Trouver le stage qu'il vous faut

De
Publié par

La plupart des parcours de formation inclut désormais un stage obligatoire en entreprise. Ces stages ont pour vocation de permettre aux étudiants de mettre en application les connaissances acquises durant leurs études et de favoriser leur insertion professionnelle.
La recherche de stage est connue pour être longue et difficile : trouver ‘‘un bon stage’’ s’avère donc l’être davantage.
L’enjeu est important puisque les expériences en entreprise conditionnent par la suite la recherche d’emploi. Etudiants, ce guide vous est destiné. Il vous apporte quelques conseils pour trouver le stage qu’il vous faut.
Avant de débuter votre prospection, il est indispensable de vous poser les bonnes questions. Une phase de mise au point et de réflexion personnelle s’impose. Pour mener une recherche efficace, il s’agit en effet de bien se connaître soi-même et d’être clair sur ses attentes.
Bien connaître son produit permet de mieux le vendre. Telle est la devise d’un bon commercial et il en est de même pour soi. Voici quelques questions qui vous permettront de dresser un premier bilan :
• Quelles sont les principales caractéristiques de ma personnalité ?
• Quels sont mes points forts, mes points à améliorer ?
• Quelles sont mes expériences significatives et quelles compétences (techniques, relationnelles et organisationnelles)ai-je développées à travers ces expériences ?
• De quelles réussites puis-je faire état pour attester de mes capacités ?
Publié le : mardi 7 juin 2011
Lecture(s) : 632
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
             revuorTeletsgaquil
tu
Septembre 2008
uovafs
               
6. Vous recevez une réponse favorable
 
7. Derniers conseils pour le stage
 
Contacts
 
Préambule La plupart des parcours de formation inclut désormais un stage obligatoire en entreprise. Ces stages ont pour vocation de permettre aux étudiants de mettre en application les connaissances acquises durant leurs études et de favoriser leur insertion professionnelle. La recherche de stage est connue pour être longue et difficile : trouver ‘‘un bon stage’’ s’avère donc l’être davantage. L’enjeu est important puisque les expériences en entreprise conditionnent par la suite la recherche
 
 
 
p 2 p 2
    
 
 
 
p 11
p 11
p 12
Sommaire
p 3 p 4 p 4 p 6
p 8
p 10
p 11
    
  
  
 
 
4. Le jour de lentretien  5. On vous donne une réponse négative
1. Avant de commencer vos recherches  Se connaître et définir ses attentes  Prendre connaissance du marché  2. Vous pouvez commencer vos recherches  Où rechercher son stage ?  Se créer des outils efficaces     Le Curriculum Vitae     La lettre de motivation    3. Vous obtenez un entretien  Comment s’y préparer ?
 
 
 
  
 
 
    
 
 
