L'ïle des esclaves

137 lecture(s)

Commentaire composé sur la scène 6 de L'Ile des esclaves de Marivaux. Cette analyse de la scène 6 de L'île des esclaves a été rédigée par un professeur de français et porte sur le passage suivant : de "Qu'on se retire à dix pas..." à "...nous sommes plus sages."

lire la suite replier

Lecture en ligne sur YouScribe + Téléchargement

Document sans verrou DRM Adobe

Formats disponibles

Formats disponibles

 pdf  Pour lire ce fichier PDF, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Reader®. Télécharger ce logiciel./ doc

Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
fichesdelecture
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

Marivaux, L’île des esclavesScène 6De "Qu'on se retire à dix pas..." à "...nous sommes plus sages." 
1. Le théâtre dans le théâtre2. Imitation et décalage3. Le théâtre éducatif : une fonction didactique
 Le théâtre de Marivaux est caractérisé par le goût du travestissement, utilisé en général dans desintrigues amoureuses. Dans l'Ile des Esclaves au contraire, ce thème est exploité de façon originale,puisqu'associé à une réflexion plutôt politique: l'échange maîtres / valets sur l'ordre de Trivelin apour but le fait que les maîtres changent de comportements envers les gens. Dans cet extrait, Trivelins'est retiré pour un moment, les valets prennent le rôle des maîtres dans une parodie de scèned'amour à la façon des maîtres. Arlequin, pour tromper son ennui et s'amuser un peu, prétend fairela cour à Cléanthis. Tous deux se promènent donc après avoir éloigné leurs anciens maîtres. Ce jeudonne à la scène une tonalité comique. Mais à l'intérieur de la pièce, cet amusement prend unedimension politique et morale particulière.
© Tous droits réservés – http://www.fichesdelecture.com – info@fichesdelecture.com
1

L'extrait de cette publication vous a plu ?

Ajoutez-la votre panier pour la lire dans son intégralité !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.