Île de Ré 2016 Carnet Petit Futé (avec photos et avis des lecteurs)

De
Publié par

Le carnet de voyage sur l’Ile de Ré a un format très pratique et une nouvelle maquette faisant la part belle aux photos. Destiné à tous les voyageurs qui partent en courts séjours et recherchent un guide complet au meilleur prix sur l’Ile de Ré. Il propose surtout des informations culturelles et de découverte : l’essentiel et plus ! Il est le compagnon idéal pour comprendre l’Ile de Ré et profiter au mieux de son séjour. Vous y retrouverez tous les bons plans pour optimiser votre séjour. Idéal pour le voyageur indépendant mais aussi le voyageur en groupe.
Publié le : mercredi 2 mars 2016
Lecture(s) : 78
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782746999824
Nombre de pages : 148
Prix de location à la page : 0,0022€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LE GUIDE QUI VA
À L’ESSENTIEL
ÎLE DE RÉ
CARNET DE VOYAGE
WWW.PETITFUTE.COMEDITION
Directeurs de collection et auteurs :
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE
Auteurs : Elodie CABRERA, Madeleine KHIM-TOURNEUR,
Emmanuel PERAUD, Antoine ROBERT, Bienvenue
Jennifer LEGERON, Carine FERNANDEZ,
Fabienne AUSSERRE, Valentine JANIN,
Jean-Paul LABOURDETTE, Dominique AUZIAS et alter
Directeur Editorial : Stéphan SZEREMETA à l’Île de Ré !
Rédaction France : François TOURNIE,
Perrine GALAZKA, Talatah FAVREAU, Bénédicte PETIT
Rédaction Monde : Patrick MARINGE, Caroline MICHELOT,
Morgane VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET, Leena BRISACQ
FABRICATION
Responsable Studio : Sophie LECHERTIER
assistée de Romain AUDREN île de Ré, une destination de charme incontournable
Maquette et Montage : Julie BORDES, Élodie CLAVIER,
Sandrine MECKING, Delphine PAGANO, Laurie PILLOIS pour les vacanciers en quête de nature et de
tranIconographie et Cartographie : Audrey LALOY L quillité. Petite par sa taille mais grande par l’intérêt WEB ET NUMERIQUE
Directeur Web : Louis GENEAU de LAMARLIERE qu’elle suscite, ce lieu phare de la côte atlantique bénéficie
Directeur technique : Lionel CAZAUMAYOU
Chef de projet et développeurs : Jean-Marc d’un ensoleillement de 2 250 heures par an ! L’Île de Ré
REYMUND, Cédric MAILLOUX,
Florian FAZER et Anthony GUYOT mêle authenticité paysagère et richesse culturelle qui
Community Manager : Cyprien de CANSON charment la plupart des gens de passage. Sa population
DIRECTION COMMERCIALE
Directrice des Régies : Caroline CHOLLET est chaque année multipliée par dix pendant la période
Responsable Régies locales : Michel GRANSEIGNE
estivale grâce à la création en 1988 du pont qui la relie Relation Clientèle : Vimla MEETTOO et Sandra RUFFIEUX
Chefs de Publicité Régie nationale : Caroline AUBRY, au continent par La Rochelle, une construction qui a François BRIANCON-MARJOLLET, Perrine DE CARNE
MARCEIN, Caroline GENTELET, Florian MEYBERGER, encouragé la préciosité de ce bout de terre en lui donnant
Caroline PREAU
une dimension privilégiée. Si le dépaysement est total, REGIE INTERNATIONALE :
Chefs de Publicité : Jean-Marc FARAGUET, l’émerveillement l’est aussi ! Son caractère traditionnel Guillaume LABOUREUR assistés d’Elisa MORLAND
et son histoire intéressante en font un territoire incon-DIFFUSION ET PROMOTION
Directeur des Ventes : Bénédicte MOULET tournable dans la collection « Carnets de voyage ». Cette assistée d’Aissatou DIOP et Alicia FILANKEMBO
Responsable des ventes : Jean-Pierre GHEZ toute nouvelle édition souhaite se rendre utile au lecteur assisté de Nathalie GONCALVES
Relations Presse-Partenariats : Jean-Mary MARCHAL dans son voyage en lui présentant les caractéristiques
ADMINISTRATION principales de chaque destination : identité, faune et Président : Jean-Paul LABOURDETTE
Directeur Administratif et Financier : Gérard BRODIN flore, culture... mais aussi en lui donnant des bons plans Directrice des Ressources Humaines :
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS pour visiter, se restaurer ou dormir. Gardez ce guide dans
Responsable informatique : Pascal LE GOFF
Responsable ComptabilitVé : alérie DECOTTIGNIES votre sac ou dans votre poche, il saura vous accompagner
assistée de Jeannine DEMIRDJIAN, Oumy DIOUF,
Christelle MANEBARD discrètement et efficacement dans tous vos trajets.
Recouvrement : Fabien BONNAN
assisté de Sandra BRIJLALL
Standard : Jehanne AOUMEUR
Elodie Cabrera
n CARNET DE VOYAGE
ÎLE DE RÉ n
Le Petit Futé a été fondé par Dominique Auzias.
