L'appel de la forêt

39 207 lecture(s)
(2)

Résumé de L'appel de la forêt de Jack London. Cette fiche de résumé sur L'appel de la forêt a été rédigée par un professeur de français.

lire la suite replier

Achetez cette publication

Lecture en ligne + Téléchargement
Format(s) PDF
sans DRM
  • Lecture en ligne + Téléchargement
  • Format(s) PDF
  • sans DRM
Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
fichesdelecture
publié par

suivre

Vous aimerez aussi

L'appel de la forêt

L'appel de la forêt

de sciences-et-avenir

L'appel de la forêt

L'appel de la forêt

de telecineobs

Un coeur simple Un coeur simple , livre payant

Un coeur simple

de fichesdelecture

L'île au trésor L'île au trésor , livre payant

L'île au trésor

de fichesdelecture

Les Bonnes Les Bonnes , livre payant

Les Bonnes

de fichesdelecture

suivant
L’ appel de la forêt  Jack London
 Ce roman de Jack London est parfois intitulé « L’ appel sauvage », en référence à son titre original, Call of the Wild . Publié en 1903, il est directement inspiré des expériences de son auteur lors de la ruée vers l’ or de la fin du XIXe siècle, dans le grand Nord canadien.  RESUME DE L’ ŒUVRE   Buck est un chien robuste, croisement de colley et de terre-neuve. Il vit en Californie, dans la vallée de Santa Clara, sur la propriété de son maître le Juge Miller. Il y mène une existence confortable, mais elle arrive à son terme le jour où des hommes découvrent de l’ or au Canada, dans la région de la rivière Klondike, ce qui déclenche une forte demande de chiens robustes pour tirer des traîneaux. Buck est alors kidnappé par un jardinier et revendu à des trafiquants de chiens, qui lui apprennent à obéir en le frappant à coups de bâtons et, par la suite, le mettent sur un navire en partance pour le Nord, vers le Yukon.  Arrivé dans le grand froid du Nord, Buck est dérouté par la cruauté dont il est témoin. Dès qu’ un autre chien de son bateau, Curly, descend sur le quai, il est violemment attaqué par une meute de chiens de traîneau qui finissent par le tuer. Après avoir assisté à cette mort violente, Buck fait le vœu de ne jamais subi r le même sort. Il devient la propriété de François et Perrault, deux transporteurs pour le compte du gouvernement canadien, et Buck commence à s’ adapter à sa nouvelle vie de chien de traîneau. Il retrouve les instincts sauvages de ses ancêtres : ainsi, il apprend à se battre, à voler de la nourriture et à dormir sous la neige durant les nuits d’ hiver. Dans le même temps, il développe une rivalité féroce avec Spitz, le chien meneur de la meute. Un de leurs combats est interrompu lorsqu’ une meute de chiens s auvages envahit leur camp, mais Buck commence à saper l’ autorité de Spitz, et au final, les deux chiens s’ affrontent lors d’ un combat magistral. Buck tue Spitz et le remplace en tant que meneur.  Avec Buck comme mâle dominant de la meute, François et Perrault avancent à un temps record. Toutefois, les hommes remettent bientôt leur équipe de chiens à un porteur de courrier qui les oblige à porter des charges bien plus lourdes. Au milieu d’ un voyage particulièrement difficile, l’ un des chiens tombe malade et,  au final, l’ homme lui tire dessus. A la fin de ce trajet, les chiens sont épuisés et le transporteur les vend à un groupe de chasseurs d’ or américains, Hal Charles et Mercedes.   Les nouveaux maîtres de Buck sont inexpérimentés et n’ ont pas leur place dans  les immensités sauvages. Ils surchargent le traîneau, frappent les chiens et s’ organisent peu judicieusement. A mi-chemin de leur voyage, ils commencent à manquer de nourriture. Pendant que les hommes se disputent, les chiens commencent à mourir de faim, et bientôt les plus faibles d’ entre eux décèdent. D’ une équipe initiale de quatorze chiens, cinq d’ entre eux seulement sont encore vivants lorsqu’ ils arrivent en boitant au camp de John Thornton, qui est encore éloigné de leur destination finale.
 
 © Tous droits réservés - http://www.fichesdelecture.com

L'extrait de cette publication vous a plu ?

Ajoutez-la votre panier pour la lire dans son intégralité !

Les commentaires (3)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

mamimoute

pas de détaille ou est le contexte precisement g voulait une fiche de lecture bof

mercredi 1 janvier 2014 - 12:38
karimeite

bien détailler mais on peut pas voir la page 2 dommage

lundi 2 décembre 2013 - 20:54
Lenoochka

Ce texte m'a beaucoup aidé à réaliser mon travail . Merci ! ;)

mercredi 30 octobre 2013 - 14:18