Le guide du stage

De
Publié par

Guide pratique sur le stage. Il contient des conseils et astuces pour réussir et optimiser un stage, mais rappelle aussi les obligations du stagiaire et du maître de stage et donne des conseils pour la rédaction du rapport de stage.
Le stage a pour but de vous donner la possibilité de découvrir le monde du travail. Il doit vous permettre de vous familiariser avec le fonctionnement de l'entreprise, de la collectivité territoriale ou de l’association ; de comprendre les problématiques et les besoins de celles-ci et de vous informer sur certains métiers.
Il est conseillé de faire un stage en rapport avec l'orientation professionnelle que vous imaginez ou souhaitez vous donner.
Vous devez vous adapter à la structure accueillante, comprendre son fonctionnement, lequel diffère totalement de celui d’un établissement scolaire. Hiérarchie, management, stratégie etc. n’ont pas encore de signification concrète pour vous. Vous devez être guidé et informé tout au long de votre stage par votre tuteur de stage.
L’accueil par ce dernier et son équipe, est en ce sens une étape cruciale pour la réussite de votre stage. Lors de votre stage, vous devez en effet découvrir les codes, habitudes, manières de s’exprimer propres à l’entreprise … Autant d’éléments qui doivent contribuer à la réussite de votre stage.
Le stage doit vous aider à mettre en évidence votre aspiration ou orientation professionnelle (secteur d'activité, service spécifique, métier).
Publié le : mardi 7 juin 2011
Lecture(s) : 2 929
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
LE GUIDE DU STAGE
   Stagiaire  A quoi sert un stage ?  Comment trouver un stage ?  Droits/Obligations d’un stagiaire  Conseils pour le rapport de stage  Petits conseils pour un stage réussi   Structure accueillante  Pourquoi accueillir un stagiaire ?  Les objectifs de stages ?  Droits et obligations de la structure accueillante  Conseils pour la convention de stage    Petits conseils pour un accueil réussi  
 
1 --
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
P2 P3 P5 P6 P7
P8/9 P10 P11 P12 P13
 A.  Stagiaire  I.  A quoi sert un stage ?  Le stage a pour but de vous donner la possibilité de découvrir le monde du travail. Il doit vous permettre de vous familiariser avec le fonctionnement de l'entreprise, de la collectivité territoriale ou de l’association ; de comprendre les problématiques et les besoins de celles-ci et de vous informer sur certains métiers. Il est conseillé de faire un stage en rapport avec l'orientation professionnelle que vous imaginez ou souhaitez vous donner.  Vous devez vous adapter à la structure accueillante, comprendre son fonctionnement, lequel diffère totalement de celui d’un établissement scolaire. Hiérarchie, management, stratégie etc. n’ont pas encore de signification concrète pour vous. Vous devez être guidé et informé tout au long de votre stage par votre tuteur de stage. L’accueil par ce dernier et son équipe, est en ce sens une étape cruciale pour la réussite de votre stage. Lors de votre stage, vous devez en effet découvrir les codes, habitudes, manières de s’exprimer propres à l’entreprise … Autant d’élé ments qui doivent contribuer à la réussite de votre stage .   Le stage doit vous aider à mettre en évidence votre aspiration ou orientation professionnelle (secteur d'activité, service spécifique, métier).  
 