Il est édité par Les Nouvelles Editions de l’Université
18, rue des Volontaires - 75015 Paris.
& 01 53 69 70 00 - Fax 01 42 73 15 24
Internet : www.petitfute.com
SAS au capital de 1 000 000 € - RC PARIS B 309 769 966
Couverture : © PHOVOIR
Impression : IMPRIMEUR DE CHAMPAGNE –
52200 Langres
Dépôt légal : 16/01/201616
ISBN : 9782746993907
Pour nous contacter par email, indiquez le nom
de famille en minuscule suivi de @petitfute.com IMPRIMÉ EN FRANCE
Pour le courrier des lecteurs : info@petitfute.com
Achevé d’imprimer en 2015Sommaire
Moyen-âge .......................................... 24Découverte
De la Renaissance à la Révolution ....... 24
Les Immanquables ........................ 8 eDe la Révolution au XXI siècle ............. 25
Les ânes en culottes
De nos jours ........................................ 25
du parc de la Barbette ........................... 8
Patrimoine et traditions .............. 27
Le clocher de l’église Saint-Martin......... 9
Patrimoine culturel ............................. 27
L’écomusée du Marais Salant ............... 10
Cinéma........................................... 27
L’église Notre-Dame-
Patrimoine architectural ..................... 27de-Tous-les-Saints .............................. 10
Villes et villages ............................. 28Les fortifications Vauban ..................... 10
Architecture religieuse ................... 28Le moulin du Morinand ....................... 12
Architecture militaire ..................... 28
Le musée Ernest-Cognacq ................... 12
Traditions et modes de vie................... 30
Le phare des Baleines .......................... 15
Musique – Danses.......................... 30Le phare de Chauveau ......................... 15
L’Île de Ré gourmande .................. 31
Nature .......................................16
Spécialités locales ............................... 31
Géographie ......................................... 16
L’huître ........................................... 31
Climat ............................................ 16
Les moules de bouchot .................. 31
Relief ............................................. 16
Produits du terroir ............................... 34
Littoral ........................................... 17
Poissons, fruits de mer
Faune et flore ...................................... 19 et crustacés .................................... 34
Faune 19 Fromages, produits laitiers ............. 35
Flore ............................................... 20 Fruits et légumes ........................... 35
Parcs et réserves naturelles ............ 20 Huiles, épices, condiments ............. 35
Économie ...................................22 Douceurs ........................................ 36
Agriculture .......................................... 22 Alcools et spiritueux ............................ 36
Tertiaire ............................................... 23 Vins ................................................ 36
T ourisme ............................................. 23 Bières, cidres .................................. 37
Histoir ......................................e 24 Foires et marchés ................................ 37Sports et loisirs ........................... 38
Activités de plein air ............................ 38
Randonnées pédestres ................... 38
Randonnées à cheval
et à dos d’âne ................................. 38
Balades à vélo,
cyclotourisme et VTT ...................... 38
Baignade ....................................... 40
Golf ................................................ 40
Chasse, pêche et nature ...................... 40
Pêche ............................................. 40
Rose trémière.Bien-être et remise en forme .............. 42
Thalassothérapie ............................ 42 Organiser
Festivals et manifestations  ......... 44
son séjourManifestations culturelles - Festivals .. 44
Manifestations sportives ..................... 45 Se rendre à l’Ile de Ré  ............... 102
En avion ............................................ 102
Visite Par la route ........................................ 102
En bateau .......................................... 103Ars-en-Ré ............................................ 48
Principaux ports de Ré ................. 103La Couarde-sur-Mer ............................ 54
Pts alentours ........... 103La Flotte .............................................. 59
Compagnie maritime ................... 106
Le Bois-Plage-en-Ré ........................... 67
Circuler à l’Ile de Ré ........................... 106
Loix ..................................................... 69
Logement ................................108
Les Portes-en-Ré ................................. 72 Centrales de réservation .................... 108
Rivedoux-Plage ................................... 78 Hôtels ................................................ 108
Saint-Clément- Gîtes et chambres d’hôtes ................. 119
des-Baleines ....................................... 81 Campings .......................................... 123
Saint-Martin-de-Ré ............................ 84 S’informer sur l’Ile de R ............é 134
Sainte-Marie-de-Ré 96 Inde x ....................................... 137
© GRAPEGEEK – ISTOCKPHOTOD103D103
D735
D201
CCCC
D735D735

ee
hh
cc
oo
oooo
ii
tt
nn
A

d

s
i
u
t
r
e
P
nnnn
cccc
h
e
Île de Ré
Pointe du Lizay
Phare des Océan
Baleines Atlantiqueles Portes-la Rivière
en-Rél’Archede Noé Villeneuve
le Guillieux
Saint-Clément- Pointe du Fier
Réservedes-Baleines
naturelle la Patache
le Chabeau Pointe du Grouinde Lilleau des Niges Loix le Peuxla Tricherie
la DéraméeFier d’Ars
Rade de
Saint-MartinArsen-Ré Saint-Martin-Fosse de LoixGrignon de-Ré
CitadellePointe de Grignon la Passela Grange le Martray
la Couarde- le Morinant
sur-Mer
le
Bois-Plageen-RéOcéan
la GollandièreAtlantique
Gros-Jonc
Phare de les Grenettes
Chanchardon la Crapaudièles Ensemberts
la Noue
Sa
Route principale
Départementale
Piste cyclable
Ville, village
Forêt domaniale
Paris
Phare
Île de Ré
0 4 km
Reproduction interdite
Jean-Baptiste Nény
Avril 2012

D102
d
eeee
ssss

BBBB
aaaa
llll
eeee
iiii
nnnn

e
s
D101D201
D137D137
Vers Saintes,
Bordeaux
D735

n
o
t
e
r
B

s
i
u
t
r
e
P
N
EO
S
artin-
Citadelle
CharenteMaritimeAbbaye des
la Flotte Châteliers
Fort de
la Prée
Pointe
de
SablanceauxRivedouxPlage
la Crapaudière LA
ROCHELLE
ue
Sainte-Mariede-Ré l'Abbaye
Pointe de
Chauveau
TourPhare de
du LavardinChauveau

c
u
d
N237
Vers Niort,
Poitiers
N11N11
a
i
V

t
n
o
PVue aérienne de l’île de Ré.
