Bassin d'Arcachon 2016 Carnet Petit Futé (avec photos et avis des lecteurs)

De
Publié par

Le carnet de voyage sur le Bassin d'Arcachon a un format très pratique et une nouvelle maquette faisant la part belle aux photos. Destiné à tous les voyageurs qui partent en courts séjours et recherchent un guide complet au meilleur prix sur le Bassin d'Arcachon. Il propose surtout des informations culturelles et de découverte : l’essentiel et plus ! Il est le compagnon idéal pour comprendre le Bassin d'Arcachon et profiter au mieux de son séjour. Vous y retrouverez tous les bons plans pour optimiser votre séjour. Idéal pour le voyageur indépendant mais aussi le voyageur en groupe.
Publié le : mercredi 2 mars 2016
Lecture(s) : 76
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782746999817
Nombre de pages : 148
Prix de location à la page : 0,0022€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LE GUIDE QUI VA
À L’ESSENTIEL
bassin
d’arcachon
CARNET DE VOYAGE
WWW.PETITFUTE.COMEDITION
Directeurs de collection et auteurs  :
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE
Auteurs : Elodie CABRERA, Hélène BOULET,
François DE BERCEGOL-DE-LILLE, Stéphanie MARIN,
Krystell BONNET, Aude RICHARD, Lucille ROY, Hélène BienvenueBARRAS, Maureen GATARD, Juliana HACK,
Hubert SAINT-BEAT, Haude FUNKELSTEIN,
Jean-Paul LABOURDETTE, Dominique AUZIAS et alter.
Directeur Editorial  : Stéphan SZEREMETA dans le bassin d’Arcachon !Rédaction France : François TOURNIE, Perrine
GALAZKA, Talatah FAVREAU, Bénédicte PETIT
Rédaction Monde : Patrick MARINGE, Caroline
MICHELOT, Morgane VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET,
Leena BRISACQ
FABRICATION
Responsable Studio : Sophie LECHERTIER aire une liste des éléments incontournables sur le bassin assistée de Romain AUDREN
Maquette et Montage : Julie BORDES, Élodie CLAVIER, d’Arcachon relève du défi car chaque port, chaque Sandrine MECKING, Delphine PAGANO, Laurie PILLOIS
Iconographie et Cartographie : Audrey LALOY F village, chaque site naturel contribue à former un tout
WEB ET NUMERIQUE qui fait de ce lieu une destination exceptionnelle. Entre océan,
Directeur Web : Louis GENEAU de LAMARLIERE
Directeur technique : Lionel CAZAUMAYOU mer, lac et forêt, le bassin d’Arcachon se décline au fil des
Chef de projet et développeurs  : saisons, au rythme des marées et dévoile à tout moment de Jean-Marc REYMUND, Cédric MAILLOUX, Florian FAZER
et Anthony GUYOT l’année un nouveau visage et de nouvelles couleurs. Artisans, Community Manager : Cyprien de CANSON
pêcheurs ou ostréiculteurs sont également omniprésents DIRECTION COMMERCIALE
Directrice des Régies : Caroline CHOLLET cohabitant en harmonie avec la nature, laissant des empreintes
Responsable Régies locales  M :ichel GRANSEIGNE
Relation Clientèle : Vimla MEETTOO s’intégrant parfaitement au paysage, des cabanes ostréicoles
et Sandra RUFFIEUX
Chefs de Publicité Régie nationale  C :aroline AUBRY, à la forêt de pins des Landes. Ce guide est un condensé de
François BRIANCON-MARJOLLET, Perrine DE CARNE l’essentiel à amener partout avec soi grâce à son format MARCEIN, Caroline GENTELET, Florian MEYBERGER,
Caroline PREAU souple et léger. La partie « Découverte » est une introduction
REGIE INTERNATIONALE au voyage, brossant un portrait du bassin d’Arcachon par
Chefs de Publicité : Jean-Marc FARAGUET, Guillaume
LABOUREUR assistés d’Elisa MORLAND thèmes. La partie « De lieux en lieux » vous donne les clés
DIFFUSION ET PROMOTION de la découverte à travers une série de recommandations
Directrice des Ventes : Bénédicte MOULET assistée
d’Aissatou DIOP, Alicia FILANKEMBO d’établissements ou de sites. Enfin, « Organiser votre séjour »
Responsable des ventes : Jean-Pierre GHEZ assisté de fournit les conseils pratiques indispensables pour préparer et Nathalie GONCALVES
Relations Presse-Partenariats : Jean-Mary MARCHAL profiter au mieux de votre séjour. Bref, un véritable condensé
ADMINISTRATION de territoire en poche !
Président : Jean-Paul LABOURDETTE
Directeur Administratif et Financier : Gérard BRODIN Élodie CABRERADirectrice des Ressources Humaines : Dina
BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS
Responsable informatique  : Pascal LE GOFF
Responsable Comptabilité : Valérie DECOTTIGNIES
assistée de Jeannine DEMIRDJIAN, Oumy DIOUF,
Christelle MANEBARD
Recouvrement : Fabien BONNAN
assisté de Sandra BRIJLALL
Standard : Jehanne AOUMEUR
n CARNET DE VOYAGE
BASSIN D’ARCACHON n
Le Petit Futé a été fondé par Dominique Auzias.
Il est édité par Les Nouvelles Editions de l’Université
18, rue des Volontaires - 75015 Paris.
& 01 53 69 70 00 - Fax 01 42 73 15 24
Internet : www.petitfute.com
SAS au capital de 1 000 000 € - RC PARIS B 309 769 966
Couverture : © JP Chretien
Impression : Imprimerie de Champagne –
52200 Langres
Dépôt légal : 17/01/2016
ISBN : 9782746993884
Pour nous contacter par email, indiquez le nom IMPRIMÉ EN FRANCEde famille en minuscule suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs : info@petitfute.com
Achevé d’imprimer en 2015Sommaire
Histoire .......................18Découverte
Préhistoire ........................................... 18
Les immanquables .............. 8
Antiquité ............................................. 18
La Dune du Pilat .................................... 8
Moyen Âge .......................................... 18
L’île aux oiseaux 9 De la Renaissance
Le parc ornithologique du Teich............. 9 à la Révolution .................................... 19
eLa pointe du Cap Ferret ....................... 10 De la Révolution au XXI siècle ............. 19
La Ville d’Hiver d’Arcachon .................. 10 De nos jours ........................................ 19
Nature ....................... 11 Patrimoine et traditions ........ 20
Géographie ......................................... 11 Patrimoine culturel ............................. 20
Faune et flore ...................................... 13 Patrimoine architectural ..................... 21
Économie ..................... 16 Traditions et modes de vie................... 22
Ressources naturelles .......................... 16 Le bassin d’Arcachon
gourmand .................... 25Environnement et énergies ................. 16
Agriculture .......................................... 17 Spécialités locales ............................... 25
Industries ............................................ 17 Produits du terroir 26
Tertiaire ............................................... 17 Alcools et spiritueux ............................ 30
T ourisme ............................................. 17 Foires et marchés ................................ 30
Le port ostricole de La Teste de Buch.
́
© PHILIPPE DEVANNE – FOTOLIALe banc d’Arguin et le banc du Chien.
Sports et loisirs ................ 31 Pense futé
Activités de plein air ............................ 31
Se rendre dans le
Chasse, pêche et nature ...................... 33 bassin d’Arcachon ..............96
Sports à sensation ............................... 34 En avion .............................................. 96
Bien-être et remise en forme .............. 34 En train ............................................... 96
Par la route .......................................... 96Festivals et manifestations ......35
En bateau ............................................ 97Fêtes ................................................... 35
Circuler dans le bassin d’Arcachon . 98
De lieux en lieux En bus ................................................. 98
En vélo ................................................ 98 ............... 38
En bateau ............................................ 98Andernos-les-Bains ............................. 38
Logement .................. 100Arcachon ............................................. 43
Arès ..................................................... 56 Hôtels 100
Gîtes et chambres d’hôtes ................. 123Audenge 60
Campings .......................................... 130Biganos ............................................... 62
Gujan-Mestras .................................... 66 S’informer sur le
bassin d’Arcachon ............ 135Lanton................................................. 73
Presse écrite ...................................... 135Lège-Cap-Ferret .................................. 76
Radio................................................. 136Le Teich ............................................... 85
La Teste-de-Buch ................................ 87 Index ....................... 137
© BP LAMARQUED 3
D217
D650
D106
Lège-Grand Crohot
Cap-FOcéan
Le bassin d’Arcachon Réserve
naturelle
Arès
Claouey
OCÉAN
AT LANTIQU E
le Canon
Île aux Oiseaux
BASSIN D'ARCA
ARCACHON
Cap
Pointe de
Ferret l'Aiguillon
Le Moulleau
La Hume
La
Testede-Buch
Cap Ferret
Pilat-Plage
Dune de Pilat
Réserve naturelle 103 m.
du Banc d'Arguin PARC NATUREL
REGIONAL
Forêt usagère
de la Teste DES LANDES
D218
Forêt de
Lège et Garonne
C a n a l d e s L a n d e s
D218
D106
D218D 5
D 5
D 3
D 3
E y r e
D 3
D106
D
3
D650
A660
A660
D106
LègeCap-Ferret
Les
Nargues
GGIRONDGIRONDEGIRIRRONDONDEN
Andernosles-Bains
Taussat
PARC NATUREL
REGIONAL
Lanton DES LANDES
Pointe de Br anne
ASSIN D'ARCACHON
AudengeRéservoirs
à poissons
Île deinte
de
Malpratl'Aiguillon
GujanParc ornithologique BiganosMestras
du Teich
La Hume
Facture
Le Teich
Mios
Forêt Nezer 0 km 1,5 3 4,5 6 km
D650
a
u
B e r i e
n

D1250
d

'
a
A
D216
r p e t h
e
c
d
L a
n
G ra
D215
D216
L a n t o n
e s
D652Un escalier vous aide à gravir la Dune du Pilat.
© ALEXANDER DEMYANENKO – SHUTTERSTOCK.COMSOMMAIRE
DÉCDÉCOUVEROUVERTETELes immanquables
Les sites incontournables sur le bassin d’Arca- avec 8 places de stationnement handicaṕes, des
chon sont tous devenus des emblèmes forts, des sanitaires et un point d’informations touristiques
adapt. Restauration (snack). Boutique. L’accès à symboles faisant la fiert́ de tous. La dune du Pilat
la dune reste gratuit si vous venez en bus, à v́lo et son panorama à 117 m, l’île aux Oiseaux et ses
ou à pied. Cette dune mondialement connue cabanes tchanques, le parc ornithologique et
est la plus haute d’Europe. Immortalisée ses oiseaux sauvages, la pointe du Cap Ferret et
par les plus grands photographes, elle offre ses allures de bout du monde ou encore la Ville
une vue à couper le souffle sur l’Océan, la d’Hiver et ses villas charǵes d’histoire sont à ne
forêt, le bassin d’Arcachon, la presqu’île du manquer sous aucun pŕtexte !
Cap-Ferret et le banc d’Arguin. Ces quelque
60 millions de mètres cubes de grains de sable,
reconnu comme un des plus fins de France, La Dune du Pilat
s’élèvent de 100 à 115 m de hauteur selon
les années, sur 500 m de large et 2,7 km de
n LA DUNE DU PILAT long. Ce chef-d’œuvre de la nature, fragile
LA TESTE-DE-BUCH & 05 56 22 12 85 et mobile, se déplace de façon irrégulière
www.ladunedupilat.com jusqu’à 5 m par an. Ce site classé est géré par
information@ladunedupilat.com un établissement public : le Syndicat mixte de
Ouvert toute l’anńe. Parking de la Dune : la Grande Dune du Pilat. A marée basse, on y
30 minutes gratuites. Haute saison : 4 heures : voit de superbes bancs de sables aux couleurs
4 E pour les voitures et motos, 8 E pour les paradisiaques. Quelques commerces prennent
gros v́hicules. Forfait jourńe de 7h à 2h : place au pied de la dune : vous pourrez vous
6 E et 10 E. Abonnement annuel : 15 E et restaurer, visiter l’exposition permanente et
25 E. Basse saison : 4 heures : 1 E et 2 E, profiter d’activités telles que le parapente ou
Forfait jourńe : 2 E et 4 E. L’espace accueil des balades accompagnées. Immanquable :
est accessible aux personnes à mobilit́ ŕduite faire la balade au coucher du soleil.
