Dresseur pour femmes - volume 1

De
Publié par

Vous avez du mal à faire faire ce que vous voulez à votre femme ? Elle se montre constamment récalcitrante face au sexe ? Vous avez tout essayé, mais rien n’y fait, le sexe ne l’intéresse pas ?
Le dernier recours : l’agence de dressage pour femmes, ouverte récemment.

Ici, on vous promet de lui apprendre tout ce qu’elle doit savoir pour satisfaire un homme. Mais attention à ce qu’elle ne devienne pas la pire des nymphos !


Une histoire originale et étonnante où le sexe s’expose sans tabous.

Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 35
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791025800133
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait

1. Le premier contrat.

  - Votre rendez-vous de 16 h est arrivé, annonce Salomé, ma secrétaire.
- Faites entrer.
Ce sont les premiers clients de l’agence de dressage pour femmes que je viens de créer. Une agence haut de gamme. L’homme est brun, grand, l’allure d’un cadre supérieur. Tandis qu’il se présente, je détaille son épouse, une blonde mignonne qui évite mon regard. Elle a vingt-trois balais maxi. Sa mini-jupe dévoile des cuisses interminables et met en valeur des hanches rondes, un valseur dodu. Ses nibards pointent comme des obus.
- Estelle n’était pas chaude pour venir, m’assure son mari. Elle est complexée et refuse de se plier à mes goûts en matière de sexualité. Toutefois, j’ai réussi à la convaincre d’essayer…
C’est ce que propose cette agence d’un nouveau genre : transformer votre femme rebelle en une perverse ouverte à tout.
Je le coupe, m’adressant directement à la blonde.

- Il me faut plus qu’un « oui » du bout des lèvres, ma chère Estelle. Je veux que vous soyez bien consciente de ce à quoi vous vous engagez.
Je lis de la crainte dans ses yeux ainsi qu’une pointe de défi. Elle passe sa langue sur ses lèvres avant de répondre :
- Je suis prête à tout pour sauver mon couple. Si ça ne me convient pas, je reprends mes billes.
- D’accord, mais pas avant d’avoir mené l’expérience à son terme. Dans le cas contraire, je demanderai en plus du règlement, un dédommagement conséquent correspondant au préjudice qu’il me semblera avoir subi.
Elle hoche la tête.

- Alors signez-moi ce contrat par lequel vous acceptez de vous soumettre sans réserve aux pratiques sexuelles que je vous imposerai pendant toute la durée du traitement. À l’issue de celui-ci je vous rendrai votre liberté. Elle signe. Son mari s’en va.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi