Vers une agriculture écologiquement intensive

Publié par

Le terme agriculture écologiquement intensive et à haute valeur environnementale est né pendant le Grenelle de l'Environnement en août 2008 pour évoquer la nécessité, pour le futur, que l'agriculture française, comme d'autres agricultures à l'échelle mondiale, soit capable de faire face aux importants besoins productifs qui se profilent, et soit compatible avec la santé humaine et celle des écosystèmes. Ce mouvement vers une nouvelle technologie est un mouvement mondial. Il concerne aussi bien les agricultures conventionnelles hautement productives comme l'agriculture française, que les agricultures familiales pauvres des pays en développement. Il concerne par ailleurs toutes les activités de production à partir des écosystèmes que sont les systèmes de grande culture, l'élevage, l'arboriculture et la foresterie, l'horticulture et le maraîchage. L'Association regroupe des personnes physiques qui souhaitent participer activement et en toute indépendance à la définition et l'orientation de ce mouvement dont l'origine est en partie issue de la réflexion des agronomes et des professionnels agricoles français, et qui se doit d'éviter toute forme de récupération et de s'associer aux initiatives similaires qui se tiennent dans d'autres pays.
Publié le : jeudi 5 janvier 2012
Lecture(s) : 113
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
VersuneagricultureécologiquementintensiveAoût2009AssociationAEI,55rueRabelais,49000Angers.aei@groupeesa.comLetermeagricultureécologiquementintensiveetL’idéed’intensivitéécologiqueseréfèreààhautevaleurenvironnementaleestpendantledifférentesnotions:Grenelledel’Environnementenaoût2008pourL’utilisationamplifiéeetintégréedefonctionnalitésévoquerlanécessité,pourlefutur,quel’agriculturenaturellesdesécosystèmesantérieurementpeufrançaise,commed’autresagriculturesàl’échelleutilisées,parexemple,l’utilisationsystématiquemondiale,soitcapabledefairefaceauximportantsdesrelationsproiesprédateurspourcontrôlerlesbesoinsproductifsquiseprofilent,etsoitcompatiblepullulationsderavageurs;aveclasantéhumaineetcelledesécosystèmes.CemouvementversunenouvelletechnologieestunLagestiondescyclesetdesbilansenénergie,enmouvementmondial.Ilconcerneaussibienleseauetennutrimentspourlimiterlescoûts,limiteragriculturesconventionnelleshautementproductiveslespertesetlavulnérabilité;commel’agriculturefrançaise,quelesagriculturesL’utilisationdelabiodiversitécommesourcedefamilialespauvresdespaysendéveloppement.Ilrésistancedessystèmesproductifsauxfluctuationsconcerneparailleurstouteslesactivitésdedel’environnement.productionàpartirdesécosystèmesquesontlesL’équilibreentrelagestionoptimiséedessystèmesdegrandeculture,l’élevage,l’arboricultureécosystèmesagricolesetlerecoursàdesetlaforesterie,l’horticultureetlemaraîchage.améliorationsgénétiquesdesplantesetdesL’Associationregroupedespersonnesphysiquesanimaux;quisouhaitentparticiperactivementetentouteLabioinspiration,c’estàdirel’utilisationdeindépendanceàladéfinitionetl’orientationdecephénomènesnaturelscommesourced’inspirationmouvementdontl’origineestenpartieissuedelapourcréerdesprocédésnouveaux,parexempleréflexiondesagronomesetdesprofessionnelsl’imitationdemoléculesnaturellesinsecticidesagricolesfrançais,etquisedoitd’évitertouteformepouruneproductionindustrielle.derécupérationetdes’associerauxinitiativessimilairesquisetiennentdansd’autrespays.LaproductiondeservicesécologiquescoupléeauxactivitésdeproductiondemanièreàaméliorerL’idéed’uneagricultureécologiquementintensivel’étatdel’environnementetdelabiosphère.etàhautevaleurenvironnementaletrouvesonoriginedansdifférentesréflexionsetpratiques:Onattenddecestechniquesnouvellesqu’ellesl’agriculturedeconservation,lestechniquespermettentdeséconomiesd’intrants,laréductiondesculturalessimplifiéesetlenonlabour,lesemisdirect,atteintesàl’environnement,etdesperformancesetpluslargementlaRévolutionDoublementVerte,laproductivesélevées.Bienqu’ellesoitfondéesurProductionIntégrée,l’AgricultureRaisonnéedontellel’utilisationdesfonctionnalitésécologiques,cetteestunesuiteetuneamplification,l’agriculturedetechnologienerefusepaslestechniquesprécision,l’AgricultureBiologiquel’Agricultureconventionnelles,maispouruneutilisationsubsidiairePaysanne,etd’autresréférencesplusponctuelles.Iletencasdenécessité.s’agitdedépasserlesquerellesanciennesentreceuxquisouhaitaient«produiremieux»(etproduisaientsouventmoins)etceuxquisouhaitaient«produireplus»(etsurexploitaientsouventindûmentlesressourcesdelaplanète).L’associationentendégalementcontribueràunnouveaucontratsocialentrelesagriculteursetlasociété,particulièrementpourquelesjeunesagriculteursparticipentàunmouvementdeconciliationentrelesfonctionsproductivesetlaproductiondeservicesécologiques.
