//img.uscri.be/pth/a6be501f0e44552ef56f89862c04d39e184ad0bc
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Vision sociologique et anthropologique

222 pages
Au sommaire de ce numéro, entre autres : Origine perçue, attributions causales et attitude de tolérance vis-à-vis de l'homosexualité au Cameroun, La problématique de l'utilisation des matériaux locaux dans la ville de Somalomo (Est-Cameroun), Sécurité au travail : une perspective des entreprises industrielles camerounaises, ou encore Les matrilignages en pays odzukru des origines au XXe siècle.
Voir plus Voir moins
Institut de recherche et d’études africaines
Cahiers de l’IREA N°6 - 2016
Vision sociologique et anthropologique
Henri Rodrigue NJENGOUÉ NGAMALEU
Samuel-Béni ELLA ELLA et Vitalis OLINGA OLINGA
Samuel-Béni ELLA ELLA, Alain Roger BOULLA MEVA’A
Joseph EPEE EKWALLA
Rose de Lima ESSOH NOME
Florent Kambasu KASULA
LESCAHIERSDE LIREA N° 6 - 2016
Revue de l’Institut de recherches et d’études africaines (IREA)
Vision sociologique et anthropologique
L’Harmattan
LESCAHIERSDE LIREA N° 6 - 2016
Revue de l’Institut de recherches et d’études africaines (IREA)
Vision sociologique et anthropologique
L’Harmattan
© L'Harmattan, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-10374-7 EAN: 9782343103747
Comité scientifique
Monsieur François-XavierAMHERDT (Faculté de théologie de l’université deFribourg),MonsieurDominique YANOGO (UCAO-UUAd’Abidjan), Konan Jérôme KOUAKOU (CRD), Tanden JosephDIARRA(UUBA/UCAO),Jean Robert TCHAMBA(université deDschang),DiaÉdithCOULIBALY née TRAORÉ(université deOuagadougou),Windpagnangdé DominiqueKABRE (universitéOUAGA Il),PétillonMuyambi DHENA(université de Kisangani-RDC), Pierre Samuel NEMB (Universite de Maroua),InnocentFOZING(université de YaoundéI),KengneFODOUOP(université de YaoundéI), GabrielNYASSOGBO(université deLomé),MonsieurMoussa OUEDRAOGO(coordonnateur de projet de développement –B F),MauriceBAZEMO(université deOuagadougou), Sindani KIANGU (université deKinshasa - RDC),Alphonse Sekré GBODJE (universitéAlassane Ouattara deBouaké-RCI), AugustinCOLY (.L.S.H/U.C.A.DDakar/Sénégal), Effoh Clément EHORA(universitéAlassaneOuattara,Côte d'Ivoire), EdmondBILOA(université de YaoundéI),MounkailaAbdo Laouali SERKI(universitéAbdouMoumouni de Niamey), FaloukouDOSSO (universitéAlassane OUATTARA– RCI), Ilango-BangaJean-PierreLOTOY (université deKinshasa – RDC),AlbertMULUMA MUNANGA(université de Kinshasa - RDC), KouakouAppohÉnoc KRA(universitéFélix Houphouët-Boigny deCocody – RCI), RamChristophe SAWADOGO (université deOuagadougou), Roch YAO GNABELI(universitéFHBd'Abidjan - RCI),IssaA. MOUMOULA(université deKoudougou),Joseph YAO (l'université deCocody),FodéNDIAYE(Banquier professionnel),Pierre SamuelNEMB(Université deMaroua YaoundéCameroun),Justin KOFFI,GbakliaElvis KOFFI, PhilémonMUAMBA.