La Dune du Pilat depuis le banc d’Arguin.
́́
© BP LAMARQUEDÉCOUVERTE
LES IMMANQUABLES 9
L’île aux oiseaux
n L’ÎLE AUX OISEAUX
LA TESTE-DE-BUCH
& 05 56 54 63 14
www.bassin-arcachon-info.com
Cette bande de terre au nom enchanteur se
dresse au centre du Bassin. L’île est soumise
au rythme des marées et peut par moments
faire 16 km de circonférence ou seulement
5 km... Ancien banc ou haute dune fixée sur
sa base ? Mystère… Elle doit son nom aux
300 espèces d’oiseaux qui y vivent ou y passent
lors de leur migration : courlis cendrés, poules
d’eau noires sarcelles, aigrettes… Toutes aussi
célèbres que les oiseaux, les cabanes
tchanquées se dressent sur leurs pilotis défiant les
éléments. Des bateaux vous emmènent faire Paradis des oiseaux, le parc ornithologique du Teich.
le tour de cette île aux multiples curiosités ;
vous pourrez aussi vous en approcher en SUP, Sur la rive la plus sauvage du Bassin
d’Arcaune façon plutôt originale pour découvrir cet chon, entre le Delta de la Leyre et la lisière de
environnement fragile. l’immense forêt de Gascogne, le superbe Parc
ornithologique et ses 120 ha est un lieu de
prédilection pour l’accueil des oiseaux sauvages
depuis sa création en 1972. Situé sur l’une Le parc des plus importantes voies de migration,
250 espèces s’y côtoient et s’y reposent pour ornithologique quelques heures ou quelques mois. Ce courant
de migrateurs se mélange aux oiseaux
sédentaires dans la quiétude du parc. du Teich
n PARC ORNITHOLOGIQUE DU TEICH
Carte d’identitéRue du Port
LE TEICH
w Département : Gironde& 05 56 22 80 93
w Population : 1 514 870 habitantso
w Superficie : 155 km²Ouvert toute l’anńe. Basse saison : tous les jours
de 10h à 18h. Haute saison : tous les jours de 10h w Sous-préfecture : Arcachon
à 20h. Ouvert jusqu’à 19h en moyenne saison. w Nombre de communes : 10
Adulte : 7,90 E. Enfant (de 5 à 14 ans) : 5,70 E.
w Point culminant : La dune du Pilat Groupe (15 personnes) : 6,90 E. Visite guid́e
(de 105 à 117 m d’altitude)(toute l’anńe sur ŕservation). Restauration
(brasserie du Delta, ouverte tous les midis). w Cours d’eau principal : La Leyre
Boutique.
© MARC DE TIENDA10 LES IMMANQUABLES
Il s’agit d’ailleurs davantage d’une réserve Bassin. Elle offre une vue imprenable sur la
ornithologique que d’un parc car on y prend dune du Pyla et une nature si sauvage que
le temps d’observer, de se détendre et surtout l’on pourrait s’imaginer au bout du monde. Le
de ne pas perturber la nature. Un parcours de vent, les vagues et les courants ont façonné
6 km est ponctué d’une vingtaine de postes ce territoire mouvant. Suivez « l’abécédaire
d’observation couverts dont un aménagé en des dunes », un parcours de 5 km qui invite à
hauteur avec vue sur le Bassin et le parc. Chacun mieux comprendre le paysage alentour. Sur le
de ces postes est dédié à une espèce, de la thème de la mobilité (des dunes, des marées,
spatule au cormoran. Vous trouverez sur le site des oiseaux, des nuages...), des mots de A à Z
Internet les périodes propices à l’observation se succèdent en illustrant la faune et la flore
des oiseaux. Les photographes se régaleront. mais aussi l’histoire et la géographie locales.
La pointe du Cap La Ville d’Hiver
Ferret d’Arcachon
n LA POINTE DU CAP-FERRET n LA VILLE D’HIVERLÈGE-CAP-FERRET
Située sur les hauteurs d’Arcachon, la Ville A l’extrémité de la presqu’île de Lège Cap
d’hiver fut un haut lieu de villégiature de la Ferret, la pointe est un lieu à la fois puissant
Belle Epoque. Ses villas extravagantes ont et émouvant où l’Océan pénètre dans le
d’ailleurs presque toutes été construites à la
efin du XIX siècle. Extravagante n’est pas un
vain mot pour qualifier leur architecture qui
s’inspire du néo-gothique, du néoclassique,
du style mauresque ou colonial. L’idée de
ses créateurs, Emile et Isaac Pereire, deux
riches banquiers, était de faire émerger une
ville nouvelle à l’heure où Arcachon affichait
un statut de station balnéaire huppée.
Destinée à accueillir de riches aristocrates
venus du monde entier afin de passer les mois
d’hiver sous le doux climat d’Arcachon, elle
est constituée d’une succession de superbes
villas protégées des vents par une forêt de pins
et un labyrinthe d’allées en lignes courbes.
Les effets bénéfiques des effluves de pins
draineront également vers la Ville d’hiver
une clientèle de malades fortunés venant se
ressourcer dans ce « sanatorium à ciel ouvert ».
Parmi les soixante-treize demeures à découvrir,
on compte la villa Toledo et ses inspirations
hispaniques ou encore la villa Brémontier
réinterprétant le chalet suisse.
Lège-Cap-Ferret – Le phare du Cap-Ferret.