© PHOVOIRSOMMAIRE
DÉCDÉCOUVEROUVERTETELes Immanquables
L’île de Ré, surnommée l’île Blanche, est sublime en 1988 pour limiter les flux (16 euros en haute
et majestueuse. Destination parfaite de la côte saison et 8 euros en basse saison).
atlantique pour ceux qui souhaitent passer Dès votre arrivée sur l’île, vous serez littéralement
des vacances chic et au calme, l’Île de Ré a su dépaysé. Pour ne pas passer à côté des plus
rester sauvage et naturelle. Elle offre des lieux beaux monuments, des visites ou des lieux qui
uniques qui séduiront les plus exigeants : dunes, ont marqué l’histoire de ce territoire incroyable,
marais, plages, anses... C’est d’ailleurs la desti- nous avons sélectionné quelques sites à faire ou
nation privilégiée des personnalités françaises : à voir absolument. En quelques immanquables,
des résidents à l’année comme Lionel Jospin, votre séjour ne peut être que réussi.
Madeleine Chapsal, Jean Becker..., des vacanciers
réguliers comme Vincent Lindon, Patrick Bruel ou
Ségolène Royal tandis que Charles Aznavour a Les ânes en culottes même dédié une chanson à la magnifique plage
de Trousse-Chemise située vers les Portes-en-Ré.
Malgré sa tranquillité, l’île prend un visage festif du parc
et musical en été surtout dans les communes de
La Couarde, Saint-Martin ou aux Portes où de de la Barbettenombreux concerts et festivals sont programmés.
L’occasion de se détendre sur une terrasse d’une
brasserie ou d’un restaurant tout en profitant LES ÂNES EN CULOTTE
de la musique et de l’ambiance conviviale et Parc de la Barbette
détendue. Attention, rejoindre cet endroit paradi- SAINT-MARTIN-DE-RÉ
siaque se mérite : il faut passer un pont construit & 06 08 57 25 94
Vue aérienne des marais salants de l’île de Ré.
© PHOVOIRDÉCOUVERTE
LES IMMANQUABLES 9
Carte d’identité
w Département : Charente-Maritime (17)
w Population  en 2012, 17 : 723 habitants. Ce chiffre est multiplié par 10 en saison estivale.
Près de 60% des habitations sont des résidences secondaires.
w Démographie : Un tiers des habitants a plus de 60 ans.
w Densité : 207 habitants/km²
w Superficie : 85 km²
w Capitale historique de l’île : Saint-Martin-de-Ré
w Nombre de communes : dix communes réparties dans deux cantons : Ars-en-Ré et
Saint-Martin-de-Ré
w Région d’appartenance : Poitou-Charentes
w Point culminant : à 20 m d’altitude à Peu-des-Amonts situé au Bois-Plage-en-Ré.
www.ane-en-culotte.com Le clocher de l’église info@ane-en-culotte.com
Ouvert d’avril à la Toussaint. Basse saison : ouvert
le week-end de 14h à 18h. Haute saison : tous Saint-Martin
les jours de 10h30 à 18h30. Fermé en cas de
pluie. Entrée : 2,50 E (parcours 300 m environ).
n LE CLOCHER 10 E/5 tours.
DE L’ÉGLISE SAINT-MARTINSaint-Martin est connu pour son port et ses
fameuses fortifications. En arrivant dans le parc Centre bourg
de la Barbette, c’est un autre « monument » qui SAINT-MARTIN-DE-RÉ
attire le regard : l’âne ! Au même titre que le sel, & 05 46 09 58 25
l’âne en culotte est bien l’un des symboles de Fermé de janvier au 15 février et du 12 novembre
l’île de Ré : l’animal faisait autrefois partie de au 20 décembre. Ouvert tous les jours. En juillet
la vie quotidienne des habitants. Désormais, il
et août, visite autorisée jusqu’à 23h30. Gratuit séduit les enfants qui ont la chance de pouvoir
jusqu’à 10 ans. Adulte : 1,80 E. Enfant (de 11 à faire un tour sur son dos. Affublées d’une culotte,
15 ans) : 0,95 E.rose pour les femelles, bleue pour les mâles
en hommage à leurs ancêtres, ces drôles de Un mot : magnifique. Après le phare des
créatures font l’unanimité. Cet accoutrement les Baleines, le deuxième site culminant de l’île
protégeait des insectes et des herbes coupantes offre un panorama sur la citée fortifiée, son
quand les bêtes travaillaient dans les marais port et toute une vue d’ensemble. Une belle
salants. Vente de savons au lait d’ânesse et occasion de prendre des photos. Si vous avez
des peluches d’ânes en culotte au sein de la la chance de passer lors des tintements des boutique. Possibilité de louer une carriole avec
cloches, observez-les en action et admirer aussi cocher pour un événement privé. Enfin, des
l’horloge monumentale. En saison estivale, visites (1h30) de Saint-Martin en calèche sont
régulièrement organisées, pouvant recevoir ouvert le soir pour une vue nocturne splendide.
