Vendredi ou la vie sauvage

De
Publié par

Résumé de Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier. Cette fiche de résumé sur Vendredi ou la vie sauvage a été rédigée par un professeur de français.

Publié le : mercredi 22 juin 2011
Lecture(s) : 4 977
Tags :
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Vendredi ou la vie sauvage
Michel Tournier

Michel Tournier est né en 1924. Philosophe de formation, il est venu assez tard à la littérature. Son
intérêt pour les légendes et les mythes lui a valu d’être un auteur original, puisqu’il a su s’en inspirer
et les transposer à sa façon dans ses romans.
Ce récit, Vendredi ou la vie sauvage (1977), est la reprise, légèrement modifiée à l’attention des plus
jeunes, de son premier roman, Vendredi ou les Limbes du Pacifique, publié en 1967. Dans cet
ouvrage, Michel Tournier avait déjà repris le très célèbre mythe de Robinson Crusoé, apparut pour la
première fois en 1719 sous la plume de Daniel Defoë dans le roman du même nom, inspiré par
l’aventure du marin écossait Alexandre Selkirk.
Résumé du roman (édition de référence : Folio junior)
1759 : un jeune Anglais du nom de Robinson embarque sur la galiote La Virginie afin de se rendre au
Chili, pays avec lequel il souhaite faire commerce. En cette fin d’après-midi du 29 septembre, la
tempête se déchaîne et le navire fait naufrage, non loin du continent sud américain. Robinson est le
seul rescapé, échoué sur les rives d’une île déserte.
Peu à peu, Robinson réunit plusieurs objets provenant de la galiote encore prisonnière des récifs et
organise sa vie sur l’île qu’il baptise « Speranza ». C’est toute une civilisation qu’il recrée : élevage de
chèvres et cultures céréalières pour subvenir à ses besoins quotidiens, aménagement et fortification
d’un abri afin de lutter contre d’éventuels envahisseurs ; Robinson établit même des lois et se
proclame gouverneur. Même si un nouveau compagnon, le chien Tenn, lui aussi miraculeux survivant
du naufrage, partage désormais son quotidien, la solitude lui pèse…
C’est alors qu’un jour il sauve un jeune Indien d’une mort certaine à laquelle l’avaient condamné les
siens. Il choisit de la prénommer Vendredi, en souvenir du jour où il lui avait sauvé la vie, et décide de
lui enseigner ses règles de vie, ainsi que sa langue. Mais Vendredi n’est pas l’élève modèle auquel
s’attendait Robinson et bien vite les bêtises de l’Indien s’enchaînent, jusqu’au jour où il fait
malencontreusement exploser les barils de poudre remisés au fond de la grotte, détruisant ainsi tout
ce que l’Anglais avait entrepris. Cet incident est capital pour la suite du récit : désormais ce n’est plus
Robinson qui impose ses règles ; Vendredi ralentit le rythme de travail auquel le contraignait son
« maître » et lui fait même partager ses connaissances. Depuis ce jour, Robinson n’est plus le même,
ni physiquement, ni moralement.
Le 22 décembre 1787, l’arrivée d’un navire anglais, Le Whitebird, vient bouleverser la vie des deux
hommes : Robinson retrouve la véritable civilisation qui ne l’attire plus guère, Vendredi la découvre,
bien séduisante. Robinson prend conscience que cela fait 28 ans qu’il vit reclus sur Speranza et le
bilan lui semble plutôt positif, si bien qu’il refuse d’embarquer sur le navire. Vendredi, quant à lui,
choisit de fuir secrètement. Mais un nouveau venu décidera lui aussi de chercher le bonheur sur l’île
et partagera le quotidien de Robinson : le jeune mousse du navire qui a préféré confier son existence
à cet homme bon et quitter une vie de durs labeurs et de souffrance.
1
© Tous droits réservés – http://www.resume-de-livre.com

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'appel de la forêt L'appel de la forêt , livre payant

L'appel de la forêt

de fichesdelecture

Un coeur simple Un coeur simple , livre payant

Un coeur simple

de fichesdelecture

L'île au trésor L'île au trésor , livre payant

L'île au trésor

de fichesdelecture

suivant