© BP LAMARQUEDÉCOUVERTE
Nature
Le bassin d’Arcachon est plus ouvert qu’un lac mais en janvier jusqu’à 20°C en juillet. L’amplitude
plus referḿ qu’une baie. C’est une lagune en liaison thermique est faible grâce à l’influence
́troite avec l’oćan, un milieu vivant rythḿ par les océanique. L’été, les températures maximales
atteignent les 25°C.maŕes, les courants et les apports terrestres des
rivières et ruisseaux. Il occupe une place particulière w Températures de l’eau : en moyenne, la
par ses paysages maritimes entre terre et eau. C’est température hivernale de l’eau dans le bassin
pourquoi, il est question de la cŕation d’un parc est de 14°C contre 11°C dans l’océan. En été, elle
naturel marin sur le bassin au même titre que la peut atteindre 23°C contre 21°C pour l’Atlantique.
mer d’Iroise en Bretagne ayant pour but de prot́ger
w Ensoleillement  il e: st assez important. On le patrimoine naturel et culturel, et de favoriser les observe plus de 2 200 h de soleil en moyenne activit́s en accord avec ce patrimoine. tout au long de l’année.
w Précipitations : le mois le plus sec est le
mois d’août. La pluviométrie est relativement Géographie élevée pendant l’année avec des précipitations
plus importantes d’octobre à février. Plus on
Par son caractère vivant, le bassin évolue au fil s’éloigne du littoral plus elle est importante
des saisons et des marées : la lagune se vide et se variant de 800 mm en moyenne au Cap Ferret
remplit deux fois par jour tandis que les passes à 1 000 mm à Cazaux (la Teste-de-Buch).
sont en mouvance perpétuelle... Sa morphologie
w Vent : les vents dominants viennent de connaît également des variations dans le temps
l’ouest et peuvent parfois être puissants. Le qui modifient les milieux en présence à l’échelle
nombre de jours avec vents forts (voire violents) du siècle : il tend à se creuser sur sa moitié
s’établit à environ 74 jours par an.sud-ouest et à se combler au nord-est. La pointe
w Phénomènes naturels : deux phénomènes du Cap Ferret par exemple ne cesse de s’allonger
sont à relever. Premièrement des orages de (plus de 4 km en 250 ans) menaçant de refermer
chaleur en été et des tempêtes assez fortes le bassin. Autre phénomène : l’érosion marine
en automne et en hiver rendant les passes qui fait reculer le trait de côte et l’emblématique
impraticables.dune du Pilat qui progresse un peu plus sur les
terres chaque année.
Relief
Climat w Paysages caractéristiques. Le bassin
Le climat du bassin d’Arcachon est clément : on d’Arcachon est constitué de diverses entités
parle même de « micro-climat ». Sous influence paysagères naturelles. Recouvert à 83 % de
de l’Océan, les hivers sont doux parfois pluvieux, forêt et avec une importante présence de
et les étés secs et chauds mais rarement canicu- zones humides, il est un véritable patchwork
laires. Ces conditions climatiques harmonieuses de milieux remarquables.
ont fait la réputation du Bassin. w Dunes. Les dunes de sable du Bassin sont
w Températures moyennes : la tempéra- la conséquence de la confrontation entre la
ture annuelle moyenne est de 13,3°C, une des houle de l’océan et des courants influencés
plus élevées du littoral aquitain variant de 6°C par les marais et les tempêtes. 12 NATURE
La dune du Pilat.
Outre la majestueuse dune du Pilat qui domine ère géologique rélativement récente appelée
à plus de 117 m, on compte également les holocène (les 10 000 dernières années !).
dunes végétalisées du Cap-Ferret qui font face w Forêts et bois. Il est possible de distinguer au banc d’Arguin et la dune de Camicas, une
deux types de forêt : la pinède, principalement dune boisée surplombant Arcachon appréciée
composée de pins maritimes de production qui des randonneurs.
occupe la majeure partie du territoire derrière
w Cours d’eau. La Leyre est un fleuve côtier le littoral ainsi que la forêt-galerie qui longe prenant sa source près de Luxey dans les Landes
un fleuve ou une zone humide dans laquelle et se jetant dans le bassin d’Arcachon. C’est en
on distingue des chênaies, des aulnaies et des partie grâce à son débit et avec l’aide des marées
saulaies. Elle est particulièrement riche sur le que le Bassin est toujours ouvert sur l’océan.
delta de la Leyre.Sur son delta surnommé la « petite Camargue »,
elle se divise en nombreux chenaux appelés w Marais d’eau douce et prairies humides.
esteys où l’on peut se balader à marée basse. Ces micro-milieux sont de véritables réservoirs Le Bassin reçoit les eaux d’autres petits cours pour la flore et la faune sauvage sur le littoral
d’eau côtiers tels que le ruisseau de Tagon ou qui y trouve espace, calme et nourriture à celui de Lanton.
profusion. Ces espaces représentent aussi de
w Tourbières. Formées sur un sol constam- belles opportunités de balades notamment
ment humide et avec l’accumulation de sur le domaine de Certes et Graveyron ainsi matière végétale (tourbe), elles représentent
que sur le delta de la Leyre.des habitats fragiles et spécifiques à
l’écosystème particulier. Elles sont notamment w Lac. Le lac de Cazaux situé à la Teste est
abritées par le delta de la Leyre. un des plus étendus lacs d’eau douce français.
Ce lac naturel particulièrement préservé est w Géologie. Le Bassin est principalement
recouvert à l’ouest de dunes de sable blanc et très apprécié pour la baignade et les sports
à l’est de sable des Landes appartenant à une nautiques.
© SEB HOVAGUIMIAN – FOTOLIADÉCOUVERTE
NATURE 13
w Crassats. Ce sont des terres argileuses ou Littoral
vaseuses qui apparaissent sur le Bassin à marée
w Océan. L’océan Atlantique borde les villes basse. Ces espaces deviennent alors accessibles
de Lège-Cap-Ferret et de La Teste-de-Buch. Le à pied et représentent des spots intéressants
golfe de Gascogne offre des plages immenses pour chercher les coquillages.
et sauvages réputées notamment pour les w Ports. Ils sont nombreux sur le Bassin.
sports de glisse. Historiquement, il s’agit de ports ostréicoles
w Plages . Il y a les plages au sein du bassin et encadrant le bassin d’Arcachon depuis chaque
celles qui donnent sur l’océan mais toutes sont commune. Il existe également des ports de
des plages de sable fin. Pour les amateurs de plaisance dont celui d’Arcachon ou celui du
houle et d’océan, rendez-vous sur les plages du Teich, accessible depuis la mer qu’à marée
Truc Vert et du Grand Crohot à Lège-Cap-Ferret haute.