15 à 24 personnes. Magie garantie !10 LES IMMANQUABLES
fonctionnement du site autour d’une maquette L’écomusée puis vous accompagne sur le terrain. Avec lui,
vous apprendrez à reconnaître la flore spécifique du Marais Salant de ce milieu (salicorne, statis, moutarde…).
Selon la saison, vous pouvez observer des
bernaches, des tadornes ou encore des aigrettes n ÉCOMUSÉE DU MARAIS SALANT
évoluant en pleine nature. Un spectacle qui Route de la Passe
vaut le coup d’œil !LOIX
& 05 46 29 06 77
www.marais-salant.com
ecomusee@marais-salant.com L’église
Fermé du 4 novembre au 3 mars. Basse saison :
ouvert tous les jours et les jours fériés de 14h30 à Notre-Dame- 17h30. Haute saison : tous les jours et les jours
fériés de 10h à 12h30 et de 14h à 19h. Du
22 février au 31 mars et du 16 septembre au de-Tous-les-Saints
5 novembre 14h30-17h30, fermé le dimanche
et lundi. Gratuit jusqu’à 8 ans. Adulte : 5,40 E.
n ÉGLISE NOTRE-DAME- Enfant (de 8 à 12 ans) : 2,60 E (jusqu’à 18 ans :
DE-TOUS-LES-SAINTS4,90 E). Groupe : 2,75 E. Visite guidée (1h). Rue de l’EgliseBoutique.
LE BOIS-PLAGE-EN-RÉCet écomusée propose toute l’année de partir
Ouvert toute l’année. Gratuit.à la découverte des marais salants rétais. Après
En venant au Bois-Plage, vous n’aurez sans avoir visité l’exposition qui retrace l’histoire
doute qu’une envie : profiter des six kilomètres des marais salants et illustre la technique de
de plage. Et si vous vous promenez dans les production du sel, un guide vous explique le
ruelles de ce paisible village, vous arriverez
jusqu’à l’église Notre-Dame-de-Tous-les-Saints
dont l’origine remonterait à 1422. Sa charpente
eet son aile ont entièrement été refaites au XIX
siècle. Les vitraux y sont ornés de motifs marins :
ancre de marine, barque, crustacés et
coquillages. On y trouve également d’intéressantes
maquettes de bateaux.
Les fortiications
Vauban
n LES FORTIFICATIONS
SAINT-MARTIN-DE-RÉ
Impossible de se rendre à Saint-Martin-de-Ré
sans avoir un regard pour les fortifications qui
encerclent la ville.
Les fortifications de Saint-Martin-de-Ré.
© CARLITO – FOTOLIALe port de Saint-Martin-de-Ré.
© GRÉGORY CEDENOT – FOTOLIA12 LES IMMANQUABLES
Édifiées par Vauban à partir de 1681, le célèbre vraie richesse patrimoniale. On en découvre
ingénieur de Louis XIV, elles avaient pour but encore quelques-uns en parcourant les pistes
ede mettre à l’abri la population rétaise en cas cyclables. Celui au Morinand daterait du XVII
d’attaque. Aujourd’hui, chacun peut parcourir ce siècle et se situe au niveau de la déviation
chemin seul ou avec un guide (visites organisées routière : s’il ne se visite pas, il offre tout de
par l’office de tourisme). Remarquablement même un bel aperçu grâce à une jolie
rénoconservée, cette enceinte urbaine surprend vation. Il paraît que son activité s’est arrêtée
par ses dimensions : 14 kilomètres de remparts en 1922.
dominent l’océan dans un demi-cercle de
1,5 kilomètres de large. Les bastions, les orillons,
les demi-lunes et les deux portes offrent un Le musée paysage pour le moins surprenant. Lieu de
passage des bagnards jusqu’en 1938, la citadelle
est devenue prison et ne visite donc pas. Ernest-Cognacq
n MUSÉE ERNEST-COGNACQ –
HÔTEL DE CLERJOTTELe moulin
Avenue Bouthillier
SAINT-MARTIN-DE-RÉdu Morinand
& 05 46 09 21 22
www.musee-ernest-cognacq.fr
n MOULIN DU MORINAND service.educatif-mec@orange.fr
LE BOIS-PLAGE-EN-RÉ onlLa commune du Bois-Plage-en-Ré comptait
Basse saison : ouvert du lundi au vendredi de encore treize moulins en activité il y a peu. Une
10h à 12h et de 14h à 17h ; le week-end et les
jours fériés de 14h à 17h. Haute saison : le lundi
et du mercredi au vendredi de 10h à 13h et de
14h à 18h ; le week-end et les jours fériés de
14h à 18h. Juillet et août ouvert de 10h à 19h.
