage
de personnes âgées à l’échelle des aires de diffusion, 2006 107
Figure 4.3. Des lieux signifcatifs en transformation 110
Figure 5.1. Banlieues de la première couronne de Québec 127
Figure 5.2. Banlieue périurbaine de Québec 129
Figure 5.3. Trois types de rapports à la ville chez les personnes âgées
de banlieues de première couronne à Québec 134
Figure 5.4. Exemple de densifcation d’un secteur locatif de type walk-up
à Québec 142
Figure 5.5. Exemples d’un pôle de soins et de services pour aînés
et leurs aidants en banlieue 144
Figure 6.1. Accessibilité aux commerces et services 164
Figure 6.2. Accessibilité aux commerces d’alimentation 166
Figure 6.3. Diversité des commerces d’alimentation 168
Figure 6.4. Concentrations des personnes 170
Figure 6.5. Un environnement urbain agréable 171
Figure 6.6. Bande commerciale le long de la rue Saint-Laurent 172
Figure 6.7. Activités commerciales le long de la rue Saint-Charles 173
Figure 6.8. Aménagement du trottoir sur chemin de Chambly à proximité
de la Place Jacques-Cartier 175
Figure 6.9. Activité commerciale dans un immeuble résidentiel transformé 175
Figure 7.1. Exemple d’un aménagement de la salle de bain 180
Figure 7.2. Salle de bain type dans une résidence pour personnes retraitées 181
Figure 7.3. Entrées de logements typiques des quartiers centraux de Montréal
et de Québec 185
Figure 7.4. Construction de murs avec renforts pour se prémunir
contre les effets du gel 186
Figure 8.1. Intérieur de la salle d’activités, conditions existantes 207
Figure 8.2. Extérieur de la salle d’activités, conditions existantes 207
Figure 8.3. Intérieur de la salle d’activités, après les interventions de design 208
Figure 8.4. Salle d’activités vue du corridor, après les interventions de design 208
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 14 12-09-05 2:05 PM



l is Te d es Tableau
Tableau 1.1. Défnition des cinq dimensions de la ségrégation résidentielle 14
Tableau 1.2. Évolution des indices de ségrégation pour les populations âgées,
1981 à 2006 17
Tableau 2.1. Lieux de résidence des personnes selon l’âge, OD 1996 et 2006 43
Tableau 2.2. Occupation des personnes âgées de 65 ans et plus,
OD 1996 et 2006 43
Tableau 2.3. Possession d’un permis de conduire selon le sexe,
OD 1996 et 2006 44
Tableau 2.4. Localisation des personnes âgées de 65 ans et plus sans permis
de conduire, OD 2006 44
Tableau 2.5. Motorisation des ménages âgés selon leur zone de résidence,
OD 2006 45
Tableau 2.6. Motorisation des personnes âgées de 65 ans et plus vivant seules,
OD 1996 et 2006 45
Tableau 2.7. Localisation des personnes âgées de 65 ans et plus vivant seules
selon leur motorisation, OD 2006 46
Tableau 2.8. Nombre de déplacements quotidiens (tous motifs)
des personnes âgées de 65 ans et plus selon le sexe,
OD 1996 et 2006 47
Tableau 2.9. Nombre moyen de déplacements quotidiens des personnes âgées
de 65 ans et plus selon le sexe et la localisation résidentielle,
OD 2006 47
Tableau 2.10. Mode de déplacement en fonction des principaux motifs
des déplacements des hommes âgés de 65 ans et plus et résident
dans le vieux centre ou les anciennes banlieues, OD 2006 52
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 15 12-09-05 2:05 PMx









XVI Vieillissement et enjeux d’aménagement
Tableau 2.11. Mode de déplacement en fonction des principaux motifs
des déplacements des femmes âgées de 65 ans et plus et résident
dans le vieux centre ou les anciennes banlieues, OD 2006 53
Tableau 2.12. Distance parcourue (mètres), tous les motifs, en automobile
(conducteur ou passager), OD 1996 et 2006 54
Tableau 2.13. Distance moyenne parcourue (mètres) selon 
la localisation résidentielle, tous les motifs, en automobile
(conducteur ou passager), OD 2006 54
Tableau 2.14. Description des espaces d’activité des personnes âgées
de 65 ans et plus, selon le sexe et la localisation résidentielle,
OD 1996 et 2006 55
Tableau 3.1. Variables utilisées dans la typologie des résidences privées
pour aînés 74
Tableau 3.2. Source des données utilisées dans la qualifcation
des milieux d’insertion 75
Tableau 3.3. Variables retenues pour la qualifcation
de l’environnement social 78
Tableau 3.4. Variables retenues pour la qualifcation
de l’environnement physique 79
