Vivre et travailler en forêt tropicale

De
Publié par

À partir de la fin des années 50, plusieurs générations d'ingénieurs, chercheurs et techniciens français formés aux disciplines de la foresterie ont choisi de travailler dans les pays tropicaux de l'ancienne Union française. Cette ambition était à la fois un idéal et une vocation. C'est dans un esprit de partage et de transmission que ce livre propose des témoignages sur le travail et le vécu d'une trentaine de forestiers ayant servi dans les Tropiques au cours de la deuxième moitié du siècle dernier.
Publié le : dimanche 15 mai 2016
Lecture(s) : 18
EAN13 : 9782140009822
Nombre de pages : 300
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
JeanClaude Bergonzini JeanPaul Lanly
Vivre et travailler en forêt tropicale
VIVRE ET TRAVAILLEREN FORÊT TROPICALE
Jean-Claude Bergonzini Jean-Paul Lanly Vivre et travailler en forêt tropicale Témoignages de coopérants français (1950-2000) L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Pariswww.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08382-7 EAN : 9782343083827
Remerciements
Initiateurs et coordonnateurs de cet ouvrage, nous sommes avant tout recon-naissants aux vingt-huit auteurs qui ont accepté d’y apporter leur contribution. Chacun, qu’il ait été encore en activité, ou jeune ou moins jeune retraité, s’est livré de bonne grâce à l’exercice de mémoire proposé. Tous se sont volontiers pliés au « patron » que nous leur avons soumis, celui de la relation d’une partie de leur vécu professionnel et personnel sous les Tropiques en faisant ressortir la dimension d’aventure humaine de leur expérience outre-mer, et l’évolution des idées et des contextes telle qu’ils l’ont perçue.
Nos remerciements vont aussi à ceux qui nous ont accompagnés de leur soutien moral, technique et critique tout au long de l’élaboration de ce livre, particu-lièrement Joanny Guillard, à qui l’on doit un ouvrage considérable sur l’histoire des services forestiers français d’outre-mer, Francis Cailliez et Jean Estève, également auteurs, et Bernard Riéra, chargé de mission « Forêt tropicale »du CNRS au sein du Groupement d’Intérêt Public Ecosystèmes forestiers (GIP Ecofor).
Un grand merci aussi à Dona Laville, veuve du forestier Georges Ramanant-soavina, pour avoir rédigé une contribution au nom de celui-ci, à Marie-Françoise Barbier qui a bien voulu relire l’ensemble de l’ouvrage, et à Patricia Doucet qui a élaboré la maquette du manuscrit.
Enn, plusieurs organisations nous ont aidés à différents titres, notamment le GIP Ecofor qui a mis ses locaux parisiens à notre disposition à de nombreuses reprises, le Cirad et l’IRD qui nous ont permis de consulter leurs photothèques, l’association Silva, Arbres, Forêts et Sociétés, et l’Amicale des Forestiers Tropicaux et son Président, Jean Sopena, et son Secrétaire, Claude Malvos, également auteurs.
Jean-Claude Bergonzini, Jean-Paul Lanly
7
Sommaire Préface Jean-Claude Bergonzini, Jean-Paul Lanly . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Premier poste à Tambacounda Jean Gorse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Un « job » à plein temps Jean Gorse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .41 Au Sahel, la nature impose sa loi ! Claude Barbier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45 Le bref parcours d’un débutant Yves Birot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .51 Le forestier dévergondé Jacques Piot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .65 Côte d’Ivoire (Bouaké, 1964-1968) Jean Sopena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .69 À la recherche de la forêt perdue Jean-Guy Bertault . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .79
D’Abidjan à Bruxelles Bernard Mallet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .91 Neuf années de coopération en Afrique Alain Chaudron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .101 Clin d’œil sur le Pays Bamiléké Dona Ramanantsoavina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .107
Nos amis les Pygmées Baka Jean-Jacques Faure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113 Une coopération réussie, mais nalement peu durable ! Jean-Jacques Faure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119 Expériences d’Afrique Gabriel Tandeau de Marsac. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .125 On ne nous l’avait pas enseigné à l’école Jean Werquin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .133 Le boy et la carabine à éléphant Jean Estève . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .139 Une vie au Gabon Gérard Dufoulon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .143
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.