Le secteur d’activité ou le domaine de compétences visé est-il porteur ? Mes compétences sont-elles en adéquation avec ce que j’envisage de faire ? Quelles sont les entreprises en développement et qui recrutent ? Autant cibler les entreprises susceptibles d’être intéressées par votre candidature et les missions qui correspondent à votre projet professionnel. Vous aurez ainsi davantage de chance d’être recruté.
P rendre connaissance du marché
Comme une étude de marché réalisée dans le cadre du lancement d’un produit, vous devez étudier l’environnement dans lequel vous effectuez vos recherches. Encore une fois, posez-vous les bonnes questions :
Avant de débuter votre prospection, il est indispensable de vous poser les bonnes questions. Une phase de mise au point et de réflexion personnelle s’impose. Pour mener une recherche efficace, il s’agit en effet de bien se connaître soi-même et d’être clair sur ses attentes. Bien connaître son produit permet de mieux le vendre. Telle est la devise d’un bon commercial et il en est de même pour soi. Voici quelques questions qui vous permettront de dresser un premier bilan : Quelles sont les principales caractéristiques de ma personnalité ? Quels sont mes points forts, mes points à améliorer ? Quelles sont mes expériences significatives et quelles compétences (techniques, relationnelles et organisationnelles)   ai-je développées à travers ces expériences ? De quelles réussites puis-je faire état pour attester de mes capacités ?
Il s’agit non seulement de prendre conscience de vos talents mais aussi de poser vos attentes professionnelles : Quels sont mes objectifs, mes motivations ? Qu’est-ce que je ne veux surtout pas faire, qu’est-ce qui me déplaît ? Suis-je intéressé par les grandes structures, les PME, les administrations ? Y’a-t-il un secteur d’activité qui attire mon attention plus particulièrement ? Quelles sont les missions avec lesquelles je me réalise pleinement ? A quel niveau de responsabilité puis-je prétendre ? Comment me vois-je à court terme (stage), à moyen terme (premier emploi), à long terme (dans l’idéal, quel poste   aimerais-je occuper ?) ? Cet autodiagnostic personnel et professionnel permet non seulement d’orienter vos recherches mais aussi de préparer vos entretiens de recrutement.
2
liv uo sategq uver le ss - Troueicnionn ud elaV    CI C         a ttneets eredét irnes seSnoc tîanecheosrsrchecmotedrevemcn800 2anAv1.S ! tuaferbmetpe
           3                           2  . Vous pouvez comcnemv rer soehcehercshercrecOùe?tsgaosnehr
CCI du Valenciennois -Trouver le stage  quil vous faut ! Septembre 2008                           
 UTILISEZ également INTERNET :  Des sites spécialisés proposent un système d’alertes permettant de vous tenir informé des nouvelles offres sur le marché. Consultez également les sites des grandes entreprises qui mettent souvent en ligne leurs offres. D’autres moyens de recherches sont très pertinents comme la mise à contribution du réseau familial et relationnel ou encore la candidature spontanée qui crée parfois le besoin et donne des idées à celui ou celle qui la reçoit.
le service des stages de votre établissement d’enseignement supérieur les centres d’information et de documentation de la jeunesse (site officiel : www.infosstages.com) les annuaires professionnels.
 Ne NEGLIGEZ pas les circuits classiques
Les pistes de recherches sont nombreuses et variées :
En premier lieu, donnez-vous des objectifs, des échéances. Ne vous limitez surtout pas à une seule piste de recherches. Multipliez vos chances et possibilités d’être retenus sur une mission qui vous motive. Prévoir un ‘‘plan B’’ permet de ne pas se retrouver dans une situation problématique.
les dates des Forums Stages et Emplois qui permettent d’être en contact direct avec les recruteurs  les organismes locaux comme l’ANPE ou les Chambres de Commerce et d’Industrie qui peuvent vous accompagner   dans vos démarches. La CCI du Valenciennois dispose notamment d’un service de mise en relation étudiants/entreprises. Elle étudie votre candidature pour l’orienter vers l’entreprise et la mission qui vous correspondent. N’hésitez pas à prendre contact, en envoyant votre CV à l’adresse suivante : operationtandem@valenciennes.cci.fr
 RENSEIGNEZ-vous :  
vos professeurs qui disposent souvent d’un carnet d’adresses assez riche le Bureau Des Etudiants, mine d’informations et de bons plans.
 NOUBLIEZ pas :
                 
  
 Les QUESTIONS que vous vous posez sur votre CV    1 page ou 2 pages ?  La difficulté réside dans le fait que l’on doit synthétiser et illustrer le parcours passé, l’activité présente   et les aspirations futures en une seule page. Il est conseillé pour un « débutant » de n’utiliser qu’une seule   page pour se forcer à n’y inscrire que l’essentiel.    Combien de temps le recruteur consacre-t-il à mon CV ?  1 minute en moyenne. C’est la raison pour laquelle il faut le travailler jusqu’à ce qu’il soit parfait.  Faîtes-le relire par des professionnels de l’emploi ou tout simplement par vos proches.  Petite astuce : demandez à vos proches ce qu’ils retiennent de votre CV à la première lecture pour vérifier   si c’est bien le plus important qui est mis en avant.     Dois-je spécifier le type de stage que je recherche en haut du CV ?  Si vous affichez un objectif professionnel trop spécifique, vous pouvez vous priver d’une autre mission   intéressante. Si vous ne mettez rien, on va penser que vous n’avez pas une idée suffisamment précise de   ce que vous voulez faire. Restez général pour ne vous fermer aucune porte !    Dois-je faire des phrases ?  A exclure au risque de surcharger votre CV. En revanche, on accepte des phrases très courtes.  A bannir les phrases du type ‘‘je suis un gagnant, un battant...’’, langage immodeste qui risque d’agacer   votre lecteur.    Quels sont les impératifs de forme ?  L’objectif est de fournir un confort de lecture :  - Aérer : revenir à la ligne pour chaque information nouvelle  - Harmoniser la mise en page  - N’utiliser que 2 couleurs  - Opter pour un papier classique : choisir un papier de qualité trop importante peut donner l’impression que   c’est ‘‘l’envoi du CV de l’année’’  - Ecrire uniquement sur le recto  - La fantaisie est risquée (sauf pour les métiers liés à l’art, la publicité, la mode...).    Dans quel ordre dois-je mentionner les informations qui me concernent ?  Mettre les informations les plus récentes en premier puisque c’est sans doute celles qui sont le plus en   phase avec ce que vous recherchez.    Dois-je mettre ma photo sur mon CV ?   Si la photo est demandée, mettez là. Cela ne signifie pas que l’on va vous recruter sur votre physique mais   plutôt que l’on cherche à mettre un visage sur une candidature anonyme. Mettez une photo récente et qui   vous avantage !
             CCI du Va ouver le sta  quil vous faut ! Septembre 2008           lencien  nois -Tr  ge  4
Votre CV et lettre de motivation sont le reflet de la première impression que vous allez laisser au recruteur. Il ne faut donc rien laisser au hasard !
r sov recnemmoc ezuvpos ou V.  2 red suoS erceésecherchececaslstif e             
                                                                                                               
CCI du Valenciennois -Trouver le stage  quil vous faut ! Septembre 2008                           
 Age ou date de naissance ? Indiquer l’âge, le recruteur aura ainsi l’information plus rapidement. Vous pouvez également préciser  votre date de naissance mais attention, le CV n’est pas une pièce d’identité. Le lieu de naissance par  exemple n’est pas indispensable.  Dois-je indiquer lobtention du Brevet des Collèges ? C’est totalement inutile. De plus, c’est une perte de place.  Mes diplômes ? N’oubliez surtout pas de citer les établissements et les villes dans lesquelles vous avez obtenu vos  diplômes.  Comment formuler mon niveau en langues étrangères ? L’enjeu est de ne pas se déprécier ni se surestimer. La mention ‘‘lu, écrit, parlé’’ ne veut pas dire grand-chose et surtout cela ne nous apprend rien sur votre  niveau réel dans la langue en question. Si par exemple, vous arrivez à comprendre et à vous faire comprendre  en allemand, indiquez ‘‘maîtrise convenable de la langue allemande . ’’ De même, ‘‘anglais courant’’ signifie une excellente maîtrise de la langue, ce qui suppose des séjours de  longue durée, des liens de sang... Enfin, ‘‘bilingue’’ s’emploie lorsqu’un natif du pays en question parviendrait  difficilement à vous identifier en tant que français. Tout ceci est très nuancé mais l’emploi des bons termes évite les mauvaises surprises ! Enfin, si vous avez passé un test comme le TOEIC, n’hésitez pas à indiquer sur votre CV votre score et  l’année où vous l’avez passé. C’est l’indicateur le plus objectif.  Et linformatique ? Les recruteurs commencent à penser que la maîtrise du Pack Office est un minimum. Inutile d’énumérer  d’ailleurs ce qu’il y a dans ce Pack Office (Word, Excel,...). En revanche, la pratique courante de certains  logiciels peut faire la différence donc n’hésitez pas à les inscrire sur votre CV. Concernant internet, précisez uniquement que vous maîtrisez les moteurs de recherche, sauf si vous êtes  spécialiste de la création de sites web ou autre technique spécifique.  Quindiquer dans les activités extra-professionnelles ? Il y a une vie après le travail, ce type d’indication humanise votre candidature et donne une note un peu  plus personnelle à votre dossier. Le « silence » n’est pas non plus pénalisant mais les centres d’intérêts  peuvent orienter l’entretien de façon plus chaleureuse et spontanée.  Quelques maladresses sont cependant à éviter : N’indiquez que les activités que vous exercez actuellement et réellement, Evitez les énumérations : aérobic, step, danse, fitness..., Structurez en séparant les activités associatives, culturelles et sportives, Ne donnez pas vos préférences politiques ou syndicales.  En résumé, mettez-vous à la place du recruteur pour vous rendre compte de la façon dont   il va interpréter ce que vous écrivez.
5
                sup   oV zocuoevcer mmenrechvos                2.      sfeccasehcreseeSré c der oesilut
             2  .        r soehcecnemv reezuvom cou Vpos          se facec eSehcrsous lstiéecrder 
 