- 2 - 
 II.  Comment trouver un stage ?  Le Curriculum Vitae  Comment rédiger un C.V. ?  Sur une feuille de brouillon, notez tout ce que vous avez fait : formation, expérience professionnelle, loisirs, passions... Triez les informations et mettez en avant les éléments utiles qui permettront de mieux saisir votre parcours Le C.V doit être rédigé avec l’outil informatique et ne doit pas dépasser une page.   Quelles sont les rubriques de votre C.V. ?  - Identité et coordonnées  - Formation Le diplôme ou le niveau le plus élevé obtenu et les autres diplômes ainsi que les fomations qualifiantes si vous en avez réalisés.  - Expérience professionnelle Vous donnez la liste de vos expériences successives dans l'ordre, du plus récent au plus ancien afin de montrer l'évolution de votre parcours. (Fonctions occupées, le détail de vos activités, les savoir-faire acquis).  - Autres rubriques : Vos loisirs, centres d'intérêt, vos activités associatives, bénévoles, pratique de langue(s), d'outils informatiques … sont importants. (Exemple de CV ?)  La lettre de motivation  Une lettre de motivation doit aider à la lecture de votre C.V. et expliquer/argumenter votre recherche de stage (vos qualités, vos goûts, vos compétences)  Comment rédiger une lettre de motivation ?  - Vous devez rédiger un texte simple et dynamique et cela en une page. - Essayez d’aborder les besoins de la structure d’accueil, les nécessités et les avantages d’avoir un stagiaire... - la lettre peut être manuscrite même si la tendance actuelle est à l’écriture sur ordinateur. - Soignez la présentation  Veillez à l’orthographe (relisez, ou faites vous relire). -(Exemple de lettre de motivation ?)  Lentretien   Vous avez besoin d'un maximum de données sur la structure accueillante, son activité, son organisation, et sur le stage à pourvoir. Il ne faut pas venir à un entretien sans l’avoir préparé.
 
3 - -
 Bon à savoir - La ponctualité à l’entretien est primordiale - Votre présentation est importante (bannir casquette, baskets, chewing gum,…et éteindre le portable) - Certains documents peuvent vous être demandés (convention de stage, descriptif des objectifs de stages,…) - Anticipez sur l’entretien en imaginant au préalable le déroulement de l'entretien, les  réponses que vous allez donner, les questions que vous allez poser, ... - Essayez d’être actif et réactif en pensant à des questions pièges que l’on pourrait vous poser, à des questions judicieuses que vous pourrez soumettre.   
 
Votre professeur principal vous accompagnera dans ces démarches
4 --
 III.  Droits/Obligations d’un stagiaire  Vous êtes avant tout en stage pour observer le monde du travail qui vous est a priori totalement inconnu. En fait, un stagiaire n’a pas le droit d’assumer des charges productives c'est-à-dire de réaliser des taches qui incombent aux salariés. (sauf au delà du BAC +3 qui ont des missions précises à effectuer)  Un stagiaire occupe souvent le rôle cliché du stagiaire photocopieur et porteur de cafés : ce ne doit pas être le cas Vous êtes avant tout en stage pour apprendre les fondements d’un métier et/ou pour découvrir une profession. C’est dans cette optique que votre tuteur de stage a un rôle à jouer. Votre rôle sera d’assister votre tuteur de stage ou un de ses collègues afin de vous familiariser avec le monde du travail.  Vous ferez partie, pour un temps limité, à la vie de la structure ; c’est-à-dire que vous aurez à entretenir de bonnes relations avec vos nouveaux collègues. Vous pourrez ainsi vous constituer un petit carnet de contacts qui peut vous être utile dans le futur.  Tout stage dans le cadre de vos études doit obligatoirement faire l’objet d’une signature de convention entre le stagiaire, la structure d’accueil et l’établissement scolaire.  La convention précise la nature des activités proposées, et quelquefois les objectifs à atteindre pour le stagiaire.  Le stagiaire ne perçoit pas de salaire. Cependant une gratification est obligatoire dès lors que le stage niveau supérieur au BAC +3 est signé pour une durée de plus de trois mois consécutifs. Son montant est fixé dans la limite de 30% du SMIC. De nouvelles conditions de réalisation et de gratification du stage sont déclinées par la loi n° 2006-396 du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances et par la signature de la charte des stages en entreprise le 26 avril 2006. Un décret du 31 janvier 2008 (publié au JO du 1er février) précise la réglementation applicable.  Le montant de la gratification est fixé par convention de branche ou par accord professionnel ou, à défaut, par le décret n°2008-96 du 31 janvier 2008 relatif à la gratification et au suivi des stages en entreprises. Il est ainsi fixé par le législateur à 12,5 % du plafond horaire de la Sécurité sociale, soit à un montant mensuel au moins égal à 1/3 du SMIC pour un stage à temps plein (380 € net par mois). Cette gratification est due au stagiaire sans préjudice du remboursement des frais engagés pour effectuer le stage et des avantages offerts, le cas échéant, pour la restauration, l’hébergement et le transport. Elle est due au stagiaire à compter du premier jour du premier mois de stage et est versée mensuellement. En cas de suspension ou de résiliation de la convention de stage, le montant de la gratification est dû au stagiaire au prorata de la durée de stage effectuée.  Bon à savoir  Aucune convention de stage ne peut être conclue pour remplacer un salarié en cas d'absence, de suspension de son contrat de travail ou de licenciement, pour exécuter une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent, pour faire face à un accroissement temporaire d'activité ou pour occuper un emploi saisonnier.  
 