ou celles du Petit Nice, de la Lagune (naturiste) w Prés salés. Appelés également « schorres »,
et de la Salie au Pyla-sur-Mer à la Teste. Côté il s’agit de terres marines situées sur la partie
bassin, le choix est toujours aussi large avec haute des zones immergées en opposition aux
des durées de plage variable selon les marées. crassats. Cette végétation formée sur un sol où
La plage de la Corniche est superbe au pied la vase a pris le dessus sur le sable a su s’adapter
de la dune du Pilat. A Arcachon, 5 plages à la salinité présente dans leur milieu. A visiter :
s’étendent sur 7 km du Moulleau à la plage la réserve naturelle des Prés Salés d’Arès-Lège.
d’Eyrac. Lège-Cap-Ferret n’est pas en reste
notamment avec la belle plage de l’Herbe
ou encore celles de Claouey. Faune et lorew Passes. Il s’agit de larges passages sous
forme de goulets permettant la communica- Sur le bassin d’Arcachon, il est possible de
tion entre l’océan et le bassin. Ces chenaux distinguer trois principaux types de milieux
sont en constante évolution et il est difficile accueillant des espèces animales et végétales
de les représenter en cartographie. La passe différentes : la dune caractérisée par une flore
nord évolue entre la Pointe du Cap-Ferret et très sensible, les zones humides regroupant les
le banc d’Arguin et la passe sud, entre le banc rivières, marais, forêts de feuillus et le milieu
d’Arguin et la dune du Pilat. Leur physionomie maritime qui englobe les fonds marins et les
est changeante et leur passage est dangereux prés salés. Ces zones différentes par la faune et
pour les marins qui le redoutent. la flore qui la composent ont en commun une
très grande fragilité : elles font par conséquent w Îles et bancs. Fruits du flux et reflux
l’objet d’une attention et d’une protection des marées, ces bancs, îles ou îlots sont
toutes particulières.caractéristiques de la lagune ; leur taille
varie en permanence. Les bancs sont situés
à la sortie du Bassin et sont souvent recou- Faune
verts de parc à huîtres. Le plus grand, le
banc d’Arguin, classé réserve naturelle, est Dunesbordé par les passes et peut mesurer 4 km
de long à marée basse. Plus au centre du w Insectes. Le hanneton foulon (grand
coléBassin se situe l’île aux Oiseaux variant de optère de 4 cm de long), la scolie maculée (gros
5 à 16 km de circonférence. Les deux cabanes frelon inoffensif) et l’hammophile hérissée
tchanquées qu’elle abrite sont devenues des (grande guêpe sombre qui chasse les chenilles)
emblèmes. survolent la végétation dunaire.14 NATURE
w Reptile et batracien . Le lézard ocellé w Mollusques, crustacés et autres invert-é
(le plus grand d’Europe allant jusqu’à 80 cm brés. Des moules sauvages recouvrent la vase
de long est tacheté de vert) ou le crapaud où l’on peut trouver tout un panel de mollusques
calamite (presque exclusivement nocturne) y et crustacés : homard, oursin, étoile de mer,
sont représentés. anémone, araignée de mer, seiche, poulpe,
crabes, crevettes, bernard-l’hermite...w Oiseaux. Le gravelot, espèce menacée en
Europe, fréquente les plages et dunes de sable. w Poissons. Ils sont invisibles à marée basse
et seule la plongée permet de les observer et w Mammifères. Des espèces plus communes
de les identifier. Il s’agit des hippocampes, sont observables telles que la musaraigne ou
congres, soles, mules, bars, rougets, vieilles, le hérisson.
raies torpilles...
Zones humides
Dune.
w Reptile et batracien . On observe la La flore des dunes joue un rôle essentiel car cistude d’Europe, une des deux espèces de
elle est souvent utilisée pour le maintien de tortues d’eau douce de France et la grenouille
celles-ci. On observe : le pin maritime (conifère verte, plus commune.
emblématique du littoral), l’oyat (utilisé
w Oiseaux. De nombreux oiseaux sont pour fixer les dunes maritimes landaises),
observables particulièrement sur le delta de le panicaut maritime (avec ses fleurs bleues
la Leyre et son parc ornythologique : le héron violacées), le cakilier maritime (également
gardebœufs qui picore les tiques et taons sur appelé tétine de souris ou roquette de mer),
le dos du bétail, le cendré, le gorge-bleu, le le liseron des sables (plante rampante avec
cormoran, le bernache cravant, l’aigrette, le de grandes fleurs solitaires), l’immortelle
tadorne, l’oie cendrée, la bécasse... des dunes (sous-arbrisseau à fleurs jaunes
w Mammifères. La loutre, la genette (de et cotonneuses)...
la famille des mangoustes), la chauve-souris
et le vison d’Europe (en voie d’extinction) Zones humides.
sont des espèces évoluant en zone humide. La flore des zones humides est bien particulière.
w Poissons. Ce milieu saumâtre qui mélange Certaines espèces sont peu communes : elles
eau marine et eau douce attire des espèces peuvent être protégées et représentent une
telles que l’anguille et la civelle, le mulet, les véritable richesse patrimoniale. On trouve de
petits bars ou encore les gobies, petits poissons la salicorne dans les prés salés mais aussi sur
représentant les proies des plus gros. l’île aux Oiseaux, le troscart maritime dans
les marais et eaux saumâtres sans parler de
Milieu marin l’incontournable forêt-galerie et des roselières.
Près de 2 000 espèces d’animaux marins vivent Quelques espèces : la lavande de mer, le
pruneldans le Bassin. lier, l’aubépine, l’églantine.
Des guides de voyage
sur plus de 700 destinations
www.petitfute.com
Version numérique
offerte pour l’achat
de tout guide papierDÉCOUVERTE
NATURE 15
anse reculée au nord du Bassin d’Arcachon. Les Milieu marin.
marées y font la loi faisant d’elle tantôt un îlot Zostères et algues (vertes, brunes ou rouges)
de verdure vaseux tantôt un espace recouvert constituent une importante partie de la flore
par l’océan laissant plus ou moins emmerger sous-marine. Elles représentent un support et
la végétation. Ce phénomène a contribué à une protection pour la reproduction des espèces
une richesse d’habitats et donc à une flore animales, un abri pour la microfaune et se
spécifique exceptionnelle. C’est également positionnent à la base de la chaîne alimentaire.
un site propice à l’hivernage et à la migration La zostère est l’une des rares plantes à fleurs
de nombreuses espèces d’oiseaux de zones qui peut supporter une immersion en continu humides. Enfin, son patrimoine s’élargit avec dans l’eau salée. la présence d’anciens importants réservoirs
à poissons, anciens théâtres de la vie passée Parcs et réserves du Bassin.
naturelles w Domaine de Certes et Graveyron
(espace naturel sensible)
S’étendant sur 530 ha entre les communes Réserves naturelles
d’Audenge et de Lanton, ce domaine représente
w Parc naturel régional des Landes de un bijou de patrimoine à tous les niveaux :
patriGascogne moine naturel avec la rencontre entre la terre et
Ce parc naturel de plus de 315 000 ha est à la mer, l’eau douce et l’eau salée ; patrimoine
cheval entre les départements des Landes et architectural avec son château inscrit sur la
de la Gironde. Autrefois occupé par les marais, liste des monuments historiques ; patrimoine
le parc est aujourd’hui au cœur du plus grand culturel avec les réservoirs à poissons, les digues
massif forestier cultivé d’Europe occidentale. et les marais salants reflétant un passé piscicole
La préservation de son patrimoine naturel est riche. Par son caractère endigué, il accueille
devenue un enjeu majeur non seulement avec plus de 260 espèces animales dont certaines
sa forêt du plateau landais mais aussi avec la menacées. Le domaine offre également une vue
Leyre, ses affluents et son delta. somptueuse sur le bassin d’Arcachon.
w Réserve naturelle nationale du banc w Delta de la Leyre (espace naturel
d’Arguin sensible)
Située à la Teste et d’une superficie d’environ Il se forme à l’endroit où le fleuve de la Leyre
2 200 ha, la réserve regroupe les îlots sableux se jette dans la lagune, le bassin d’Arcachon.
à l’entrée du Bassin d’Arcachon. Son intérêt S’étendant sur les communes de Lanton,
écologique est majeur puisqu’elle est le lieu Biganos, Audenge, Gujan-Mestras et le
de nidification et d’hivernage de nombreuses Teich, il est le lieu de rencontre entre l’eau
espèces d’oiseaux (gravelot, sterne...). La flore douce des rivières et l’eau salée de l’océan.
constitue également une richesse spécifique Cette particularité en fait un lieu unique où
à préserver puisqu’elle contribue à bloquer la les milieux naturels et leurs espèces
florisprogression du sable. Soumis à des conditions tiques et faunistiques sont spécifiques avec
écologiques particulières, le banc d’Arguin et les notamment 330 espèces d’oiseaux d’eau soit
bancs voisins se déplacent et changent de forme la moitié de toutes les espèces d’oiseaux d’eau
continuellement, contrainte à laquelle plantes d’Europe. Il offre également une mosaïque de
et animaux doivent s’adapter en permanence. paysages, d’un lieu à l’autre mais aussi au fil
des saisons : forêt-galerie, prairies humides, w Réserve naturelle nationale des Prés
Salés vasières... Un relais nature fait office de point
Créée en 1983 sur les communes d’Arès et de information au Teich et propose des visites
Lège-Cap-Ferret, la réserve représente une guidées à pied.Économie
L’́conomie du bassin d’Arcachon est ŕsolu - w Le sous-sol est exploité pour capter
ment tourńe vers ses ressources naturelles mais l’eau minérale de la source des Abatilles près
surtout vers l’eau. L’ostŕiculture, la pisciculture, d’Arcachon et pour la production d’eau chaude
le thermalisme et le tourisme balńaire sont destinée à la pisciculture au Teich. Des forages
autant d’exemples d’exploitation ́conomique de ont été faits dans le but d’extraire du pétrole
richesses d́jà pŕsentes sur le territoire. L’enjeu mais cela nécessite une attention toute
partiest maintenant de ŕussir à cohabiter et à tirer culière sur le plan environnemental.
profit de la nature dans le respect le plus total. w Les ressources maritimes (halieutiques) Pari ŕussi puisque le bassin d’Arcachon constitue concernent le produit de la pêche, activité un endroit encore bien pŕserv́. forte sur le Bassin. Une crainte est présente
aujourd’hui : celle du décalage entre les
ressources présentes et l’intensité de la pêche.
Elle touche notamment les crevettes roses, Ressources
les seiches, les rougets barbets, les mules et
les mollusques.naturelles
w La forêt constitue une ressource naturelle
Les ressources naturelles du bassin d’Arcachon importante sur le Bassin : 91 % de la forêt des
sont aussi riches que variées. dunes littorales est une forêt de production
principalement composée de pins maritimes.
Autrefois exploités pour le gemmage, activité
iconique de la forêt landaise qui consistait à
récolter la résine, ils sont désormais destinés à la
sylviculture, à la scierie ou encore à la papeterie.
Environnement
et énergies
L’environnement et sa préservation sont ici
sous haute surveillance. Plusieurs dispositifs
et intervenants sont dédiés au développement
durable. Il ne s’agit pas de mettre le bassin
d’Arcachon sous cloche mais de favoriser les
activités en harmonie avec la nature. Quelques
outils : le Conservatoire du littoral, le projet de
Parc Naturel Marin, les réserves naturelles, zone
Natura 2000... Dans ce maillage réglementaire,
il est même difficile d’envisager des solutions
Ostricultrice à Gujan-Mestras.
́
© PHOVOIRDÉCOUVERTE
ÉCONOMIE 17
pour la production d’énergies renouvelables.
Pour exemple, la construction d’éoliennes est
inenvisageable par le danger qu’elle représente
auprès de l’avifaune (les oiseaux).
Agriculture
Les huîtres sont connues depuis l’Antiquité :
les Romains les exportaient au-delà des Alpes.