 
 
 
                                                
                                                                  
 
 Comment rédige-t-on une lettre de motivation ?
 Une rédaction en 3 parties 1- Quel est l’objet de votre candidature ? Dès les premières lignes, indiquez dans des termes précis l’objectif de votre candidature si possible  en montrant que vous connaissez l’entreprise visée. S’il s’agit d’une recherche de stage, mentionnez  tout de suite vos disponibilités (dates, durée...). 2- Qui êtes-vous ? Il ne s’agit pas de répéter le CV mais de justifier votre demande en l’inscrivant dans votre cursus. La  lettre de motivation peut détailler une expérience trop brièvement développée dans le CV : mission,  responsabilité, résultats. Exemple : ‘‘Lors de mon stage chez X, j’ai pu démontrer mes compétences en gestion de projet en  réalisant...’’ Cette partie crédibilise votre demande auprès du recruteur en l’inscrivant dans une logique et  renforce la valeur de votre CV. 3- Pourquoi voulez-vous ce stage ? Pourquoi l’entreprise vous attire-t-elle ? Qu’est-ce qui vous motive ? Le recruteur va juger par cette  lettre si vous savez ce qui vous attend, si vous avez bien compris l’enjeu du stage convoité. Si  vous répondez à une offre, reprenez les points importants et mettez en évidence les éléments de  votre cursus professionnel qui correspondent à l’offre. Si vous candidatez de manière spontanée, l’objectif de la lettre est de montrer qui l’on est et ce dont on  a envie. Proposez 2 ou 3 scenarii de votre parcours professionnel pour orienter le recruteur.
                    CC  I du Valencienn  ois -Trouver le  stage  quil vou  s faut ! Septem  bre 2008  6   
 Spécial jeunes diplômés, quelques remarques : Il est parfois difficile d’apposer un objectif clair en haut de votre CV : regardez des exemples dans la   presse, petit à petit, un profil émergera ; Les stages que vous indiquez sur votre CV sont très importants : ne mettez en évidence que les expériences   significatives, ce serait dommage que l’on pose le doigt sur un stage inintéressant alors que vous en avez   réalisé un très pertinent ; Ne supprimez surtout pas les petits boulots mais ne les mélangez pas avec les stages liés à vos domaines   de compétences ; Indiquez les titres des mémoires si vous en avez écrits et le contenu des missions réalisées ; Les implications associatives sont à mentionner, elles sont toujours valorisantes.  Derniers conseils : Prenez soin d’apposer des coordonnées non erronées,  Créez-vous un mail professionnel, Veillez à ce que la première chose lue sur votre CV ne soit pas inintéressante.
          2    uo s .V zec opvuerncmeomec ros vsehcrehmmoCent rédige-t-on nu eeltterd  eomvationti ?        7 
            
                                       
 Quelques recommandations sur la forme :  Soyez concis (pas plus d’une page): autant être bref mais efficace ! Parlez au présent pour plus de dynamisme : allez droit au but ! Ecrivez à la main si c’est précisé.  Les conventions sociales sont aujourd’hui plus souples. Les lettres manuscrites permettent une analyse   graphologique mais les recruteurs préfèrent souvent une lettre imprimée qu’une lettre illisible. Soignez la présentation, n’oubliez pas que les lettres sont conservées dans un dossier et qu’elles font   donc office de carte de visite.  Attention à l’orthographe et à la syntaxe  : les fautes et les maladresses sont éliminatoires, elles   hérissent les recruteurs. Ecrivez un brouillon et relisez-vous plusieurs fois. Rappelez vos coordonnées.
 Dernière remarque : L’utilisation du mail permet de simplifier les démarches mais les conditions de fond et de forme ne doivent  pas être négligées. La lettre de motivation peut être glissée en pièce jointe comme le CV (bien perçu). Attention également au langage abrégé, le mail n’est pas synonyme de familiarité !
                                       
    
 Quelques recommandations sur le fond :   Evitez l’excès de paroles futiles et peu constructives : les informations de la lettre doivent être   complémentaires de celles fournies par le CV.  La lettre de motivation sert à renforcer la conviction du recruteur. Si vous n’avez rien à dire de pertinent   par rapport à l’annonce, ne vous lancez pas dans des généralités ou dans l’éloge de l’entreprise. Les   recruteurs ont horreur des grandes phrases pompeuses et creuses. Prouvez que vous êtes un bon candidat : ne pas dire sa détermination, l’argumenter.  Avec la lettre, c’est plus facile qu’avec le CV puisque l’on peut faire des phrases : vous devez démontrer que   vos compétences, expériences et qualités sont en adéquation avec la mission proposée et l’entreprise.  Etayez cette lettre de faits pour être percutant. Ne mettez pas en avant vos qualités personnelles dans la lettre (dynamique, autonome...) : ces éléments   seront vérifiés lors de l’entretien.
CCI du Valenciennois -Trouver le stage  quil vous faut ! Septembre 2008                           
         