- 5 -
IV Conseils pour le rapport de stage  A l’issue du stage , vous devez souvent rédiger un rapport de stage qui entre en compte dans l’appréciation de votre stage et la validation de votre cursus. Pour rédiger ce rapport, vous pourrez vous appuyer sur les conseils et l’aide de votre tuteur  et de votre professeur principal.  Ce que l’on doit trouver sur la structure d’accueil:  - les données de base sur la situation de la structure : rappel historique, implantation, organisation générale - l’activité, les produits vendus ou services rendus   - le personnel : les effectifs, l’organigramme   Ce que l’on doit trouver sur votre expérience :  - la présentation des objectifs de votre stage - la description de votre stage: les tâches qui vous ont été confiées. - l’utilisation des connaissances acquises à l’occasion de ce stage : qu’avez-vous pu mettre en pratique ? Qu’avez-vous appris durant ce stage ? Dans quels domaines (compétences techniques, savoir-faire, savoir-être) ?  L’ordre de présentation du rapport de stage :  - La page de titre . - Le sommaire   - Le texte : une introduction et de chapitres apparents. - La bibliographie     Les annexes . - Bon à savoir - Prenez régulièrement des notes au cours de votre stage, pour ne pas vous retrouver à cours d’inspiration au moment de rédiger votre rapport - N’oubliez pas d’envoyer un exemplaire de votre rapport à la structure d’accueil.   
 
- 6 -   
V Petits conseils pour un stage réussi   Dés le premier jour, respectez les codes et les horaires de la structure accueillante en vous adaptant par exemple aux codes vestimentaires.  Il est possible que votre activité ne soit pas toujours des plus palpitantes, surtout au commencement, mais ne vous découragez pas, peu à peu si tout se passe bien et que vous gagnez de la confiance et de l’assurance, vous vous verrez confier de plus grandes responsabilités.  Face à d’éventuelles difficultés, n’hésitez pas à échanger avec votre tuteur de stage. Vous êtes là pour apprendre, il vaut mieux solliciter fréquemment son tuteur de stage, plutôt que rester dans son coin, et faire fausse route  A la fin de votre stage, faites un bilan avec votre tuteur de stage et proposez lui de relire votre rapport de stage. Après le stage, restez en contact avec lui, afin de commencer à constituer votre réseau, ou dans l'optique d'une future opportunité de stage ou d'emploi.  Bon à savoir - Ayez l'esprit d'initiative en proposant votre aide et vos services - Soyez curieux : intéressez vous aux autres services, aux différents métiers, à l'organisation de la société... La plupart des professionnels seront ravis de vous parler de leurs métiers.  
 