Tableau 3.5. Classifcation des variables de l’environnement physique :
aspects retenus 80
Tableau 3.6. Catégories et types de services retenus pour l’évaluation
de l’accessibilité aux ressources urbaines 80
Tableau 3.7. Typologie des résidences privées de l’île de Montréal 84
Tableau 3.8. Tableau croisé des résultats pour les trois indicateurs de la qualité
de l’environnement urbain, en pourcentage (fréquence donnée
entre parenthèses) 88
Tableau 4.1. Indicateurs de l’évolution du profl social du quartier à l’étude,
1996-2006 106
24890_Negron.indb 16 12-09-05 2:05 PM








in Tr oduc Tio n
Des environnements
conçus pour répondre
aux besoins des aînés
Un déf à relever
à plusieurs échelles spatiales
Paula n egron-Poblete
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 1 12-09-05 2:05 PM2 Vieillissement et enjeux d’aménagement
Le Québec, à l’instar d’autres pays industrialisés, connaît un processus de
vieillissement qui s’accentuera dans les deux prochaines décenn-ies. Sta
tistique Canada prévoit en effet que les 65 ans et plus formero % nt 25,3
1de l’ensemble de la population québécoise en 2. O031r, dans le contexte
du baby-boom, particulièrement marqué au Québec, nos villes ont été
aménagées dès la fin de la Seconde Guerre mondiale pour répondre aux
besoins des jeunes familles motorisées. Le vieillissement à venir exige
que nous nous penchions sur les ajustements, voire les transformations,
qui devront être apportés aux villes québécoises pour en faire des milieux
qui répondent aussi aux besoins des aînés avec des capacités de mobilité
réduites. Malgré le fait que le vieillissement atteindra tout le territoire
québécois et certaines régions plus que d’autres, dans ce livre nous nous
sommes penchés sur la relation des personnes âgées avec leur en-viron
nement urbain dans le contexte des deux principales métropoles, Montréal
et Québec. Cela dit, de nombreux constats dressés tout au long des chapitres
peuvent aussi s’appliquer en dehors du contexte métropolitain.
La volonté affirmée des pouvoirs publics de retarder le plu-s long
temps possible la prise en charge institutionnelle des personnes âgées
soulève toute la question de la relation entre les personnes âgées et les
espaces construits. Cette orientation gouvernementale nécessite-ra forcé
ment des modifications aux espaces bâtis afin de permettre aux aînés de
demeurer autonomes le plus longtemps possible dans leur logement et au
sein de leur quartier. Nous pouvons considérer que le gouvernement du
Québec a mis la table en 2003 avec sa politique de soutien à domicile
« Chez soi : le premier choi x», un élément clé de la politique sociale q- ué
bécoise concernant les aînés. Cette politique favorise clairement l - e vieillis
sement des aînés dans leur propre logement, l’hébergement en ressources
2intermédiaire os u en centre d’hébergement de soins de longue durée
(CHSLD) étant présenté comme une solution de dernier recours. En outre,
s’inscrivant dans la lignée du programm Ve «illes-amies des aîné » ds e
l’Organisation mondiale de la santé, le gouvernement du Québec lance en
2008 son programme « Municipalité amie des aîn » dés ont l’objectif est de
favoriser un vieillissement actif chez les personnes âgées par la mise en
place de structures qui favorisent leur participation à la société et par la
réalisation d’aménagements urbains qui tiennent compte de leurs capacités
1. Statistique Canada (2005). Projections démographiques pour le Canada, les
o provinces et les territoires. 2005-2031, n 91-520-XIF au catalogue.
2. Une ressource intermédiaire est une entreprise privée rattachée à un
établissement public de la santé. Elle offre un milieu de vie adapté et des
services de soutien ou d’assistance à des personnes qui ne sont pas en
mesure de vivre seules. Y sont admissibles les personnes âgées et les adultes
en moyenne perte d’autonomie qui nécessitent de l’aide pour les activités
de la vie quotidienne ainsi qu’une surveillance infirmière.
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 2 12-09-05 2:05 PMIntroduction 3
physiques. Les villes et les municipalités sont donc de plus en plu-s solli
citées pour permettre aux aînés de conserver leur autonomie résidentielle
le plus longtemps possible.