Gratuit jusqu’à 6 ans. Adulte : 4 E. Groupe
(20 personnes) : 2,50 E (et 3,50 E si visite
guidée). Label Tourisme & Handicap.
Fondé en 1907, ce musée porte le nom du
fondateur de La Samaritaine, né à Saint-Martin.
Mais avant de contempler les œuvres, admirez
déjà l’architecture du bâtiment de l’Hôtel de
eClerjotte construit à la fin du XV siècle par le
receveur de l’île de Ré. Ici, c’est l’histoire de
ce territoire qui est mis en valeur à travers les
différentes salles entre commerce, bagne et
tourisme. On peut par exemple y admirer des
faïences de Delft, des porcelaines de Chine, de
superbes maquettes de navires racontant cinq
siècles de la marine à voile, une collection de
cartes anciennes et d’autres souvenirs.
Fort Vauban, Fouras.
© YVON52 - SHUTTERSTOCK.COMLe moulin du Morinand.
© THIERRY WAGNON – FOTOLIALe phare des Baleines.
© GREGORY CEDENOT - FOTOLIADÉCOUVERTE
LES IMMANQUABLES 15
Le musée est accessible à tous grâce aux différents Le phare aménagements : ascenseur, main-courante,
signalétique en gros caractères et sanitaires
adaptés aux personnes à mobilité réduite. de Chauveau
n LE PHARE DE CHAUVEAU
Le phare RIVEDOUX-PLAGE
Situé face à la pointe du même nom au large de
des Baleines Rivedoux, c’est l’unique phare en mer indiquant
aux marins un banc rocheux. Construit entre
1839 et 1842 par l’ingénieur en chef Garnier, n LE PHARE DES BALEINES
155, route du Phare cette tour blanche et rouge peut sembler bien
SAINT-CLÉMENT-DES-BALEINES fine pour résister aux vagues. Et pourtant, le
& 05 46 29 18 23 phare est toujours debout à plus d’un kilomètre
www.lepharedesbaleines.fr de la pointe de Chauveau et possède encore son
pharedesbaleines@wanadoo.fr mobilier d’époque. Il offre aux amateurs de on pêche à pied un véritable régal : crabes, huîtres,
Basse saison : ouvert tous les jours de 10h30 à coques... S’il ne se visite pas, vous pouvez tout
17h30. Haute saison : tous les jours de 9h30 à de même l’approcher à marée basse lors d’une
21h. Adulte : 3,20 E (phare + musée : 6,50 E). grande marée. Mais attention à bien regarder
Enfant (de 7 à 12 ans) : 1,70 E (phare + musée : les horaires ! Le site est dangereux et ne vous 3,50 E). Groupe (10 personnes) : 2,50 E. Label
laissera que peu de chances de rejoindre la côte.Tourisme & Handicap. Seul le musée est accessible.
Impossible de franchir le viaduc sans se rendre
jusqu’à l’autre monument symbolique de l’île : si
l’un permet aux insulaires de quitter Ré, l’autre
permet aux marins de s’en approcher sans
danger. Il faut dire que la pointe nord de l’île
a connu des dizaines de naufrages dont celui
de nombreuses baleines qui ont donné le nom
eau phare. Déjà à la fin du XVII siècle existait le
phare des Baleineaux mais sa petitesse et la
faiblesse de sa lumière n’aidaient en rien les
emarins. Un nouvel édifice voit donc le jour au XIX
siècle : une tour de 57 m projetant une lumière
à 50 kilomètres. Pour se rendre tout en haut, il
vous faudra monter 257 marches, un effort qui
ne sera pas vain : d’en haut, vous bénéficierez
d’une vue délicieuse sur l’océan, la plage, les
marais salants et le parc d’influence anglaise qui
s’étire sur environ 2 hectares. Profitez d’une pause
déjeuner pour emprunter l’une des nombreuses
allées et visitez l’ancienne école des gardiens qui
accueille aujourd’hui un espace d’animation et
d’interprétation sur le thème des phares.
Le phare de Saint-Clément-des-Baleines.
© LUC MENA – SHUTTERSTOCK.COMNature
Ré recèle de paradis paysagers multiples qui font bénéfice d’une météo annuelle qui n’a rien à
d’elle une île sauvage de grande qualité et de envier à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
grande beauté. Au-delà de sa nature préservée, Les 2 250 heures illuminent les dix communes
se côtoient au fil des villages, marais, forêts, de l’île pour le plus grand bonheur des habitants
falaises, estran ou dunes. L’île de Ré bénéficie d’un et surtout des touristes.
ensoleillement de 2 250 heures à l’année, presque w Précipitations  la pluviométrie est plut: ôt autant que la Côte d’Azur. On l’appelle d’ailleurs modérée, elle se situe entre 750 et 950 mm « Ré la Blanche » tellement l’île est lumineuse !