7 - -
 B.  Structure accueillante   I.  Pourquoi accueillir un stagiaire ?  Accueillir un stagiaire est le moyen de : - De se faire connaitre, de faire découvrir ses métiers, transmettre des valeurs… - De former et repérer de futurs collaborateurs - Contribuer à la formation de jeunes en leur permettant de participer au développement de votre activité - Engager une étroite relation avec un jeune nanterrien en construction de son projet professionnel - Etre en lien avec la formation initiale  L’accueil de stagiaires a un impact fort sur l’image d’une structure, sa notoriété, le rayonnement sur le territoire…   Le stage a pour but de donner la possibilité au jeune de découvrir le monde du travail . Il doit lui permettre de se familiariser avec le fonctionnement de l’entreprise, d’une association ou d’une collectivité territoriale, de comprendre les problématiques et les besoins de celle-ci et de s'informer sur certains métiers . Il est conseillé au jeune stagiaire de faire un stage en rapport avec l'orientation professionnelle qu'il imagine ou souhaite se donner.  Le stagiaire n’est pas un professionnel . Bien souvent, il connait peu le monde du travail. Un des objectifs du stage est de s’adapter à l’environnement de la structure, de comprendre son fonctionnement, lequel diffère totalement de celui d’un établissement scolaire. Hiérarchie, management, stratégie etc. n’ont pas encore de signification concrète pour le jeune.  Le stagiaire doit être guidé et informé par un tuteur de stage au sein de votre structure . L’accueil du stagiaire est en ce sens une étape cruciale pour la réussite du stage. Lors de son stage, le stagiaire doit en effet découvrir les codes, habitudes ,… Autant d’éléments qui doivent contribuer à sa professionnalisation.  Le stage se définit comme une formation pratique ayant pour objet de compléter des connaissances théoriques. Il ne peut en aucun cas être assimilé à un emploi, toute confusion pouvant entraîner une requalification du stage en contrat de travail.  Le stage doit aider à mettre en évidence l'orientation professionnelle du stagiaire (secteur d'activités, service spécifique, métier).   On distingue différents niveaux de stage :  ·  Stage de 3eme de découverte du monde de l’entreprise : contribuer à la connaissance du monde professionnel, et notamment du tissu économique de Nanterre. C’est l’occasion de nouer un contact avec un jeune habitant du territoire à une période charnière de sa formation (préfiguration de son orientation) et d’accueillir un jeune en capacité d’exécuter des tâches et petites opérations.
 
8 - -
·  Stage de CAP, BEP ou BAC Professionnel de mise en pratique et approfondissement des acquis : pour une formation complète et de qualité, les jeunes ont besoin d’établir une relation de longue durée et fiable avec une structure. ·  Stage de BAC + de mise en pratique et approfondissement des acquis : accueillir un étudiant est l’occasion de participer à sa formation tout en contribuant au développement de l’activité. Une relation suivant le cursus du jeune d’une à plusieurs années qui peut inclure un travail sur le projet professionnel répondant aux besoins du secteur et de la structure. A long terme, le jeune doit être capable de prendre des décisions, d'assumer des responsabilités ou encore de mener un projet au sein de l'entreprise.   L’accompagnement du professeur principal/ du formateur référent et du tuteur de stage doit aider le stagiaire dans ses tâches.  
 