1
mêmepourlesphosphatesetlespotassesdontlesParquelraisonnementenarriveton?gisementssontdésormaislimités.Certes,leshaussesD’abord,parlaconstatationquel’agriculturevapourraientêtreprogressivesetàlongterme.Maisondevoirproduireenabondancepourfairefaceàpeutaussis’attendreàdesfluctuationsdeprixplusl’accroissementdelapopulationmondialeetàimportantesquedanslepassé,suivantlesniveauxdel’évolutiondesonrégimealimentairequi,avecplusraretédupétrole.Lelabourdeviendradoncdeplusendeconsommationdeviande,requiertdavantagedepluscoûteux.Ilseraremplacépard’autrestechniquesproductionsvégétales.Deplus,l’agricultureseradestructurationdusoletdecontrôledemauvaisesinévitablementsollicitée,maisenmoindrepart,pourherbesetlafertilitédoitdoncêtrerepensée.produiredescarburantsetdesmatériauxdiversenLatechniqueconventionnelleaaussiutilisésubstitutiondupétrole.Mêmesi,parailleurs,laintensivementlesherbicides,fongicidesetinsecticides.réflexionsurlalimitationdel'accroissementdelaCesproduitsprésententdesdangerspourlasantédespopulation,lerééquilibragedeladiètedesplusrichesagriculteurs,etéventuellementpourlesetlaprioritéàdonneràlaproductiondenourritureconsommateursetl’environnement.Ilyadeplusensurlesmeilleuresterresdoitsepoursuivre,iln'enestplusd’oppositionàleurutilisationdanslasociété.Lepasmoinsquel'agriculturemondialedevrafairefaceGrenelledel’environnementad’ailleursconcluàuneunénormeproblèmedequantité.fortelimitationdeleurusage.IlfautpenserunavenirCetaccroissementdeproductionrisquedeseavecuneutilisationréduited’unepartiedespesticidesfaireparl’extensiondessurfacescultivéesauactuels.détrimentdelaforêttropicaleavecdesdéboisementsL’eaud’irrigationquiaétéleprincipalfacteurmassifs,lesquelsentraînerontunedégradationdesd’accroissementdesrendementsàl’échelledelaécosystèmes,unchangementdesrégimeshydriques,planètedevientelleaussideplusenplusrarecarelleetdespertesimportantesdebiodiversité.Ilestdoncestdeplusenplusutiliséeetdemoinsenmoinsnécessairedelimiterl’extensiondessurfacesretenuedanslesécosystèmes:ladéforestationdelacultivéesetdoncdetrouverdenouveauxmoyensplanètefavorisepartoutleruissellementplutôtquepouraccroîtrelesrendements.l’infiltrationetdonclarechargedesnappesLemodèletechniquequiapermisd’accroîtrelesphréatiques.Ilfaudradoncapprendreàéconomiserrendementsdurantlescinqdernièresdécenniesaétél’eau.OnnepeutpasrefaireauXXIesièclelemêmeextraordinairementefficace.Ilétaitfondésureffortdemiseenservicede200millionsd’hectaresl’utilisationdevariétésvégétalesàhautrendementd’irrigationqu’onafaitauXXesiècle,alorsmêmeadaptéesàlamonoculture,etsurl’utilisationqu'unepartiedeceuxciaétégâchée,enparticulierparintensived’engraisetdeproduitsphytosanitaires.Lelasalinisation.fondementenétaitlelabour,techniquedestinéeàpréparerlastructuredessolsetéliminerlesLanécessitéd’unenouvelleévolutionmauvaisesherbes,ainsiquelapréparationminutieusedeslitsdesemence.Souventl’irrigationatechnologiqueétéutiliséedemanièreàs’affranchirdesirrégularitésLasommedecesnouvellescontraintesappelleàduclimatousimplementàassurerdetrèshautsdéfinirdenouvellestechnologies.Certainsontpensérendements.Danslesrégionsdegrandeculturedesallerplusloindansl’intensificationconventionnellepaysindustriels,lesniveauxdemotorisationetdepourobtenirdetrèshautsrendements.Maisceseraitmécanisationatteintsontététrèsélevés.Danslesnepastenircomptedesraretésfuturesetdescoûtsrégionsdegrandeculturedespaysenélevés.Latendancequiproposed’inventerdesdéveloppement,l’agricultureestrestéepeusemencesdeplantesquiintègrent,parlavoiedemécaniséeenraisondel’abondancedesdisponibilitéstransgénèse,lescaractéristiquesnécessairesdemaind’œuvre,maisaaussiatteintdehautsd’optimisationdesressourcesenfertilité,derésistancerendements.auxmaladiesetravageurs,derésistanceàlaMalheureusement,cemodèlegénéraldesécheresseouauxautresagressionsclimatiques,deproductionrencontredenombreuseslimites.Toutproductiondeprotéines,d’antioxydantsouetded’abord,lamotorisationetlelabour,principalesvitamines,etc.estactuellementtrèsforteetestportéepratiquesagricoles,consommentdesquantitésparquelquesfirmes,selonunmodèled’organisationimportantesd’énergiefossile.Lecoûtvas’accroîtrelibéralnordaméricain.C’estunevoieencorefuturisteaveclararéfactiondupétroleetaveclespolitiquesetquirencontredenombreusesdifficultés:résistancesdestinéesàréduirelesémissionsdegazàeffetdebiologiquesdesmaladiesetravageurs,risquesserre.Lesengraisazotés,euxaussiproduitsàpartirsupposéspourl’environnementoupourlasantéderessourcesfossileslimitéesvontvoirhumaine,monopoledequelquesfirmes…LesOGMprogressivementleurcoûtaugmenter.Ilenvaderencontrentparailleursuneoppositionfarouchedes 2
mouvementsenvironnementalisteseuropéens.Ilsnegisementsdematièresnucléairesfissibles.Maispeuventpasactuellementconstitueràeuxseulsuned’autresgrandesrégionsserontsollicitées,enalternativecomplèteniuneréponseauxnouvellesparticulierlesAmériquesetlaRussie,surtoutsilecontraintes,etilsrisquentfortd’êtreimpraticableschangementclimatiquefavoriselamiseenculturedependantdenombreusesannéessurlevieuxrégionsseptentrionales.L’Asiequiesttrèspeupléecontinent.devrafaireuneffortimportantd’accroissementdesrendements,cequidevraitserévélerdifficileenraisonL’agriculturebiologique,conçuepouréviterlesdesniveauxdéjàélevésobtenusaveclaRévolutionrisquesdepollutionsetdesautresatteintesàvertequi,danslesannéessoixantedix,apermisunl’environnement,nepermetpasd’envisager,soussesaccroissementexceptionneldecesrendements.formesactuelles,d’obtenirdesrendementssuffisantsL’Afriquetropicaledevraimpérativementaugmenterpourfairefaceauximmensesbesoinsàvenir(entrèsfortementsescapacitésdeproductionpourfairegénéralelleproduit«mieux»,mais«moins»).faceàunaccroissementmassifdesapopulation,alorsCependant,lescontraintesqu’ellesemetàl’exercicemêmequ’ellen’auraévidemmentpaslesmoyensdelaproductionl’obligentàêtreperpétuellementd’importer,nilesinfrastructuresnécessairespourinventive,cequidevraitenaccroîtreprogressivementacheminercesimportations.lesperformancesaubénéficedetous.PourtoutescesraisonslasolutionquiapparaîtlaIlfautpourtanttrouverunesolutionefficace.Leplusréaliste,bienqu’audacieuse,estcelledelarisqueesteneffetimportantque,pendantlesdeuxproductionécologiquementintensive.Ellerépondoutroisdécenniesquiviennent,ilyaituneclairementaunouveaucahierdescharges.Lesprogressioninsuffisantedelacourbed’offrepourréalisationsconcrètesquiexistentdéjàpermettentdefairefaceàlaprogressiondelacourbededemande.Ilpenserquel’onpeutenattendredebonsrésultats,enrésulteraitunrisquederaretépermanenteetdesd’autantplusquenousn’ensommesqu’audébutdelacrisesdesprixalimentairescommecellequel’onarechercheetdéveloppementdecettenouvelleconnueen2008.Lescatégoriespauvresdespaysentechnologie.développementetmêmedespaysindustrielsensouffriraientparticulièrement,cequiengendreraitEnmatièredefertilitédessols,lestechniquesinévitablementdestroublessociauxgraves;onproposéesetdisponiblesutilisentlerecyclageintensifassisteainsienparticulieràunesortedenouvelledesdébrisvégétauxainsiquedesapportsdematièrecolonisationdelapartdepaysrichesetsurpeuplés,organiquedeculturesinterstitiellesdeservicedontlaourichesetarides,quitententdes’approprierdecroissanceestpossiblependanttouteslespériodeslargesétenduesdeterresdanslespaysonadéjàleclimatlepermet.Dessolutionsclassiquespeuventfaim,cequinepourraàtermequeprovoquerdeêtreréutiliséescommelerecourssystématiqueàdesgravestensions.Aussi,commeleditE.Pisani,pourrotationsfaisantintervenirdeslégumineuses.Maisonnourrirlemonde,touteslesagriculturesdumondepeutaussicompteràl’avenir,avecdessolutionsplusdevrontêtremobilisées,qu’ils’agissedesgrandesfuturistes:améliorationdurendementdelaentreprisesagricoles,oudesagriculturesfamilialesetdécompositiondelabiomasseetdelaminéralisation,enparticulierlesagriculturespauvres.plusgrandeefficacitédesmicroorganismesdusol,maîtrisedelafixationsymbiotiquel’azotesurlescéréales,diversificationdeslégumineusescommeProduireplusetmieuxavecmoinsplantesalimentaires,etc.L’équationestdoncclaire:produireplus,avecEnmatièredecontrôledesmaladiesetravageurs,desrendementsplusélevés,enréduisantlesintrantsonpeutcomptersurdessolutionsclassiquescommeénergétiquesfossilesetlespesticides,enlesrotationsdeculture,ladiversitédesvariétéséconomisantl’eauetenlagérantplusefficacement,utiliséesdansdifférentesparcelles,l’utilisationdeenlimitantfortementlesatteintesàl’environnementmélangesdevariétésauseind’unemêmeparcelle,etc.(pollutiondel’airetdel’eau,réductiondelaLespotentialitésoffertesparlaluttebiologiqueetlabiodiversité),etenaméliorantsipossiblelaqualitélutteintégréesonttrèsimportantes.Parailleurs,desdespaysages.solutionsplusfuturistespeuventaussiêtreenvisagées:Lesagricultureseuropéennesserontinventiondenouvellesmoléculespesticidesimitantdesparticulièrementconcernéescarellessesituentauxmoléculesexistantdanslanature,utilisationdesportesd’unegranderégiondumondequeserademécanismesdedéfensenaturelsdesplantes,etc.plusenplusimportatricepourdesraisonsdesévèresBienévidemment,l’améliorationgénétiquedeslimitationsdesressourceseneauetdeclimat:leplantesetdesanimauxcontinueraàjouerunrôleMaghrebetleMoyenOrient.Deplusellesseimportant,notammentenmatièred’adaptationaudéveloppentsuruncontinentchroniquementchangementclimatique,etderésistanceauxmaladiesdéficitaireenénergie,tantfossilequ’enmatièredeetravageurs. 3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.