par an. Grâce à un climat océanique tempéré Ses 70 km de côtes offrent des perles de plages
présent sur toute la Charente-Maritime, le restées dans leur jus comme celle de la Conche
littoral y est sec et ensoleillé.près du phare des Baleines. Des roses trémières
viennent ponctuer de temps à autres les étroites w Phénomènes naturels : en 2010, une
ruelles des discrets villages. Le climat doux et l’air forte tempête ravage la côte atlantique, de la
iodé vont de pair avec la grandeur des pins, la Vendée à la Charente-Maritime dans la nuit du
beauté des dunes et l’authenticité du paysage. 27 au 28 février : 47 morts ont été recensés dont
12 dans le département. Cette terrible tempête w Depuis le 1er janvier 2012 , les sommes
nommée Xynthia reste dans les mémoires récoltées grâce au passage du péage du pont
tellement elle a été dévastratrice. On ne compte sont désormais allouées à des projets
environplus le nombre de maisons, de commerces ou nementaux réthais. Le remboursement du pont
d’établissements ravagés, ainsi que l’impact n’étant plus d’actualité, un nouveau dispositif
psychologique que cela a engendré. Du côté appelé Cap Ré a vu le jour sous l’impulsion du
de Ré, tous les villages ont été touchés : à Loix, Conseil général. Les projets financés portent
l’eau avait fait de la commune un véritable îlot. notamment sur la restauration des milieux
naturels, le développement des transports La circulation au lendemain était coupée et
en commun, des aménagements notamment l’entraide au rendez-vous. Les médias parlaient
près des plages... même d’une île coupée en trois. Certaines
digues n’avaient pas tenu comme celle du
Martray ou de Saint-Clément-des-Baleines. Le
vent, couplé à une forte marée, a mis l’île sous Géographie les flots et provoqué des dégâts sans précédent.
A la suite de ce malheureux épisode, des zones
noires ont été créées sur le littoral charentais
Climat et notamment sur l’île de Ré.
w Températures moyennes : elles sont
plutôt douces et la neige est peu fréquente en Relief
hiver. Les vents du Gulfstream lui permettent La richesse de l’île de Ré ne réside pas tant
de privilégier d’une brise de mer chaude ; les dans son relief – son point culminant est
températures peuvent aller jusqu’à 40°C en été. situé au Bois-Plage-en-Ré à Peu-des-Amonts
w Ensoleillement  deuxième : site touris- à 20 mètres d’altitude – que dans la diversité
tique le plus ensoleillé de France, l’île de Ré de ses paysages sauvages.NATURE 17
Pont de l’Île de Ré.
w Forêts et bois. Il y a fort longtemps, Littoral
l’île était recouverte d’une forêt immense et
dense. Aujourd’hui, elle a bien diminué même w Mer, océan. L’île de Ré est une île côtière
si 400 hectares sont encore gérés par l’Office située dans l’océan Atlantique entre le pertuis
national des forêts. Il est à noter que c’est une breton au nord et le pertuis d’Antioche au sud.
vraie chance d’avoir un espace boisé aussi Elle dispose de nombreuses plages appréciées
important car les arbres font partie intégrante des vacanciers pour leur authenticité.
de la préservation de l’environnement. Les w Plages. Prisées des touristes, les plages
fonctions des milieux forestiers sont multiples : réthaises sont belles et sauvages. Elles sont
entre autres, la protection des dunes, et la plutôt situées sur la côte sud et ouest, entre
protection des sols et des espèces animales Le Bois-Plage-en-Ré et La Couarde-sur-Mer
et végétales. ainsi que du phare des Baleines jusqu’aux
w Marais .Les marais salants de l’île de Ré sont Portes-en-Ré.
surtout situés dans le nord du territoire. Sous La côte rocheuse du nord de l’île propose des
forme de carreaux collés les uns aux autres, ils lieux tout aussi agréables avec une succession
sont une richesse parfois même appelés « or de petites anses. Après le pont, dès les premiers
blanc ». Très apprécié et très connu par les pas, Rivedoux, avec sa longue plage de sable fin,
gourmets, le sel marin est une activité tradi- accueille beaucoup d’amateurs de sports de mer.
tionnelle qui a su perdurer dans le temps. Même On y croise des véliplanchistes et des kitesurfers
si elle a diminué depuis plusieurs années, elle qui profitent des vents souvent présents à cet
représente environ 20 % de l’espace réthais. endroit. Certains peuvent même admirer à
la pointe de Rivedoux, le phare de Chauveau w GéologieG. éologiquement, l’île est issue
de la constitution de trois îlots qui ont été reliés toujours habité et également accessible à
naturellement au fil des années. marée basse.