- 9 -   
II.  Les objectifs de stage  Le stagiaire attend de développer ses compétences, en réalisant des tâches expliquées et contrôlées par son  tuteur de stage, en rapport avec la mission prédéfinie et son projet professionnel. Il a autant besoin de moyens matériels que d’un encadrement pédagogique. Bien accueillir, installer, suivre et évaluer un stagiaire est la certitude d’un stage réussi pour les deux parties . Il convient d’aider le jeune à identifier ses acquis (théoriques et techniques), ses atouts comme ses faiblesses et de les confronter au contexte du stage (temps, matériel, encadrement et équipe…), afin de mettre en place un stage ou une m ission qui corresponde à la fois à son projet professionnel et au projet de le structure. Le stage ou la mission doit être détaillée autant que possible dans la convention en précisant les étapes de sa réalisation, ainsi que les moyens mis à la disposition. L’accueil d’un stagiaire peut être très utile si la mission est clairement définie et bien accompagnée.  Les stages au collège  Les élèves de 3ème sont amenés à réaliser des stages en entreprise et/ou des modules en lycée professionnel pour parfaire leur orientation, la confirmer ou dans certains cas pour remotiver à la poursuite de leur scolarité.  Les stages au lycée  Cap/Bep/Baccalauréat Professionnel 3ans : succession de séquences éducatives et de périodes de stages en entreprise  Ces diplômes se préparent en lycée professionnel en 2 ou 3 ans après la 3ème. Les enseignements généraux et les enseignements techniques et professionnels s’équilibrent.  - Pour le Cap, des périodes de formation en entreprise de 12 à 16 semaines (selon les spécialités) sur les deux ans - Pour le BEP (formations qui se raréfient), le nombre de semaines en entreprise varie entre 3 et 8 semaines selon les spécialités. - Les Baccalauréats Professionnels comportent une période de formation en entreprise de 18 semaines en moyenne réparties sur trois ans. Cette expérience professionnelle doit aider le futur bachelier à devenir rapidement opérationnel sur le marché du travail.   Le post baccalauréat : Bt, Bts, Deust, Dut, Licence, Master…  Le Brevet de Technicien (BT), le Brevet de Technicien Supérieur (BTS), le Diplôme d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques (DEUST) ou le Diplôme Universitaire Technologique (DUT) prévoient dans le déroulement des études des stages qui permettent d’apprécier les compétences et motivations des étudiants et de préciser leurs projets professionnels . Les licences (Bac+3) et Masters (bac +4/5) eux permettent de préciser l’orientation scolaire lors de stages souvent appelés « missions » , missions  qui  doivent être préalablement définies par la structure d’accueil.  Bon à savoir Les stagiaires de niveau supérieur au bac + 3 et dont la durée du stage est supérieure à 3 mois doivent recevoir une gratification de la part de la structure accueillante.
 
- 10 -  
III Droits/Obligations de la structure accueillante  Le stagiaire ne perçoit pas de salaire. Cependant une gratification est obligatoire dès lors que le stage niveau supérieur au BAC +3 est signé pour une durée de plus de trois mois consécutifs. Son montant est fixé dans la limite de 30% du SMIC. De nouvelles conditions de réalisation et de gratification du stage sont déclinées par la loi n° 2006-396 du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances et par la signature de la charte des stages en entreprise le 26 avril 2006. Un décret du 31 janvier 2008 (publié au JO du 1er février) précise la réglementation applicable.  Le montant de la gratification est fixé par convention de branche ou par accord professionnel ou, à défaut, par le décret n°2008-96 du 31 janvier 2008 relatif à la gratification et au suivi des stages en entreprises. Il est ainsi fixé par le législateur à 12,5 % du plafond horaire de la Sécurité sociale, soit à un montant mensuel au moins égal à 1/3 du SMIC pour un stage à temps plein (380 € net par mois). Cette gratification est due au stagiaire sans préjudice du remboursement des frais engagés pour effectuer le stage et des avantages offerts, le cas échéant, pour la restauration, l’hébergement et le transport. Elle est due au stagiaire à compter du premier jour du premier mois de stage et est versée mensuellement. En cas de suspension ou de résiliation de la convention de stage, le montant de la gratification est dû au stagiaire au prorata de la durée de stage effectuée.  Les frais d’accueil des stagiaires peuvent donner lieu à l exonération de la taxe d’apprentissage, dans la limite d’une fraction définie par la loi, de la taxe d’apprentissage due. Cette exonération sera désormais limitée à 4% du montant de la taxe d’apprentissage, sont concernés uniquement les élèves des établissements d’enseignement publics ou privés, préparant un Cap, un Bep, un Bac Professionnel ou un Bts. La période en entreprise doit être d’une durée minimale de 8 semaines durant l’année scolaire considérée.  
 
- 11 -  
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.