Dès 1848, la création de parcs ostréicoles est
décidée et le coquillage y est domestiqué : il
s’agit essentiellement d’huîtres prélevées dans
des gisements naturels, les gravettes. En 1868,
une espèce portugaise est rejetée par un navire
au cours d’une tempête et colonise le bassin
La dune du Pilat.remplaçant la « gravette » originale : les
portugaises disparaissent à leur tour, victimes d’une
épidémie fulgurante en 1970. Elles sont alors Tertiaire
remplacées par une variété japonaise, la gigas,
seule huître élevée de nos jours. L’ostréiculture Comme dans toute zone urbanisée, le secteur
est un des piliers de l’économie du Bassin d’Arca- tertiaire est largement représenté. On dénombre
diverses zones d’activité commerciale : la zone chon avec près de 400 entreprises artisanales
commerciale Cap Océan de la Teste, la zone occupant plus de 1 000 personnes,
principaartisanale d’Andernos-les-Bains qui regroupe lement à Gujan-Mestras, capitale ostréicole
250 entreprises et l’immense zone commerciale arcachonnaise. La production annuelle est
Grand Large de Gujan-Mestras que l’on longe d’environ 10 000 tonnes. De plus, le bassin est
quand on arrive par la route de Bordeaux.le premier producteur de naissains d’Europe. La
culture de la terre est présente essentiellement
sous forme de maraîchage (carotte des sables
à Audenge). Tourisme
L’activité économique du Bassin d’Arcachon
tourne autour du tourisme : la dune du Pilat Industries réunit plus d’1 million de visiteurs par an. Le
chiffre d’affaires annuel du tourisme est de L’industrie est peu représentée sur le bassin 310 millions d’euros. Cela a un impact important
d’Arcachon : elle concerne moins d’un actif sur sur l’emploi qui augmente considérablement en
dix. Elle est représentée notamment par l’indus- période saisonnière. Les communes du bassin
trie Smurfit la cellulose du pin (fabrication de sont d’ailleurs toutes équipées d’un office de
papier et carton) avec 500 salariés à Biganos. tourisme ouverts toute l’année. Certaines villes
Cette entreprise passe rarement inaperçue ont même plusieurs bureaux d’information
quand on arrive sur le Bassin par la ville de touristique : c’est le cas notamment de la
Facture-Biganos, son odeur caractéristique la Teste-de-Buch avec ses points d’accueil au
trahit rapidement. Pyla-sur-Mer, à Cazaux et au centre-ville.
© SEB HOVAGUIMIAN – FOTOLIAHistoire
L’histoire du bassin d’Arcachon est assimiĺe à alors désenclavé en raison de son caractère
celle du Pays de Buch qui concernent la forêt des marécageux et d’une Europe toute entière
Landes et le bassin d’Arcachon, autrefois appeĺ tournée vers la Méditerranée ; il reste cependant
la « petite mer de Buch ». D’autres appellations source de matières premières (trafic de sel, de
e e se sont sucćd́ : la « petite mer d’Ignac », le résine, de poix, tourbe...). Au IV et V siècles,
« havre d’Arcasson » et la « mer d’Arcachon » pour le peuple boïens est décimé avec l’arrivée
finalement prendre le nom d́finitif de « bassin des Vandales, peuple germanique oriental. Il
d’Arcachon » reflètant ainsi le ph́nomène de subsiste encore des vestiges de cette période
mode des premiers bains de mer à partir du gallo-romaine notamment ce qui pourraient
ed́but du XIX siècle. être les restes d’une villa romaine à Andernos
près de l’église Saint-Eloi, et à Biganos où tout
un site archéologique abrite une ville romaine
enfouie entre la Leyre et l’Eyga. Le lac de Cazaux Préhistoire
abrite également sous ses eaux tout un village
Le bassin d’Arcachon a un passé très lointain englouti.
puisqu’il a été habité depuis la période
préhistorique. En ces temps, il n’était pas une lagune
mais un estuaire, celui de la Leyre : il
représentait alors une zone de marécages alimentée par Moyen Âge
les eaux de la Leyre et par de nombreux cours
Au Moyen Âge, des seigneurs règnent sur une d’eau. Les premiers peuplements d’hommes
partie du Bassin : les Captaux de Buch. Leur préhistoriques le long des côtes ont été
idencaptalat occupe le sud du Bassin et repré-tifiés entre 9 500 et 7 500 av. J.-C. Il semblerait
sente aujourd’hui les communes d’Arcachon, même que l’homme du littoral se nourrissait
la Teste-de-Buch et Gujan-Mestras. Le plus déjà d’huîtres sauvages.
célèbre captal (Seigneur principal) est Jean III
de Grailly qui, pendant la guerre de Cent Ans,
fut lieutenant du duc d’Aquitaine, plus connu Antiquité sous le nom du « Prince Noir ». Descendant du
roi Louis VIII, il fut capturé lors de la bataille de Les hommes se sont installés autour du fleuve
e Cocherel par Du Guesclin puis libéré pour servir de la Leyre à partir du VI siècle avant
Jésusd’intermédiaire entre le roi de France et celui Christ. Il y eut les Hallstatiens qui laissèrent
de Navarre. Les activités pratiquées à l’époque leur place à la tribu des Boïens (ou Boïates),
sont : la pêche, le gemmage par les résiniers, celtes d’Europe centrale, 200 ans plus tard :
l’agriculture, la viticulture et l’élevage de bovins ces derniers sont à l’origine du nom du Pays de
et ovins de race landaise. A l’époque, ces métiers Buch. Ils pratiquaient la pêche, la métallurgie,
concernaient toute la population : hommes, la poterie et l’agriculture. Mais leur vie est
femmes et enfants. La vie était alors difficile perturbée à partir de 56 avant J.-C., période
durant laquelle les territoires d’Aquitaine et les maladies étaient courantes comme la
sont soumis aux Romains. Le Bassin devient pellagre, un mal dû à la malnutrition.DÉCOUVERTE
HISTOIRE 19
et climatothérapie), les aristocrates et têtes De la Renaissance couronnées se pressent à Arcachon, lui conférant
une publicité indéniable. Dès 1862, les frères
Pereire s’attèlent à la construction de la ville à la Révolution
d’hiver après avoir étendu la ligne de chemin
Les Captaux de Buch dirigent le Pays de Buch de fer à Arcachon, ce qui ne fera qu’accentuer
e jusqu’à la Révolution. Le XVIII siècle est marqué le développement d’établissements incitant au
par un problème majeur : la côte landaise est luxe et à la détente. En parallèle, l’ostréiculture
menacée par le mouvement des sables provoqué se modernise à partir de 1860 et devient un
par les vents. Les Captaux se sont alors attelés à des piliers économiques du Bassin d’Arcachon.