Comité de lecture
Hammou HAIDARA(Consultant international indépendant), Pierre MOUANDJO(Univ.Catholique d’Afrique centrale),Paulin POUCOUTA(InstitutCatholique de Yaoundé),Judicaël BOUKANGA(Doctorant), NDoumy NoelABE(université Alassane Ouattara-RCI),MatthieuFAU-NOUGARET (Conseiller desPrésidents des universitésPubliques duBurkinaFaso), Dieudonné KalindyéBYANJIRA(université de Kinshasa - RDC), PierreFONKOUA(université de Yaoundé), Jean PaulinKI (OCADESDédougou),JérômeKOUNDOUNOU (GlobalWater Initiative-Afrique de l'Ouest),LouisBernard TCHUIKOUA (université de Yaoundé 1), SindaniKIANGU (université de Kinshasa),Kouamé RenéALLOU (universitéFélixHouphouët Boigny.Abidjan-Cocody),Kouakou SiméonKOUASSI (universitéFélixHouphouet-Boigny.Abidjan-Cocody),Désiré ATANGANA KOUNA(université de YaoundéI),GérardMarie NOUMSSI(université de YaoundéI),DianéVéroniqueASSI (l'universitéFélixHouphouet-Boigny.Abidjan-Cocody),Pierre-ClaverILBOUDO(École Supérieure d'Interprètes et de Traducteurs –Ouagadougou), VincentDavyKACOUOI KACOU (grand séminaire Saint-Paul d'Abadjin-Kouté - RCI),Jean-Claude SHANDA FONME(Directeur exécutif duCentre africain de politique internationale),EmmanuelKABONGO MALU (IPGC), N'guessanJérémieKOUADIO(universitéFélixHouphouët-Boigny deCocody),AdouAPPIAH(université deBouaké/Côte-d’Ivoire),Jean-ClaudeANGOULA(Prêtre spiritain camerounais), OmarNDOYE(universitéCheikhAntaDiopdeDakar),Amouzou EssèAZIAGBÉDÉ(professeur titulaire des universités - Togo), Dieudonné ZOGNONG(université de Tromso -Norvège),Louis HervéNGAFOMO(université de YaoundéI),HamadouADAMA (University ofNgaoundéré –Cameroun),Patrice TOE(Institut du développement rural (IDR)/Bobo-B F),BertinG.KADET (l'école normale supérieure d'Abidjan – RCI).
Sommaire
Éditorial ................................................................................. 9
Origine perçue, attributions causales et attitude de tolérance vis-à-vis de l’homosexualité au Cameroun.......................... 13 Henri Rodrigue NJENGOUÉ NGAMALEU
La problématique de l’utilisation des matériaux locaux dans laville de Somalomo (Est-Cameroun). Regards croisés du sociologue et de l’ingénieur de génie civil .......................... 51 Samuel-Béni ELLA ELLA et Vitalis OLINGA OLINGA
La sociologie de l’environnement, un champ d’enseignement et de recherche en construction à l’université de Yaoundé 1 (Sud-Cameroun) et à l’université de Dschang (Ouest-Cameroun) ........................................................................... 89 Samuel-Béni ELLA ELLA, Alain Roger BOULLA MEVA’A
Sécurité au travail : Une perspective des entreprises industrielles camerounaises ............................................... 129 Joseph EPEE EKWALLA
Les matrilignages en paysodzukru des origines au XXe siècle .................................................................................. 161 RosedeLima ESSOH NOME
Du courtage au clientélisme dans le développement : les risques des associations « prêt-à-porter » .......................... 191 Florent Kambasu KASULA
7
Éditorial
LAfrique est en pleine effervescence sur tous les fronts, de l’homosexualité auxbouleversements des anciens repaires institutionnels, en passant par la volonté d’un « consommons local ».Ainsi, sur le continent, les sociétés se braquent contre la défense des droits des minoritéssexuelles, ce d’autant plus que dans plusieurs pays l’homosexualité est formellement pénalisée, assimilée pour ainsi dire à un crime ou un délit. C’est le cas illustré auCameroun où le phénomène semble induire des cognitions sociales qui assimilent l’homosexualité et toute pratique sexuelle yrelative, à une attitude et à un comportement traduisant l’appartenance à des cercles ésotériques et à sectes pernicieuses. Sur un autre registre, il est question de la reconstruction de l’Afrique avec ses propres ressources, où lesAfricains doivent produire et consommer localement.C’est par exemple le cas de promotion de logements décents par le biais du « consommons local », ce, dans le but devaloriser la diversité culturelle et de permettre aux acteurs sociaux de sortir de la dépendance extérieure en matériaux de construction ou, mieux encore, dejugulerpouvoir « l’hégémonie des matériaux d’importation ».Dans cette optique, plusieurs pays, dont leCameroun, ont mis sur pied des structures de promotion des matériaux locaux pour promouvoir et vulgariser l'emploi des matériaux locaux (plus avantageux) dans les constructions publiques et civiles.Du coup, nous sommes entrainés dans la problématique de l’environnement, notamment dans le cadre académique où les études et les recherches ont pignon sur rue. Et de fait, née auxÉtats-Unis exactement en 1978, la sociologie de l’environnement ou sociologie
9