                 
Une entreprise a enfin répondu favorablement à votre demande et vous convoque à un entretien. Afin d’optimiser vos chances de réussite, il s’agit de préparer correctement cet entretien. La veille :
              CCI du Valenciennois -Trouver le stage  quil vous faut ! Septembre 2008 8                   
 Parlez-moi de vous : le recruteur cherche à vous connaître, à analyser la façon dont vous allez vous   exprimer (clarté, concision, qualité de l’information) mais aussi à vous mettre à l’aise en vous laissant la   parole de façon à vous mettre en valeur.  ‘‘Pouvez-vous me parler d’une expérience professionnelle dont vous êtes particulièrement fier ?‘‘ :     choisissez une expérience qui a de préférence un lien avec la mission que vous convoitez et pour laquelle   vous avez eu un rôle important. Expliquez le contexte, la mission, votre rôle dans cette mission et les   résultats obtenus.  Décrivez-moi une expérience professionnelle pendant laquelle vous avez dû faire face à des    obstacles : le recruteur cherche à savoir si les difficultés vous font peur et si vous êtes capable de les   surmonter.  Aimez-vous le travail en équipe ? : en entreprise, le travail en équipe est quasi inévitable. Le recruteur   veut savoir si vous allez bien vous intégrer dans l’équipe.   Savez-vous dire non ? : le recruteur veut savoir si vous pouvez exprimer un avis différent de celui de   la personne qui est en face de vous. Donnez des exemples.   Que fates-vous pendant votre temps de loisirs : le recruteur essaie de détendre l’atmosphère mais   attention, il continue à vous analyser et à essayer de mieux comprendre l’intégralité de votre personnalité.   Restez professionnel !   Quels sont vos points forts et vos points faibles ? : le recruteur mesure les risques qu’il prend en   acceptant de vous accueillir en stage. Montrez que vous avez suffisamment de recul sur vous-même pour  cerner vos qualités et vos axes d’amélioration.
RENSEIGNEZ-VOUS SUR LENTREPRISE :  ancienneté, nombre de salariés, produits ou services commercialisés,   fonction de votre interlocuteur...  PREPAREZ VOTRE ARGUMENTAIRE , il sert de repères et vous permet de bien vous vendre. Il comprend : - votre expérience : vous devez être en mesure d’illustrer chaque partie de votre CV, - vos qualités en général, - vos défauts (qui ne doivent pas être en contradiction avec votre candidature), vos points forts par rapport au stage convoité, -- vos motivations pour ce stage (Pourquoi voulez-vous ce stage et quels arguments peuvent jouer en votre faveur ?). PREPAREZ LES QUESTIONS DE LENTRETIEN : mettez-vous à la place du recruteur, imaginez les questions qu’il peut vous poser et entraînez-vous à y répondre de manière simple et directe. Vous pouvez également vous mettre en situation avec l’aide d’un proche. Voici quelques questions fréquemment posées, les préparer peut favoriser l’assurance et la confiance en soi :
             ettrn ie uezenn o sunetb.3oV   ?arerprépsy ne toCmm
? rer sntmeomparé py3  V  . suoetbo               Cnez un entretien     
MAîTRISER LE CADRE LEGAL : certaines informations sont à connaître concernant vos droits et votre statut de stagiaire. La maîtrise de ces informations montre au recruteur votre rigueur et votre professionnalisme.
Lindemnisation Plutôt que ‘‘rémunération’’, terme réservé aux salariés, on parlera de ‘‘gratification’’ ou encore   ‘‘d’indemnisation’’. Il faut savoir que les stages d’une durée de plus de 3 mois (consécutifs) doivent être indemnisés depuis le  2 février 2008 tant pour les stages obligatoires que facultatifs à hauteur de 31,1 % du Smic (environ  398,13 euros par mois au 31/04/2008). En cas de suspension ou de résiliation de la convention de stage, le montant de la gratification est calculé  en fonction de la durée de stage effectué. De la même façon, si le stage est réalisé à temps partiel,  l’indemnité de stage est calculée au prorata temporis. En revanche, aucune indemnisation n’est obligatoire pour les stages dont la durée est inférieure à 3 mois.  Dans ce cas, le versement d’une gratification est laissé au bon vouloir de l’entreprise. A vous de négocier ! La protection Les stagiaires bénéficient d’une protection contre les accidents de stage et les maladies professionnelles. La convention de stage La convention est un document rédigé en 3 exemplaires sur lequel figurent : les parties, le projet pédagogique et le contenu du stage : le projet pédagogique, les objectifs et finalités attendus   du stage, le contenu du stage, les activités confiées au stagiaire, les modalités du stage (déroulement, durée du stage, dates, nom du tuteur, indemnisation, protection   sociale et responsabilité civile, confidentialité, interruption/rupture...), l’évaluation de stage. Limpôt sur le revenu La gratification versée au stagiaire est soumise à l’impôt sur le revenu, sauf si ces quatre conditions sont  remplies :  le stage fait partie intégrante du programme de l’école ou des études, le stage présente un caractère obligatoire, la durée du stage n’excède pas trois mois, le stage se fait dans une entreprise française. Cependant, s’il engage par exemple des frais kilométriques, l’étudiant peut les déduire à la condition que  la carte grise soit à son nom. En revanche, un étudiant qui exerce un job d’été ou un job étudiant a la possibilité de ne pas déclarer la  somme gagnée si celle-ci est inférieure à 3 Smic.
                                                                                            