la fixation des dunes avec pour idée de planter
des pins pour bloquer l’érosion. L’argent fait vite
défaut pour réaliser cette opération massive, l’in- De nos jourstervention de Brémontier arrive alors comme une
aubaine : cet ingénieur des Ponts et Chaussées Le bassin d’Arcachon a su tirer partie de ses s’intéresse à la construction d’un canal reliant le ressources sans les dénaturer. Le premier maire lac de Cazaux à l’Adour mais il faut stabiliser les d’Arcachon, Alphonse Lamarque en 1857, ne dunes. Une vaste opération de boisement est
pensait pas si bien dire en instaurant comme alors lancée avec un mélange de graines de pins devise de la ville : « Heri solitudo, hodie vicus, maritimes, de genêts et d’ajoncs, seules espèces à cras civitas » signifiant « Hier désert, aujourd’hui pousser sur ces terres incultes. Le projet de canal village, demain cité. » Le Bassin a gardé de son
fut abandonné à la Révolution et seuls les pins passé un patrimoine culturel avec des vestiges
subsistèrent participant au grand chamboule- du Moyen Age et même de l’Antiquité, un patri-ment de toute la Gascogne, renforcé notamment moine naturel car bon nombre de ses atouts
par la loi de 1857, ordonnant aux communes du sont protégés et une richesse économique qui
Bassin le boisement de leurs territoires. regroupe, encore aujourd’hui, l’ostréiculture et
la pisciculture. Développée grâce au tourisme,
c’est une destination toujours aussi prisée qui
constitue l’un des sites les plus visités d’Aquitaine.De la Révolution
eau XXI siècle
e Au XIX siècle, alors que les habitants sont
principalement forestiers ou pêcheurs, la construction
de la ligne de chemin de fer Bordeaux (La Teste
en 1841) permet à la région de connaître une
certaine renommée car elle coïncide avec les
premiers balbutiements du tourisme. Cela
renforce une activité déjà très en vogue : les
bains de mer. En 1857, Arcachon devient une
commune et en 1914, une station climatique.
Des cures d’air sont alors préconisées jusqu’au
e milieu du XX siècle pour les personnes atteintes
de tuberculose. Très vite assimilée à une ville
de santé (thermalisme avec la découverte
de la source des Abatilles, thalassothérapie
Arcachon.
© PACKSHOT – FOTOLIAPatrimoine
et traditions
Malgŕ une histoire relativement ŕcente, le bassin w Dans sa prime jeunesse, Jean-Paul
d’Arcachon – riche de traditions – est aussi la terre Sartre se rendit à Arcachon en vacances chez
d’accueil de nombreux artistes : beaucoup eurent ses grands-parents. Il fut même inscrit à l’école
l’occasion d’y śjourner notamment à partir de la communale de la ville en 1914, épisode qui
Belle ́poque. L’architecture y est varíe passant sera évoqué dans son œuvre Les mots où il
de l’excentricit́ des villas de la Ville d’Hiver à la parle notamment de son instituteur, Monsieur
sobrít́ et au minimalisme des villages ostŕi - Barrault, un ami de son grand-père.
coles. Quant aux traditions et au mode de vie w Fuyant la Débâcle, Marcel Aymé se réfugie
du Bassin, il sont largement influenćs par la au Cap-Ferret de 1939 à 1940 dans la Villa Takis.
Gascogne (patois ou encore artisanat). Charmé par la presqu’île, il s’y fait construire
la villa Pouquette, petite maison à la pointe
du Cap Ferret près du quartier des pêcheurs.
Patrimoine culturel
D’autres grands noms de la littérature se
succédèrent pour un court séjour ou plus longtemps :
François Mauriac, l’auteur bordelais du Sagouin, Littérature venait en voisin ; Jean Anouilh, après avoir loué
Le Bassin et les écrivains, une histoire d’amour... la villa Takis, se fit construire la villa les Pêcheurs
Les paysages et l’air marin si prisés devaient au Cap Ferret tout comme Marcel Aymé avant
aussi être sources d’inspiration et de découverte lui. Y passèrent également : André Maurois,
puisque bon nombre d’artistes littéraires ont Roland Dorgelès, Pierre Benoît...
séjourné à Arcachon, Andernos ou encore au
Cap Ferret. A la naissance de la Ville d’Hiver,
PeintureArcachon attire les écrivains de toute part.
Le bassin d’Arcachon a été représenté par de w Jean Cocteau s’intéressa à la partie plus
nombreux artistes peintres, célèbres ou non, sauvage du bassin. Il séjourna dans le village
locaux ou simples visiteurs voire étrangers. Voici du Grand-Piquey sur la presqu’île du Cap Ferret,
une sélection de ces amoureux des couleurs au Grand Hôtel Chantecler d’août à octobre
changeantes du Bassin, au fil des saisons et 1917. Séduit par la beauté et la tranquilité
des marées.des lieux – « On ne rencontre personne sauf
un ou deux pêcheurs et le soleil chauffe la w Pierre Bonnard est l’un des premiers à se
belle dune », écrit-il dans ses mémoires –, il rendre à Arcachon dès 1889. Il s’y rendra par la
reviendra régulièrement en villégiature dans suite à de nombreuses reprises séjournant dans
les années 1920 avec Raymond Radiguet qui des villas telles que la villa Bach, Bijou, Antonina
y écrivit une grande partie du Diable au corps, ou Castellamare. Il produira des estampes, des
puis en compagnie de son ami Jean Marais à aquarelles et des marines faisant figurer des
la fin des années 1930, période à laquelle il pinasses, des vues plongeantes de la dune du
débuta La Machine à ́crire . Pilat, des paysages changeant selon les marées...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.