Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sécurité pour l'émergence du Sénégal

De
144 pages
Comment, par la sécurité des personnes et des biens, contribuer au Programme Sénégal Emergent (PSE). L'auteur, après 40 ans de services dans la gendarmerie, souhaite ouvrir un large débat sur les exigences de sécurité qui conditionnent la confiance des populations et la stabilité des institutions. Il ne saurait y avoir émergence sans système de sécurité fiable.
Voir plus Voir moins
Etudes africaines
Série Politique
Colonel Abdoulaye Aziz N
Sécurité pour l’émergence du Sénégal
Sécurité pour l’émergence du Sénégal
CollectionÉtudes africaines
dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
MATSIEGUI MBOULA (Fortuné),Les élections politiques au Gabon, De 1990 à 2011, 2015. DOUI-WAWAYE (Augustin Jérémie),L’insécurité en République centrafricaine. Quel rôle pour le droit international ?, 2015. TABEZI PENE-MAGU (Bernard-Gustave),Valoriser l’expérience dans l’enseignement administratif, Manuel de psychologie et des sciences de l’éducation en République du Congo, 2015. DOGBEH (Septime),Marketing et action commerciale, 2015. TOUNKARA (Sidy), LOLO (Chadon Adam Chantal) et MAVOUNGOU-PEMBA (Pénélope-Natacha) (dir.),Les réalités et les défis d’une renaissance africaine, 2015. ENGUÉLÉGUÉLÉ (Stéphane),États, corruption et blanchiment. Séné-gal-Cameroun, 2015. ZACKA (Jimi),Fonctions et défis du pasteur dans l’Afrique contempo-raine, 2015. TOUNKARA (Aly),Femmes et discriminations au Mali, 2015. MFOUTOU (Jean-Alexis),Ecologie sociale et langue française en Afrique noire, 2015. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentationdu contenu des ouvrages, peut être consultéesur le site www.harmattan.fr
Colonel Abdoulaye Aziz NDAW Forces Armées Sénégalaises Gendarmerie Nationale Sécurité pour l’émergence du Sénégal
Du même auteur Pour l’honneur de la Gendarmerie Sénégalaise. Tome 1 : Le sens d’un engagement, L’Harmattan, 2014. Pour l’honneur de la Gendarmerie Sénégalaise. Tome 2 : La mise à mort d’un officier, L’Harmattan, 2014. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04605-1 EAN : 9782343046051
À mon épouse Salimata, pour son compagnonnage.
À Madame Yaye Aissata Badara DIA, femme de Coeur et d’engagement qui a tenu à me défendre après la sortie de mes livres intitules “Pour l’Honneur de la Gendarmerie Sénégalaise”. Son initiative dans Facebook a largement contribué à arrêter la machine répressive, ébranlée pour régler mon compte.
À mon ami d’enfance de la Gueule Tapée, Hassan TOURE, il a pris à bras le corps mes livres et a mobilisé l’opinion pour me défendre et défendre mon honneur contre des manipulations.
INTRODUCTION
Hier, après le journal télévisé de vingt heures, j’ai eu la chance de suivre l’interview du sieur Aziz TALL, Ministre chargé du PSE, Projet ou Programme Sénégal Émergent. Pour une fois et parce que je n’avais rien de spécial à faire, j’ai suivi de long en large un ministre qui donnait une in-terview. Je suis depuis une semaine aux arrêts de forteresse pour avoir publié un livre sans autorisation de l’Armée. Ces arrêts de forteresse, certainement mérités, étaient un mo-ment généreux d’introspection sur moi même, sur mon avenir, mais surtout de ce que je devais faire une fois libé-ré du service actif. J’étais assez dégouté des gens de mon peuple et le comportement face à mes livres, confirmait si besoin en était, le manque total de vision, de leadership, de valeurs, de vertus qui frappent en général les Sénégalais. Le Sénégal est malade et très malade, parce que les fondamentaux qui ont prévalu depuis l’aube des temps se sont dangereusement fondus face à la montée des périls. Des intellectuels et des politiques assoiffés et friands de turpitude avaient conduit un peuple, fier, majestueux et de refus vers un destin funeste.