Ce nouveau contexte social et démographique concerne un éventail
de professions liées à l’aménagement de l’espace, notamment des g- éo
graphes pour mieux prévoir la distribution des aînés dans l’espace et la
demande d’équipements à l’échelle des agglomérations, des spécialistes
de l’aménagement urbain pour planifier la localisation des activités urbaines
et des équipements collectifs au sein des quartiers et des designers pour
l’aménagement d’espaces intérieurs qui tiennent compte des limitations
physiques des individus vieillissants. Ce regard multidisciplinaire e- t mul
tiscalaire devrait permettre de mieux saisir les ajustements qui devront
être apportés à l’espace construit pour répondre aux besoins des aînés.
C’est dans cette perspective qu’a été organisé en mai 2010 le colloque
« Vieillissement et enjeux d’aménagement, regards à partir de différentes
échelle »s. Ce colloque se voulait un lieu de convergence pour des c- her
cheurs de disciplines diverses ayant un objet de recherche com : mun
l’adaptation de l’environnement construit dans un contexte de v -ieillisse
ment. Ce livre regroupe des textes rédigés à partir des communications
présentées dans le cadre de ce colloque. Il comprend huit chapitres, chacun
abordant un ou des enjeux d’aménagement en lien avec le vieillissement
et analysés en fonction d’une échelle spatiale donnée. Cet ouvrage est
structuré en allant de l’échelle macro des régions métropolitaines à l’échelle
micro des espaces intérieurs, en passant par des échelles intermédiaires,
soit celles de la ville et des quartiers.
Les deux premiers chapitres s’intéressent à la dynamique i-ntra
métropolitaine dans deux domaines, celui de la géographie résidentielle
et celui de la mobilité quotidienne des aînés. Le premier chapitre analyse
la distribution spatiale des personnes âgées et son évolution au sein des
régions métropolitaines de Montréal et de Québec. Séguin, Apparicio et
Negron-Poblete mobilisent deux outils de l’analyse spatiale pour décrire
la répartition des aînés dans l’espace métropo : lliets iaindices de ségr-é
gation et les quotients de localisation. Ces deux types d’indicateurs leur
permettent de décrire la répartition des personnes âgées en 1981 et en
2006 et d’analyser son évolution entre ces deux années. Leur étude montre
que la ségrégation diminue dans le temps et que les aînés, concentrés au
centre de chaque agglomération en 1981, ont tendance à se disperser - davan
tage (mais non totalement) dans l’espace métropolitain en 2006, plus
particulièrement à Montréal. Quant aux facteurs responsables de cette
évolution, les auteurs évoquent notamment le vieillissement sur place, la
diversification dans l’offre de logements en banlieue et le processus de
24890_Negron.indb 3 12-09-05 2:05 PM4 Vieillissement et enjeux d’aménagement
gentrification. Ils terminent en relevant quelques défis posés pa- r l’amé
nagement urbain dans un contexte où la répartition intramétropolitaine
des aînés se modifie au fil du temps.
Le deuxième chapitre aborde aussi le vieillissement dans les régions
métropolitaines, mais cette fois-ci à partir d’une analyse de la mobilité
quotidienne des aînés. En s’appuyant sur les données des enquêtes
originedestination de 1996 et de 2006 pour la région de Québec, Vandersmissen
dresse un portrait de l’évolution des comportements de mobilité et des
espaces d’activité des personnes de 65 ans et plus de la métropole, en
tenant compte des différences de genre. L’auteure observe une hausse
dans la longueur des déplacements, surtout chez les hommes, et une -impor
tante amélioration du potentiel de mobilité des femmes. Malgré cette
amélioration, les femmes se déplacent toujours moins souvent et sur de
moins longues distances que les hommes. Elles conduisent aussi moins
fréquemment et recourent davantage au transport en commun et à la
marche pour leurs déplacements. L’auteure constate aussi qu’à l’exception
des femmes qui habitent en périphérie, les espaces d’activité des hommes
sont plus étendus que ceux des femmes. Les espaces d’activité évoluent
aussi différemment selon la localisation des individus à l’intérieur de
l’espace métropolitain. Les espaces d’activité des résidents âgés de-s quar
tiers centraux et de la périphérie se contractent entre 1996 et 2006, tandis
qu’ils s’élargissent pour les résidents âgés des anciennes et des nouvelles
banlieues. Pour l’auteure, ces variations seraient surtout attribuables aux
caractéristiques urbaines des divers quartiers, ces dernières ayant une
incidence sur les modes de vie des résidents.