© CLAUDE COQUILLEAU – FOTOLIA18 NATURE
Direction Sainte-Marie-de-Ré, charmante petite Tout au nord, la plage de la Conche débute au
commune qui compte quatre plages : celle des phare des Baleines. Elle attire bon nombre de
baigneurs grâce à son paysage majestueux. Pour Grenettes offre de grandes vagues tellement
recherchées par les surfers qu’ils en ont fait la mériter, il faut traverser toute l’île. Bordée de
un spot incontournable, celle de Notre-Dame dunes et enveloppée de la forêt domaniale de
Lizay, elle est cachée tel un joyau, comme si la conseillée pour la pêche à pied et pour les
nature voulait la préserver.baigneurs ainsi que Montamer et la Salée qui
attirent de nombreuses familles en quête de Vers le pertuis breton, aux Portes-en-Ré,
comment ne pas citer Trousse-chemise ? bronzage en toute tranquilité. La Flotte-en-ré
C’est une forêt domaniale qui donne sur une dispose de la plage d’Arneault, artificiellement
succession de plages toutes aussi agréables ensablée et à marée haute. Une promenade
les unes des autres : de la Trousse-Chemise, la borde le front de mer : c’est un lieu idéal pour
plus célèbre, à la plage de la Patache en passant la pêche à pied. Tout comme la plage de la Cible,
par celle du Petit-Bec, paradis des surfeurs.située tout près de la citadelle de
Saint-Martinde-Ré appréciée par les familles malgré la vase w Ports. Ars-en-Ré, un des plus beaux villages
qui s’installe quand la mer se retire. de France, abrite le plus important port de
Attenante au village de Bois-Plage, la plaisance de l’île avec 500 anneaux. Les bateaux
Gollandière est prise d’assaut des touristes y ont accès par la baie du fier d’Ars, ils accostent
qui peuvent se baigner toute la journée. Des à la bouée du Bûcheron au nord par la tourelles
activités aquatiques sont proposées pour petits des Islattes ou à l’est par le clocher de Loix.
et grands. La baignade est aussi recommandée Le mouillage peut également être réalisé au
sur la plage des plus fréquentées de l’île : c’est port de La Flotte, un bassin à flots pouvant
celle du Gros Jonc au sud du village. Elle possède accueillir 105 plaisanciers. Face au port, une
tous les atouts : très vaste et sécurisée, elle multitude de petits commerces précèdent
l’arrivée au marché situé à quelques mètres.s’étend sur 6 km et offre un banc de sable large.
Une enfilade de vélos en forte saison annonce Le troisième port de l’île est situé à Saint-Martin
l’engouement qui lui est portée, pourtant on y de Ré. Protégé par le fort Vauban et d’une digue
à l’entrée, le bassin à flots offre une capacité de est jamais trop serré. La promixité de Bois-Plage
220 places à quai et sur ponton dont un quart est également un point positif.
est destiné aux visiteurs.En plein cœur de l’île, la Couarde-sur-Mer se
situe au passage rétréci appelé l’anse de Martray w Les écluses.E lles sont au nombre de 14 et
reliant l’est et l’ouest de Ré. C’est une station existent encore aujourd’hui grâce à l’Association
balnéaire aux multiples charmes : très animée Réthaise de Défense des Ecluses à Poissons
le soir en été, elle est en journée assaillie de (ADEPIR). Les noms qu’elles portent sont choisis
familles qui profitent des charmes des 5 km avec beaucoup de subjectivité : on retrouve
de plage de La Pergola, de la Charge-Neuve, alors « la Brisière », « la Malmenée », « la
des Folies, des Anneries, de la Passe ou de Jalouse » ou encore le « Creux du Cul ». Une
celle des Prises. exposition permanente au musée de Magayant
Pour les adeptes des petits comités, le village à Sainte-Marie permet de comprendre leur
de Loix-en-Ré est plutôt isolé par rapport aux fonctionnement et découvrir une autre forme de
autres communes. On y accède en traversant pêche. Technique ancestrale, elle était un moyen
les marais salants nombreux à partir de cette privilégié des pêcheurs réthais il y a quelques
partie de l’île. Au creux de la pointe de Grouin, siècles. En 1870, l’île comptait 140 écluses, c’est
une petite anse fait office de plage du village, dire l’importance de cette tradition,
vigoureucalme et dépaysement garantis. sement protégée aujourd’hui.DÉCOUVERTE
NATURE 19
Héron cendré.
rythme inquiétant. On estime que le nombre Faune et lore des espèces connues – et nous sommes loin
de les connaître toutes – a décliné d’environ Allain Bougrain-Dubourg vit sur l’île depuis
40 depuis les années 1970. Depuis 2000, les des années : le président de la Ligue pour la
forêts primaires ont perdu 6 millions d’hectares protection des oiseaux n’a pas choisi ce lieu au
par an. Près de 20 % des récifs coralliens ont hasard. Les milliers d’oiseaux de passage ou
été détruits, du fait notamment de la pollution vivant sur l’île en font un lieu incontournable et de la surpêche. 25 % des espèces connues pour apprécier des espèces rares. auront peut-être disparu d’ici 2050 ».Par définiton, la réserve est un endroit
exceptionnel qui regroupe des espèces de
la faune et de la flore que l’on a peu l’habi- Faune
tude de rencontrer et qui parfois sont même
w Oiseaux. Au nord de l’île, la réserve naturelle uniques ! Lilleau-des Niges, référence du
de Lilleau-des-Niges est un passage apprécié de genre, est co-gérée par la LPO et à l’ASSIP
milliers d’oiseaux migrateurs comme comme (Association de sauvegarde des sites des
des aigrettes garzettes, hérons cendrés, Portes-en-Ré). C’est le cas par exemple des
échasses blanches, avocettes...Toute l’année, cynoglosses des dunes que l’on ne retrouve que
des ballets d’oiseaux s’y croisent, s’y reposent dans cet endroit. La LPO, très présente sur les
et s’y nourrissent.sites réthais, notamment au Fiers d’Ars, s’est
donné comme mission de sensibiliser le public w Poissons. Les poissons typiques de la côte
aux enjeux de la biodiversité. Selon l’Unesco, le atlantique sont les soles, les dorades, les rougets,
bilan est alarmant : « En quelques décennies, les merlus, les maigres, les sardines, les congres,
les altérations et les destructions causées par les bars, etc. La pêche au bar et au maigre est
l’homme aux écosystèmes naturels – en parti- assez fréquente sur l’île. Placés dans la catégorie
culier les forêts primaires, les forêts tropicales, des poissons « nobles », ils présentent une
les zones humides, les mangroves, les lacs, les chair blanche et ferme et sont très appréciés
rivières, les mers et les océans – ont crû à un des restaurateurs locaux.
© BILDAGENTUR ZOONAR GMBH - SHUTTERSTOCK.COM20 NATURE
Souvent confondus l’un et l’autre, ils nagent et elle aime parer les pierres rétaises et les
au travers des roches et des épaves qu’ils affec- endroits improbables. Il est interdit de récolter
tionnent particulièrement. Malgré sa forte ses graines, l’espèce est protégée.
odeur, la sardine reste un choix privilégié des
vacanciers pour garnir leurs barbecues. Très Parcs et réserves présente dans les eaux réthaises, elle est très
facile à pêcher avec du bon matériel (au filet ou naturelles
à la palangre) et très facile à préparer. Le congre L’île abrite environ 50 000 oiseaux et sa sensi-a une peau lisse comme une anguille et son goût
bilité environnementale ne date pas d’hier. Des est peu prononcé dans l’assiette.Réputé comme
mesures dans ce sens ont été prises tôt par les vorace, il vit dans les endroits rocheux adorant
collectivités permettant de sauvegarder et de se ballader à travers les trous et près des digues.
préserver des espaces fragiles de la faune et
w Mammifères.C ertains mammifères marins de la flore. La loi littoral voté en 1986 pose les
peuvent être observés près des rivages de l’île règles des aménagements sur les côtes par
comme le grand dauphin, le marsouin et le exemple. C’est aussi grâce à une loi datée de
phoque gris. 1976, relative à la protection de la nature, qu’a
vu le jour Lilleau-des-Niges.
Flore n RÉSERVE NATURELLE DE LILLEAU
Grâce à ses multiples forêts domaniales, l’île est DES NIGES – MAISON DU FIER
riche d’une flore que beaucoup doivent lui Route du Vieux-Port
envier. Certains des visages de son écosys- LES PORTES-EN-RÉ
tème sont de vrais paradis pour les botanistes & 05 46 29 50 74
amateurs ou professionnels. En témoigne la onlmflore typiquement dunaire qui entoure les forêts
Fermé du 4 novembre au 12 avril. Basse saison : de Trousse-Chemise, du Lizay, de la
Combe-àouvert du dimanche au vendredi de 10h à 12h30 et l’eau ou du Bois-Henri IV : oeillets, linaires,
de 14h30 à 18h ; le samedi de 14h30 à 19h. Haute cynoglosses... Près des classiques pins parasols
saison : du dimanche au vendredi de 10h à 12h30 et ou des chênes qui ponctuent maquis, pinède
de 14h30 à 19h ; le samedi de 14h30 à 19h. Gratuit et sous-bois, on trouve une végétation propre
jusqu’à 6 ans. Adulte : 5 E. Groupe : 4 E. Sorties aux marais salants. Ces plantes dites halophiles
découverte (2h30) : plein tarif 8 E, tarif réduit 5 E, sont généralement la moutarde noire, la soude
gratuit moins de 6 ans. Label Tourisme & Handicap.maritime, la statice, l’obione ou la salicorne.
La maison du Fier vous accueille dans le dernier
w La rose trémière. Emblème de la flore hangar à sel de l’île de Ré pour des expositions
charentaise et surtout rétaise, la rose trémière mettant en valeur la faune, la flore et la formation
se présente sous la forme d’une longue tige de cet endroit fabuleux. Une muséographie
très raide de 2 à 3 mètres de haut s’élevant originale offre à tous la possibilité de toucher,
le long des murs des maisons blanches aux de respirer, d’observer mais aussi d’écouter.
volets verts. Ses fleurs, aux teintes pouvant Interactives et sensorielles, les bornes et les
aller du pourpre au blanc, s’épanouissent en maquettes intitulées constituent un véritable
plein été appréciant particulièrement le soleil atout. La Maison du Fier c’est aussi le point de
et le climat maritime. Elles constituent une départ de sorties thématiques. Nichée au cœur
source d’inspiration inépuisable pour les artistes de la réserve de Lilleau des Niges aux
Portescharentais. La rose trémière n’en fait qu’à sa tête en-Ré, c’est de ce lieu que partent des chemins
et pousse où elle veut, inutile de la choyer et pour admirer bernaches, canards, gorges bleues
de lui donner de l’engrais, la belle est rustique et sternes.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.