CCI du Valenciennois -Trouver le stage  quil vous faut ! Septembre 2008                           
            
9
  
                              
4. Le jour de l’entretien
Soignez votre tenue vestimentaire, choisissez des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise et pas trop chauds. Evitez trop d’excentricités : restez vous-même mais n’oubliez pas que vous êtes peut-être sur votre prochain lieu de travail et qu’il y a souvent des normes à respecter.
Vous navez pas le droit dêtre en retard : si vous êtes face à une situation de non retour, téléphonez à l’entreprise. Avant de partir, relisez votre argumentaire, visualisez un entretien positif et concentrez-vous.
Sur les lieux, attention, vous pouvez être observé à votre insu 
 Premier contact
Le premier contact passe par l’entrée dans le bureau et la poignée de main. Si vous tombez sur un personnage qui vous dévisage sans dire un mot, prenez l’initiative, avancez, présentez-vous et serrez-lui la main franchement. Les premiers mots souvent libèrent du trac : attendez que le recruteur vous propose de vous asseoir et … souriez. Le sourire excuse souvent toutes les maladresses et donne bonne impression ; c’est cette première impression qui conditionne l’entretien. Ensuite, laissez-vous guider, faites des réponses précises et ne vous laissez pas couper la parole.
 Les objectifs de lentretien de recrutement
Montrez que vous êtes motivé par la mission proposée, que vous allez être opérationnel rapidement et que vous allez vous adapter au fonctionnement de l’entreprise. Vous devez convaincre le recruteur que vous êtes le bon candidat et également évaluer si le stage convient à votre profil et correspond à vos attentes.
 Déroulement général dun entretien de recrutement
Un premier entretien de recrutement dure entre 30 minutes et une heure et se découpe généralement en plusieurs étapes :  1- Vous vous présentez.  Le recruteur vous donne   4- Le recruteur peut souhaiter vous poser des  généralement la parole dans un premier temps pour  questions plus précises sur votre personnalité,  vos  vous présenter : reprenez les grands points de votre CV   motivations, vos précédentes expériences,   et les raisons qui vous ont amené à postuler. le déroulement de votre recherche de stage (avez-  vous d’autres pistes ? Si oui où...).  2- Le recruteur pose ensuite des questions pour  obtenir des précisions sur vous-même  et votre  5- A vous de poser les questions !  L’indemnisation si   parcours, notamment : votre formation, votre   elle n’a pas été évoquée avant, les conditions de  expérience, votre projet professionnel... travail…   3- Le recruteur présente la mission et lentreprise en  Ne posez pas de question sans intérêt comme   précisant : les aptitudes et compétences nécessaires, les   ‘‘donnez-vous des tickets restaurants’’ ou ‘‘quel est   attentes (objectifs), le secteur d’activité, l’entreprise en   le prix du café à la machine à café… ‘‘, vous   elle-même (organisation, culture d’entreprise, valeurs).   décrédibiliseriez votre candidature.  Posez des questions afin de ne laisser aucune zone   d’ombre.  
L’ordre de ces étapes n’est pas établi, l’entretien peut par exemple commencer par une présentation par le  recruteur de la mission proposée. D’autres entretiens pourront suivre. Souvent, vous rencontrerez le Directeur des Ressources Humaines puis les responsables de services ‘‘opérationnels’’. En cas de question trop personnelle ou indélicate, restez calme, poli et neutre. Vous n’êtes vraiment pas obligé  de répondre à toutes les questions. Dans tous les cas, remerciez l’interlocuteur de vous avoir reçu même si vous êtes mécontent de l’entretien, c’est  la dernière image que vous lui laissez.                        CCI du Valenciennois -Trouver le stage  quil vous faut ! Septembre 2008 10         
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.