//img.uscri.be/pth/d6c3dd24833a8bc3a9b4e4813737f9318ac5b1df
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Visiter en famille

De
216 pages
Depuis une quinzaine d’années, les musées et les autres institutions patrimoniales proposent au public une offre de médiation de plus en plus riche. Quels en sont les principes et les réalisations ? Cet ouvrage rend compte des attentes des familles, de leurs comportements au regard des propositions muséales qui leur sont faites. Il évalue la manière dont les services éducatifs et culturels des établissements s'emparent de cette pratique conviviale. Cette connaissance permettra d’ajuster les propositions des établissements publics en matière d’éducation artistique et culturelle.
Voir plus Voir moins
Sommaire
IntroductionAnne Jonchery, Sophie Biraud
PARTIEI Éléments de cadrage
La visite de musées, une afaire de amie ? Des ogiques coectives et individuees à a construction d’une pratiqueAnne Jonchery
Rélexions socioogiques et poitiques pubiques à destination des amiesBenoît Céroux
PARTIEII Panorama des médiations à destination des visiteurs en famille dans les patrimoines
L’ofre des musées nationaux à destination des amiesSophie Biraud
L’ofre destinée aux amies par e Centre des monuments nationauxJenny Lebard, Sylvie Ohl
L’ofre adressée aux amies dans es Vies et Pays d’art et d’histoireChristophe Fenneteau, Béatrice Grandchamp
Interlude Faire découvrir es patrimoines en amie. L’exempe d’Étampes, une Vie d’art et d’histoireEntretien avec Stéphanie Le Lay
9
13
15
61
71
73
99
107
115
5
6
PARTIEIII Les outils de médiation classiques dans la visite en famille : usages et évaluations 119
L’audioguide et a visite en amieHana Gottesdiener, Jean-Christophe Vilatte
Pourquoi réaiser un ivret de visite en amie ? Le cas du musée d’Art et d’Histoire du JudaïsmeMarie-Pierre Delaporte Béra
Quand a visite mêe interactions, jeu et apprentissage : réception et perceptions des enants et des adutes de a Cité des enantsMarie-Claire Habib, avec la participation d’Aymard de Mengin
Interlude Comment réaiser une visite guidée en amie ?Entretien avec Sandrine Bernardeau
121
129
139
155
PARITEIV Des projets innovants en direction des familles 161
Le numérique au service des amies. Un site internet d’accompagnement à a visiteAnne Ruelland, Isabelle Pellegrin
Les « Spots amies » au musée du Louvre. Des médiateurs au service d’une visite amiiae autonomeFrédérique Leseur, Nathalie Stefen
Les amies au MuCEM : un enjeu de civiisation et de territoireCécile Dumoulin
Interlude Entretien avec Carmine Macina
163
171
181
189
PARTIEV Familles et autres publics : les dispositifs passerelles Quand es enants guident eurs parents au musée. Un dispositi des musées d’AvignonMarie Mayot
Les Ateiers nomades du musée du Quai BranyMathilde Jomain
Présentation des auteurs
193
195
203
213
7
Introduction
Anne Jonchery Sophie Biraud
De maî 2012 à janvîer 2013, s’est tenu un sémînaîre întîtué « a médîatîon des patrîmoînes pour es amîes », conçu et organîsé par e département de a Poîtîque des pubîcs de a dîrectîon générae des Patrîmoînes (mînîstère de a Cuture et de a Communîcatîon). ïnîtîé par Jacqueîne Eîdeman, che du département de a Poîtîque des pubîcs, pîoté par Sophîe Bîraud et Anne Jonchery, respectîve-ment chargée de ’éducatîon artîstîque et cuturee et responsabe des études, ce sémînaîre s’înscrîvaît parmî es journées d’étude et réunîons proposées au réseau des servîces des pubîcs des musées et monuments natîonaux, des Archîves natîo-naes et des Vîes et Pays d’art et d’hîstoîre, dans un but d’échanges, de dîfusîon et de réLexîon. Ce sémînaîre souhaîtaît répondre aux questîonnements suscîtés par ’essor des ofres de médîatîon en dîrectîon des amîes dans es étabîssements patrîmo-nîaux, ces quînze dernîères années. ï se vouaît égaement încîtatî, vîsant un déveoppement cohérent de ces nouvees