Esclaves à Rome 2

De
Publié par

Dans la Rome antique, Marcus, jeune notable, vient d'acquérir deux nouvelles esclaves, des jumelles rousses à la langue et aux doigts experts. Complice dans la lubricité, elles seront satisfaire leur nouveau maître dans toutes ses demandes les plus perverses.


Ce volume est le second volet d’une série érotique palpitante à l’action trépidante.

Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 32
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791025800119
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait

1. Premier gode.

  En arrivant à la villa, Nisa prend en main les nouvelles venues. En effet, ce sont des barbares qu’il s’agit de dégrossir et de civiliser. Il faut leur enseigner un minimum d’hygiène, leur trouver des vêtements appropriés à leur condition. Elle les conduit aux bains, leur ouvre les portes des placards.
- Qu’est-ce que c’est ? demande Dagmar en découvrant un phallus artificiel sculpté dans l’ivoire.
- Un godemiché. À Rome, les femmes privées d’hommes les utilisent pour se donner du plaisir.
Les jumelles éclatent de rire puis, le premier moment d’étonnement passé, elles le manipulent avec respect en s’émerveillant devant l’exactitude de la reproduction. À voir leurs gestes caressants, on devine qu’elles ont envie de s’en servir. Nisa les y encourage, leur fournit une crème lubrifiante.
Ada est la première à sauter le pas. Sous l’œil allumé de Dagmar, elle s’introduit avec précaution l’instrument dans la chatte. Ensuite, comme elle reste immobile et n’esquisse pas le moindre mouvement, Nisa attrape le gode par la base, l’agite doucement d’avant en arrière. Les réactions ne se font pas attendre.
- Oh ! c’est… On dirait… ah ! oui ! c’est tout à fait pareil…

Le corps de la rousse ondule, ses hanches se portent au-devant de l’engin, elle pousse des gémissements de plus en plus précipités. Visiblement, il ne lui faudra pas longtemps pour arriver à la jouissance. Le regard brillant de convoitise, sa sœur l’observe et murmure :
- Dépêche-toi, je veux l’essayer aussi…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Burqa Madame

de les-editions-matopee