Le chapitre suivant aborde le thème des résidences privées pour
personnes âgées. Cliche, Séguin et Apparicio analysent les résidences
privées pour personnes âgées et leur environnement immédiat à l’échelle
de l’île de Montréal. Dans un premier temps, les auteurs dégagent une
typologie des résidences sur la base de leurs caractéristiques (taille, âge
des résidents et services offerts). Puis, en utilisant des bases de données
multisources, les auteurs qualifient leur milieu d’insertion en tenant
compte des caractéristiques de l’environnement social, physique et de
l’offre des services publics et privés. Bien que les résidences se distribuent
sur l’ensemble de l’île de Montréal, très peu d’entre elles se localisent dans
un environnement idéal. En fait, elles sont deux fois plus nombreuses
(mais leur nombre reste modeste) à s’implanter dans un environnement
présentant peu de qualités. La variété des services offerts dans -les rési
dences, ainsi que leur localisation, permet toutefois de répondre à un large
éventail de besoins chez les personnes âgées, tout en convenant à leurs
ressources pécuniaires et à leurs préférences en matière de logement et
de quartier.
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 4 12-09-05 2:05 PMIntroduction 5
Le quatrième chapitre aborde aussi la question du milieu de vie où
habitent les personnes âgées, mais cette fois à l’échelle d’un seul quartier.
Lavoie, Rose, Burns et Covanti ont exploré les perceptions des personnes
âgées face aux changements que subit leur quartier de résidence. À partir
d’entretiens réalisés auprès d’aînés résident dans le quartier montréalais
La Petite-Patrie, qui est en processus de gentrification, les auteurs ont
analysé les perceptions qu’ont les personnes âgées des changements qu’elles
observent. Ils démontrent ainsi que les opinions diffèrent selon l’origine
ethnique des résidents (italienne ou canadienne-française) et leur statut
d’occupation (propriétaires ou locataires). Les opinions sont partagées,
notamment par rapport aux changements dans l’offre commerciale (Plaza
Saint-Hubert, rue Saint-Laurent, marché Jean-Talon). Finalement, d- e nom
breux répondants déplorent la perte de certains équipements et services
(églises, salles de bingo) fortement valorisés par les personnes âgées. Ces
lieux, aujourd’hui disparus, constituaient les seuls lieux de socialisation
pour de nombreux aîné ; ls eur absence contribuerait, selon les auteurs, à
la marginalisation des aînés dans leur propre quartier.
Les personnes âgées souhaitent demeurer le plus longtemps possible
dans leur quartier et de préférence dans leur logement, mais est-ce toujours
possible ? De nombreux quartiers aujourd’hui vieillissants ont été construits
en fonction des besoins des familles avec jeunes enfants qui se d- épla
çaient avec une automobile. Par ailleurs, les aménagements intérieurs de
nombreux espaces de vie sont rarement pensés pour des individus dont
les capacités physiques déclinent de jour en jour. Les quatre derni-ers cha
pitres du livre abordent ces dimensions en analysant dans quelle mesure
les aménagements physiques existants permettent de répondre aux besoins
et aux capacités de mobilité des personnes âgées.
Dans leur chapitre, Lord et Després proposent une synthèse des
travaux menés par le Groupe interdisciplinaire de recherche sur l- es ban
lieues (GIRBa) de l’Université Laval. Les auteurs présentent notamment
les résultats des recherches qui abordent les questions relatives -aux aspi
rations et aux préférences résidentielles ainsi qu’aux pratiques de mobilité
des habitants âgés de la première couronne et du périurbain de la région
de Québec. Ils montrent que les aînés ont un fort attachement à leur milieu
résidentiel et qu’ils souhaitent demeurer dans leur logement le p-lus long
temps possible. Pour les aînés de la première couronne, vieillir chez soi
permet de demeurer dans un environnement familier. Pour les habitants
du périurbain, vieillir dans son logement offre en outre la possibilité de
maintenir un rapport actif avec la nature. Les auteurs montrent aussi
qu’avec le temps, la détérioration de l’état de santé affecte les c -omporte
ments de mobilité des aînés de diverses façons. Chez les résidents de la
première couronne, il peut s’agir d’une contraction de l’étendue de l’espace
24890_Negron.indb 5 12-09-05 2:05 PM6 Vieillissement et enjeux d’aménagement
d’action, d’une réduction des lieux visités ou bien de ce qui ressemble à
un confinement à domicile, où on vit la ville par procuration. Chez les
résidents du périurbain, c’est le rapport à la voiture qui change, son usage
étant davantage perçu comme une contrainte. Les auteurs concluent leur
chapitre par une série de propositions de nature urbaine et architecturale
pour chacun des deux territoires. L’objectif visé étant de permettre aux
résidents de la ville étalée de vieillir sur place.
Dans leur chapitre, Negron-Poblete, Séguin et Apparicio s’intéressent
à leur tour à la banlieue, mais du point de vue de l’accessibilité spatiale
aux commerces situés sur un plus petit territoire. À partir de l’analyse du
cas de l’arrondissement du Vieux-Longueuil, les auteurs illustrent comment
les caractéristiques morphologiques de ce territoire de banlieue de la région
de Montréal influencent l’accessibilité spatiale. En combinant dans un
système d’information géographique des données du recensement de 2006
et des relevés de terrain, les auteurs constatent que l’offre des commerces
d’alimentation au sein du territoire se concentre à quatre endroits. Leur
analyse fait également ressortir une forte disparité dans les niveau- x d’acces
sibilité à pied aux magasins d’alimentation de l’arrondissement. La situation
serait particulièrement critique pour les résidents de la partie centrale du
territoire à l’étude. Les auteurs complètent leur analyse de l’accessibilité
du territoire par une étude des caractéristiques morphologiques des
concentrations commerciales. Ils montrent ainsi la diversité des formes
commerciales et illustrent comment elles peuvent affecter l’accès des
personnes âgées aux espaces commerciaux.
L’inadéquation des environnements construits aux besoins des
personnes âgées ne se limite pas aux seuls espaces extérieurs. De nombreux
espaces intérieurs n’ont pas été conçus pour tenir compte des besoins
d’occupants avec des capacités physiques restreintes, comme c’est le cas
des personnes très âgées. Les chapitres 7 et 8 abordent cette question
en s’attardant à l’aménagement des espaces intérieurs dans les lieux
de résidence.
Dans leur chapitre, Morales et Rousseau se penchent sur l’accès aux
espaces du domicile, notamment pour les personnes âgées ayant de-s pro
blèmes de motricité. Tout d’abord, ils montrent qu’historiquement la salle
de bains et la cuisine ont toujours été considérées comme des espaces à
risque élevé pour les personnes avec des incapacités physiques. Ils donnent
des exemples de mesures qui ont été adoptées au fil des ans pour rendre
ces espaces plus sécuritaires et accessibles. Ensuite, les auteurs présentent
les résultats de l’application d’un outil conçu pour évaluer l’interaction
personne-environnement. Cet outil permet de déterminer dans quelle
mesure les caractéristiques physiques des espaces du logement peuvent
empêcher une personne de réaliser diverses tâches. Les résultats ont révélé
24890_Negron.indb 6 12-09-05 2:05 PMIntroduction 7
que dans le contexte de Montréal et de Québec, la présence de marches
rend plusieurs espaces du logement difficiles d’accès pour une personne
avec des problèmes de motricité. Ainsi, l’entrée surélevée, le garage et le
sous-sol de la maison deviennent graduellement inaccessibles à mesure
que l’état de santé de l’occupant vieillissant se détériore, entraîna- nt notam
ment des problèmes de motricité. Les auteurs recommandent l’éta-blisse
ment de normes de design qui permettront l’aménagement d’espaces
universellement accessibles, des espaces qui pourront évoluer en fonction
des besoins des occupants.
Dans le dernier chapitre, LaSalle et Poldma abordent à leur tour
l’interaction de la personne âgée avec son lieu de résidence, mais, cette
fois-ci, chez les aînés qui habitent en milieu institutionnel. Elles rappellent
que le déclin progressif des capacités visuelles et de la mobilité physique
constitue une source de stress pour la personne âgée. Lorsque l’-aména
gement des espaces à usage collectif des milieux institutionnels est perçu
comme peu sécuritaire, les résidents âgés seraient portés à s’isoler dans
leur chambre. À travers un cas de recherche-action réalisé dans un centre
d’hébergement et de soins de longue durée, les auteures analysent le rôle
de l’éclairage, des couleurs et de l’aménagement intérieur dans la p- ercep
tion d’un environnement sécuritaire chez les aînés. Pour les auteures, les
aménagements adéquats des espaces collectifs sont ceux qui permettent
aux résidents âgés de reproduire les habitudes de vie qu’ils avaien -t anté
rieurement à leur arrivée en hébergement. Ce faisant, la personne âgée
est en mesure de maintenir une qualité de vie dans ce qui constituera
probablement son « dernier chez-so »i.