pratîques de médîatîon. En efet, au cours des années 2000, es programmes d’actîvîtés cuturees et d’aîdes à a vîsîte ont vu Leurîr de nouveaux întîtués cîbant e pubîc amîîa, en compément ou en substîtutîon partîee des actîvîtés destînées aux enants. Vîsîtes guîdées, ate-îers, îvrets de vîsîte, un grand nombre de médîatîons vîsent désormaîs ce pubîc, 1 conjuguées à a créatîon d’espaces muséographîques spécîIques . Des campagnes d’aiches adressées aux parents reaîent ’înormatîon, comme cee réaîsée tout 2 récemment par e musée d’Orsay . ’émergence de a préoccupatîon de ce pubîc, nî îndîvîdue nî en groupe comme on ’entend habîtueement, et de cette elorescence de nouvees ormes de médîa-tîon appee aujourd’huî a nécessîté d’une pause réLexîve aIn de réaîser un état des îeux de ’ofre et mîeux appréhender es motîs et es prîncîpes quî guîdent ’orîentatîon des poîtîques des pubîcs vers es amîes. Un trîpe objectî soutîent aînsî e propos de cet ouvrage : 1) îdentîIer es enjeux de cette ofre, notamment en termes de transmîssîon et de démocratîsatîon cutu-ree ; 2) comprendre,viaa descrîptîon ou ’évauatîon, es processus et contraîntes înhérents à a conceptîon et à a productîon d’outîs d’aîde à a vîsîte en amîe ;
1 a Petîte Gaerîe du musée du ouvre înaugurée en octobre 2015 ou encore a Petîte bote à Chaga accompagnant ’exposîtîonMarc Chagall et le triomphe de la musiqueà a Phîharmonîe (octobre 2015 – janvîer 2016) en sont des exempes récents. es musées de scîences et technîques ont déveoppé ce type d’espaces pus tôt, cîtons notamment a Gaerîe des enants au seîn de a Grande Gaerîe de ’évoutîon au Muséum natîona d’hîstoîre naturee înaugurée en 2010. a Cîté des enants au seîn de a Cîté des scîences et de ’îndustrîe constîtue un jaon hîstorîque de ce type d’espace, ouverte dès 1992. 2 Cette campagne, réaîsée par ’agence Madame-Bovary en 2015, se compose de neus aiches assocîant des réérences en matîère de pop cuture aux œuvres du musée, avec des sogans du type «emmenez vos enfants voir ni fast, ni furious »ou encore« emmenez vos enfants voir des superhéros en 3D ».
9
10
INTRODUCTION
3) dîfuser et vaorîser des exempes de médîatîon înnovants ou tout sîmpement eicîents. e choîx des textes quî e composent témoîgne de perspectîves et de poînts de vue purîes : îs nourrîssent une réLexîon croîsée quî vîse à appréhender a vîsîte en amîe et ses médîatîons dans eur rîchesse et eur compexîté. D’une part, es patrîmoînes sont prîs en compte dans eur dîversîté, à ’aune des dîférents abes et pérîmètres du mînîstère de a Cuture et de a Communîcatîon : es musées natîonaux, es musées terrîtorîaux dotés de ’appeatîon « Musée de France », maîs aussî es monuments natîonaux, es Vîes et Pays d’art et d’hîstoîre. D’autre part, a médîatîon est pensée dans sa puraîté comme tout outî acîîtant ’accès aux patrîmoînes et aux contenus scîentîIques. Aînsî, sont évoqués es sup-ports conçus pour a vîsîte îbre, comme es îvrets papîer, es audîoguîdes ou es outîs numérîques, maîs aussî es dîsposîtîs de médîatîon humaîne, tes es vîsîtes guîdées et es ateîers, voîre des espaces scénographîés spécîIquement à ’înten-tîon des amîes. En outre, es artîces émanent d’auteurs aux statuts et postures varîés dont e regard se trouve orîenté par e mîîeu auque îs appartîennent : proessîonnes de a médîatîon et des pubîcs quî œuvrent dans des étabîssements patrîmonîaux ace au pubîc ou en tant que concepteurs de dîsposîtîs ; personnes du mînîstère de a Cuture et de a Communîcatîon opérant en admînîstratîon centrae ou dans es dîrectîons régîonaes des Afaîres cuturees ; chercheurs et unîversîtaîres qu’îs soîent socîoogues ou psychoogues. Certaîns auteurs anaysent des corpus d’ofres destînées au pubîc amîîa sur un pérîmètre cîbé, tandîs que d’autres déveoppent des méthodoogîes quantîtatîves ou quaîtatîves pour étudîer a réceptîon des médîatîons ou es ogîques des