Le gone du Chaaba

6 335 lecture(s)

Résumé de "Le Gone du Chaâba" d'Azouz Begag. Notre fiche de résumé sur Le Gone du Chaâba d'Azouz Begag a été rédigée par un professeur de français.

lire la suite replier

Achetez cette publication

Lecture en ligne + Téléchargement
Format(s) PDF - DOC
sans DRM
  • Lecture en ligne + Téléchargement
  • Format(s) PDF - DOC
  • sans DRM
Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
fichesdelecture
publié par

suivre

Vous aimerez aussi

Le gone du Chaaba Le gone du Chaaba, livre payant

Le gone du Chaaba

de fichesdelecture

Le gone du Chaâba

Le gone du Chaâba

de shiwyug

L'appel de la forêt L'appel de la forêt , livre payant

L'appel de la forêt

de fichesdelecture

Un coeur simple Un coeur simple , livre payant

Un coeur simple

de fichesdelecture

L'île au trésor L'île au trésor , livre payant

L'île au trésor

de fichesdelecture

suivant
Le Gone du Chaâba
Azouz Begag
L’auteur est né en 1957 à Lyon, Rhône, c’est un homme politique, écrivain et chercheur Français en
économie et sociologie. Il est chargé de recherche du CNRS à l'université Paris-IV. Il a également écrit
plus de vingt livres, dont plusieurs romans s'inspirant de son enfance comme
Le Gone du Chaâba
. Ce
titre est un jeu de mot révélateur de son intérêt pour le métissage culturel. Il s'agit en effet d'un
mélange entre un terme du dialecte lyonnais, langue de sa région de naissance, et d'un terme
algérien signifiant tribu.
Ce roman autobiographique a été publié en 1986 aux Éditions du Seuil : «
Une raison
psychologiquement très forte me pousse à le faire. C’est l’histoire d’un enfant qui sort du bidonville et
qui réussit à l’école, donc dans la société. Seulement, dans ce bidonville, sur les quarante enfants il n’y
en a qu’un qui s’en sort et c’est moi. Et ça c’est difficile à vivre. Les trente-neuf autres restent derrière
toi et tu te dis : pourquoi moi ? Tu vis mal ton succès, ta réussite ! Les trente-neuf autres se disent
d’ailleurs la même chose : pourquoi lui ?
»
L’œuvre a été adapté sous forme de film par Christophe Ruggia en 1998.
RESUME DU ROMAN
Nous sommes dans les faubourgs de Lyon en 1965, trois ans après l’indépendance de l’Algérie.
«
Mon père a une petite maison à lui avec un grand terrain. C'est pour ça qu'il a invité son frère Saïd
et ses amis d'El Ouricia qui fuyaient la pauvreté ou, la guerre... Ça fait comme un village. Nous, on
appelle ça le Chaâba ».
Il s’agit en réalité d’un bidonville. Le chaâba est constitué de vingt et une
familles. Les plus petits de leurs enfants, y sont nés et deviennent la première génération issue de
l’immigration algérienne en France. Omar en fait parti mais il veut être accepté ! Alors il profite de
tout ce que l’école française peut lui apporter, il apprend, curieux il aime apprendre, comprendre et,
il aime les mots.
En arrivant en France, sa famille pense qu’ils y vont rester un an, gagner beaucoup d’argent, et
retourner en Algérie dans une Mercedes neuve. Cependant ils y restent jusqu'à leur mort. Omar,
neuf ans, est né en France de parents immigrés d’Algérie. Pris entre deux mondes, il souffre de n’être
ni tout à fait Français, ni tout à fait Arabe. Ses parents sont venus en France avec l’espoir d’y trouver
la prospérité et la liberté.
Mais la vie au Chaâba est dure, il n’y a ni électricité, ni eau courante. A côté du bidonville il y a une
décharge où les enfants guettent l’arrivée des camions-poubelles, porteurs de « trésors ». Un jour,
Omar trouve un dictionnaire de Français. Ce dictionnaire le passionne, il y découvre la culture
française. L’auteur nous raconte la vie du Chaâba : le départ pour l'école, les femmes au lavoir, les
soirées sans électricité, la cérémonie de circoncision.
© Fichesdelecture.com - Tous droits réservés - http://www.fichesdelecture.com

L'extrait de cette publication vous a plu ?

Ajoutez-la votre panier pour la lire dans son intégralité !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.