L’objectif du colloque organisé en 2010 était de favoriser les échanges
autour des défis d’aménagement que devra relever le Québec dans les
prochaines décennies pour répondre aux besoins d’une population v-ieillis
sante. En regroupant dans ce livre des textes issus des communications
présentées, nous souhaitons enrichir les réflexions autour d’un phénomène
qui aura des incidences majeures sur les besoins en matière d’aménagement
de l’espace, de production et de transformation de l’habitat en milieu
urbain. Le livre permettra, espérons-le, de nourrir la réflexion des acteurs
sur le terrain et peut-être de contribuer à l’aménagement ou au r-éaména
gement de milieux de vie qui permettront d’assurer le bien-être des aînés.
Extrait de la publication
24890_Negron.indb 7 12-09-05 2:05 PM24890_Negron.indb 8 12-09-05 2:05 PMÉpine : 250 p. – 120 M – 0,5194 po.
Sous la direction de
PAULA NEGRON-POBLETE
et ANNE-MARIE SÉGUIN
L E QUÉBEC, À L’INSTAR D’AUTRES PAYS INDUSTRIALISÉS, CONNAÎT
un processus de vieillissement qui s’accentuera dans les deux prochaines
décennies : les 65 ans et plus constitueront le quart de la population québécoise
d’ici 2031. Des ajustements, voire des transformations, dans l’aménagement
des milieux de vie devront être apportés à différentes échelles afn que ceux-ci
répondent aux besoins des aînés et leur assurent une bonne qualité de vie, tout
en respectant la diversité des personnes et de leurs besoins. Vieillissement
Les auteurs de ce livre se penchent sur la relation entre les personnes
âgées et les espaces construits au sein des deux principales régions métropo- et enjeux litaines de la province : Montréal et Québec. À l’échelle métropolitaine, ce sont la
répartition changeante des aînés dans le temps et leur mobilité quotidienne qui
sont analysées. À l’échelle des quartiers, les auteurs s’intéressent aux dynamiques
d’exclusion et d’inclusion sociales dans un quartier en voie de gentrifcation, d’aménagement
ainsi qu’aux caractéristiques des milieux d’insertion entourant les résidences
pour personnes âgées. D’autres auteurs explorent les quartiers de banlieue sous
REGARDS À DIFFÉRENTES ÉCHELLESl’angle de l’expérience résidentielle et de la mobilité quotidienne ou encore de
l’accessibilité aux services et aux commerces. Finalement, à l’échelle du
bâtiment, les expériences de vie des aînés dans les espaces intérieurs ainsi que les
améliorations à apporter à l’aménagement de ces espaces sont étudiées.
Le phénomène du vieillissement pose et posera dans un proche futur de
nombreux défs qu’il importe de commencer à relever dès maintenant. Ce livre
veut contribuer à la réfexion sur l’aménagement et le réaménagement des
milieux de vie, et donc au bien-être des aînés.
PAULA NEGRON-POBLETE, Ph. D., est professeure à l’Institut d’urbanisme
de l’Université de Montréal. Ses travaux portent sur les liens entre formes
urbaines, mobilité des personnes et accessibilité des territoires, dans
une perspective d’inclusion sociale.
ANNE-MARIE SÉGUIN, Ph. D., est professeure au Centre Urbanisation Culture
Société de l’Institut national de la recherche scientifque. Ses recherches portent,
d’une part, sur la pauvreté et l’exclusion sociale et, d’autre part, sur les aspects
sociospatiaux du vieillissement et l’iniquité environnementale dans les villes.
AVEC LA COLLABORATION DE
Philippe Apparicio – Victoria Burns – Laurence Cliche – Véronique Covanti
Carole Després – Virginie LaSalle – Jean-Pierre Lavoie – Sébastien Lord
Ernesto Morales – Tiiu Poldma – Damaris Rose – Jacqueline Rousseau
Marie-Hélène Vandersmissen
ISBN 978-2-7605-3428-5
,!7IC7G0-fdecif!
Presses de l’Université du Québec.caExtrait de la publication
3428-Couvert.indd 1 12-09-07 09:06
PUQ.CA
Sous la direction de
PAULA NEGRON-POBLETE
Vieillissement et enjeux d’aménagement
et ANNE-MARIE SÉGUIN