vîsîtes en amîe. es proessîonnes de a médîatîon, optent pour une approche nar-ratîve de ’actîon éducatîve et cuturee de sa conceptîon à a réaîsatîon d’outîs. Ceux quî sont au contact des pubîcs es pus méangés îvrent eur expérîence et eurs perceptîons. Chacun déveoppe une approche dîstîncte de a vîsîte des patrî-moînes en amîe et des sîtuatîons de médîatîon : au poînt de vue des concepteurs et des médîateurs répond ceuî des pubîcs en amîe, de eurs pratîques et usages, e contînuum de a vîsîte se trouvant aînsî întégré depuîs ’accueî des amîes à eur réceptîon de ’expérîence. Cînq partîes structurent cette réLexîon gobae. Une premîère partîe ournît des ééments de cadrage sur a amîe. Benot Céroux porte un regard socîoogîque sur ses évoutîons et sur es poîtîques pubîques quî uî sont dédîées. Anne Jonchery appréhende, à travers pusîeurs enquêtes, es dî-érentes dîmensîons de a vîsîte en amîe en tenant compte aussî bîen de a com-posîtîon des groupes amîîaux que des motîvatîons décarées, et aît entendre es ogîques quî mènent à cette pratîque cuturee convîvîae pour mîeux saîsîr ses modes de réceptîon. a deuxîème partîe dresse un panorama des médîatîons destînées à ce pubîc : Sophîe Bîraud anayse es ofres proposées par es musées natîonaux, Syvîe Oh et Jenny ebard étudîent cees des monuments natîonaux, Chrîstophe Fenneteau
Introduction
et Béatrîce Grandchamp se consacrent aux actîvîtés conçues dans es Vîes et Pays d’art et d’hîstoîre. Une oîs cet état des îeux efectué, es chapîtres suîvants approondîssent queques outîs et expérîences de médîatîon. a troîsîème partîe se ocaîse aînsî sur des ormes de médîatîon reatîvement courantes destînées au pubîc amîîa et quî ont aît ’objet d’évauatîons. Hana Gottesdîener et Jean-Chrîstophe Vîatte étu-dîent es usages des audîoguîdes dans e cadre de a vîsîte en amîe. Marîe-Pîerre Deaporte Béra înterroge e îvret de vîsîte en amîe et témoîgne de a concep-tîon de ceuî du musée d’Art et d’Hîstoîre du Judasme et de ’évauatîon orma-tîve mîse en œuvre. Marîe-Caîre Habîb aît a synthèse des études menées à a Cîté des enants, tant sur a morphoogîe des groupes amîîaux vîsîteurs que sur a réceptîon de ’ofre par es enants et es adutes. Dans a quatrîème partîe, ce sont pusîeurs projets înnovants et quî peuvent avoîr vaeur d’exempe quî sont mîs en umîère. a créatîon d’un sîte înternet d’accom-pagnement à a vîsîte en amîe à a Cîté de ’archîtecture et du patrîmoîne est reatée par Anne Rueand et ïsabee Peegrîn. ’expérîence des « Spots amîes » du musée du ouvre – une médîatîon humaîne postée dans quatre espaces du musée proposant des actîvîtés aux amîes en vîsîte îbre et vîsant à transmettre des ces et modes d’empoî de vîsîte – est anaysée par ses conceptrîces, Frédérîque eseur et Nathaîe Stefen. Cécîe Dumouîn détaîe a prîse en compte du pubîc amîîa au MuCEM, et tout partîcuîèrementl’Odyssée des enfants, un parcours înteractî et numérîque dans es coectîons permanentes, destîné aux amîes. Une dernîère partîe aborde es dîsposîtîs passerees quî cherchent à attîrer aux musées des amîes peu amîîères, montrant tout ’întérêt du décoîsonnement des pubîcs et des médîatîons. Aînsî, à ’échee des musées d’Avîgnon, es enants venus en contexte scoaîre devîennent médîateurs auprès de eurs parents, démarche racontée par Marîe Mayot. Au musée du Quaî Brany, Mathîde Jomaîn détaîe a mîse en œuvre d’Ateîers Nomades proposés hors es murs et quî génèrent ensuîte a venue au musée. Ponctuant ’ouvrage, troîs înterudes quî prennent a orme d’entretîens avec des proessîonnes permettent une approche empîrîque, pragmatîque et vîvante d’ac-teurs de terraîn, quî travaîent avec e pubîc amîîa. Stéphanîe eay évoque sa démarche d’anîmatrîce de ’archîtecture et du patrîmoîne, Sandrîne Bernardeau anayse son expérîence des vîsîtes guîdées et Carmîne Macîna présente son poînt de vue d’agent d’accueî et de surveîance.
11